Petit édifice

Arts, spectacles, manifestations, etc, hors Comté.
Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 13421
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon
Contact :

Re: Petit édifice

Message non lupar pieradam » sam. 02 avr. 2011, 11:45

indice :

Appelé aussi reposoir :sleep:
J'te veux faire voir,si l'coucou c'est une mère

Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 13421
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon
Contact :

Re: Petit édifice

Message non lupar pieradam » lun. 04 avr. 2011, 18:42

Encore un indice :

Nabele Bänk !

Là,j'ai tout dit.
J'te veux faire voir,si l'coucou c'est une mère

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8172
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Petit édifice

Message non lupar Sobi » lun. 04 avr. 2011, 21:35

En effet, t'as tout dit !

Bancs reposoir de l'Impératrice Eugénie situés en Alsace :saint:
Carpe diem

Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 13421
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon
Contact :

Re: Petit édifice

Message non lupar pieradam » lun. 04 avr. 2011, 22:39

:bravo: Sobi,c'est la bonne réponse.

Quand j'ai pris cette photo dans le Bas-Rhin,je ne savais absolument pas ce que celà représentait,j'ai dû montrer ce cliché à ma famille,pour la lumière fut.
Voilà le resultat :

Les jours de marché ou de foire, paysans et surtout paysannes se rendaient dans les villes ou gros bourgs où se tenait un marché. Lourdement chargés, ils y amenaient les produits de la ferme. Les paysannes portaient un panier sur leur tête protégée par un coussinet (der Wisch) rempli de son et de balles de blé. Les paysans, quant à eux, charriaient leurs produits dans une hotte accrochée au dos par deux lanières de cuir. Lors des haltes, les paysannes pouvaient déposer leurs fardeaux sur le linteau puis se reposer sur le banc de la dalle inférieure, à l'ombre généralement de quatre tilleuls. De part et d'autre étaient dressées deux bornes qui permettaient aux hommes d'y déposer leurs hottes ou encore aux cavaliers de se remettre en selle.

Il existe en Alsace deux sortes de bancs reposoirs:

ceux du Roi de Rome datés de 1811
ceux de l'Impératrice Eugénie datés de 1854.
J'te veux faire voir,si l'coucou c'est une mère


Retourner vers « Re.créations »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité