La langue Comtoise

Les questions et remarques sur le patois comtois
Répondre

Si le Franc Comtois pouvait retrouver ses lettres de noblesse à l'instar du Corse ou du Breton, seriez-vous prêt à l'apprendre et à le transmettre ?

Ah que oui !! Si seulement tout le monde parlait une langue régionale commune en Franche Comté
46
59%
Idée interessante, je me laisserais tenter si je voyais d'autres personnes s'y mettre
19
24%
Bande d'utopistes !! Et puis apprendre une langue, c'est dure !!
4
5%
Pas trés envie, je trouve que les patois même s'ils sont sur le point de disparaitre representent mieux le parler Comtois
2
3%
Je préfere apprendre des langues d'Europe et du monde, tant pis pour les régions
3
4%
Je suis contre le retour de langues régionales presque disparues, le Français seulement en France !!
4
5%
 
Nombre total de votes : 78

Avatar du membre
Murie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5149
Enregistré le : lun. 28 mai 2007, 10:31
Localisation : Oppido maximo Sequanorum

Message par Murie » lun. 18 juin 2007, 22:06

Message original: Lacuzon
Pas Gaélic ===> Gallo. Effectivement, c'est un trés bonne exemple l'université de Rennes et celle du Gallo ( langue d'oil comme le franc-comtois ).
Oups, petite erreur d'échelle, peut-être?
les langues "gaéliques" sont les langues celtiques "nordiques" : l'Ecossais, l'Irlandais, et (paraît-il) le Mannois. Le Breton n'est pas une langue "gaélique", tout simplement parce qu'il s'agit d'une langue "continentale", du sud , quoi :;)
Plus d'infos sur Wikipedia

Pour ce qui est du gallo, ce serait plutôt -- à mon sens-- un patois, un "parler", pourquoi pas une "langue régionale", mais en tout en tout cas un "français" rural (une langue d'oil comme tu dis) comme il y en a tant de variantes dans notre beau pays...

Quant au Breton universitaire, mon grand père n'en comprenait pas un mot... Malheureusement, le Breton est une langue morte depuis longtemps, et le breton "universitaire" est une reconstitution, tout à fait respectable et érudite, mais qui déjà dans les années 70 n'était déjà plus qu'une reconstitution linguistique... Une sorte de "Koïnè", que personne n'a jamais vraiment parlé (en tout cas les "vieux" Bretons). Cf. les grands fous-rires des vieux paysans dans les congrès FNSEA des Années 70 (je radote) quand des intellectuels venaient faire des discours en "prononciation restituée" !!!








*** Message édité par Murie le 18/06/2007 22:12 ***
Image
Vous n'voulez pas aouâr facile d'en faire façon :invis:

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Message par Billy » lun. 18 juin 2007, 22:12

Y a encore quelque Bigoudens et Bigoudenes qui parle encore le VRAI Breton dans le Finistere, il est encore présent aussi dans le Morbihan, enfin je crois !!!!
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
Murie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5149
Enregistré le : lun. 28 mai 2007, 10:31
Localisation : Oppido maximo Sequanorum

Message par Murie » lun. 18 juin 2007, 23:19

Message original: Billy
Y a encore quelque Bigoudens et Bigoudenes qui parle encore le VRAI Breton dans le Finistere, il est encore présent aussi dans le Morbihan, enfin je crois !!!!
ENFIN, j'y arrive...

Peut-être, mais ce ne serait "que" leur parler local. Le breton n'a jamais été "unifié"comme les langues "nationales", et même si quelques personnes parlent encore bigouden (invariable :;) ) ce n'est malheureusement qu'une bien faible partie de la riche réalité linguistique qu'on pouvait encore rencontrer eu 19e siècle en Bretagne, avant l'Ecole Rouge (mon grand-père, né en 1899 dans le Morbihan, racontait qu'il était puni à porter ses sabots attachés autour du cou quand il parlait breton à l'école... seul le Français était autorisé, dans l'école de la République ::( )

Je ne veux pas faire de polémique sur enseignement public/privé, car à cette époque, les "bons pères" n'imagninaient pas non plus que l'on pût parler cette "basse langue"...

Donc, entre le "jacobinisme" linguistisque étatique de l'époque, et le purisme français de l'enseignement catholique (puissantissime en Bretagne), on est arrivé à ce que le breton soit une langue de vieux, de "ploucs", complètement disctréditée localement, par les Bretons eux-mêmes, jusqu'aux années 70....





*** Message édité par Murie le 18/06/2007 23:21 ***
Image
Vous n'voulez pas aouâr facile d'en faire façon :invis:

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » mar. 19 juin 2007, 18:32

Je répond vite ! J'élargirai plus tard !
Pour ce qui est du gallo, ce serait plutôt -- à mon sens-- un patois, un "parler", pourquoi pas une "langue régionale", mais en tout en tout cas un "français" rural (une langue d'oil comme tu dis) comme il y en a tant de variantes dans notre beau pays...
Je suis désolé ( ce n'est pas une attaque ) mais le Gallo est une langue ( d'oil ) : effectivement comme le franc-comtois il s'est plus maintenu en milieu rural mais n'était pas exclu des villes ( les langues 100% rurales ça n'existe pas ). Ce n'est pas du français et cela ferrait HURLER les militants pour le Gallo que je connais et les association qui se bouge pour la langue ( eh oui j'en connais ! ). C'est juste une rectification ! ::)

Tu peux aller voir ça pour te convaincre :

Maézoe - Institut d'Études Britto-Romanes : http://www.maezoe.com/
Bertaeyn Galeizz : http://www.bertaeyn-galeizz.com/
Cours de Gallo par correspondance : http://ademorr.free.fr/

Un article sur le Gallo : http://www.geocities.com/ar_falz/Gallo.html
Quant au Breton universitaire, mon grand père n'en comprenait pas un mot... Malheureusement, le Breton est une langue morte depuis longtemps, et le breton "universitaire" est une reconstitution, tout à fait respectable et érudite, mais qui déjà dans les années 70 n'était déjà plus qu'une reconstitution linguistique... Une sorte de "Koïnè", que personne n'a jamais vraiment parlé (en tout cas les "vieux" Bretons). Cf. les grands fous-rires des vieux paysans dans les congrès FNSEA des Années 70 (je radote) quand des intellectuels venaient faire des discours en "prononciation restituée" !!!
Encore un message pour faire hurler des connaissances à moi ... Je pense que ce n'est pas à 100 % faux, mais que c'est trés criticable. Opposer dialectes d'origine et la langue universitaire qui a tout pour devenir une langue de la vie publique n'est absolument pas constructif et ne sert pas trop la langue. Si ces intelectuels n'avaient pas fait le boulot, il n'y aurait plus rien du tout de la langue.
Au Pays-Basque, le basque Batua ( le basque unifié ) a permis de sauver la langue même si les personnes qui parlaient certains dialectes ont critiqué l'initiative.

Perso, je suis pour des langues universitaires codifiées même si je respecte les locuteurs d'origines et leur attachement à leur langue.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » mar. 19 juin 2007, 18:34

Le breton n'a jamais été "unifié"comme les langues "nationales", et même si quelques personnes parlent encore bigouden (invariable ) ce n'est malheureusement qu'une bien faible partie de la riche réalité linguistique qu'on pouvait encore rencontrer eu 19e siècle en Bretagne, avant l'Ecole Rouge (mon grand-père, né en 1899 dans le Morbihan, racontait qu'il était puni à porter ses sabots attachés autour du cou quand il parlait breton à l'école... seul le Français était autorisé, dans l'école de la République )
Oui, la répression contre les langues est vraiment une réalité.

Simplement, le breton n'est pas une langue morte ( bien que menacée ) pour moi : je connais des jeunes qui la parlent et qui la font vivre. Il faut soutenir cette langue modernisée pour éviter la cata de la disparition.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » mer. 20 juin 2007, 15:32

Tiens, encore ça pour le Gallo ( une page du site de l'accadémie de Rennes ) :

http://www2.ac-rennes.fr/crdp/35/doc/do ... angue4.htm

Avatar du membre
Murie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5149
Enregistré le : lun. 28 mai 2007, 10:31
Localisation : Oppido maximo Sequanorum

Message par Murie » mer. 20 juin 2007, 16:17

Je respecte tout à fait le travail des gens qui font tout pour que le breton et le gallo survivent, tu peux me croire, et c'est un Breton qui te le dit ! Simplement, j'espère que ce n'est pas trop un combat d'arrière-garde, c'est tout. Mais j'espère sincèrement avoir tort....

Pour finir, et juste pour t'énerver un peu :;) , la définition du Gallo dans le Petit Robert :
"Dialecte gallo-romand parlé dans la partie de la Bretagne où le celtique n'est pas en usage. Le gallo se rapproche des dialectes de Basse-Normandie"

En tout cas, c'est un vaste sujet, qui nous emmène loin des "parler comtois", et c'est un coup à se faire strater, ça... :pilote:






*** Message édité par Murie le 20/06/2007 16:19 ***
Image
Vous n'voulez pas aouâr facile d'en faire façon :invis:

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Message par Billy » ven. 22 juin 2007, 23:43

Il est loin le temps ou on parlait Comtois autoure des fontaines ou au champs ::( , un bon verre de Pont par dessus et sa parlait sans s'arrêter.

Vivement que tout le monde reparle Comtois dans le Pays, mais sa risque d'être dure a refaire revenir le langue chez les gens.
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
steph39
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 24
Enregistré le : lun. 21 août 2006, 20:39

Message par steph39 » dim. 24 juin 2007, 21:06

Message original: Murie
Je respecte tout à fait le travail des gens qui font tout pour que le breton et le gallo survivent, tu peux me croire, et c'est un Breton qui te le dit ! Simplement, j'espère que ce n'est pas trop un combat d'arrière-garde, c'est tout. Mais j'espère sincèrement avoir tort....

Pour finir, et juste pour t'énerver un peu :;) , la définition du Gallo dans le Petit Robert :
"Dialecte gallo-romand parlé dans la partie de la Bretagne où le celtique n'est pas en usage. Le gallo se rapproche des dialectes de Basse-Normandie"

En tout cas, c'est un vaste sujet, qui nous emmène loin des "parler comtois", et c'est un coup à se faire strater, ça... :pilote:




*** Message édité par Murie le 20/06/2007 16:19 ***

Murie, ce n'est pas un combat d'arrière garde. je remarque de plus en plus de jeunes, et de moins jeune revenir au Breton... je ne parle pas du Gallo (plutôt est de la Bretagne), mais bien du breton de l'ouest...
et sur les documents administratif, à la SNCF, dans les commerce, tu vois de + en + de breton écris...
c'est une preuve de (re)vitalité non ?

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Message par Billy » lun. 25 juin 2007, 13:11

En tout cas, on est pas pès de voir du Comtois écrit sur les billets SNCF ou dans les commerces ::( , notre langue est malheureusement et je pense appelé à disparaître, quelle injustice !!!!!!!!!
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel » lun. 25 juin 2007, 13:17

Message original: Billy
En tout cas, on est pas pès de voir du Comtois écrit sur les billets SNCF ou dans les commerces ::( , notre langue est malheureusement et je pense appelé à disparaître, quelle injustice !!!!!!!!!
Ce serait plutôt la SRCF. :;)
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Murie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5149
Enregistré le : lun. 28 mai 2007, 10:31
Localisation : Oppido maximo Sequanorum

Message par Murie » lun. 25 juin 2007, 13:55

Message original: steph39

Murie, ce n'est pas un combat d'arrière garde. je remarque de plus en plus de jeunes, et de moins jeune revenir au Breton... je ne parle pas du Gallo (plutôt est de la Bretagne), mais bien du breton de l'ouest...
et sur les documents administratif, à la SNCF, dans les commerce, tu vois de + en + de breton écris...
c'est une preuve de (re)vitalité non ?
Eh bien, je vois qu'il y a eu donc du progrès depuis que je ne vis plus dans mon ouest natal, et c'est très bien...

Juste une remarque, ne pas confonfre une "vraie" revitalisation linguistique, avec des stratégies communication des collectivités (impression des billets financée par la Région, panneaux à l'entrée des villes...) qui veulent faire couleur locale et accroître la "lisibilité" de l'image régionnale... On sait bien ici, avec la pétition, que la communication d'une collectivité ne colle pas forcément toujours avec les usages locaux...
Mais peut-être que je vois le mal partout... enfin, si tu dis qu'il y a de plus en plus de gens qui s'y remettent, mille fois tant mieux !

En tout cas, perso, je regrette de n'avoir jamais appris appris le breton... ::(
Image
Vous n'voulez pas aouâr facile d'en faire façon :invis:

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » mar. 26 juin 2007, 20:11

notre langue est malheureusement et je pense appelé à disparaître, quelle injustice !!!!!!!!!
C'est toi qui le dit ! ::)

Djase tai landye !

Avatar du membre
steph39
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 24
Enregistré le : lun. 21 août 2006, 20:39

Message par steph39 » mer. 27 juin 2007, 22:26

Message original: Murie


Eh bien, je vois qu'il y a eu donc du progrès depuis que je ne vis plus dans mon ouest natal, et c'est très bien...

Juste une remarque, ne pas confonfre une "vraie" revitalisation linguistique, avec des stratégies communication des collectivités (impression des billets financée par la Région, panneaux à l'entrée des villes...) qui veulent faire couleur locale et accroître la "lisibilité" de l'image régionnale... On sait bien ici, avec la pétition, que la communication d'une collectivité ne colle pas forcément toujours avec les usages locaux...
Mais peut-être que je vois le mal partout... enfin, si tu dis qu'il y a de plus en plus de gens qui s'y remettent, mille fois tant mieux !

