Croix de Saint-André en Belgique, souvenir d'union av

Répondre
Nicolas
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1126
Enregistré le : dim. 09 nov. 2003, 20:59
Contact :

Croix de Saint-André en Belgique, souvenir d'union av

Message par Nicolas » ven. 09 juin 2006, 17:10

Notre article sur la croix de saint André suscite parfois des courriers passionnants, tel celui que vient de nous faire parvenir M. Christophe Buffin de Chosal, de Belgique. Nous en reproduisons ici le riche contenu, en remerciant son auteur pour ces informations peu connues ici.

Nicolas


La Croix de Bourgogne a été un emblème très répandu dans les Pays-Bas depuis les Ducs de Bourgogne (XIVème siècle) jusqu'à la fin du XVIIIème siècle. Il représentait l'unité néerlandaise telle que créée par les Ducs.
Charles le Téméraire (jadis appelé 'le Hardi' en Belgique) voulait créer un royaume rassemblant les Pays-Bas et les deux Bourgognes. Il était sur le point d'obtenir cette couronne de l'Empereur quand il fut vaincu à Nancy.
Charles Quint a scellé l'unité des Pays-Bas bourguignons en créant un nouveau cercle d'Empire : le Cercle de Bourgogne qui curieusement ne recouvrait que les Pays-Bas et pas la Bourgogne. C'est dire combien l'identité bourguignonne était forte dans ce coin nord de l'Europe.
Cette belle unité a malheureusement été perdue fin du XVIème siècle suite aux guerres de religion, et reperdue en 1830 quand les Belges se sont séparés des Pays-Bas du Nord. Le sentiment bourguignon est cependant resté vivace quoique discret.
Historiquement la Croix de Bourgogne a toujours signifié l'attachement des Belges à l'Empire et aux Habsbourg contre leur ennemi héréditaire, la France. Il existait une identité impériale, non nationale, qui était partagée par de nombreuses régions, provinces, pays ou familles, et ce à
travers toute l'Europe. Un bel exemple de cela est le Prince Eugène de Savoie qui, francophone mais non français, a consacré toute sa vie à l'Empire où il n'était pas un étranger.
Aujourd'hui, sans trop le savoir, les Belges francophones sont les derniers représentants de ce type d'Européen, impérial, francophone sans être français (et sans vouloir le devenir).
Je m'étonne qu'un drapeau Croix de Bourgogne ne soit pas disponible dans le
commerce malgré les succès du régionalisme en France. En Belgique, cela
s'explique par une circonstance historique particulière : la Croix de Bourgogne a été l'emblème de mouvements fascistes belges avant et pendant la dernière guerre. Un tel drapeau est donc non seulement impossible à trouver mais en plus très mal vu.

Sincères salutations,
Christophe Buffin de Chosal.

Avatar du membre
raph du 21
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 22
Enregistré le : sam. 06 janv. 2007, 14:45

Message par raph du 21 » sam. 06 janv. 2007, 19:15

charle le téméraire voulai refaire la lotharingie

zone centrale de l'empire carolingien

Répondre