langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Nicolas
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1126
Enregistré le : dim. 09 nov. 2003, 20:59
Contact :

langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Nicolas » ven. 21 mars 2008, 10:12

Une émission vient (ce samedi 15 mars) d'être diffusée sur France Culture. Il s'agit du "Magazine de la rédaction" (une quinzaine de minutes, sauf erreur), dont le sujet dérive du succès d'un film actuellement en vogue : "Bienvenue chez les Picards" est son titre, et on peut encore l'écouter, bien sûr :

http://www.radiofrance.fr/chaines/franc ... 1b6545bbc3.

Bienvenue chez les Picards

Le succès phénoménal de "Bienvenue chez les Ch'tis", le film de Dany Boon, (plus de 8 millions d'entrées en 15 jours !) est une bonne occasion de rappeler que le Ch'timi est une variante, une variété, du dialecte picard. Le picard dont le Ch'timi et le Wallon sont des cousins.

Notre confrère Jean-Louis Crimon a fait cette semaine le tour de la parenté, de Tourinnes la Grosse, au Nord de Namur, en Belgique, chez Julos Beaucarne, au Presbytère de Saisseval, chez Pierre Garnier, d'Arras à Lille, et de Lille à Amiens. Une parenté plutôt assez fière et heureuse de la manière dont Dany Boon restitue à toute une région et surtout à tout un peuple, une fierté d'habiter ce Nord haut en couleurs, (et en valeurs, humaines surtout), ce Nord trop souvent enfermé dans la permanence du dégradé de gris et du ciel bas.

"Bienvenue chez les Ch'tis", c'est comme une identité, trop longtemps niée ou confisquée, aujourd'hui rendue et retrouvée. Grâce à une comédie, où dérision et autodérision sont superbement mêlées, on vient à bout d'un énorme paquet de préjugés ancestraux. Pas aussi inoxydables qu'on le pensait.

Retrouvez dans ce magazine de Jean-Louis Crimon : Didier Andreau, Ass. Colères du Présent, Arras, Julos Beaucarne, poète et chanteur Wallon, Francis Géloène, moniteur d'auto-école Lillois, José Ambre, comédien, diseur, auteur de l'Horoscope en Ch'ti, sur France Bleu Nord, Françoise Rose, Directrice du Théâtre de marionnettes picardes, Chés Cabotans d'Amiens, Marie-Madeleine Duquef, auteur de "l'Amassoér" dictionnaire picard, publié par la Librairie du Labyrinthe, Jean-Michel Eloy, Professeur de sciences du langage à l'Université de Picardie, et Pierre Garnier, inventeur de la poésie spatiale, et picard de cœur et d'esprit.

Et en bonus sonore :

Julos Beaucarne confie à Jean-Louis Crimon combien il apprécie "Bienvenue chez les Ch'tis" et ses effets...

Pour en savoir plus...

- Marie-Madeleine Duquef, Amassoér. Dictionnaire Picard / Français et Français / Picard

Un dictionnaire mais aussi une oeuvre littéraire, recueil de petites histoires du quartier Saint-Leu, ouvrier et populaire.

Un amassoir de Picard, c'est notre parler entassé dans un livre, avec les bavardages des femmes de chez nous, leurs histoires de ménage, leurs peines, leur gaîté, leur méchanceté, leur bonté, tout ce que j'écoutais quand j'étais une petite enfant de Saint Leu à Amiens.

In amassoér éd Picard, ch'est nou parlache infitchè dains in lif'e, avu chés diries d'chés "blancs-bonnets", leus hisoéres éd ménache, leus pengnes, leus dgeaitè, leu ma-woés'té, leu boin-n'té, tout éch qué j'acoutoés quand qu'j'étoés tchotte nasue.

Liens

Site officiel de Julos Beaucarne (http://julosland.skynetblogs.be/)
Ces pages reflètent la richesse et la diversité de l'oeuvre de l'artiste belge. Celui qui chante en français et en wallon a aussi sa rubrique films, images, beaux arbres, arc-en-ciel avec le plan de son pull et objets détournés avec une déesse aux six bras ou un émetteur de lumière rayonnante. Sans oublier des "textes du Jaseur Boréal" à télécharger.

Association Ch'Lanchron (http://lanchron.dyadel.net/accueil.htm)
CH'LANCHRON (le pissenlit) s'est donnée pour but depuis avril 1980 de faire vivre le picard. Son site propose notamment, en plus de cinq langues, d'écouter et de lire des textes et chansons picards. Avec une histoire de la littérature picarde, une présentation de cette langue et un mode d'emploi, sans oublier de nombreux liens.

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Beuillot » lun. 24 mars 2008, 2:52

Le ch'ti semble bénéficier actuellement d'un phénomène de mode (grâce à Dany Boon, bien sûr, mais également à Jean-Luc Lemoine et d'autres).
La Madeleine Proust s'est-elle réellement exportée? J'ai assisté personnellement à l'un de ses spectacles à Paris, et la localisation des rires, dans la salle, en réaction à certaines vannes, me laissait penser que l'on pouvait ainsi localiser les franc-comtois et les autres dans le public. Grossière erreur? Point ne sais-je. Mais je pense qu'une version franc-comtoise de ce genre de film ("bienvenue chez les ch'tis") pourrait aider à faire connaître de façon sympathique notre région, sur un mode d'auto-dérision qui, je pense, est bien ancré dans nos moeurs.
Ou bien? :;)
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Camuchot
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 239
Enregistré le : mar. 25 mars 2008, 3:27
Localisation : Besançon

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Camuchot » mar. 25 mars 2008, 5:12

Bonjour,

Je me demande si le "Ou bien" (suspensif, interrogatif, impératif...) "Tu viens ? Ou bien ?!" est une manie typiquement franc-comtoise ; il y a eu je crois un petit sujet là-dessus dans ce forum l'année dernière.
En tout cas, je viens de l'entendre hier soir dans un film diffusé par M6 "Gomez et Tavarès" : un flic ripoux dans un hélicoptère qui ponctue sa phrase - incompréhensible à cause de cette autre manie qu'ont les monteurs de films de noyer les dialogues sous les ambiances sonores - d'un "ou bien." marseillais. Ce film a été tourné en 2002 dans les parages de la Canebière par le réalisateur Gilles Paquet-Brenner dont j'ai recherché la biographie pour savoir s'il était de chez nous. Tout ce que j'ai trouvé, c'est qu'on le dit Français et né en 1975. Rien sur son lieu de naissance. Mais je ne serais pas étonné qu'il soit d'origine suisse, tout comme ce fameux "Ou bien".
Les gens du Haut-Doubs que j'ai entendu l'utiliser le faisait en prenant l'accent de leurs voisins de La-Chaux-d'Fonds pour s'en moquer.

Tout ça pour dire - tout en montrant que je n'ai pas lu que les deux derniers mots du message de Beuillot- que si les Ch'tis défendent leur langue, les Wallons dont la leur est comme on sait de la même famille que le franc-comtois s'en occupent activement, sauf qu'eux non plus n'ont pas encore produit LE film qui les rendrait célèbres.
Quand j'entends parler de culture, je sors mon dictionnaire

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Lacuzon » sam. 29 mars 2008, 16:24

Bonjour,

Pour moi "bienvenu chez les chti's" (que je n'ai pas vu et que je n'ai pas envie d'aller voir) n'est pas un film intéressant culturelement. Pourtant, j'apprécie les films sympathiques. Vous allez sans doute trouver que je me prend la tête mais j'assume. Bon je vais être rude! :!:

1- Pour commencer la ville de Bergue qui est le cadre du film n'est pas de culture picard (chti si vous préferez) mais se trouve en zone de culture flamande. J'apprécie le mélange culturelle (et même le métissage de cultures)et je ne suis pas accroché aux frontières mais quand on voit l'état de la culture flamande du côté français, on peut se dire qu'elle n'a pas besoin de ça (et qui est au courant que le flamand est une langue de France, et qu'une partie de la division administrative du Nord-Pas-De-Calais est de culture flamande, notament Dunkerque ?). Les habitants des coins de cultures flamandes en ont même oublié la véritable culture. J'ai lu que Bergue avait encore pas mal de locuteurs flamands il y a peu de temps. Vous allez dire que l'important est d'avoir parlé du " Nord " et d'avoir fait un film fédérateur mais bon ça valait pas vraiment le coup de commencer par une erreur qui va ancrer encore plus dans la tête des spectateurs une image fausse ...

2- Peu de personnes sont au courant que sous l'appelation "Chti" on parle d'un morceau de la langue Picarde parlée entre la Picardie et le Nord-Pas-De-Calais. Au delà de ça, le picard a une trés riche culture qui aurait bien plus concurencer le français avant que celui-ci s'impose. Malheureusement le picard passe pour un gentil patois où on ajoute des CH à tous les mots plutôt qu'une véritable langue littéraire. Le folklore gastronomiquo-gentil-bière-frite à ses limites : une langue doit être présenté en tant que telle et pas à travers un film comique! Les politiques culturelles ont déja bien enfoncé le clou pour qu'on en ajoute encore une couche. Il y a encore des poètes qui écrivent en picard et cette culture devrait être présente dans les écoles de ces régions avant d'être parodié au cinéma!De plus je suis persuadé que beaucoup voit ça comme un français déformé plutôt qu'une réalité linguistique! Après avoir flingué toutes les cultures de l'hexagone, on les ressort sous une forme " marrante " ... Ai ai ai ...

3- J'en ai vraiment marre (et je pèse mes mots) de la représentation en "auto-dérision". Au lieu de dire que nous avons une culture, on devrait plutôt dire que nous avons une gastronomie et l'auto dérision ... Entre parler des noms de village les plus moches, de fromages, ... La Madeleine Proust m'insuporte au plus haut point et pourtant j'apprécie certains humoristes. Et ne parlons pas de la parodie de rap du 2.5 d'Aldebert ... La Franche-Comté n'a pas besoin d'un film à la Dany Boon elle a besoin d'une culture vivante : de musiques, de diffuser ses langues, de réinventer ses traditions, ...

Avatar du membre
Poussinou
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3860
Enregistré le : dim. 06 mai 2007, 10:55

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Poussinou » sam. 29 mars 2008, 16:47

Lacuzon a écrit :1- Pour commencer la ville de Bergue qui est le cadre du film n'est pas de culture picard (chti si vous préferez) mais se trouve en zone de culture flamande. J'apprécie le mélange culturelle (et même le métissage de cultures)et je ne suis pas accroché aux frontières mais quand on voit l'état de la culture flamande du côté français, on peut se dire qu'elle n'a pas besoin de ça (et qui est au courant que le flamand est une langue de France, et qu'une partie de la division administrative du Nord-Pas-De-Calais est de culture flamande, notament Dunkerque ?). Les habitants des coins de cultures flamandes en ont même oublié la véritable culture. J'ai lu que Bergue avait encore pas mal de locuteurs flamands il y a peu de temps. Vous allez dire que l'important est d'avoir parlé du " Nord " et d'avoir fait un film fédérateur mais bon ça valait pas vraiment le coup de commencer par une erreur qui va ancrer encore plus dans la tête des spectateurs une image fausse ...

.


Pour avoir vu le film hier soir, il est précisé qu'a Bergue se cotoient Chti et flamands...

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Beuillot » dim. 30 mars 2008, 18:54

Krl a écrit :Pour avoir vu le film hier soir, il est précisé qu'a Bergue se cotoient Chti et flamands...

Pour avoir lu le post au-dessus de celui de poussinou, il est précisé que Lacuzon n'est pas totalement dénué d'humour, mais qu'il le considère (l'humour) comme un abrutissement. Sors nous donc une vanne que tu considères comme drôle, Lacuzon, je serais très curieux de la connaître. Entre nous, on doit pas rigoler tous les jours avec toi (oui, je sais, quand on rigole, on perd l'identité de notre région et on va tous mourir notre culture et ragnagna ceci-celà).
Donc, si tu aimes être identitaire grave, il y a un forum qui t'ouvre les bras et que tu connais.
A bon entendeur.
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Camuchot
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 239
Enregistré le : mar. 25 mars 2008, 3:27
Localisation : Besançon

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Camuchot » lun. 31 mars 2008, 2:16

Beuillot a écrit :
Krl a écrit :Pour avoir vu le film hier soir, il est précisé qu'a Bergue se cotoient Chti et flamands...

Pour avoir lu le post au-dessus de celui de poussinou, il est précisé que Lacuzon n'est pas totalement dénué d'humour, mais qu'il le considère (l'humour) comme un abrutissement. Sors nous donc une vanne que tu considères comme drôle, Lacuzon, je serais très curieux de la connaître. Entre nous, on doit pas rigoler tous les jours avec toi (oui, je sais, quand on rigole, on perd l'identité de notre région et on va tous mourir notre culture et ragnagna ceci-celà).
Donc, si tu aimes être identitaire grave, il y a un forum qui t'ouvre les bras et que tu connais.
A bon entendeur.

Faut dire qu'il a des excuses, la tronche que tu tires sur ton auto-portrait n'incitant pas vraiment à la gaudriole.
(Lacuzon, dis-moi merci)
Quand j'entends parler de culture, je sors mon dictionnaire

Avatar du membre
gg25
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2169
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006, 23:33
Localisation : Plancher-Bas (70)

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar gg25 » lun. 31 mars 2008, 9:30

Lacuzon a écrit :Bonjour,

Pour moi "bienvenu chez les chti's" (que je n'ai pas vu et que je n'ai pas envie d'aller voir) n'est pas un film intéressant culturelement. Pourtant, j'apprécie les films sympathiques. Vous allez sans doute trouver que je me prend la tête mais j'assume. Bon je vais être rude!
....
La Madeleine Proust m'insuporte au plus haut point et pourtant j'apprécie certains humoristes. Et ne parlons pas de la parodie de rap du 2.5 d'Aldebert ... La Franche-Comté n'a pas besoin d'un film à la Dany Boon elle a besoin d'une culture vivante : de musiques, de diffuser ses langues, de réinventer ses traditions, ...


Après Bienvenue chez les Chtis, c'est Bienvenue chez les Intégristes !
Tous aux abris, le procureur Lacuzon a encore frappé !
Et qu'est-ce que ce serait si tu n'appréciais pas les films sympathiques et certains humoristes, ça fait froid dans le dos !
Mais pourquoi tant de haine ? Enfin, puisque tu assumes...

Jusqu'à notre chère Madeleine Proust qui t'insupporte !
Ce qui fait le charme et l'intérêt de "la Madeleine Proust", ce n'est pas tant qu'elle soit une humoriste comme tu dis mais c'est tout simplement qu'elle nous évoque toutes ces personnes que nous connaissons ou que nous avons connues et qui parlent le même langage populaire et imagé.
La Madeleine Proust, c'est avant tout un concentré de de tendresse et d'humanité, sans prétention linguistique. Mais ça, visiblement ça t'échappe un peu.
Mais peut-être n'as-tu pas la chance d'avoir ou d'avoir eu une grand-mère franc-comtoise qui parle comme elle.

Revenons au film de Dany Boon.
Je l'ai vu, sans être allé au cinéma, d'ailleurs, par la magie d'un DVD piraté sur internet (pas par moi, quelle horreur !).
En règle générale, je ne suis pas fan des films "que tout le monde va voir et qu'il faut avoir vu", du style Amélie Poulain, les Visiteurs ou le dernier Astérix, et j'aurais tendance à les fuir.
Enfin bon, je l'ai vu un peu par hasard et là je serais plutôt d'accord avec toi, sans être un navet ce film n'a rien d'un chef d'oeuvre du cinéma.
Ce qui fait son succès n'a sans doute pas grand chose à voir avec sa localisation régionale. Il se serait situé en Bretagne, en Alsace ou dans le Berry profond que le résultat aurait été le même. Ce qui plaît dans ce film c'est son humanité et son optimisme, sans doute parce que nous vivons dans une société difficile, individualiste, inégalitaire et propice à la haine et aux conflits en tout genre. C'est un film qui fait du bien et qui rassure un peu sur la nature humaine, tout simplement.
Ce film n'a bien sûr pas grand chose à voir avec la culture et l'identité régionale, il n'en a sans doute pas la prétention, ça fait penser aux films de Pagnol qui idéalisaient la Provence et ses habitants.
Ce genre de film véhicule simplement une foule de clichés plus ou moins réels dans l'esprit des non-autochtones et ce n'est pas parce qu'on dit "peuchère" ou "biloute" qu'on a une idée précise de la culture de ces régions.
Et là, je te rejoins pour dire qu'un film de ce genre avec pour cadre la Franche-Comté n'apporterait pas grand chose à notre région.

PS 1:J'ai entendu le rap franc-comtois d'Aldebert, je trouve ça marrant et bien plus rassurant que le "vrai "rap, généralement violent et haineux, nul musicalement et que je déteste absolument.

PS2: Paradoxalement, le succès d'un film comme "Bienvenue chez les Chtis" peut engendrer des réactions inattendues, voir l'affaire de la banderole scandaleuse brandie par des supporters abrutis du PSG (pléonasme !)

Avatar du membre
gg25
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2169
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006, 23:33
Localisation : Plancher-Bas (70)

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar gg25 » lun. 31 mars 2008, 9:45

Beuillot a écrit :... il est précisé que Lacuzon n'est pas totalement dénué d'humour, mais qu'il le considère (l'humour) comme un abrutissement. Sors nous donc une vanne que tu considères comme drôle, Lacuzon, je serais très curieux de la connaître. Entre nous, on doit pas rigoler tous les jours avec toi (oui, je sais, quand on rigole, on perd l'identité de notre région et on va tous mourir notre culture et ragnagna ceci-celà...


Il devrait peut-être se mettre aux breuvages qui font rire, les Côtes du Jura des fois ça aide, en plus ça fait partie de l'identité régionale, donc c'est permis.
Mais il est possible aussi que nous le connaissions mal notre Lacuzon, c'est peut-être un "austère qui se marre", comme un certain ex-homme politique bien connu.

Avatar du membre
Murie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5149
Enregistré le : lun. 28 mai 2007, 10:31
Localisation : Oppido maximo Sequanorum

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Murie » lun. 31 mars 2008, 10:20

Camuchot3 a écrit :Faut dire qu'il a des excuses, la tronche que tu tires sur ton auto-portrait n'incitant pas vraiment à la gaudriole.

A force de chercher le sasquatch, peut-être que tu vas être le premier à le trouver, toi... :invis:

Et je peux assurer qu'eul Beuillot a l'abord plutôt souriant, voire enjoué, et qu'il est même assez agréable de descendre deux ou trois picons (sans citron) en sa compagnie... ::)
Image

Vous n'voulez pas aouâr facile d'en faire façon :invis:

Avatar du membre
Poussinou
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3860
Enregistré le : dim. 06 mai 2007, 10:55

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Poussinou » lun. 31 mars 2008, 12:13

Beuillot a écrit :
Krl a écrit :Pour avoir vu le film hier soir, il est précisé qu'a Bergue se cotoient Chti et flamands...

Pour avoir lu le post au-dessus de celui de poussinou, il est précisé que Lacuzon n'est pas totalement dénué d'humour, mais qu'il le considère (l'humour) comme un abrutissement. Sors nous donc une vanne que tu considères comme drôle, Lacuzon, je serais très curieux de la connaître. Entre nous, on doit pas rigoler tous les jours avec toi (oui, je sais, quand on rigole, on perd l'identité de notre région et on va tous mourir notre culture et ragnagna ceci-celà).
Donc, si tu aimes être identitaire grave, il y a un forum qui t'ouvre les bras et que tu connais.
A bon entendeur.


et pourquoi tu me cite moi alors? :cry:

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23801
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar lionel » lun. 31 mars 2008, 12:17

gg25 a écrit :Jusqu'à notre chère Madeleine Proust qui t'insupporte !
Revenons au film de Dany Boon.
Je l'ai vu, sans être allé au cinéma, d'ailleurs, par la magie d'un DVD piraté sur internet (pas par moi, quelle horreur !).
En règle générale, je ne suis pas fan des films "que tout le monde va voir et qu'il faut avoir vu", du style Amélie Poulain, les Visiteurs ou le dernier Astérix, et j'aurais tendance à les fuir.
Enfin bon, je l'ai vu un peu par hasard et là je serais plutôt d'accord avec toi, sans être un navet ce film n'a rien d'un chef d'oeuvre du cinéma.
Ce qui fait son succès n'a sans doute pas grand chose à voir avec sa localisation régionale. Il se serait situé en Bretagne, en Alsace ou dans le Berry profond que le résultat aurait été le même. Ce qui plaît dans ce film c'est son humanité et son optimisme, sans doute parce que nous vivons dans une société difficile, individualiste, inégalitaire et propice à la haine et aux conflits en tout genre. C'est un film qui fait du bien et qui rassure un peu sur la nature humaine, tout simplement.
Ce film n'a bien sûr pas grand chose à voir avec la culture et l'identité régionale, il n'en a sans doute pas la prétention, ça fait penser aux films de Pagnol qui idéalisaient la Provence et ses habitants.
Ce genre de film véhicule simplement une foule de clichés plus ou moins réels dans l'esprit des non-autochtones et ce n'est pas parce qu'on dit "peuchère" ou "biloute" qu'on a une idée précise de la culture de ces régions.
Et là, je te rejoins pour dire qu'un film de ce genre avec pour cadre la Franche-Comté n'apporterait pas grand chose à notre région.


Tu es vraiment très agréable à lire GG. Et je suis tout à fait en accord avec toi. :oui:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Murie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5149
Enregistré le : lun. 28 mai 2007, 10:31
Localisation : Oppido maximo Sequanorum

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Murie » lun. 31 mars 2008, 13:03

gg25 a écrit : Il se serait situé en Bretagne, en Alsace ou dans le Berry profond que le résultat aurait été le même.

Ouimaisenfinbon... si le film avait été tourné en Alsace, le succès national tiendrait surtout à la qualité du sous-titrage... :invis:
Image

Vous n'voulez pas aouâr facile d'en faire façon :invis:

Avatar du membre
Poussinou
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3860
Enregistré le : dim. 06 mai 2007, 10:55

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Poussinou » lun. 31 mars 2008, 13:12

Murie a écrit :
gg25 a écrit : Il se serait situé en Bretagne, en Alsace ou dans le Berry profond que le résultat aurait été le même.

Ouimaisenfinbon... si le film avait été tourné en Alsace, le succès national tiendrait surtout à la qualité du sous-titrage... :invis:

Tu es vraiment très agréable à lire Murie. Et je suis tout à fait en accord avec toi. :oui:

Avatar du membre
gg25
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2169
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006, 23:33
Localisation : Plancher-Bas (70)

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar gg25 » lun. 31 mars 2008, 13:50

lionel a écrit :Tu es vraiment très agréable à lire GG. Et je suis tout à fait en accord avec toi.

Merci Lionel, c'est gentil tout plein. Mais je peux te retourner le compliment, ainsi qu'à pas mal de ceux ou celles qui viennent se balader sur les forums de cancoillotte.net.

Avatar du membre
gg25
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2169
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006, 23:33
Localisation : Plancher-Bas (70)

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar gg25 » lun. 31 mars 2008, 13:56

Krl a écrit :Tu es vraiment très agréable à lire Murie. Et je suis tout à fait en accord avec toi.

La haute tenue littéraire de ce forum est indiscutable, sur le fond comme sur la forme.

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Beuillot » lun. 31 mars 2008, 15:22

Krl a écrit :
Beuillot a écrit :
Krl a écrit :Pour avoir vu le film hier soir, il est précisé qu'a Bergue se cotoient Chti et flamands...

Pour avoir lu le post au-dessus de celui de poussinou, il est précisé que Lacuzon n'est pas totalement dénué d'humour, mais qu'il le considère (l'humour) comme un abrutissement. Sors nous donc une vanne que tu considères comme drôle, Lacuzon, je serais très curieux de la connaître. Entre nous, on doit pas rigoler tous les jours avec toi (oui, je sais, quand on rigole, on perd l'identité de notre région et on va tous mourir notre culture et ragnagna ceci-celà).
Donc, si tu aimes être identitaire grave, il y a un forum qui t'ouvre les bras et que tu connais.
A bon entendeur.


et pourquoi tu me cite moi alors? :cry:

J'ai cité ton post comme repère géographique. :;) :kiss:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Beuillot » lun. 31 mars 2008, 16:57

Murie a écrit :
Camuchot3 a écrit :Faut dire qu'il a des excuses, la tronche que tu tires sur ton auto-portrait n'incitant pas vraiment à la gaudriole.

A force de chercher le sasquatch, peut-être que tu vas être le premier à le trouver, toi... :invis:

Je pense que c'est de l'humour, Camuchot3 ne m'a jamais cherché. Ou bien?
Murie a écrit :Et je peux assurer qu'eul Beuillot a l'abord plutôt souriant, voire enjoué, et qu'il est même assez agréable de descendre deux ou trois picons (sans citron) en sa compagnie... ::)


:non: Deux seulement.


Après, on est passé à la maison boire du blanc avec la viôsse. :invis:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
Murie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5149
Enregistré le : lun. 28 mai 2007, 10:31
Localisation : Oppido maximo Sequanorum

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Murie » lun. 31 mars 2008, 17:02

Beuillot a écrit :
Murie a écrit :
Camuchot3 a écrit :Faut dire qu'il a des excuses, la tronche que tu tires sur ton auto-portrait n'incitant pas vraiment à la gaudriole.

A force de chercher le sasquatch, peut-être que tu vas être le premier à le trouver, toi... :invis:

Je pense que c'est de l'humour, Camuchot3 ne m'a jamais cherché. Ou bien?

Ben vi, j'imagine que qc'était de l'humour aussi... ::)
Murie a écrit :Et je peux assurer qu'eul Beuillot a l'abord plutôt souriant, voire enjoué, et qu'il est même assez agréable de descendre deux ou trois picons (sans citron) en sa compagnie... ::)


:non: Deux seulement.


Après, on est passé à la maison boire du blanc avec la viôsse. :invis:

Tu as raison... Heureusement que tu es là pour défendre le maintien de la Vérité... :invis:
Image

Vous n'voulez pas aouâr facile d'en faire façon :invis:

Camuchot
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 239
Enregistré le : mar. 25 mars 2008, 3:27
Localisation : Besançon

Re: langue et identité régionale : l'exemple Ch'ti ?

Message non lupar Camuchot » lun. 31 mars 2008, 17:43

gg25 a écrit
c'est peut-être un "austère qui se marre", comme un certain ex-homme politique bien connu.

Qui c'est, ce homard qui s'terre, un Breton ?
Quand j'entends parler de culture, je sors mon dictionnaire


Retourner vers « Héritages »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité