Nucléaire !

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Nucléaire !

Message non lupar Domi » ven. 18 juil. 2008, 12:49

Nouveau sujet, nous parlons beaucoup du nucléaire ces temps ci, que pensez-vous de cet énergie, n’oublions pas que l’électricité Française est produite à plus de 80 °/° par ce moyen qui nous permet d’avoir un coup de production pas trop cher !!
Avez-vous « peur » du nucléaire ou le voyez –vous comme une énergie alternative, pour aller vers des énergies renouvelables dites propres. ?

Exprimez-vous, et donnez vos arguments ! Sachons aussi restez courtois et ayons à cœur de respecter l’opinion et les arguments d’autrui !

Merci !! ::)

Voici quelques articles prit dans la presse d’aujourd’hui !!

:oui: ::)

Nouvelle fuite radioactive sur un site d'Areva
. (lefigaro.fr)

.
Une canalisation s'est rompue dans l'usine d'une filiale du géant du nucléaire implanté dans la Drôme.

La rupture d'une canalisation d'une usine implantée à Romans-sur-Isère (Drôme) a entraîné des rejets d'uranium dans l'environnement. «Les premières analyses montrent qu'il n'y a pas du tout d'impact sur l'environnement car les quantités d'uranium sont très faibles, de l'ordre de quelques centaines de grammes», a assuré l'Autorité de sûreté nucléaire. «La rupture de cette canalisation enterrée daterait, selon l'exploitant, de plusieurs années», ajoute l'ASN en relevant «la non-conformité de cette tuyauterie vis-à-vis des exigences de la réglementation applicable qui demandent une capacité de résistance aux chocs suffisante pour éviter leur rupture». «La nappe phréatique est très éloignée et le sol est très étanche», a-t-elle précisé, ajoutant que l'exploitant allait procéder au «nettoyage de la zone contaminée»

L'incident s'est produit dans l'usine FBFC, qui fabrique du combustible nucléaire pour des centrales de production d'électricité et des réacteurs de recherche. FBFC est une filiale d'Areva, le géant français du nucléaire.

Ce nouvel incident intervient quelques jours après la fuite de 74 kg d'uranium de l'usine Socatri, située sur le site du Tricastin, une autre propriété d'Areva.
Le groupe a admis «un manque de coordination évident entre les équipes en charge des travaux et celles responsables de l'exploitation», et limogé le directeur de la Socatri. Ce dysfonctionnement est «à l'origine de cet incident», a reconnu Areva, dont la dirigeante, Anne Lauvergeon, doit se rendre sur place vendredi.

Interrogée sur d'éventuelles similitudes entre l'incident de la Drôme et celui du Tricastin, l'ASN a souligné qu'il s'agissait d'un incident de nature très différente. «De notre point de vue, il n'y a absolument pas de lien avec Socatri car il n'y a pas du tout d'impact sur l'environnement», a expliqué la porte-parole.


.Tricastin : Areva admet des erreurs et limoge le directeur de l'usine
Lemonde.fr

reva a reconnu, jeudi 17 juillet, que des erreurs et des dysfonctionnements internes avaient conduit à la fuite d'uranium à l'usine Socatri, au Tricastin (Vaucluse) il y a dix jours. L'enquête interne fait apparaître "un manque de coordination évident entre les équipes en charge des travaux et celles responsables de l'exploitation".

Ce dysfonctionnement est "à l'origine de cet incident", a reconnu le groupe nucléaire dans un communiqué."L'erreur de l'exploitant est aussi d'avoir attendu les résultats des mesures complémentaires pour prévenir les autorités, près de trois heures" plus tard, a encore admis Areva, dont la dirigeante, Anne Lauvergeon, doit se rendre sur place vendredi.
Le groupe, qui avait prévenu que "d'éventuels manquements" pourraient être "sanctionnés", a limogé, jeudi après-midi, le directeur de l'usine du Tricastin.

