Les habitants du jardin.

Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 14146
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon

Re: Les habitants du jardin.

Message par pieradam » mar. 07 avr. 2009, 23:09

pieradam a écrit :Pour revenir sur les hannetons,ça s'appelle comment les hannetons en Franc-comtois ?
:?: :?:
J'te veux faire voir,si l'coucou c'est une mère

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Les habitants du jardin.

Message par lionel » mar. 07 avr. 2009, 23:13

Des cancoires, pardi ! :;)
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Les habitants du jardin.

Message par peqa » mar. 07 avr. 2009, 23:58

Merci à Domi pour ces listes de plantes à mettre dans le jardin par souci de biodiversité et pour nourrir décemment les abeilles. Je dois dire que les plantes sauvages poussant dans mon jardin sont excessivement nombreuses mais j'ignore le nom de la plupart d'entre elles. En tout cas ça butine dur partout...Ce que je ne mettrai pas c'est du colza. J'en ai des milliers d'hectares tout autour de chez moi et, à la floraison, le pollen nous étouffe littéralement. Le colza j'ai donné merci...En revanche je vais mettre du romarin...
Depuis 2 ou 3 jours c'est l'explosion des floraisons. Je ne me souviens pas avoir vu autant de fleurs sur les poiriers, les pruniers et les cerisiers. C'est tout à fait extraordinaire cette année... Les pommiers devraient bien chargé aussi mais attendons un peu!

A bientôt
Peqa

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Les habitants du jardin.

Message par Domi » mer. 08 avr. 2009, 11:23

Domi a écrit :Faites fleurir la biodiversité dans votre jardin !

Image

Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles invite les jardiniers à mettre à disposition des butineurs, et de la biodiversité animale en général, des sources de pollen et de nectar. Il s’agit donc de reproduire à l’échelle du jardin ce que font les agriculteurs sur les jachères apicoles ou en semant des cultures intéressantes pour les abeilles (colza, tournesol, luzerne…)

Cette diversification des sources de pollen dans les jardins répond à un vrai besoin des insectes butineurs. L’exemple des abeilles est particulièrement significatif : en effet, des butineuses qui ont eu une alimentation en pollen, et donc en protéines, en qualité et en quantité suffisante, vont être capable de vivre 20 à 30 jours en plus que des butineuses à l’alimentation pollinique insuffisante et / ou carencée… 25 jours en moyenne sur une durée de vie de 5 semaines en saison : on comprend toute l’importance de l’alimentation pollinique des colonies.

Quelques mètres carrés au minimum, semés avec 4 à 5 espèces parmi les listes présentées plus bas, constitueront déjà, pendant toute la durée de floraison, des sources de pollen et de nectar que les butineurs ne manqueront pas de visiter. Il n’y a bien sûr pas de limite, en surface ou en nombre d’espèces, pour les plus motivés des jardiniers !

Ces deux listes (espèces pour sols secs ou espèces pour sols frais à humides) ne sont bien sûr pas exhaustives

1. Télécharger ici la liste des espèces préconisées par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles pour les sols plutôt calcaires / secs (19 espèces)
http://www.jacheres-apicoles.fr/gallery ... s_secs.pdf

2. Télécharger ici la liste des espèces préconisées par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles pour les sols frais à humides (24 espèces).
http://www.jacheres-apicoles.fr/gallery ... _frais.pdf

Bon à savoir : la production de pollen et de nectar n’est pas le seul critère retenu pour élaborer ces listes : elles sont constituées d’espèces indigènes à la flore française.

Préférez autant que possible ces espèces de la flore locale, mieux adaptées aux conditions pédo-climatiques, aux espèces exotiques pour votre aménagements en faveur de la biodiversité.

Note : une disponibilité des semences indiquée comme « limitée » dans les tableaux ne signifie pas « très difficilement trouvable » : il y aura cependant plus de chances de pouvoir s’en procurer en pépinière que dans une jardinerie. Ou sinon : pourquoi ne pas récolter vous-même les semences dans la nature ?
Peqa si ça peut te servir temps mieux !! faut dire ici que je suis limiter par la saison et les plantes je préférés les indigènes car nous avons quelques espèces envahissantes qui nous font pas mal de dégât dans la biodiversitée!! ou je plante celle que je peut maîtrisé! :oui:
Image

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Les habitants du jardin.

Message par peqa » mer. 08 avr. 2009, 22:20

Oui Domi il faut être prudent et mesuré. Deux exemples:
* les verges d'or sont de belles grandes fleurs d'un jaune lumineux. C'est manifestement le réfectoire de base de beaucoup d'insectes butineurs. Mais au fil des années cette plante tisse un réseau radiculaire très puissant et très dense au point qu'il devient quasi impossible de les extirper. Je viens de le faire pour un petit carré que je veux remettre en culture et j'en ai réellement bavé...
* les trèfles sont une gentille plante discrète fleurissant en blanc ou violet clair. Le problème là aussi est le système radiculaire, ramifié et s'enfonçant en profondeur. Lorsque ces plantes s'emparent d'une allée il est impossible de les faire disparaître sauf utilisation de tous les herbicides imaginables, et encore... Donc à manier avec précautions
Bon jardin à SPM
Peqa

Note: A ce jour 4 morilles découvertes dans le jardin. Comme il vient de pleuvoir il devrait en arriver d'autres!

Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 14146
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon

Re: Les habitants du jardin.

Message par pieradam » mer. 08 avr. 2009, 22:43

lionel a écrit :Des cancoires, pardi ! :;)

Cancoires est une bonne réponse,il y a aussi cancoilles,et cancoines dans le Jura,au delà de Tavaux. :bravo:
J'te veux faire voir,si l'coucou c'est une mère

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Les habitants du jardin.

Message par Domi » jeu. 09 avr. 2009, 13:10

Pour pequa avec toute m'a sympathie !! :kiss:


Les orvets (Anguis fragilis, LINNAEUS 1758), qui atteignent au maximum 55 cm de longueur, sont des lézards aux écailles lisses et brillantes. Les mâles âgés sont parfois ornés de points bleus sur la partie antérieure du corps.

Vu du dessus, un orvet est identique du cou à la naissance de la queue, son corps est cylindrique et sa section parfaitement ronde.

A la différence des serpents, les écailles ventrales sont rondes. La queue de l’orvet qui n’a pas été sectionnée peut être deux fois plus longue que le corps. La queue, une fois sectionnée ou plutôt «autotomisée», ne repousse pas entièrement comme celle des autres lézards, mais cicatrise à son extrémité et forme un court régénéra.

Mesures de protection

Les reptiles sont extrêmement liés à leur milieu et ne peuvent pas se déplacer d’un biotope à l’autre; pour cette raison, il est nécessaire de préserver leurs habitats, de les améliorer et même d’en créer de nouveaux.

Il est utile de maintenir des bordures en friche. Les haies possédant une litière sont aussi favorables et constituent un réseau naturel autour des cultures.

Les prairies favorables aux reptiles sont souvent des milieux recouverts par la végétation des années passées. En effet, lorsque la végétation annuelle n’a pas encore recouvert celle de l’année précédente, les reptiles trouvent des conditions idéales, des places ensoleillées isolées du sol pour se chauffer au soleil; de plus, quand ils se sentent menacés, ils peuvent se réfugier prestement dans le végétation et se déplacer à couvert.

DONC Laisser si possible des terrains vagues ou en friche autour de sa maison

une haie idéale pour les reptiles doit être assez dense à la base pour dissimuler les animaux aux regards de l’homme et des prédateurs.laisser la végétation s’installer le long des allées, construire des murs de pierres sèches orientés au sud. Jardiner sans produit chimique.

Autour des maisons, aménager des rocailles avec des espèces indigènes sauvages que l’on trouve dans la région. Une flore naturelle est particulièrement agréable à regarder et intéressante pour la faune. Les plantes indigènes provenant des alentours sont toujours plus adaptées et favorables que les espèces exotiques.

ces petites bêtes vous débarrasserons de vos limaces et autres petites bestioles :oui:

Image
Image

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Les habitants du jardin.

Message par peqa » sam. 11 avr. 2009, 13:50

Donc, ce matin, première rencontre de la saison avec un orvet. Il se chauffait tranquillement au soleil dans un coin que je n'ai pas nettoyé depuis 3 ou 4 ans. Beau spéciment adulte.
Je suis heureux d'en retrouver dans ma propriété car je les pensais disparus, décimés par les pies.
Je vais essayer de lui protéger son coin
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
Pivoine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7037
Enregistré le : mer. 22 oct. 2008, 9:16

Re: Les habitants du jardin.

Message par Pivoine » sam. 11 avr. 2009, 15:15

Domi a écrit :
Domi a écrit :Faites fleurir la biodiversité dans votre jardin !
Et pour attirer les papillons on peut planter ou semer rudbeckia, centaurée, bourrache, gaillardes entre autres.

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Les habitants du jardin.

Message par Domi » mar. 14 avr. 2009, 15:03

Pour attirer un grand nombre de papillons dans votre jardin et s'assurer qu'ils y restent, il vous faut aménager des plantes bénéfiques à tous les stades de vie des papillons. Les papillons doivent avoir un endroit pour pondre leurs œufs, des plantes alimentaires pour la larve, un endroit pour se chrysalide et des sources de nectar pour les papillons adultes.

Les papillons adultes à la recherche de nectar sont attirés davantage par les fleurs oranges, violettes, jaunes ou rouges ayant une surface plane ou groupée et des pédoncules courts afin de permettre aux papillons d'atteindre le nectar à l'aide de leur trompe . Les plantes qui contiennent du nectar devraient être cultivées dans des endroits ouverts et ensoleillés, car les papillons adultes se nourrissent rarement à l'ombre.

Vous avez sans doute déjà plusieurs de ces plantes dans votre jardin.

Pour améliorer votre succès, placez vos plantes en groupes dans des endroits ensoleillés et protégés. L'asclépiade tubéreuse, l'aster, le cosmos, l'asclépias (arbuste aux papillons) et la rose trémière par exemples ...........
Image

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Les habitants du jardin.

Message par Domi » mar. 14 avr. 2009, 15:07

Quelques suggestions pour un jardin ' bio'

Il n'y a pas besoin d'avoir un jardin de 100 mètres pour attirer les insectes, en fonction de la taille de votre jardin vous pourrez l'agencer avec les possibilités qui vous sont offertes

Exemple: si votre jardin est un "mouchoir de poche", n'allez pas y planter un cerisier qui après quelques années remplirait tout l'espace, mais un ou deux groseilliers ou framboisiers attireront également les butineurs et amateurs de fruits biens faits et auront l'avantage de ne pas prendre trop de place.

Pour qu'un jardin attire à coup sûr des insectes, il est impératif que celui çi

* garde un aspect quelque peu "sauvage"
* sois lumineux
* dispose de nombreuses plantes à fleurs
* dispose de nombreuses cachettes adaptées.

Par exemple, certains papillons ou coléoptères ne pondent que sur les orties! Si vous n'avez pas d'orties dans votre jardin, il y a peu de chances qu'un jour ce papillon ou se coléoptère ne se promène par chez vous!

Le jardin aseptisé de type "parcours de golf" n'est absolument pas du gout des insectes qui préfèreront aller s'installer dans le jardin broussailleux de la maison abandonnée du coin de la rue que sur votre sublime gazon dont pas un brin ne dépasse de l'autre!

Un jardin ne disposant pas d'un petit tas de rocaille, d'un étang, ou de cachettes "aménagées" n'attirera lui aussi, qu'une certaine faune peu variée.

Heureusement, l'homme est intelligent ( c'est ce qu'on m'a dit en tout cas) :;) :invis: et afin d'éviter les conflits avec les voisins ou avec votre femme, il n'est pas compliqué d'imiter le sauvage

un petit truc pour attirer toute sorte d'insectes !!

Voici quelques cachettes types qui attirerons elles aussi un bon nombre d'insectes variés qui trouverons là de quoi se protéger

Quelques cachettes:

* La rocaille
* Le fagot de bois
* Le tas de buches
* Le tapis d'écorces de pin
* Poteries (entières ou en tessons)
* Buissons épineux (prunellier, etc...)
* Trous dans le sol creusés inclinés et de environ 15 à 30 cm de profondeur
* Un gros morceau de bois dans lequel vous forez des trous de diamètres et de profondeurs différents, et fixé à hauteur de tête contre un arbre ou un support quelconque
Image

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Les habitants du jardin.

Message par Beuillot » ven. 17 avr. 2009, 2:17

Domi a écrit : Vu du dessus, un orvet est identique du cou à la naissance de la queue, son corps est cylindrique et sa section parfaitement ronde.
Pas vraiment d'accord. Je trouve que le corps a une section carrée aux angles très arrondis ( :invis: , je sais), ce que l'on distingue bien sur cette photo.


Image


Domi, si tu copies des articles, merci d'indiquer la source. :;)
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Les habitants du jardin.

Message par peqa » lun. 20 avr. 2009, 23:21

En tout cas cette photo est très fidèle par rapport à l'original de chez moi. La forme n'est pas vraiment cylindrique en effet!
Peqa

J'ai eu la chance il y a qq années de voir un couple d'orvets (sur un tas de compost qui est leur coin favori en été). L'un était assez foncé, l'autre presque rose.

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Les habitants du jardin.

Message par lionel » lun. 20 avr. 2009, 23:39

peqa a écrit : L'un était assez foncé, l'autre presque rose.
J'en profite pour rappeler que l'alcool est à consommer avec modération. :invis: :;) :kiss:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Les habitants du jardin.

Message par peqa » mar. 21 avr. 2009, 14:03

Merci Lionel...j'avais oublié. Dorénavant je mettrai de l'eau dans ma gourde lorsque je travaille au jardin...de l'eau de VIE bien sûr, dans un esprit ecolo de biodiversité
Peqa

Avatar du membre
Le riolu
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2067
Enregistré le : sam. 04 oct. 2008, 0:11

roue dentée.

Message par Le riolu » ven. 24 avr. 2009, 23:00

En faisant mon jardin, j'ai repéré une petite roue dentée. Elle fait 5mm de diamètre .
Sauriez vous ce que c'est ?

Image
Parler beaucoup est une chose, parler à bon escient en est une autre.
Sophocle.

Avatar du membre
Le riolu
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2067
Enregistré le : sam. 04 oct. 2008, 0:11

Re: roue dentée.

Message par Le riolu » ven. 24 avr. 2009, 23:05

Au bout d'un moment de tranquilité la roue s'est dépliée et mesure 2 cm de long.

Image

Ne vous en faites pas, je l'ai relachée. J'ai des courtillères dévastatrices, mais cet inconnu je ne l'avais jamais vu.
Parler beaucoup est une chose, parler à bon escient en est une autre.
Sophocle.

Avatar du membre
Eustache
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6934
Enregistré le : dim. 18 mai 2008, 19:26
Localisation : dehors
Contact :

Re: roue dentée.

Message par Eustache » ven. 24 avr. 2009, 23:32

::o ben ça alors !!!
marcheuse naturellement sauvage

Val
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1748
Enregistré le : mer. 05 mars 2008, 15:18
Localisation : Nozeroy (Jura)
Contact :

Re: roue dentée.

Message par Val » ven. 24 avr. 2009, 23:43

Ca s'adapte peut être sur un motoculteur comme roue directrice !!! ::D

Non sans déconner c'est très étrange !!!!!!!!!!!!!!!
MADE IN JURA

N'oubliez pas !!!
:arrow: http://blondeau.valentin.free.fr

Avatar du membre
Eustache
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6934
Enregistré le : dim. 18 mai 2008, 19:26
Localisation : dehors
Contact :

Re: roue dentée.

Message par Eustache » sam. 25 avr. 2009, 0:19

Finalement, ce serait plutôt une larve de lampyre ::)

Bon, un ver luisant, quoi... grand amateur d'escargots : tes laitues ont un ange gardien !
marcheuse naturellement sauvage

Répondre