Nucléaire !

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar peqa » mar. 03 mars 2009, 19:22

Bonsoir Kouste,

Tu as raison sur un point: je parle en effet des mines que je connais (plusieurs sur 3 continents).
Tu as tort sur point: j'ai toujours refusé, toute ma vie, de m'occuper d'un sujet sans aller sur le terrain... et parfois très souvent. Mes remarques ne sont donc pas des remarques de bureau.
Enfin il faut, je crois, admettre une chose connue de tous: la qualité de gestion d'une mine (ou d'une usine d'ailleurs) dépend directement de la qualité des dirigeants et de leur implication personnelle dans la gestion quotidienne. Donc certaines exploitations sont médiocres, d'autres sont remarquablement tenues. On voit la différence à la première minute de la visite. Il m'est arrivé, à plusieurs reprises, d'avoir à remettre de l'ordre dans des affaires en situation difficile. Pour l'une d'entre elles les patrons d'usine considéraient comme une injure à leur statut d'aller voir ce qui se passait dans les ateliers. L'un d'entre eux n'y avait pas mis les pieds depuis 3 ans lorsque je suis arrivé. Il est clair que nous n'avons pas fait bon ménage.

Mais, globalement, à mon sens en tout cas, ce n'est pas au niveau minier que se posent les vrais problèmes du nucléaire. Ni même d'ailleurs dans la chaine de fabrication des combustibles. Il s'agit d'industries très classiques qui exigent, certes, beaucoup de soins et d'attention, mais qui ne posent guère de problèmes.

Les vraies questions concernent la sécurité du coeur du réacteur, le traitement ou non des combustibles irradiés, le stockage des déchets, les modalités de démantelement des centrales en fin de vie.
C'est sur ces points qu'il faut travailler encore et toujours.

Sur la question des déchets dont tu reparles j'ai deux convictions fortes:
* il faut retraiter les déchets, pour mille raisons
* le stockage à grande profondeur en milieu stable est la meilleure solution. Je veux dire à ce propos que les géologues français, qui travaillent sur ces sujets depuis au moins 25 ans, sont de très grande compétence et je pense que des sites sûrs existent tant du point de vue de la sismologie que pour ce qui concerne la circulation des eaux à grande profondeur. J'ajoute que, sur ce point précis des eaux profondes, les Français sont les meilleurs spécialistes au monde.
Ceci ne signifie pas qu'il faut faire une confiance aveugle aux propositions qui seront faites. Ceci indique seulement que les dossiers présentés seront très charpentés sur le plan scientifique.

A bientôt
Peqa

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar Domi » jeu. 22 oct. 2009, 15:24

Nucléaire : «incident significatif» à Cadarache
Yves Miserey

L'exploitant d'une ancienne usine du CEA en cours de démantèlement a mis des mois avant de prévenir l'Autorité de sûreté de la présence d'une quantité de déchets radioactifs cinq fois plus importante que prévu.

Jeudi, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a classé au niveau 2 de l'échelle Ines, qui en compte 8, un incident survenu dans une ancienne usine exploitée par le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) pour le compte d'Areva. Le CEA est épinglé pour «non-respect des modalités de déclaration prévues par la réglementation». Même si cet incident n'a eu aucune conséquence en termes de sûreté, il montre que la réglementation à laquelle sont assujettis tous les exploitants du nucléaire, le CEA et Areva comme EDF, peut être délibérément ignorée.

L'affaire est d'autant plus grave qu'elle met en jeu du plutonium, une matière radioactive qui présente un risque de réaction en chaîne en présence d'eau (risque de criticité).


Fabrication du MOX


L'usine ATPu, où s'est produit l'incident, est basée à Cadarache (Bouches-du-Rhône). Elle a cessé son activité en 2003 et était en cours de démantèlement. Depuis les années 1990, le CEA et Areva y fabriquaient du MOX, un combustible utilisé dans les réacteurs nucléaires issu du mélange entre du plutonium et de l'uranium. Entre 1 et 2 tonnes de plutonium y ont transité.

Dans cette affaire, le CEA a commis une erreur et une faute. D'abord, une erreur technique : ses ingénieurs ont sous-estimé les quantités de résidus de plutonium déposés dans plusieurs boîtes à gants que les employés utilisaient pour mélanger les poudres de plutonium et d'uranium. Au lieu des 8 kilogrammes attendus, il y en aurait 39 ! Ensuite, une faute : l'erreur a été constatée en juillet. Or, au lieu d'en aviser tout de suite l'administration, le CEA a cherché une solution tout seul dans son coin et n'a informé l'ASN qu'au début du mois.

Les masses de plutonium présentes dans les boîtes à gants sont insuffisantes pour déclencher une réaction en chaîne. Il n'en reste pas moins qu'elles nécessitent de réviser entièrement les opérations de démantèlement afin de prendre de nouvelles marges de sécurité. L'ASN a donc gelé la déconstruction de l'usine. «C'est un incident significatif», estime Thierry Charles, expert à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire. Le ministre de l'Écologie, Jean-Louis Borloo, a réclamé « la transparence la plus complète» sur cet incident et a regretté «profondément qu'un tel délai se soit écoulé entre la découverte de cette situation et sa déclaration»
Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Nucléaire !

Message non lupar lionel » jeu. 22 oct. 2009, 16:28

Domi a écrit : Au lieu des 8 kilogrammes attendus, il y en aurait 39 !

Au prix du kg, c'est une sacrée affaire ! :corne:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar Domi » ven. 23 oct. 2009, 11:52

Incident nucléaire au CEA : «une affaire sérieuse»

Image
Les quantités de poudre de plutonium déposées à l'intérieur de l'ATPu étaient cinq fois plus importantes que celles initialement calculées par ses ingénieurs avant le démantèlement (39 kg au lieu de 8 kg). Crédits photo : AFP

Auditionnée mercredi à l'Assemblée, l'Autorité de sûreté nucléaire a livré le dossier à la justice.

L'incident survenu dans l'enceinte de l'ancien Atelier de technologie du plutonium (ATPu) basé à Cadarache continue de faire des vagues. «C'est une affaire sérieuse que l'ASN (l'Autorité de sûreté nucléaire) a traité avec sérieux», a souligné Marie-Pierre Comets, commissaire de l'ASN, lors de son audition par la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale.

Le 5 octobre dernier, le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et Areva ont informé l'ASN que les quantités de poudre de plutonium déposées à l'intérieur de l'ATPu étaient cinq fois plus importantes que celles initialement calculées par ses ingénieurs avant le démantèlement (39 kg au lieu de 8 kg). Le CEA avait fait ce constat dès le mois de juillet dernier, mais, contrairement à la réglementation, il a attendu trois mois et demi avant d'en avertir l'ASN.

L'ASN a classé cet incident au niveau 2 de l'échelle Ines, qui en compte 8, et a immédiatement décidé de stopper toute opération de démantèlement. En effet, le plutonium est une matière radioactive qui présente un risque de réaction en chaîne en présence d'eau ou de produits hydrogénés (risque de criticité). Un risque imprévisible et difficile à contrôler, sans impact sur l'environnement mais qui, en revanche, peut mettre en danger la vie du personnel. Or, dans l'une des boîtes à gants de l'ATPu avec lesquels les employés du CEA mélangeaient les poudres d'uranium et de plutonium pour fabriquer du Mox, les inspecteurs de l'ASN et les experts de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) ont évalué la masse de plutonium à près de 10 kg. Il aurait suffi de 11 kg pour qu'un accident de criticité puisse se produire.

Mercredi, l'ASN a été auditionnée à l'Assemblée nationale. Les députés, qui ont fait part de leur inquiétude, devraient entendre prochainement les industriels mis en cause - le CEA et Areva. Ils pourraient lancer une commission d'enquête parlementaire. «Cette affaire révèle une erreur d'appréciation, une série de dysfonctionnements et un manque de réactivité de la part du CEA qui aurait pu entraîner une réaction catastrophique», a estimé Serge Grouard, député UMP du Loiret.

