grebi et une guéguelle

Les questions et remarques sur le patois comtois
Avatar du membre
gg25
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2169
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006, 23:33
Localisation : Plancher-Bas (70)

grebi et une guéguelle

Message par gg25 »

Voici encore deux mots bien franc-comtois que j'ai souvent entendus durant mon enfance mais qui semblent peu à peu disparaître du vocabulaire courant. Certains ou certaines d'entre vous doivent bien quand même les connaître. rngrebirnune guéguelle
Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel »

grebi : je crois que ça veut dire "il y en a beaucoup"; "des vaches, c'en est grebi, par ici.", "il est grebi de tics..."rnUne de mes tantes appelle sa petite fille "ma guéguelle", ça a l'air très affectueux, du genre "ma préférée", "ma chérie"...
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.
Avatar du membre
gg25
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2169
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006, 23:33
Localisation : Plancher-Bas (70)

Message par gg25 »

Pour grebi, c'est ça, effectivement. Exemple: "Je suis allé aux mûres, c'en est grebi cette année."rnrnPour guéguelle, ça peut être éventuellement affectueux mais c'est surtout employé pour la taille. Une guéguelle, c'est forcément petit, menu, voire même chétif, pour un enfant.rnAutre acception du terme: une guéguelle se dit aussi pour les petites crottes en forme de billes des lapins (ou d'autres animaux).
Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Message par Karine »

Une guéguelle pour moi, c'est quelque chose qui a la taille d'une crotte de lapin ou de chèvre. C'est riquiqui quoi ! rnrnEt pour les mûres, on ne dit pas "grebi" chez moi, mais "griblé" pour "criblé" je pense.
Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel »

Je croyais que c'était plutôt les myrtilles pour les filles des montagnes ? "La Planche des Belles Filles" est grebie de myrtilles."
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.
treize
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 45
Enregistré le : ven. 23 sept. 2005, 7:48

Message par treize »

pour les crottes, on dit aussi : des 'guilles'.rnrnune patisserie de ma belle-mère est une pâte de noix rapées mélangées avec du sucre glace, de l'extrait de café et de vanille. le tout roulé en petit cylindres à peine plus gros que des dattes, roulés dans du sucre glace, servi en tant que 'guilles de chiens'.rnSi on surmonte son dégoût - vu que ça y ressemble! - c'est fort bon.rnrnParfois en automne, on trouve des roses, que c'en est grebi! surtout dans les pâtures, où c'est qu'y-z-ont laissé les vaches!rnrnà noter une autre spécificité: la terminaison -e. En France (de l'intérieur)° on dit: des rosés des prés.rnrn°j'ai vécu 10 ans en Alsace (ça se voit?)
Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel »

Message original: treizenune patisserie de ma belle-mère est une pâte de noix rapées mélangées avec du sucre glace, de l'extrait de café et de vanille. le tout roulé en petit cylindres à peine plus gros que des dattes, roulés dans du sucre glace, servi en tant que 'guilles de chiens'.n
rnnEst-ce que tu connais les "guilles d'âne", à moins que ce ne soit "guidanes". On fait une pâte à pâtes (Farine, oeufs, sel et un peu d'eau) dans un grand saladier, on forme comme des gnocchis avec une cuillère et on les mets à cuire au fur et à mesure dans de l'eau bouillante. Quand ça remonte à la surface et que c'est bien gonflé, c'est prêt. Eventuellement, on peut les faire sauter à la poêle après; ça croustille! ::PnrnC'était très connu dans ma famille, autour d'Audincourt et de Mandeure. Je crois qu'il y a un équivalent alsacien qui s'appelle "quennelles de farine".
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.
Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Message par Beuillot »

Message original: treizenpour les crottes, on dit aussi : des 'guilles'.nnune patisserie de ma belle-mère est une pâte de noix rapées mélangées avec du sucre glace, de l'extrait de café et de vanille. le tout roulé en petit cylindres à peine plus gros que des dattes, roulés dans du sucre glace, servi en tant que 'guilles de chiens'.nSi on surmonte son dégoût - vu que ça y ressemble! - c'est fort bon.nnParfois en automne, on trouve des roses, que c'en est grebi! surtout dans les pâtures, où c'est qu'y-z-ont laissé les vaches!nnà noter une autre spécificité: la terminaison -e. En France (de l'intérieur)° on dit: des rosés des prés.nn°j'ai vécu 10 ans en Alsace (ça se voit?)
rnrnY a qu'en Alsace qu'on parle de France de l'intérieur,je t'aurais repéré de loin. :;) rnrnPour résumer la scato-rubrique,pour moi:rn_une guille est une crotte de forme allongéern_le guillon est une petite guille,qui reste volontiers accrochée au cul du canidé qui l'a produitern_la guéguelle est,comme disait gg25,une petite crotte de forme ronde comme aiment à les excréter les lagomorphes(ça ne fait jamais de mal d'ouvrir un dico ::D ).
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image
Avatar du membre
gg25
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2169
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006, 23:33
Localisation : Plancher-Bas (70)

Message par gg25 »

C'est scato-culturel, même !
Avatar du membre
gg25
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2169
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006, 23:33
Localisation : Plancher-Bas (70)

Message par gg25 »

Message original: lionelnEst-ce que tu connais les "guilles d'âne", à moins que ce ne soit "guidanes". On fait une pâte à pâtes (Farine, oeufs, sel et un peu d'eau) dans un grand saladier, on forme comme des gnocchis avec une cuillère et on les mets à cuire au fur et à mesure dans de l'eau bouillante. Quand ça remonte à la surface et que c'est bien gonflé, c'est prêt. Eventuellement, on peut les faire sauter à la poêle après; ça croustille! ::PnC'était très connu dans ma famille, autour d'Audincourt et de Mandeure. Je crois qu'il y a un équivalent alsacien qui s'appelle "quennelles de farine".n
rnrnIl me semble me souvenir d'un truc assez semblable que j'ai mangé lorsque j'étais gamin, ça s'appelait des "noques" si je me souviens bien. C'était plutôt bon, d'ailleurs.rnIl y avait aussi dans les Vosges Saônoises une autre préparation "étouffe-chrétien" appelée "niargâs", mais là c'était je crois des pommes de terre à la place de la farine et ça se présentait sous forme de grosses crêpes bourratives.
Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Message par Perle39 »

Message original: beuillotn_le guillon est une petite guille,qui reste volontiers accrochée au cul du canidé qui l'a produiten
rnrnImage Image Image Image Image Image Image ImagernrnImage Image Image Pas d'accord, du tout du tout, mais alors pas du tout
Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Message par Beuillot »

Message original: Perle39nnnImage Image Image Image Image Image Image ImagennImage Image Image Pas d'accord, du tout du tout, mais alors pas du tout
rnrnrnEn tombant,le guillon redevient crotte,tout simplement! :corne:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image
Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Message par Beuillot »

Message original: lionelnnnEst-ce que tu connais les "guilles d'âne", à moins que ce ne soit "guidanes". On fait une pâte à pâtes (Farine, oeufs, sel et un peu d'eau) dans un grand saladier, on forme comme des gnocchis avec une cuillère et on les mets à cuire au fur et à mesure dans de l'eau bouillante. Quand ça remonte à la surface et que c'est bien gonflé, c'est prêt. Eventuellement, on peut les faire sauter à la poêle après; ça croustille! ::PnnC'était très connu dans ma famille, autour d'Audincourt et de Mandeure. Je crois qu'il y a un équivalent alsacien qui s'appelle "quennelles de farine".n
rnrnYooo!Tu veux parler des maieknaepfle,pien sûr!
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image
Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel »

Message original: beuillotnnnYooo!Tu veux parler des maieknaepfle,pien sûr!
nDes quoi ?
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.
Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel »

Je suis pas alsacien moi ! Je suis de l'intérieur. (Rien à voir avec la police.)
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.
Avatar du membre
gg25
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2169
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006, 23:33
Localisation : Plancher-Bas (70)

Message par gg25 »

Finalement, toutes ces préparations, "guilles d'âne", noques, gnocchis, knaepfles, spätzles, knödels, et certainement d'autres... ne sont que des variantes géographiques d'une même famille culinaire.
Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Message par Beuillot »

Tutafait.rnEt pour répondre à Lionel,"maieknapfle" est tout simplement la traduction en alsacien de "quenelles de farine".
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image
treize
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 45
Enregistré le : ven. 23 sept. 2005, 7:48

Message par treize »

La Franche-Comté était, comme l'Alsace! qualifiée de province extérieure par l'administration de Louis xiv et de Louis xv...rnrnfaut pas oublier que Strasbourg a été annexée en 1848 et la Franche-Comté en 1876 et plus tard...rnrnreste encore la Savoie et Nice, plus tard encore, non?rnrnrnles Allemands font les Knepfle ou Knödel 1. avec de la farine (Mehlknödel) 2. avec du pain (Brotködel) 3.avec de la semoule (Griesknödel) et... j'ai oublié.rnrnce sont bien des guilles d'âne, je confirme.rnrnQuant aux vieux cons, Lionnel, on ne peut pas leur dénier l'expérience... si c'est pas malheureux!
Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel »

Message original: beuillotnTutafait.nEt pour répondre à Lionel,"maieknapfle" est tout simplement la traduction en alsacien de "quenelles de farine".
n Ah bon ! J'ai cru que c'était un truc pas sympa. :;)
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.
Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel »

Message original: treizenLa Franche-Comté était, comme l'Alsace! qualifiée de province extérieure par l'administration de Louis xiv et de Louis xv...nnfaut pas oublier que Strasbourg a été annexée en 1848 et la Franche-Comté en 1876 et plus tard...nn
nAnnexée seulement en 1876 la Comté ? Je croyais que ça datait de Louis XIV ?
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.
Répondre