Page 13 sur 15

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : mer. 24 nov. 2010, 23:06
par pieradam
hderogier a écrit :Je souhaite un prompt rétablissement à ton épouse,mon ami.


Merci Henri,pour ton post.

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : jeu. 25 nov. 2010, 10:47
par Pivoine
hderogier a écrit :Il y a quelques jours,feu de cheminée à la cuisine;prenant mon courage à deux mains et une chaise dans l'autre,je monte sur la dite chaise pour coller une serpillière mouillée pour boucher le conduit,la chaise glisse et je me retrouve à genoux sur la cuisinière brûlante,vêtu d'un seul peignoir;alors tulle gras,hexomédine;c'était le 12 novembre,ça commence à cicatriser.Ouf!!


Ca sentait le cochon fumé ?
Heureusement que le froid est là. Plus besoin de mettre des bermudas et tes belles jambes poilues à l'air, légèrement cuites aux genoux. :lol: :kiss:

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : jeu. 25 nov. 2010, 11:39
par hderogier
Plutôt que le cochon,j'aurais dit le dindon grillé!!

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : jeu. 25 nov. 2010, 11:47
par lionel
Ce sont bien les genoux que tu t'es grillés ? :;) Il n'y avait pas assez d'eau ? :corne:

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : jeu. 25 nov. 2010, 11:53
par hderogier
J'ai épargné l'essentiel!!
Je te montrerai!!!

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : jeu. 25 nov. 2010, 12:13
par lionel
hderogier a écrit :Je te montrerai!!!

NON ! ::o

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : jeu. 25 nov. 2010, 23:41
par pieradam
Et le lundi,le canard était toujours vivant !!!!! :mur:

Je continue le feuilleton,je devais à 15 heures faire admettre mon épouse ,à l'hopital pour une intervention chirurgicale.
On se prépare donc et vers 14 heures 30,on se prépare pour partir,le parking à Minjoz étant toujours difficile.
Le téléphone sonne,c'est justement l'hopital qui appelle ,pour nous dire,qu'il ne leur est pas possible de l'admettre aujourd'hui,pourtant hier,tout était Ok,avec l'anesthésiste,nous vous rappelerons dans la journée,pour vous en dire plus.
16 heures 30 ,l'hopital rappelle à nouveau,on nous annonce que l'admission se fera le 8 décembre à 15 heures,pour une intervention le 9, ( sous entendu,si rien ne change )
C'est un peu dur en ce moment pour se faire soigner,et j'ai bien peur,que rien ne change.

La suite au prochain numéro !!!!!!!!

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : ven. 26 nov. 2010, 10:35
par hderogier
lionel a écrit :
hderogier a écrit :Je te montrerai!!!

NON ! ::o

SI,mais un petit peu et pas longtemps,mon Yoyo.

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : sam. 27 nov. 2010, 10:20
par amélie
Pieradam, tous mes voeux de meilleure santé à ton épouse :kiss:

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : sam. 27 nov. 2010, 19:44
par pieradam
Merci Amélie,en ce moment nous attendons.

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : dim. 28 nov. 2010, 10:57
par Beuillot
Tous mes voeux de prompt rétablissement à ton épouse de ma part également, pieradam.
Sa hernie hiatale était la cause de son anémie (si ce n'est pas indiscret)?
Je suis étonné que l'on repousse aussi loin une intervention au dernier moment. Des impératifs relevant de l'urgence peuvent toujours empêcher une intervention programmée d'avoir lieu au moment prévu, mais de là à la différer de deux semaines... :euh:
Je suis d'accord avec Sieur Muire : il serait bon pour tout le monde que tu signales les problèmes rencontrés. Si ça ne changera rien pour vous deux, ça peut faire "bouger" les choses à l'avenir, pour les futurs patients. Si personne ne met le doigt sur les dysfonctionnements, ceux-ci perdureront.

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : dim. 28 nov. 2010, 18:28
par pieradam
merci Beuillot pour ton post,je te jure que c'est long,et quand tout est programmé,et qu'au dernier moment on repousse,c'est pas facile.

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : dim. 28 nov. 2010, 18:47
par Sobi
Bon courage et prompt rétablissement à ton épouse. L'attente est toujours très difficile à gérer. Il faut surtout
garder le moral... (très important ).

Depuis 4 mois maintenant, je fréquente assidument (et contre mon gré) les services hospitaliers d'Avignon... Je peux te dire qu'ils n'ont rien à envier à Besac' !!! Rendez-vous avancés ou reculés au dernier moment... ou simplement annulés parce qu'on ne t'a pas prévenu du changement... C'est lourd à gérer. Et les réclamations au médiateur ne servent qu'à faire travailler la Poste ! Aucune réponse ni amélioration visible...

Tous mes vœux de bonne continuation.

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : dim. 28 nov. 2010, 21:04
par pieradam
Merci Sobi,pour ton message,nous en avons besoin, et surtout que ça se passe un peu mieux pour toi.

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : lun. 29 nov. 2010, 19:18
par hderogier
pieradam a écrit :merci Beuillot pour ton post,je te jure que c'est long,et quand tout est programmé,et qu'au dernier moment on repousse,c'est pas facile.

Je vais prendre un exemple au hasard,à savoir:moi-même.
Ayant fréquenté l'hôpital Saint Minjoz à moult reprises,je n'ai pu,chaque fois,que me féliciter de la compétence,du dévouement,de la gentillesse du personnel médical et paramédical;en aucune façon je ne saurais critiquer cet établissement et son personnel qui fait tout ce qu'il peut,certes avec les moyens dont il dispose.

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : lun. 29 nov. 2010, 22:29
par pieradam
hderogier a écrit :
pieradam a écrit :merci Beuillot pour ton post,je te jure que c'est long,et quand tout est programmé,et qu'au dernier moment on repousse,c'est pas facile.

Je vais prendre un exemple au hasard,à savoir:moi-même.
Ayant fréquenté l'hôpital Saint Minjoz à moult reprises,je n'ai pu,chaque fois,que me féliciter de la compétence,du dévouement,de la gentillesse du personnel médical et paramédical;en aucune façon je ne saurais critiquer cet établissement et son personnel qui fait tout ce qu'il peut,certes avec les moyens dont il dispose.


Henri,je n'ai pas dit autre chose,le personnel fait ce qu'il peut,avec les moyens dont il dispose,cependant,on peut se poser la question : que deviendra ce service,dans quelques années !!!!!!!!!!

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : jeu. 02 déc. 2010, 12:15
par Beuillot
J'insiste, les gens : vous considérez que le personnel fait de son mieux avec de faibles moyens et que, malgré son dévouement, vous êtes mal pris en charge. J'insiste sur le fait que signaler les dysfonctionnements, en soulignant que les acteurs du monde soignant font ce qu'ils peuvent avec de faibles moyens , ne peut leur nuire.
Manifestez vous en expliquant clairement les choses : ceci ne peut être que bénéfique tant pour les patients que pour le personnel.
Je rappelle que l'immense majorité des grêves/manifestations des soignants reposaient sur des revendications basées plus sur la qualité des soins que sur le confort du personnel.
Ne les laissez pas crier dans le vide.
Il faut savoir qu'actuellement, les "têtes" dirigeantes (et pensantes en sens unique) des hôpitaux publics sont formées à des modes de gestion (économiques et du personnel) dont le cynisme ferait pâlir les gens du privé.
Ne vous renfermez pas dans un esprit résigné, ça ne rendra service à personne (certainement pas à vous, c'est sûr, mais encore moins à vos anges gardiens).
Le personnel soignant, en France, reste encore motivé et prêt à n'importe quoi pour assurer un système de santé continu et décent. Ne vous gênez pas pour dire que ce système est tenu à bout de bras par les bonnes volontés, qui finiront bien un jour par craquer...

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : jeu. 02 déc. 2010, 14:09
par pieradam
Complètement d'accord avec tes remarques et analyses,et l'on voit maintenant le résultat,d'avoir demandé à ces services absolument indispensables,d'être rentables,ou alors il faut cesser de les nommer " service public ".

Il y a déjà des exemples : La santé,la justice ,la poste,etc......il faudrait peut-être aussi chercher ailleurs,si on veut parler de rentabilité !!!!!!!!!!les exemples ne manquent pas :mur:

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : jeu. 02 déc. 2010, 17:54
par amélie
je suis entièrement d'accord avec Dr Beuillot : le personnel soignant au CHU, en particulier le service Oncologie que j'ai "fréquenté" pendant presque une année, est un modèle de savoir-faire, de dévouement, d'humanité (vous aidant à enlever un pull lorsque vous ne pouvez même plus lever les bras), avec des infirmières débordées, des spécialistes qui ont quelquefois deux heures de retard dans leurs RV parce qu'ils ne peuvent faire autrement, et la liste est longue. A la suite de cette "expérience", j'ai écrit un livre (Itinéraire d'un cancer apprivoisé) que j'ai offert aux services fréquentés et aux médecins qui m'avaient suivie et j'ai pu remarquer leur émotion, car je pense que leurs patients ne pensent peut-être pas à leur montrer leur gratitude. Comme j'avais donné des pseudos aux gens, lorsque je retourne pour un contrôle et que je tombe sur quelqu'un qui me reconnait, il me rappelle le pseudo utilisé dans mon livre.

Re: Petites galères de tous les jours.

Posté : jeu. 02 déc. 2010, 19:38
par hderogier
Beuillot a écrit :J'insiste, les gens : vous considérez que le personnel fait de son mieux avec de faibles moyens et que, malgré son dévouement, vous êtes mal pris en charge. J'insiste sur le fait que signaler les dysfonctionnements, en soulignant que les acteurs du monde soignant font ce qu'ils peuvent avec de faibles moyens , ne peut leur nuire.
Manifestez vous en expliquant clairement les choses : ceci ne peut être que bénéfique tant pour les patients que pour le personnel.
Je rappelle que l'immense majorité des grêves/manifestations des soignants reposaient sur des revendications basées plus sur la qualité des soins que sur le confort du personnel.
Ne les laissez pas crier dans le vide.
Il faut savoir qu'actuellement, les "têtes" dirigeantes (et pensantes en sens unique) des hôpitaux publics sont formées à des modes de gestion (économiques et du personnel) dont le cynisme ferait pâlir les gens du privé.
Ne vous renfermez pas dans un esprit résigné, ça ne rendra service à personne (certainement pas à vous, c'est sûr, mais encore moins à vos anges gardiens).
Le personnel soignant, en France, reste encore motivé et prêt à n'importe quoi pour assurer un système de santé continu et décent. Ne vous gênez pas pour dire que ce système est tenu à bout de bras par les bonnes volontés, qui finiront bien un jour par craquer...

Bien au contraire,mon Beuillot affectionné,je trouve que la prise en charge au CHU de Besançon est excellente;certes il ne faut pas demander le service d'un hôtel 3 étoiles,mais on ne va pas à l'hôpital pour faire un séjour touristique et gastronomique;et je redis,je répète et je maintiens que je ne saurais faire un reproche quelconque au CHU de Besançon que ce soit sur le plan soins,accueil,hébergement,relations avec le personnel.