Le voile n'est pas levé

L'affaire est aussi entre les mains de la justice. L'ASN a adressé le procès-verbal du retard d'information du CEA au procureur de la République d'Aix-en-Provence qui a ouvert une enquête préliminaire. Le dossier est complexe et les explications de l'ASN n'ont pas levé le voile. Beaucoup de questions restent en suspens. Comment le CEA a-t-il pu sous-évaluer les dépôts de plutonium dans de telles proportions ? Pourquoi n'a-t-il pas averti immédiatement l'ASN ?

Autre question essentielle : le risque de criticité était-il réel ? Difficile à savoir pour l'heure. Le CEA assure que non. Comme l'exige la réglementation, en effet, toutes les modalités de démantèlement de l'ATPu prévoient de nombreuses marges de sécurité. L'ASN et l'IRSN s'accordent pourtant pour dire que ces marges ont été dangereusement grignotées à l'ATPu. L'autorisation de démantèlement d'une installation nucléaire suit toujours le même parcours. Les procédures sont proposées par l'industriel lui-même, vérifiées ensuite par les experts de l'IRSN et autorisées au final par l'ASN. Elles sont calculées par le logiciel Cristal mis au point conjointement par l'IRSN, le CEA et Areva, qui intègre toute une série de données sur le risque de criticité et des expériences internationales.
Image

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar peqa » ven. 23 oct. 2009, 14:25

Cet incident est en effet très inquiétant. Il faut environ 6 kg d'U235 ou de plutonium pour faire une bombe. Il y avait donc une quantité suffisante pour faire 5 ou 6 bombes, capables de dévaster un pays.
C'est très typiquement sur ce genre de sujet qu'il faut focaliser les contrôles et la vigilence.
Il est évidemment nécessaire que l'enquête soit très fouillée et très transparente car, en effet, beaucoup de gens autour de cette planète seraient prêt à payer des fortunes (dont ils disposent d'ailleurs) pour ces matériaux. La France doit rester au dessus de tout soupçon dans ce domaine sordide.
Peqa

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Nucléaire !

Message non lupar lionel » ven. 23 oct. 2009, 14:48

peqa a écrit : La France doit rester au dessus de tout soupçon dans ce domaine sordide.

Surtout qu'on peut se poser des questions au sujets des fautes encore inavouées, ou pire, inconnues. :angry:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
amélie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3348
Enregistré le : jeu. 06 août 2009, 15:02

Re: Nucléaire !

Message non lupar amélie » ven. 23 oct. 2009, 15:07

... ou sciemment cachées !

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Nucléaire !

Message non lupar lionel » ven. 23 oct. 2009, 15:16

amélie a écrit :... ou sciemment cachées !

C'est ce que je voulais dire par "inavouées". Je préfère de loin ça à "inconnues". :neige:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar Thierry39 » dim. 25 oct. 2009, 20:47

lionel a écrit :des fautes encore inavouées

La paix viendra d'une vérité avouée ... :invis:
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar peqa » sam. 07 nov. 2009, 22:57

Enfin.... si la vérité avouée est que les bonbons ont été exportés là où il ne fallait pas (plusieurs options possibles)... ce n'est pas la paix qui viendra!
Il y a beaucoup de fous sur cette planète!
Peqa

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar Domi » mar. 29 mars 2011, 15:31

la Franche Comté à été fortement toucher par la catastrophe de Tchernobyl Allons nous vers une autre catastrophe dû au nucléaire , à cette heure nous n'avons que les informations qu'on veut nous donner ........mais quoiqu'il en soit avant que ça arrive chez vous ça doit passer au dessus de ma tête , et je suis déjà malade de la Thyroïde dû à cette catastrophe qui à l'époque n'avait pour une raison inexpliqué pas franchis nos frontières !!
Quoiqu'il en soit , l'heure n'est pas au Blabla Blabla . mais ma pensée va vers toutes ces millions ? de personnes qui risquent de vivre cette catastrophe en subissant les décisions non éclairé de certains ......encore au détriment de l'économie .pensons -y ! :euh:


À un moment où la crise nucléaire au Japon prend de plus en plus la forme d’une catastrophe de grande ampleur que nous avons tant de fois redoutée, nos pensées vont d’abord vers les victimes de ce drame et vers les travailleurs des centrales accidentées qui s’efforcent au péril de leur vie de limiter les conséquences de la catastrophe.

Le séisme, puis le tsunami qui ont frappé le Japon le 11 mars 2011 ont entraîné la défaillance de plusieurs des réacteurs nucléaires de deux centrales situées dans la région de Fukushima, à environ 250 km au nord de Tokyo. La situation au 28 mars, 19H30 :

En bref :

* État très fortement dégradé des réacteurs 2 et 3, avec un endommagement des trois barrières de confinement. Après avoir annoncé un taux de radioactivité de 10 millions de fois supérieur à la normale, Tepco est revenu sur ses déclarations, indiquant s'être trompé dans les produits analysés (confusion entre l'iode 134 et le cobalt 56). Le seul chiffre maintenu est celui d'un taux de 1000 millisieverts/heure. Tepco estime désormais que ce taux de radioactivité est 100.000 fois supérieur à la normale.
* Lundi 28 mars au matin, Tepco a fait état d'un très fort taux de radioactivité dans l'eau à proximité du réacteur n° 2. Le gouvernement japonais a indiqué que le cœur du réacteur n° 2 pourrait avoir partiellement fondu, ce qui expliquerait ce très fort taux de radioactivité.
* A la demande du gouvernement, Tepco doit désormais stocker l'eau radioactive et cesser de la rejeter en mer. Cela pourrait retarder davantage la remise en marche des systèmes de refroidissement.
* Lundi 28 mars dans l'après-midi, Tepco a indiqué que de l'eau radioactive a été trouvée dans de profondes tranchées creusées à l'extérieur des réacteurs. Ce canal se situe à 55 mètre du rivage et à 1 mètre au-dessus du niveau de la mer. Le taux de radioactivité de cette eau stagnante est dépasse les 1 000 millisieverts, un niveau très élevé qui laisse supposer que cette eau contaminée s'est trouvée au contact direct du combustible

pour en savoir plus ............http://www.irma-grenoble.com/03risques_ ... ?id_RSD=20
Image

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Nucléaire !

Message non lupar peqa » mer. 06 avr. 2011, 22:29

Bonsoir Domi,

Tu connais mon point de vue sur les questions nucléaires et il n'est guère utile d'y revenir. Deux choses cependant:

(1) - La situation au Japon n'est pas un accident nucléaire. Ce qui se passe au Japon résulte d'un catalcysme naturel violent et quasimment non prévisible, notamment pour le tsunami. Pour ma part j'admire les ingénieurs japonais car, pour l'instant, et même s'ils sont très graves, les accidents au Japon n'ont rien à voir avec l'ampleur de Tchernobyl.
(2) - J'ai qq amis au Japon. Ils ont tenus à rassurer leurs amis sur leur état de santé et sur leur moral. Ces gens sont exceptionnels et il faut penser à eux.

Mais, en effet, il ne faudra jamais négliger les questions de sécurité avec le nucléaire.
Amitié
Peqa

Avatar du membre
Luzine
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 270
Enregistré le : jeu. 26 févr. 2009, 15:43
Localisation : Hericourt (luze)

Re: Nucléaire !

Message non lupar Luzine » mar. 19 avr. 2011, 11:10

je n'y connais rien mais j'observe .
mon voisin un jeune homme de 18 ans fait tourner son tracteur à l'eau .de la à faire tourner une centrale...
Il faut accepter les coups de pied de la vache comme on accepte son lait et son beurre.

Avatar du membre
gfbertrand
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2952
Enregistré le : dim. 29 juin 2008, 15:21
Localisation : Pontissalien exilé dans l'Ain

Re: Nucléaire !

Message non lupar gfbertrand » mar. 19 avr. 2011, 13:23

Luzine a écrit :je n'y connais rien mais j'observe .
mon voisin un jeune homme de 18 ans fait tourner son tracteur à l'eau .de la à faire tourner une centrale...

Dans l'eau il met de la blanquette ? :corne:
gf
Si parfois tu te sens petit, inutile, démoralisé ou dépressif n’oublie jamais que tu as été un jour le spermatozoïde le plus rapide de la bande.


Retourner vers « Paysages »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité