Alésia...

Faits historiques, Grands Hommes, patrimoine, légendes...
Répondre
jost
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7375
Enregistré le : mer. 15 août 2007, 9:21
Contact :

Re: Alésia...

Message par jost » dim. 21 sept. 2014, 17:17

obelix a écrit :Devant l'oppidum, sur une longueur d'environ 3000 pas, s'étendait une plaine , un espace médiocre de "fastigio" de même hauteur ayant été laissé entre, des collines entourent l'oppidum .
C'est quoi un fastigio ?
"La vérité est une ligne tracée entre les erreurs."

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15437
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 21 sept. 2014, 17:20

Voici un autre exemple où César emploie "reliqua" et "pari", dans ses Commentaires sur la Guerre d'Alexandrie :

Is suscepto officio largitionem in militem auget; reliqua pari diligentia administrat.

En français :

Celui-ci accepte cette charge, fait de nouvelles largesses aux soldats, et pourvoit à tout avec une égale activité.

Obé ...
Solem lucerna non ostenderent

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15437
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 21 sept. 2014, 17:22

jost a écrit :
obelix a écrit :Devant l'oppidum, sur une longueur d'environ 3000 pas, s'étendait une plaine , un espace médiocre de "fastigio" de même hauteur ayant été laissé entre, des collines entourent l'oppidum .
C'est quoi un fastigio ?
Dans ce cas ce serait une pente ... :;)

:invis: :jesors:
Solem lucerna non ostenderent

jost
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7375
Enregistré le : mer. 15 août 2007, 9:21
Contact :

Re: Alésia...

Message par jost » dim. 21 sept. 2014, 17:25

obelix a écrit :
jost a écrit :
obelix a écrit :Devant l'oppidum, sur une longueur d'environ 3000 pas, s'étendait une plaine , un espace médiocre de "fastigio" de même hauteur ayant été laissé entre, des collines entourent l'oppidum .
C'est quoi un fastigio ?
Dans ce cas ce serait une pente ... :;)

:invis: :jesors:
Municio l'a bien compris 3 fois pente dans une phrase....Dur, Dur à avaler.
Personnellement suite aux constatations d'Utique et de Lerida, j'opte pour un toit à deux pentes.
"La vérité est une ligne tracée entre les erreurs."

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15437
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 21 sept. 2014, 17:32

jost a écrit :
obelix a écrit :
jost a écrit :
obelix a écrit :Devant l'oppidum, sur une longueur d'environ 3000 pas, s'étendait une plaine , un espace médiocre de "fastigio" de même hauteur ayant été laissé entre, des collines entourent l'oppidum .
C'est quoi un fastigio ?
Dans ce cas ce serait une pente ... :;)

:invis: :jesors:
Municio l'a bien compris 3 fois pente dans une phrase....Dur, Dur à avaler.
Personnellement suite aux constatations d'Utique et de Lerida, j'opte pour un toit à deux pentes.
Je suis d'accord avec vous pour Lerida ! Je vois bien ce fastigium étroit !

Mais pourquoi, un mot ne devrait avoir qu'un seul et unique sens . De nombreux mots revêtent des sens différents, je ne vois pas pourquoi précisément fastigium ne pourrait pas avoir le sens de toit à deux pentes et celui de pente ? :euh:

Obé ...
Solem lucerna non ostenderent

jost
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7375
Enregistré le : mer. 15 août 2007, 9:21
Contact :

Re: Alésia...

Message par jost » dim. 21 sept. 2014, 17:40

obelix a écrit :
jost a écrit :
obelix a écrit :
jost a écrit :
obelix a écrit :Devant l'oppidum, sur une longueur d'environ 3000 pas, s'étendait une plaine , un espace médiocre de "fastigio" de même hauteur ayant été laissé entre, des collines entourent l'oppidum .
C'est quoi un fastigio ?
Dans ce cas ce serait une pente ... :;)

:invis: :jesors:
Municio l'a bien compris 3 fois pente dans une phrase....Dur, Dur à avaler.
Personnellement suite aux constatations d'Utique et de Lerida, j'opte pour un toit à deux pentes.
Je suis d'accord avec vous pour Lerida ! Je vois bien ce fastigium étroit !

Mais pourquoi, un mot ne devrait avoir qu'un seul et unique sens . De nombreux mots revêtent des sens différents, je ne vois pas pourquoi précisément fastigium ne pourrait pas avoir le sens de toit à deux pentes et celui de pente ? :euh:

Obé ...
Nous l'avons vu maintes fois !!!
Toit à deux pentes, colle pour un fronton, un faîtage, une cuirasse, une charpente, une mer fortement agitée, Utique et Lérida….
Du plus une pente unique dans la mer...t'iras la trouver :invis: D'autant plus que par après tu la transformes en un plan horizontale complètement plat.. :invis: :invis: :invis: :invis: :invis:
"La vérité est une ligne tracée entre les erreurs."

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15437
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 21 sept. 2014, 17:47

jost a écrit :
obelix a écrit :
Mais pourquoi, un mot ne devrait avoir qu'un seul et unique sens . De nombreux mots revêtent des sens différents, je ne vois pas pourquoi précisément fastigium ne pourrait pas avoir le sens de toit à deux pentes et celui de pente ? :euh:

Obé ...
Nous l'avons vu maintes fois !!!
Toit à deux pentes, colle pour un fronton, un faîtage, une cuirasse, une charpente, une mer fortement agitée, Utique et Lérida….
Je suis d'accord avec ta vision du mot fastigium, et je l'ai admis plusieurs fois ! Ceci dit la traduction de fastigium par pente me paraît mieux adaptée dans plusieurs cas, notamment dans vitruve, lorsqu'il évoque l'écoulement de l'eau .

Je suis donc d'accord avec fastigium = toit à deux pentes, mais j'admet qu'il puisse y avoir aussi une traduction fastigium = pente .
Solem lucerna non ostenderent

Avatar du membre
vieux sage
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3570
Enregistré le : lun. 16 juil. 2007, 15:04

Re: Alésia...

Message par vieux sage » dim. 21 sept. 2014, 17:51

obelix a écrit :Je n'arrive pas à m'enlever l'idée, que "pari altitudinis fastigio se rapporte au sujet de la phrase précédente ; "planities" .

Ce qui donnerait pour notre cas :

Ante id oppidum planities circiter milia passuum tria in longitudinem patebat, reliquis ex omnibus partibus colles mediocri interiecto spatio pari altitudinis fastigio oppidum cingebant

Obé ...

Bravo Obé :bravo: :bravo: :bravo:

Si tu vas sur le site d'Alésia tu verras que la plaine de 3000 pas, l'oppidum et la ceinture de collines sont tous de même hauteur !!!
Tu apporte donc le dernier détail qui manquait à la thèse de l'Alésia séquanaise.

jost
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7375
Enregistré le : mer. 15 août 2007, 9:21
Contact :

Re: Alésia...

Message par jost » dim. 21 sept. 2014, 17:58

vieux sage a écrit :Bravo Obé

Si tu vas sur le site d'Alésia tu verras que la plaine de 3000 pas, l'oppidum et la ceinture de collines sont tous de même hauteur !!!
Tu apporte donc le dernier détail qui manquait à la thèse de l'Alésia séquanaise.
Oui dans ce cas altitudinis se comprendrait par PROFONDEUR de toit à deux pentes. Et cela est possible.
Modifié en dernier par jost le dim. 21 sept. 2014, 18:07, modifié 1 fois.
"La vérité est une ligne tracée entre les erreurs."

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15437
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 21 sept. 2014, 18:02

vieux sage a écrit :
obelix a écrit :Je n'arrive pas à m'enlever l'idée, que "pari altitudinis fastigio se rapporte au sujet de la phrase précédente ; "planities" .

Ce qui donnerait pour notre cas :

Ante id oppidum planities circiter milia passuum tria in longitudinem patebat, reliquis ex omnibus partibus colles mediocri interiecto spatio pari altitudinis fastigio oppidum cingebant

Obé ...

Bravo Obé :bravo: :bravo: :bravo:

Si tu vas sur le site d'Alésia tu verras que la plaine de 3000 pas, l'oppidum et la ceinture de collines sont tous de même hauteur !!!
Tu apporte donc le dernier détail qui manquait à la thèse de l'Alésia séquanaise.

:voila: :voila: :voila:

:;)
Solem lucerna non ostenderent

jost
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7375
Enregistré le : mer. 15 août 2007, 9:21
Contact :

Re: Alésia...

Message par jost » dim. 21 sept. 2014, 18:03

obelix a écrit :Je suis donc d'accord avec fastigium = toit à deux pentes, mais j'admet qu'il puisse y avoir aussi une traduction fastigium = pente .
Sauf que la comprehension de vitruve, à partir du chorobate est comparable à celle-ci :

Image
"La vérité est une ligne tracée entre les erreurs."

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15437
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 21 sept. 2014, 18:12

jost a écrit :
obelix a écrit :Je suis donc d'accord avec fastigium = toit à deux pentes, mais j'admet qu'il puisse y avoir aussi une traduction fastigium = pente .
Sauf que la comprehension de vitruve, à partir du chorobate est comparable à celle-ci :

Image
Ca ne change rien, c'est toujours une pente !
Solem lucerna non ostenderent

jost
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7375
Enregistré le : mer. 15 août 2007, 9:21
Contact :

Re: Alésia...

Message par jost » dim. 21 sept. 2014, 18:24

Alors, si tu veux bien dessine-nous ta vision des choses...
"La vérité est une ligne tracée entre les erreurs."

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15437
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 21 sept. 2014, 18:39

jost a écrit :Alors, si tu veux bien dessine-nous ta vision des choses...
Ma vision des choses est la même que la tienne ! J'utilise la même façon de mesurer une pente que les romains . Je prend un niveau que je positionne à l'horizontale et je mesure la différence de hauteur pour une longueur donnée . Par exemple, la pente minimale pour l'écoulement de l'eau sur une terrasse est de 1 cm par mètre . Rien n'a changé depuis l'antiquité . Ceci dit tout le monde sait ce qu'est une pente, même en ignorant comment la mesurer . Une pente est quelque chose d'oblique par rapport à l'horizontale . Lorsque Vitruve dit "Et si erit fastigium magnum, facilior erit decursus aquae ", il dit simplement que plus la pente est grande, plus l'eau s'écoulera facilement .

Obé ...
Solem lucerna non ostenderent

jost
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7375
Enregistré le : mer. 15 août 2007, 9:21
Contact :

Re: Alésia...

Message par jost » dim. 21 sept. 2014, 18:49

obelix a écrit :
jost a écrit :Alors, si tu veux bien dessine-nous ta vision des choses...
Ma vision des choses est la même que la tienne ! J'utilise la même façon de mesurer une pente que les romains . Je prend un niveau que je positionne à l'horizontale et je mesure la différence de hauteur pour une longueur donnée . Par exemple, la pente minimale pour l'écoulement de l'eau sur une terrasse est de 1 cm par mètre . Rien n'a changé depuis l'antiquité . Ceci dit tout le monde sait ce qu'est une pente, même en ignorant comment la mesurer . Une pente est quelque chose d'oblique par rapport à l'horizontale . Lorsque Vitruve dit "Et si erit fastigium magnum, facilior erit decursus aquae ", il dit simplement que plus la pente est grande, plus l'eau s'écoulera facilement .

Obé ...
C'est entendu,
Alors si fastigio = pente. Comment une seule pente (fastigio est un singulier) peut être pareille de hauteur. Par rapport à quoi d'autre ?
"La vérité est une ligne tracée entre les erreurs."

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15437
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 21 sept. 2014, 19:05

jost a écrit :
obelix a écrit :
jost a écrit :Alors, si tu veux bien dessine-nous ta vision des choses...
Ma vision des choses est la même que la tienne ! J'utilise la même façon de mesurer une pente que les romains . Je prend un niveau que je positionne à l'horizontale et je mesure la différence de hauteur pour une longueur donnée . Par exemple, la pente minimale pour l'écoulement de l'eau sur une terrasse est de 1 cm par mètre . Rien n'a changé depuis l'antiquité . Ceci dit tout le monde sait ce qu'est une pente, même en ignorant comment la mesurer . Une pente est quelque chose d'oblique par rapport à l'horizontale . Lorsque Vitruve dit "Et si erit fastigium magnum, facilior erit decursus aquae ", il dit simplement que plus la pente est grande, plus l'eau s'écoulera facilement .

Obé ...
C'est entendu,
Alors si fastigio = pente. Comment une seule pente (fastigio est un singulier) peut être pareille de hauteur. Par rapport à quoi d'autre ?
Par rapport à une autre pente du côté opposé de la colline, par exemple ! Le terme pente ainsi employé aurait l'avantage de situer les rivières . Une dans la plaine de 3000 pas, l'autre dans l'espace médiocre . En effet, je trouve bizarre que César n'ait pas indiqué la position des deux cours d'eau dans la phrase ou il dit que ces cours d'eau lèchent le pied de la colline . C'est peut-être ce qu'il fait dès la phrase suivante, en décrivant les lieux où grâce à leurs pentes, les deux seuls espaces cités entre les collines permettent l'écoulement des rivières ... ?

Obé ...
Solem lucerna non ostenderent

jost
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7375
Enregistré le : mer. 15 août 2007, 9:21
Contact :

Re: Alésia...

Message par jost » dim. 21 sept. 2014, 19:15

obelix a écrit :Par rapport à une autre pente du côté opposé de la colline, par exemple
cela fait deux pentes, or il n'en faut qu'une.
un fastigio (si ce mot veut dire : une pente) pareil de hauteur. Pareil de hauteur que quoi ?
"La vérité est une ligne tracée entre les erreurs."

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15437
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 21 sept. 2014, 19:17

jost a écrit :
obelix a écrit :Par rapport à une autre pente du côté opposé de la colline, par exemple
cela fait deux pentes, or il n'en faut qu'une.
un fastigio (si ce mot veut dire : une pente) pareil de hauteur. Pareil de hauteur que quoi ?
Que la plaine de 3000 pas !
Solem lucerna non ostenderent

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15437
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 21 sept. 2014, 19:21

jost a écrit :
obelix a écrit :Par rapport à une autre pente du côté opposé de la colline, par exemple
cela fait deux pentes, or il n'en faut qu'une.
Pas forcément, les deux endroits ont la même pente !
Solem lucerna non ostenderent

jost
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7375
Enregistré le : mer. 15 août 2007, 9:21
Contact :

Re: Alésia...

Message par jost » dim. 21 sept. 2014, 19:24

obelix a écrit :
jost a écrit :
obelix a écrit :Par rapport à une autre pente du côté opposé de la colline, par exemple
cela fait deux pentes, or il n'en faut qu'une.
un fastigio (si ce mot veut dire : une pente) pareil de hauteur. Pareil de hauteur que quoi ?
Que la plaine de 3000 pas !
et l'espace moyen serait de 3000/2 pas.
"La vérité est une ligne tracée entre les erreurs."

Répondre