La langue Comtoise

Les questions et remarques sur le patois comtois
Répondre

Si le Franc Comtois pouvait retrouver ses lettres de noblesse à l'instar du Corse ou du Breton, seriez-vous prêt à l'apprendre et à le transmettre ?

Ah que oui !! Si seulement tout le monde parlait une langue régionale commune en Franche Comté
46
59%
Idée interessante, je me laisserais tenter si je voyais d'autres personnes s'y mettre
19
24%
Bande d'utopistes !! Et puis apprendre une langue, c'est dure !!
4
5%
Pas trés envie, je trouve que les patois même s'ils sont sur le point de disparaitre representent mieux le parler Comtois
2
3%
Je préfere apprendre des langues d'Europe et du monde, tant pis pour les régions
3
4%
Je suis contre le retour de langues régionales presque disparues, le Français seulement en France !!
4
5%
 
Nombre total de votes : 78

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » dim. 22 juil. 2007, 19:39

Oui mais le français est loin d'être menacé et comment comparer un apprentissage du français qu'on juge " pauvre " ( ... ) à la disparition qui menace des langues d'une grande richesse qui sont parlées sur le territoire de l'hexagone ? C'est un argument qui ne tient pas beaucoup debout ...

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel » dim. 22 juil. 2007, 19:43

Message original: Lacuzon


Moi je parle anglais et j'étais en Angleterre l'année dernière ... Mais opposer le français et l'anglais aux autres langues, c'est n'importe quoi ...
Qui oppose quelque chose à autre chose ? :what:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Moulin à rata
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4373
Enregistré le : ven. 29 déc. 2006, 20:56
Localisation : Paris

Message par Moulin à rata » dim. 22 juil. 2007, 20:14

Message original: Lacuzon
Et quand tout le monde causera l'anglais parfaitement, les langues dites " régionales " seront définitivement dans la tombe ... C'est les bergers et les paysans qui parlent occitan, breton, corse, basque, catalan ... ?
Je ne vois pas en quoi l'apprentissage de l'anglais empêcherait la persistence / le retour des langues régionales.

Personnellement, je préfère apprendre l'anglais dès le primaire pour pouvoir me débrouiller correctement dans mes études et mon travail plus tard (qui peut dire qu'il n'est JAMAIS confronté à l'anglais aujourd'hui au travail?) qu'une langue régionale.

En l'occurence, si certains sont intéressés, qu'ils les apprennent mais autant laisser à l'école le soin de nous apprendre des langues qui nous "serviront" à l'avenir.

Je trouve cette volonté de "retour au régionalisme" un peu délicate. Ccertes, quand on voit que notre vie s'internationalise, on éprouve sans doute le besoin de retourner aux sources, aux racines mais à trop vouloir se régionaliser, on arrive aussi aux dérives connues que sont les "actes terroristes" et les Bretons, Basques et Corses en sont les malheureux exemples.

En l'occurence, Lacuzon, langue régionale d'accord mais ce n'est pas la priorité. Combien des jeunes gens ne maîtrisent déjà pas correctement le français ?
Belfortaine de naissance, exilée en banlieue parisienne
Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généreux et un coeur large. Paul Gauguin

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » dim. 22 juil. 2007, 21:06

En l'occurence, Lacuzon, langue régionale d'accord mais ce n'est pas la priorité. Combien des jeunes gens ne maîtrisent déjà pas correctement le français ?
Désolé mais pour moi c'est LA priorité ... ( et je ne vois pas pourquoi le français serait éternelement la priorité par rapport aux autres langues ! ). Dans les régions occitanes, l'occitan devrait avoir un statut officiel à égalité du français ( ou au dessus ... ) et en faire une langue de la vie publique. Et cela est valable dans pas mal d'endroit ... ( Bretagne, ... )

Avatar du membre
Moulin à rata
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4373
Enregistré le : ven. 29 déc. 2006, 20:56
Localisation : Paris

Message par Moulin à rata » dim. 22 juil. 2007, 22:36

Ok et les Bretons font comment pour parler aux Catalans dans ce cas ?
Retour aux racines ne signifie pas retour au Moyen-Age.

Connaissant de près pas mal de Catalans, je peux dire que s'ils tiennent à leur culture et à leur langue, ils ne souhaitent que cela prenne le pas sur le français.

Le cas de l'Espagne est d'ailleurs parlant, parler catalan, castillan, basque est une chose mais au final chaque espagnol parle castillan pour se faire comprendre de tous (Espagnols et étrangers). Ils ont donc une identité culturelle forte sans pour autant négliger leur langue nationale.
Belfortaine de naissance, exilée en banlieue parisienne
Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généreux et un coeur large. Paul Gauguin

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Message par Beuillot » dim. 22 juil. 2007, 22:43

Message original: Lacuzon
Oui mais le français est loin d'être menacé et comment comparer un apprentissage du français qu'on juge " pauvre " ( ... ) à la disparition qui menace des langues d'une grande richesse qui sont parlées sur le territoire de l'hexagone ? C'est un argument qui ne tient pas beaucoup debout ...
Une fois de plus,je n'ai rien opposé ni comparé.
Quant au français,de la a dir kil né pa mena c...
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel » dim. 22 juil. 2007, 23:08

Comme je l'ai déjà fait observer, il y a un certain nombre de grandes sociétés, où, en France, on ne parle qu'anglais. Le français aussi est menacé.
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » lun. 23 juil. 2007, 10:21

Comme je l'ai déjà fait observer, il y a un certain nombre de grandes sociétés, où, en France, on ne parle qu'anglais. Le français aussi est menacé.
Comparé à l'occitan, au breton, au corse, au catalan en catalogne nord, à l'allemand/alsacien/Platt en Alsace et en Lorraine, au basque au pays basque nord, et j'en passe, qui sont des langues réelement menacées ... Je pense que vu le nombre de locuteurs, il n'est pas vraiment menacé directement !
Ok et les Bretons font comment pour parler aux Catalans dans ce cas ?
Retour aux racines ne signifie pas retour au Moyen-Age.
En français pourquoi pas ( je vois mal le français disparaitre d'un coup ... les catalans parlent castillan comme tu le dis ! Le bilinguisme ce n'est pas irréaliste quand on voit ce qui se passe dans d'autres pays d'Europe! ).
Et sinon moi j'ai rien contre l'anglais actuelement dans le cas contraire comme langue de communication internationale avec un véritable respect et une représentation forte de toutes les langues.
Connaissant de près pas mal de Catalans, je peux dire que s'ils tiennent à leur culture et à leur langue, ils ne souhaitent que cela prenne le pas sur le français.
Ca dépend tes fréquentations ...
Le cas de l'Espagne est d'ailleurs parlant, parler catalan, castillan, basque est une chose mais au final chaque espagnol parle castillan pour se faire comprendre de tous (Espagnols et étrangers). Ils ont donc une identité culturelle forte sans pour autant négliger leur langue nationale.
Encore une fois ça dépend la personne ... De plus, je n'ai rien contre le français comme langue de communication entre les cultures si le catalan en catalogne nord avait une place importante et était véritablement développé dans la société.

Avatar du membre
Mitch
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7124
Enregistré le : lun. 10 nov. 2003, 9:51
Contact :

Message par Mitch » lun. 23 juil. 2007, 10:27

Vous parlez tous de menaces sur telle ou telle langue (seul l'anglais semble intouchable)... Si je suis en partie d'accord sur le constat, je pense que la solution passe par l'apprentissage : du français d'abord (= dès le plus jeune âge) parce que c'est notre langue commune, puis des autres langues ensuite.
Je suis convaincu que le fait d'apprendre une seconde langue facilité l'apprentissage des suivantes (on a "appris à apprendre", en quelque sorte), et que ce qui est valable pour l'anglais, l'allemand ou l'espagnol que l'Ecole nous enseigne en vue de nos vies professionnelles à venir l'est tout autant pour le franc-comtois à préserver : soyons de plus en plus nombreux à apprendre d'autres langues, quelles qu'elles soient, nouvelles ou anciennes, nationales ou régionales.
www.michel-c.fr

dura :charte: sed :charte:

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » lun. 23 juil. 2007, 10:31

Je suis convaincu que le fait d'apprendre une seconde langue facilité l'apprentissage des suivantes (on a "appris à apprendre", en quelque sorte), et que ce qui est valable pour l'anglais, l'allemand ou l'espagnol que l'Ecole nous enseigne en vue de nos vies professionnelles à venir l'est tout autant pour le franc-comtois à préserver : soyons de plus en plus nombreux à apprendre d'autres langues, quelles qu'elles soient, nouvelles ou anciennes, nationales ou régionales.
Moi je suis pour l'apprentissage simulané du français et ( pour les endroits qui peuvent se le permettre ) de l' occitan, du breton, & co. C'est ce qui se fait dans les écoles billingues et c'est une méthode trés bonne pour l'évolution de l'enfant. C'est trés stimulant d'apprendre 2 langues dés le plus jeune âge et d'éveiller ses capacités à comparer.

Apprendre l'occitan et le français dés son plus jeune âge, c'est pouvoir apprendre l'anglais plus facilement par la suite en plus !

Avatar du membre
Moulin à rata
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4373
Enregistré le : ven. 29 déc. 2006, 20:56
Localisation : Paris

Message par Moulin à rata » lun. 23 juil. 2007, 11:23

C'est là que je suis en désaccord avec toi Lacuzon.
Je trouve plus intéressant d'apprendre le français et l'anglais dès le primaire pour mieux communiquer par la suite avec les autres pays et dans les entreprises (de plus en plus internationales) et APRES, apprendre une langue régionale (comme option au lycée par exemple) en utilisant les facilités d'apprentissage du primaire.

Parce que je vois mal un jeune arriver en entreprise et maîtriser à peine l'anglais mais, ô super, il parle le comtois... Surtout si comme moi, tu t'expatries. Car il ne faut pas oublier que de plus en plus, on est beaucoup plus mobile géographiquement.

A quoi me servirait-il de parler comtois à Toulouse où ils parlent tous occitan ? J'apprends l'occitan aussi alors ? Et puis dans 3 ans je déménage en Bretagne et j'apprends le Breton... C'est délicat.
Belfortaine de naissance, exilée en banlieue parisienne
Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généreux et un coeur large. Paul Gauguin

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » lun. 23 juil. 2007, 16:31

Pour moi, c'est plus normal et humain d'apprendre les langues qui te correspondent le plus dés ton plus jeune âge : le français et l'occitan ( ou le breton, le catalan, ... ) une langue c'est une manière de penser, de vivre, de connaitre ton milieu. Ici, dans le Languedoc, l'occitan est présent tout autours des gens et donc pour mieux saisir son milieu. Actuelement, il est plus humain que le petit enfant apprene l'occitan la langue chargé de la culture de ce qui l'entoure ( qu'il soit de n'importe quel origine, ça ce n'est pas important ). De plus l'occitanie est vaste et apprendre le catalan, communiquer avec un catalan, ou apprendre une autre langue latin ne pose pas trop de problème à une personne parlant occitan. C'est une richesse et l'anglais tient plus de la langue " froide " de l'entreprise ou de la pub ... Même si je pense vraiment que l'anglais est un trés bon moyen de communiquer au niveau internantion.

Et quand tu vas t'installer en angleterre, en allemagne ou ailleurs dans le monde : tu apprends la langue du pays non ? Moi je suis franc-comtois, je suis arrivé ici il y a un peu plus d'un an, je m'intègre ici en apprenant la langue d'ici. J'aurais été en Bretagne, j'aurais fait pareil !

Avatar du membre
Moulin à rata
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4373
Enregistré le : ven. 29 déc. 2006, 20:56
Localisation : Paris

Message par Moulin à rata » lun. 23 juil. 2007, 16:52

D'accord donc tu connais le comtois (le français bien sûr) et tu apprends le catalan.
Combien d'autres langues parles-tu couramment?

Parce que personnellement si je déménage tous les 3 ou 5 ans, va falloir que j'en apprenne des langues régionales... Sans compter l'entretien de l'anglais et de l'espagnol.

Je comprends tout à fait ton désir d'intégration régional mais tu admettras que ce n'est pas toujours possible pour des gens qui vont bouger beaucoup.

Concernant l'anglais, je suis d'accord avec toi, c'est loin d'être une belle langue, elle est d'ailleurs bien abîmée par ce côté "langage de chantier" qu'on lui confère mais elle reste une des plus faciles à apprendre et se diffuse via les USA ou l'Angleterre, pays présents dans tous les domaines de la vie quotidienne (ne serait-ce que l'informatique) donc on n'y coupera pas.
Après, l'espagnol commence à devenir important au vu du nombre de personne qui le parle dans le monde tout comme le chinois...
Belfortaine de naissance, exilée en banlieue parisienne
Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généreux et un coeur large. Paul Gauguin

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » lun. 23 juil. 2007, 17:09

D'accord donc tu connais le comtois (le français bien sûr) et tu apprends le catalan.
Combien d'autres langues parles-tu couramment?
Je parle français ( ::D ), un anglais de niveau moyen/bon, j'étudie le comtois en essayant de l'apprendre, j'apprend l'occitan par les livres en attendant de faire une licence 1 par correspondance.
Parce que personnellement si je déménage tous les 3 ou 5 ans, va falloir que j'en apprenne des langues régionales... Sans compter l'entretien de l'anglais et de l'espagnol.
Pour moi le fait pour chacun de vivre dans sa véritable langue vaut le fait que les personnes qui viennent s'installer fasse la petite démarche et l'effort d'apprendre la langue ( bien qu'il faut qu'on leur offre les moyens de l'apprendre. Même si ils peuvent vivre dans leur propre langue
Je comprends tout à fait ton désir d'intégration régional mais tu admettras que ce n'est pas toujours possible pour des gens qui vont bouger beaucoup.
C'est la vie, moi je préfère que chacun puisse s'épanouir dans sa langue !
Concernant l'anglais, je suis d'accord avec toi, c'est loin d'être une belle langue, elle est d'ailleurs bien abîmée par ce côté "langage de chantier" qu'on lui confère mais elle reste une des plus faciles à apprendre et se diffuse via les USA ou l'Angleterre, pays présents dans tous les domaines de la vie quotidienne (ne serait-ce que l'informatique) donc on n'y coupera pas.Après, l'espagnol commence à devenir important au vu du nombre de personne qui le parle dans le monde tout comme le chinois...
Oui, je n'ai, au départ, rien contre l'anglais. Malgrés tout, c'est sur qu'au niveau culturel elle fait un peu office de rouleau compresseur. C'est clair qu'on n'y coupera pas même si je pense que promouvoir la diversité linguistique c'est limiter le " tout anglais ".

Avatar du membre
Moulin à rata
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4373
Enregistré le : ven. 29 déc. 2006, 20:56
Localisation : Paris

Message par Moulin à rata » lun. 23 juil. 2007, 20:20

Moui... ben en fait je pense que c'est une question d'attachement et curiosité.

Personnellement, je ne renie pas ma région mais je me sens française plus que comtoise. A la limite, je me sens plus belfortaine que comtoise car le Jura est un département que je connais peu par exemple.

J'ai essayé de profiter de la culture occitane (je vis à Toulouse) par des visites culturelles, la gastronomie, le sport, etc. et c'est très intéressant mais je n'ai aucune envie (et c'est là en fait toute la différence entre nous ;-) d'apprendre l'occitan et je n'en ai pas le temps.

Je vais déménager et "profiter" de Paris de la même manière et pour moi c'est ça s'intégrer et s'imprégner.

Cela dit, on restera sans doute en désaccord donc je m'arrêterai là dans mon "argumentation".
Belfortaine de naissance, exilée en banlieue parisienne
Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généreux et un coeur large. Paul Gauguin

Avatar du membre
raph du 21
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 22
Enregistré le : sam. 06 janv. 2007, 14:45

Message par raph du 21 » ven. 24 août 2007, 16:47

mes grand parents habitent en Moselle vers la frontière franco luxembourgeoise et je peut vous dire que las haut c'est le luxembourgeois la langue et j'en connait quelques mots (le luxembourgeois est une langue faisant partie du platt nord mosellan

Avatar du membre
aigle250
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 93
Enregistré le : sam. 19 mai 2007, 16:08

Message par aigle250 » ven. 14 sept. 2007, 16:47

n'oublions pas notre passe et les anciens il suffit de lire des livres sur notre regions metiers , paysans, traditions, ectect pour se sentir bien. j'aurais aimé vivre à cette époque, meme si ça devait etre dur
aigle250

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » sam. 15 sept. 2007, 8:13

n'oublions pas notre passe et les anciens il suffit de lire des livres sur notre regions metiers , paysans, traditions, ectect pour se sentir bien. j'aurais aimé vivre à cette époque, meme si ça devait etre dur
aigle250
Pourquoi pas ... Pour ma part, je suis trés bien au XXIe siècle ::) La langue comtois n'est vraiment pas lié pour moi à une " tradition " du passé, c'est tout simplement une langue comme les autres.

Duploussarsinonrien
Une tartine à chaque repas
Une tartine à chaque repas
Messages : 132
Enregistré le : ven. 09 mars 2007, 11:44

Re: La langue Comtoise

Message par Duploussarsinonrien » mar. 27 mai 2008, 10:45

Bravo à Lacuzon d'avoir arpenté les allées Paul Riquet à Béssiers pour défendre l'occitan, une langue aux sonorités superbes.

Excellente idée d'Ivy à propos de la création d'une sorte d'académie.

Le débat sur les langues va peut-être connaître une évolution.

Dans l'actuel débat de révision constitutionnelle, il est prévu de reconnaître les langues régionales. Le gouvernement et les législateurs l'aveient toujours refusé. La France restant le seul pays européen (ou l'un des seuls) dans ce cas.

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8179
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: La langue Comtoise

Message par Sobi » mar. 27 mai 2008, 13:58

Après avoir lu tous vos échanges très intéressants, j'ai eu envie de vous faire part de mes impressions :

- le Français est notre langue commune sur tout le territoire, elle nous permet aisément d'échanger dans toutes les régions hexagonales, ainsi qu'aux DOM TOM, pourvu que chacun l'utilise correctement et SURTOUT sache l'écrire SANS FAUTE !!! (vaste programme à la lecture de certains messages...)

- les langues régionales sont très importantes pour "ceux du cru" qui ont plaisir ainsi à s'authentifier. Il est essentiel de ne pas les laisser mourir de leur belle mort car elles représentent généralement l'identité et la culture locales.

- le patois est aussi très important pour s'identifier... Faire parler (enregistrer, filmer) ses grands parents permet de "transmettre" un lien particulier aux futures générations.

Petite anecdote personnelle : chaque 1er mai, un repas (où j'ai accompagné ma mère) est organisé pour les "retrouvailles" des habitants d'un village haut-saônois... Evidemment, les participants sont de moins en moins nombreux... Il est toutefois très plaisant de constater au bout de quelques minutes, que ces personnes (entre 70 et 91 ans pour cette année) se mettent à parler patois pour évoquer de vieux événements ! Et tout le monde de s'esclaffer... Il vaut mieux avoir quelques notions pour pouvoir suivre !!!
Pourquoi ne pas organiser ces "retrouvailles" auprès des générations suivantes ? Cela permettrait la survivance du patois qui fait un lien inter générations (voir mon pseudo...).
Carpe diem

Répondre