En tout cas, perso, je regrette de n'avoir jamais appris appris le breton... ::(
juste un exemple, en quittant mon lieu de travail lundi dernier, je croisse dans le hall une hotesse d'accueil et une dame qui vont l'un vers l'autre et... se parle en Breton.
j'ai de plus en plus d'élèves (je suis prof au conservatoire de musique de Brest) qui apprennent le Breton...
en en même temps, j'ai lu cette après midi un article dans Bretagne Magazine assez "noire" qui disait que ce qui manquait au Bretons pour être parler c'était de savoir qui parlait breton... donc ls diffférentes associations et école de langue bretonne cherche des moyens pour identifier et faire identifier les personnes parlant breton, comme avec des logo dans les commerces, les administrations, des "pins" pour ceux qui veulent communiquer en breton etc...

Avatar du membre
Moulin à rata
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4373
Enregistré le : ven. 29 déc. 2006, 20:56
Localisation : Paris

Message par Moulin à rata » dim. 22 juil. 2007, 18:44

J'ai voté pour "Langue d'Europe et du Monde" :pilote:

J'avoue que pour quelqu'un comme moi qui ai déjà du mal avec l'anglais, je préfère me tourner vers ces langues "du monde" plus utiles au quotidien que de me lancer dans l'apprentissage d'une langue régionale pour la culture et la tradition.

D'ailleurs la France devrait déjà amélioré son apprentissage scolaire de l'anglais et autres langues européennes avant de mettre l'accent sur les langues régionales car c'est un très gros point faible pour nous (aux moins pour les plus jeunes).
Belfortaine de naissance, exilée en banlieue parisienne
Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généreux et un coeur large. Paul Gauguin

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Message par Beuillot » dim. 22 juil. 2007, 18:59

Je ne sais pas quel est le problème avec l'apprentissage des langues en France.Globalement,les français sont nullissimes.Au Pays-Bas,il est très difficile de trouver quelqu'un qui ne parle pas anglais,idem pour l'allemand,que ce soit dans une boulangerie ou pour demander son chemin à un flic.Les allemands parlent fréquemment anglais.En France,les "bons élèves" qui ont de bonnes notes dans toutes les autres matières se coltinent fréquemment un 4/20 en langues sans le moindre complexe.
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » dim. 22 juil. 2007, 19:03

J'ai voté pour "Langue d'Europe et du Monde"
J'avoue que pour quelqu'un comme moi qui ai déjà du mal avec l'anglais, je préfère me tourner vers ces langues "du monde" plus utiles au quotidien que de me lancer dans l'apprentissage d'une langue régionale pour la culture et la tradition.
Au delà de la culture et de la tradition ( pourquoi pas, mais se limiter à ça, c'est pas palpitant ! ) c'est quand même pour l'utiliser et la diffuser que je m'y intéresse ! ...
D'ailleurs la France devrait déjà amélioré son apprentissage scolaire de l'anglais et autres langues européennes avant de mettre l'accent sur les langues régionales car c'est un très gros point faible pour nous (aux moins pour les plus jeunes).
Et quand tout le monde causera l'anglais parfaitement, les langues dites " régionales " seront définitivement dans la tombe ... C'est les bergers et les paysans qui parlent occitan, breton, corse, basque, catalan ... ?

Ieu, vòli parlar la lenga occitana et la lenga comtèsa ... !

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message par lionel » dim. 22 juil. 2007, 19:18

Message original: beuillot
Au Pays-Bas,il est très difficile de trouver quelqu'un qui ne parle pas anglais
Ca te plairait de rester coincé aux Pays Bas sans pouvoir causer à personne ? :;)





*** Message édité par lionel le 22/07/2007 19:18 ***
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message par Lacuzon » dim. 22 juil. 2007, 19:22

Ca te plairait de rester coincé aux Pays Bas sans pouvoir causer à personne ?


Moi je parle anglais et j'étais en Angleterre l'année dernière ... Mais opposer le français et l'anglais aux autres langues, c'est n'importe quoi ...

Et même si je parle anglais, l'anglais = langue de la réussite, je commence à en avoir ma claque.

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Message par Beuillot » dim. 22 juil. 2007, 19:31

Message original: Lacuzon


Moi je parle anglais et j'étais en Angleterre l'année dernière ... Mais opposer le français et l'anglais aux autres langues, c'est n'importe quoi ...

Et même si je parle anglais, l'anglais = langue de la réussite, je commence à en avoir ma claque.
Il n'est pas question d'opposer.Je m'interrogeais simplement sur la pauvreté générale de l'apprentissage des langues en France,y compris du français d'ailleurs.N'importe quelle personne de la soixantaine qui est allée à l'école jusqu'à 14 ans ne fait pas ou peu de fautes d'orthographe.Maintenant,quand on voit çà(j'ai déjà posté ce lien ailleurs,mais tant pis)...
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Répondre