Son remplaçant, dont l'identité n'a pas été révélée, sera chargé de faire "une revue globale du fonctionnement de l'établissement et de sa sécurité" et de "conduire avec l'aide du groupe un retour d'expérience approfondie de l'événement et sera chargé de la mise en œuvre des conclusions".

Areva a estimé que le rejet, "involontaire", dans l'environnement de 74 kg d'uranium n'a eu de conséquence "ni sur la santé des personnels et des riverains, ni sur leur environnement". "Des mesures d'accompagnement vont être proposées aux chambres d'agriculture du Vaucluse et de la Drôme à destination des agriculteurs touchés par l'interdiction temporaire d'arrosage", a également assuré le groupe.

La consommation d'eau, la baignade, et la pêche ont également été interdites par précaution aux abords du site.

PLAINTES DE LA CRIIRAD

Alors que des nappes phréatiques ont été contaminées près de l'usine, sans qu'on puisse en déterminer l'origine, le ministre de l'écologie, Jean-Louis Borloo, a demandé que soit notamment vérifié l'état des nappes phréatiques situées près de toutes les centrales nucléaires françaises.
Greenpeace demande que ces études portent sur l'ensemble des sites nucléaires et leur environnement proche, notamment les anciennes mines d'uranium, les sites militaires et les centres de stockage des déchets.

Pour le réseau Sortir du nucléaire, les rejets radioactifs gazeux et les sites nucléaires exploités par divers organismes doivent aussi être examinés.

La Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité) soupçonne que les fortes concentrations d'uranium constatées dans des captages de particuliers auraient pour origine les déchets d'une ancienne usine militaire de traitement d'uranium ayant fonctionné sur le site de Tricastin de 1964 à 1996 et stockés, sans précaution, sous une butte de terre.
L'organisme compte déposer plainte "contre deux exploitants de Tricastin, tous deux filiales du groupe Areva : Areva NC (Cogéma), pour l'enfouissement de plus de 700 tonnes de déchets, et Socatri pour ses rejets radioactifs dans l'environnement".

Les habitants et élus de la région estiment avoir été "traités en sous-citoyens". Jugeant "inacceptable" la manière dont l'incident a été géré par les autorités et Areva, ils se disent déterminés à obtenir réparation.

De l'uranium militaire incriminé au Tricastin

Dix jours après l'accident survenu sur le site nucléaire du Tricastin (Drôme-Vaucluse) où, dans la nuit du 7 au 8 juillet, le débordement d'une cuve d'effluents radioactifs a entraîné la dispersion de 74kg d'uranium dans les rivières et la nappe phréatique (chiffre annoncé par l'exploitant de l'installation, la société Socatri, filiale d'Areva), des interrogations subsistent. En particulier sur l'origine de la contamination de certains captages de la nappe.

Dans les eaux de surface et la nappe phréatique, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a certes fait état, vendredi 11 juillet, d'une "diminution régulière de la concentration en uranium", revenue à "une valeur proche de la normale, de l'ordre de quelques microgrammes par litre".

Les résultats de nouvelles mesures, portant également sur des poissons, des légumes, des végétaux aquatiques et des sédiments, devaient être communiqués mercredi 16 juillet.

Pourtant, des taux anormaux d'uranium, dix fois supérieurs au "bruit de fond" enregistré habituellement, ont été relevés dans plusieurs captages utilisés par des particuliers. Ces "marquages" intriguent d'autant plus qu'ils fluctuent selon les jours.

Au robinet relié à un puits situé à deux kilomètres au sud de la station de la Socatri, la concentration était de 64 microgrammes par litre (µg/l) le 8 juillet, de 22 µg/l le 10 juillet, de 36,6 µg/l le 14 juillet. Ce robinet a, depuis, été condamné. Dans une ferme voisine, la teneur était de 15,2 µg/l le 9 juillet, de 12,5 µg/l le 14 juillet.

L'accident de la Socatri ne semble pas pouvoir expliquer ces concentrations qui approchent ou dépassent la limite de 15 µg/l fixée par l'Organisation mondiale de la santé, pour les eaux destinées à la consommation. Jean-Christophe Gariel, directeur adjoint de l'environnement à l'IRSN, avance deux hypothèses : "Une présence d'uranium d'origine naturelle, ou un incident plus ancien". L'hydrogéologie "très complexe" de la zone du Tricastin pouvant expliquer les disparités observées.

Corinne Castagnier, directrice de la Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (Criirad), exclut l'origine naturelle. "Pour un autre radionucléide naturel, le polonium 210, issu de la chaîne de désintégration de l'uranium, on trouve des valeurs similaires en amont et en aval du site, alors que pour l'uranium, elles sont six à sept fois supérieures en aval. Il y a donc bien une pollution à l'uranium", fait-elle valoir.

STOCKAGE À CIEL OUVERT

La Criirad suspecte un entreposage de déchets, issus d'une ancienne usine militaire d'enrichissement de l'uranium ayant fonctionné sur le site du Tricastin, de 1964 à 1996.

Dans un tumulus de terre haut de 5 à 6 mètres ont notamment été accumulées 760 tonnes de "barrières de diffusion", parois poreuses permettant de séparer l'uranium fissile, nécessaire aux armes nucléaires, de l'uranium naturel qui n'en contient que 0,7 %.

Une étude du Haut Commissariat à l'énergie atomique, réalisée en 1998, estimait entre 2,6 et 3,5 tonnes la quantité d'uranium contenue dans ces résidus, dont la teneur en U235 variait de 0,6 à 3,5 %. Les eaux de pluie, ruisselant sur ce stockage à ciel ouvert, auraient lessivé une partie de l'uranium vers la nappe.

Areva a la charge de ce dépôt. Des contrôles réguliers sont effectués par l'Autorité de sûreté nucléaire pour les installations relevant de la Défense, la DSND. Le rapport du Haut Commissariat notait que "la contamination de la nappe liée à cette butte de stockage a été mise en évidence dès 1977" et estimait que "900 kg environ d'uranium auraient quitté la butte via les eaux souterraines".

Au point que l'exploitant a procédé, jusqu'en 1998, à un pompage dans cette nappe pour l'assainir, en rejetant les eaux aspirées dans le canal Donzère-Mondragon qui rejoint le Rhône. La Cogema (devenue Areva) avait envisagé une couverture de la butte de stockage, jamais réalisée.

"Une quarantaine de familles de la zone du Tricastin possède des puits. Certaines en boivent l'eau, souligne Corinne Castagnier. Les niveaux d'uranium ne sont certes pas très élevés. Mais ce qui est inadmissible, c'est le cynisme des responsables et la violation du b.a.-ba de la gestion des déchets nucléaires."

Pierre Le Hir Lemonde.fr
Image

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Nucléaire !

Message non lupar Beuillot » ven. 18 juil. 2008, 14:22

Je pense que c'est la source d'énergie la plus propre à court terme tant que tout fonctionne bien. :invis:
Quelles sont les protections des centrales nucléaires contre les attaques terroristes potentielles? Ca pourrait faire très mal.
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Nucléaire !

Message non lupar lionel » ven. 18 juil. 2008, 14:24

Tu sais bien, qu'au moins depuis 1986, nos frontières sont étanches.
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Nucléaire !

Message non lupar Beuillot » ven. 18 juil. 2008, 14:27

lionel a écrit :Tu sais bien, qu'au moins depuis 1986, nos frontières sont étanches.

Oui, mais si ça pète à l'intérieur de nos frontières?
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Nucléaire !

Message non lupar lionel » ven. 18 juil. 2008, 14:32

T'inquiète, c'est pas possible, nos politiques veillent. Pas de mauvais esprit.
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Ivy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6892
Enregistré le : mer. 31 janv. 2007, 10:33
Localisation : Saint Vit

Re: Nucléaire !

Message non lupar Ivy » ven. 18 juil. 2008, 14:56

Comme Beuillot, je préfère le nucléaire tant que ça reste bien maitrisé. Au moins, on se passe de ces éoliennes qui flinguent le paysage partout et l'air est respirable.

On parle de polution de nappes fréatiques, mais cela reste marginal. Si cela fonctionnait au charbon, ce serait probablement pire.
De plus, à part dans une enquête allemande isolée, les différents pays européens n'ont pas remarqué d'augmentation du nombre de maladies graves au sein de la population qui vit près des centrales.

Finalement, je ne vois pas ce qu'il y a de mieux tant que ça reste bien géré.
Image

I Viôsse You
Visiblement :invis:.

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar Domi » ven. 18 juil. 2008, 15:18

Beuillot a écrit :Je pense que c'est la source d'énergie la plus propre à court terme tant que tout fonctionne bien. :invis:
Quelles sont les protections des centrales nucléaires contre les attaques terroristes potentielles? Ca pourrait faire très mal.


Nous ne risquons rien mon Beuillot EDF à tout prévu ! :;)

Voilà déjà plus de 25 ans lors de l’invitation pour une conférence sur le nucléaire un spécialiste nous avait dit qu’un avion de ligne et même un missile pouvait s’écraser sans conséquences graves ! :?:

Mais pour mémoire il me semble qu’à l’époque de la construction de celle de Montélimar (Tricastin) des opposants avait dynamité les cheminées et les effets étaient assez visibles ! :?:

Le problème peut venir des déchets et des fuites ! C’est un véritable problème de santé public !

N’oublions pas le problème de l’eau les réacteurs sont refroidit par un circuit étanche d’eau froide et lors de la dernière canicule cela à poser un véritable problème pour les centrales françaises en effets le manque d’eau et la température de celle-ci ont fait que certaines centrales ont dû baiser leurs productivités en électricité !

De plus le rejet de l’eau peut poser quelques problèmes sur l’écosystème et l’environnement !

Mais je pense que le nucléaire reste une alternative pour faire face à la crise pétrolière, en attendant de trouver des énergies dites propres !

Bon après je ne suis pas uns spécialiste certains ont sans doute de meilleurs arguments !c’est un point de vu tout à fait perso !
Image

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar Domi » ven. 18 juil. 2008, 15:27

Ivy a écrit :Comme Beuillot, je préfère le nucléaire tant que ça reste bien maitrisé. Au moins, on se passe de ces éoliennes qui flinguent le paysage partout et l'air est respirable.

On parle de polution de nappes fréatiques, mais cela reste marginal. Si cela fonctionnait au charbon, ce serait probablement pire.
De plus, à part dans une enquête allemande isolée, les différents pays européens n'ont pas remarqué d'augmentation du nombre de maladies graves au sein de la population qui vit près des centrales.

Finalement, je ne vois pas ce qu'il y a de mieux tant que ça reste bien géré.


excuse moi Ivy, :euh:
Là je reste septique car il ne faut pas oublier à part des différentes enquêtes indépendantes de tout gouvernement, que ce sont les états qui fixe les seilles de dangerosité, et c’est donc facile de dire qu’il n’y à pas de risque ! :euh:

Le cas de Tchernobyl est là pour nous rappeler que nous ne pouvons pas faire confiance à se genre d’institutions gouvernemental !

Oui aujourd’hui des milliers de personnes sont malades de la Tyroïde parce qu’on à négliger de prévenir la population Française de certains risques, tandis que nos voisins Suisse et Allemand avait déjà prévenu de s’attenir de manger tout ce qui est au jardin, champignons, boire du lait, etc.….. !!

Et c’est prouvez que l’augmentation des cas de cancer etc. de Tyroïde sont du à Tchernobyl !

Donc faut il faire confiance la langue de bois existe depuis longtemps
Image

Avatar du membre
S'TV
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 304
Enregistré le : sam. 02 déc. 2006, 11:07
Localisation : Trop loin!

Re: Nucléaire !

Message non lupar S'TV » sam. 19 juil. 2008, 11:53

lionel a écrit :Tu sais bien, qu'au moins depuis 1986, nos frontières sont étanches.


Oui, les menteurs de 1986 devraient croupir en prison :angry: ça serait le minimum!

Je pense que pour l'instant on a pas trop le choix (nucléaire), mais on a tout intérêt à promouvoir le renouvelable. Et les éoliennes, je trouve ça joli! :invis:

En attendant, je ne pense pas que les centrales française soient les plus dangereuses (des pourries il doit y en avoir un bon paquet ailleurs). Ce que je reproche au nucléaire : pas assez de transparence! Et on dirait que c'est tabou! Pourquoi n'y a-t-il pas plus d'exercices grandeur nature près des centrales? Au moins les gens arrêteraient de fantasmer et sauraient quoi faire en cas d'incident.

Dans ce domaine je suis persuadé qu'il vaut mieux crier 10 fois au loup pour rien que ne pas le faire immédiatement quand ça s'impose (comme à Tricastin : là aussi il y en a qui méritent la prison). Quitte à avoir une alerte tous les deux mois!

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar Domi » lun. 21 juil. 2008, 12:50

S'tv il n'y à déjà plus :;) de place en prison alors si tu veut en mettre encore ils faut ragrandir ............... :oui: :;)

tout à faitd'acccord avec toi sur le fait que le nucléaire doit être une energie alternative !!!à attendant mieux !!

pour ce qui est de la durée de vie d'une centrale ça doit être je crois une trentaines d'années , :euh: :?: donc il faudrat bientôt refaire toutes nos centrales !!
Image

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Re: Nucléaire !

Message non lupar Angusdels » sam. 26 juil. 2008, 12:33

Les éoliennes, c'est vrai que ça pourri le paysage.

Maintenant, le nucléaire... pffffffffffff

Le problème est de savoir ce que ça donnera dans 150 ans.
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8172
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Nucléaire !

Message non lupar Sobi » sam. 26 juil. 2008, 13:03

Les éoliennes gâchent le paysage, OK. Toutefois, elles sont bcp moins dangereuses que les p... de centrales nucléaires qui fleurissent le long du Rhône... (entre autre !)
Les maladies thyroïdiennes sont de + en + nombreuses dans la région (hasard ?)...
De plus, la population avoisinante n'est pas (ou très tardivement) prévenue des risques... (eau de consommation, arrosage des potagers, piscines, etc). D'où l'impression de ne pas être considéré comme population à risques ! Faut-il attendre des "statistiques" dramatiques dans la région en ce qui concerne les cancers (divers et variés) pour prendre des dispositions sérieuses ????????
Le débat est ouvert mais sans réponse formelle...
Carpe diem

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Nucléaire !

Message non lupar lionel » sam. 26 juil. 2008, 14:28

Sobitopro a écrit :Les maladies thyroïdiennes sont de + en + nombreuses dans la région (hasard ?)

J'ai cru comprendre que c'était plus dû à un certain nuage, soit disant pas passé, qu'aux centrales... :angry:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8172
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Nucléaire !

Message non lupar Sobi » sam. 26 juil. 2008, 15:38

lionel a écrit :
Sobitopro a écrit :Les maladies thyroïdiennes sont de + en + nombreuses dans la région (hasard ?)

J'ai cru comprendre que c'était plus dû à un certain nuage, soit disant pas passé, qu'aux centrales... :angry:


Il n'empêche que les fuites intempestives ne doivent pas améliorer l'air ou l'eau ambiants... (nous sommes situés entre le Tricastin et Marcoule) d'autant qu'on sait à quelle vitesse et comment sont diffusées les alertes !!!
Carpe diem

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar Domi » lun. 28 juil. 2008, 22:13

si nous voulons nous passer du nucléaire il faut chercher de nouvelles sources d'énergies, car le prixdu KW est fixere nFrance sur la production EDF ,et les francais ont pas prêt à mon avisde mettre la main à la poche pour payer plus cher !!

Être contre est une chose c'est sur mais il fuat le remplacer en trouvant des énergies non polluante ou peu et pas cher c'est un vrai casse tête non !!
Image

Avatar du membre
Texas Dog
Une tartine à chaque repas
Une tartine à chaque repas
Messages : 116
Enregistré le : jeu. 19 juin 2008, 0:26
Localisation : Pays de Montbéliard
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar Texas Dog » lun. 28 juil. 2008, 23:14

C'est pas tant le nucléaire qui me fait peur mais que les centrales fassent appel à des sous-traitants pour s'en occuper.
Les livres sont la lumière qui guide la civilisation. - Franklin D. Roosevelt

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar peqa » sam. 02 août 2008, 23:29

Bonsoir à chacun,

Je découvre ce forum sur le nucléaire et je remercie Domi - je crois - de l'avoir lancé.
Ma conviction a été, et reste, que cette forme d'énergie est celle qui a été entourée du plus grand luxe de précautions et de sécurité. Il faut reconnaitre, avec humilité, que le risque "zéro" n'existe pas dans les activités humaines et cette production présente donc des risques. Je crois qu'ils sont bien cernés mais qu'ils sont accrus dans l'inconscient collectif par la bombe atomique - qui n'a pourtant rien à voir avec les fonctionnement d'une centrale électrique - et par le manque de transparence des autorités de tutelle et de sécurité.
Mais cette production est très sure - aucun accident majeur n'a été rencensé dans les centrales françaises depuis plus de trente ans - meilleure marché que toute autre forme d'énergie et, finalement, peu agressive en terme d'environnement. Elle permet en outre de générer de très fortes productions (une centrale avec un coeur représente une puissance installée de 1300 Mégawatts, soit l'équivalent de 3 à 400 éoliennes, lesquels ont un foncionnement hautement aléatoire au contraire du nucléaire dont la production est parfaitement stable).
Pour alimenter un peu les réflexions dans ce forum je voudrais donner quelques informations supplémentaires:
* la réaction nucléaire organisée et controlée dans les réacteurs (la transformation d'U235 en plutonium avec dégagement de chaleur) a existé naturellement dans le nature. Des réacteurs fossiles ont été retrouvés à Oklo (Gabon). Ces réacteurs ont brulé de l'U235 il y a un milliard d'années et la teneur normale en isotope U235 de l'uranium dans ces zones, qui partout ailleurs sur cette terre est de 0,721%, y est très inférieure (jusqu'à 0,4%, je parle ici de mémoire). Ces réactions nucléaires n'ont pas été à l'origine de réactions violentes ni de résidus radioactifs dangereux. Un réacteur de ce type a d'ailleurs été laissé sur place (Mounana, carrière d'Oklo), emballé, pour permettre toute investigation scientifique dans l'avenir.
* le plutonium est lui même radioactif et peut donc permettre de poursuivre la production de chaleur, donc d'énergie. La fission de l'U235 produit plus de plutonium qu'il n'est consommé d'U235. Les Français savent récupérer leplutonium dans l'usine de retraitement de la Hague. Ils savent aussi composer un conbustible mixte U235 / Plutonium (le "caramel") qui peut bruler dans les centrales, comme de l'U235. Ils savent aussi traiter les résidus non brulables (qui sont fondus dans des billes de verre) pour un stockage en sécurité sur de très longues périodes. L'arrêt du réacteur "Superphénix", dont le but était de tranformer en plutonium de l'U238 est donc une décison catastrophique pour toute le cycle du nucléaire car il permettait de récupérer 99,3% de l'uranium extrait dans la nature (l'uranium naturel se compose, en isotope, de 0,721% d'U235 radioactif et de 99,3% d'U238 inerte). C'est un horrible gâchis!
* je rappelle enfin que le combustible habituel d'une centrale nucléaire est enrichi à 3 / 3,5% en U235 (par rapport aux 0,721% de la nature). Réaliser cet enrichissement n'est pas une mince affaire...L'uranium militaire (pour faire la bombe) est enrichi à 95% au moins en U235. Les deux matériaux n'ont réellement rien à voir entre eux. Il y a le même rapport entre eux qu'entre le yaourt matière grasse 0% et la triple crême épaisse à 100% de matière grasse. L'amalgame constamment fait par certains entre les deux matériaux est donc absurde.
* S'agissant enfin de l'eau consommée pour le refroidissement d'un coeur nucléaire je voudrais rappeler que le volume d'eau vaporisé par seconde est de l'ordre de 20 m3. C'est cette eau vaporisée qui donne le panache de vapeur caractéristique des centrales nucléaires. Ce chiffre est à comparer au débit moyen de nos fleuves. La Seine, en basses eaux, doit avoir un débit de 500 à 600 m3 par seconde à Paris. Le Rhône a un débit triple...Le prélèvement en eau pour le refroidissement est donc un pipi de chat! Le relèvement en température des eaux de sortie (mais j'ignore les débits) est de 4 à 5°C, cette hausse se diluant assez rapidement (sur quelques kilomètres) en période normale. Cette diluation est un peu plus longue par fortes chaleurs...

J'espère que ces quelques informations aideront au débat de ce forum.
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar Domi » dim. 03 août 2008, 12:04

merci pour ces informations !!
bon je passe rapidement donc je me :jesors: !!

A ces prochains jours ............. ::)
Image

exil26
Une tartine à chaque repas
Une tartine à chaque repas
Messages : 160
Enregistré le : lun. 24 juil. 2006, 12:54
Localisation : Romans sur Isère

Re: Nucléaire !

Message non lupar exil26 » mar. 05 août 2008, 16:09

Après cet excellent commentaire proposé par "Peqa", je me permets d'ajouter ceci :
Nous sommes dans un monde qui marche sur la tête. Le commun des mortels a fini par admettre cette absurdité que si un expert du nucléaire s'exprime, il faut nous en méfier car il cherche certainement à nous désinformer ! Mais si un journaliste ou un écologiste totalement inculte sur le sujet s'exprime, ça devient crédible. A titre d'exemple, le site Next-Up a publié un article à propos de l'incident de rupture de canalisation sur un site AREVA. Il n'y a pas trois lignes consécutives qui ne contiennent au moins une énormité (dont certaines seront éclairées par le commentaire précédent de "Peqa"). Mais Next-Up a introduit son article en le présentant comme "la vérité caché ...". Alors c'est sensé être crédible. Du moins, c'est ce que l'auteur veut nous faire avaler !
Ne soyons pas trop naïfs tout de même. Les gens qui travaillent sur ces sites et qui connaissent la réalité des risques et de leurs conséquences ont aussi une santé à gérer. Ils ont parfois aussi des familles, enfants et petits enfants, et le même souci de l'écologie que tout un chacun. Alors ne nous laissons pas entraîner dans les psychoses entretenues par les lobbys dont les buts sont certainement moins transparents que la gestion de la sûreté sur nos sites nucléaires.

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar peqa » mer. 06 août 2008, 11:10

Merci à Exil26 pour ces commentaires qui méritent en effet réflexion quant aux attitudes observées à l'égard du nucléaire.
Je voudrais revenir sur quelques aspects de notre environnement naturel, peu ou jamais mentionnés par les ecologistes. L'uranium est présent quasiment partout dans la nature, le plus souvent avec des teneurs faibles. Mais ce n'est pas toujours le cas et de grandes zones géographiques, notamment dans les zones cristallines, renferment des teneurs significatives en uranium et sont donc naturellement radioactives. Le cas le plus connu en France est celui de la Bretagne qui expose donc ses malheureux habitants à des doses régulières de rayonnement. Je n'ai jamais entendu un écologiste proposer de vider la Bretagne de ses habitants au prétexte que le sol était, est, et restera longtemps radioactif.
Les gisements habituellement exploités pour l'uranium offrent une teneur en uranium naturel de l'ordre de 0,5%. Les Français ont découvert (après plus de 15 années de recherche géologique) au Canada des gisements présentant une teneur de 25% (je dis 25 pour cent). Ces anomalies géologiques très importantes sont restées sans conséquence sur l'environnement, étudié de façon extrêmement fine par les Français.

Sur la pollution par Tchernobyl, et notamment la contamination de certaines plantes et des champignons je voudrais rappeler que le risque pour la santé humaine ne pouvait survenir - compte tenu des teneurs mesurées - que si les consommations de ces plantes portaient sur plusieurs centaines de kilos, voire (pour les champignons) sur quelques tonnes. En d'autres termes le consommateur mourrait 25 fois d'indigestion avant d'être affecté par la radioactivité. Je ne nie pas la pollution catastrophique créée par Tchernobyl, mais je dis qu'il faut analyser très finement les phénomènes avant d'émettre un avis.

Sur la question des maladies il faut hélas constater que les recherches épidémiologiques n'en sont qu'à leurs débuts. Mais d'ores et déjà on sait que des maladies comme le cancer se déclanchent sur la base de multiples facteurs, les plus importants étant sans conteste notre alimentation. Dans ce domaine nous avons tous des comportements irrationnels, à très haut risque... le tout sur un fond de ressources alimentaires industrielles sur lesquelles il y a beaucoup à dire. Il me semble que les risques à l'encontre de la santé humaine sont mille fois plus sérieux dans le domaine des produits alimentaires que dans celui de la radioactivité. Le sommet est évidemment les OGM qui véhiculent sur toute la chaine alimentaire des gènes pesticides actifs qui peuvent s'avérer à terme violemment destructeurs pour l'espèce humaine sans que l'on sache aujourd'hui y porter remède lorsque la dissémination aura été faite dans la nature. Il est regrettable que la loi française ait autorisé l'usage de ces manipulations génétiques pour l'alimentation humaine.

Enfin, toujours sur la question de pollution, il faut aussi constater le caractère catastrophique des autres modes de production de l'éléctricité (hors hydraulique). Ceux qui connaissent la Chine et notamment Pékin savent que le niveau de pollution du au charbon y a atteint des niveaux insupportables. Pékin est constamment sous un dome noir de pollution, l'air y est irrespirable à tel point que la majeure partie de la population y porte des masques respiratoires.

Le bilan de tout cela m'apparait de plus en plus comme fortement en faveur du nucléaire, étant bien entendu que toutes les améliorations possibles de sécurité doivent être recherchées (ce qui est le cas en France depuis l'origine de cette filière).

Pour terminer je confirme que le parc nucléaire français issu du Plan Messmer (à la suite du premier choc pétrolier) doit en effet être renouvelé sur les 10 prochaines années. Il faudra aussi tenir compte de la croissance de nos consommations d'électricté, ce qui signifie que ce renouvellement devra s'accompagner d'un accroissement sensible du parc si nous voulons satisfaire les besoins de la Nation en énergie. Ces programmes vont donc donner lieu à de grands débats nationaux, pendant des années. J'aimerais pour ma part que ces débats soient responsables, scientifiquement sérieux et fondés sur des termes de comparaison réalistes. Espérons que les écologistes feront l'effort d'être sérieux car ils ont en effet beaucoup de choses à dire.
A bientôt
Peqa


Retourner vers « Paysages »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité