Cryptozoologie.

Répondre
Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par Thierry39 » sam. 25 juil. 2009, 17:37

Demain soir sur France 5 : "Enquête sur les géants d'Autralie". :invis:

En janvier 2007, une équipe de scientifiques australiens a fait une découverte qui aura le même impact sur la paléontologie que celui qu'a eu le pierre de rosette sur la connaissance de l'Egypte ancienne. Ce trésor a été trouvé dans le désert de Nullarbor au sud de l'Australie et renferme les os de mammifères de tailles impressionnantes : des kangourous de 3 mètres de haut, des tigres aux dents de sabre, des wombats de la taille d'une voiture, des paresseux géants, ainsi que des espèces complètement inconnues des scientifiques. Paradoxalement, ces créatures sont en fait les descendants des minuscules mammifères qui ont prospéré après la disparition de leurs prédateurs les dinosaures. Elles ont régné sur le monde pendant deux millions d'années en résistant à l'âge de glace. Qui plus est, l'isolement et la spécificité du climat de l'Australie ont donné naissance à des créatures uniques... Image ci-dessus : ©Prospero Productions (2006) Pty Ltd
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par lionel » sam. 25 juil. 2009, 17:51

Donc, tu placerais Al... en Australie ? :euh: Bon débarras. ::)
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Achmed
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 90
Enregistré le : jeu. 31 juil. 2008, 11:57

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par Achmed » dim. 26 juil. 2009, 17:50

obelix a écrit :Passons au mystère n°2 Hallésia ... ::o :invis:

Oh, Oh, Oh... ::o
Est-ce que... ::o
Ce n'est pas possible! ::o
Mais si, mais si! Tu as écrit "Hallésia"!!! :mscbs:
C'est pas plutôt Alésia?!
Image
Image
Image

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par Beuillot » dim. 26 juil. 2009, 18:35

Thierry39 a écrit :des kangourous de 3 mètres de haut, des tigres aux dents de sabre, des wombats de la taille d'une voiture, des paresseux géants, ainsi que des espèces complètement inconnues des scientifiques.
Pour les kangourous et les wombats géants, on savait déjà, non? :euh:
Thierry39 a écrit :Paradoxalement, ces créatures sont en fait les descendants des minuscules mammifères qui ont prospéré après la disparition de leurs prédateurs les dinosaures.
Ben comme tous les mammifères, apparus à peu près en même temps que les dinosaures et restés de taille très modeste tant que ces derniers étaient vivants et qui ont pu croître après leur disparition.
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par lionel » mer. 05 août 2009, 12:50

Beuillot a écrit :apparus à peu près en même temps que les dinosaures et restés de taille très modeste tant que ces derniers étaient vivants et qui ont pu croître après leur disparition.
Prends en de la graine. :corne:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par Beuillot » lun. 07 déc. 2009, 1:20

Du nouveau sur l'homme de Flores (désolé, c'est en anglais :embarras: ), qui semble bien être une espèce à part entière.
L'article ci-dessus date du 19/11 et l'article Wikipédia a été mis à jour le 23/11.
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par Thierry39 » ven. 15 janv. 2010, 14:24

Le n°2 de la revue de cryptozoolgie Kraken, éditée par le musée de zoologie de Lausanne, vient de sortir !
Pour en savoir plus et commander : http://www.zoologie.vd.ch/7_Cryptozoolo ... raken.html

Au sommaire, pas mal de choses sur les HSV (et un peu sur les sasquatsches) et notamment la correspondance entre le Pr. Heuvelmans et l'académicien Rintchen !

Voici la table des matières :
Kraken vol. 2 a écrit :EDITO 1-2

ETUDES

Michel Raynal
Nouvelles données sur le “monstre de Floride” 3-17

Pierre Lagrange
La preuve par l’image 19-27

Robert Cribb
The Homo floresiensis controversy 29-39

Tjalling Halbertsma
Mongolia’s “Homo sapiens almas” 41-57

CORRESPONDANCE

Pierre Lagrange
Introduction à la correspodance du Dr Y.Rintchen et de Bernard Heuvelmans 59-62

Reproduction de la correspondance 64-77

Pierre Lagrange
La correspondance entre Rintchen et Heuvelmans éclairée
par celle entre Porchnev et Heuvelmans 79-85

COMPTE-RENDU

Michel Raynal
8e colloque de cryptozoologie de l’ABEPAR 87-90

CRITIQUES

Yannis Deliyannis
Adrienne Mayor, The first Fossil-hunters : Paleontology in Greek and Roman Times 91-94

Pierre Lagrange
Jean-Paul Debenat, Sasquatch et le mystère des Hommes Sauvages :
Cryptozoologie et mythologie(s) dans le Pacifique Nord-Ouest 95-98

A PROPOS DE KRAKEN 1

Errata 99

COURRIER
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par Beuillot » sam. 27 mars 2010, 3:12

Neither Neanderthal nor sapiens: new human relative IDed

By John Timmer | Last updated 2 days ago

At a press conference yesterday, researchers announced the completely unexpected: a Siberian cave has yielded evidence of an entirely unknown human relative that appears to have shared Asia with both modern humans and Neanderthals less than 50,000 years ago. The find comes courtesy of a single bone from individual's hand. Lest you think that paleontologists are overinterpreting a tiny fragment, it wasn't the shape of the bone that indicates the presence of a new species—it was the DNA that it contained.

The paper that describes the finding comes courtesy of the Max Planck Institute's Svante Pääbo, who has been actively pursuing the sequencing of the Neanderthal genome. It seems likely that this particular bone fragment was targeted due to suspicions that it might also provide an additional Neanderthal sequence. The site, called Denisova, is in the Altai Mountains of southern Siberia, an area that has had hominins present as early as 125,000 years ago. The sample itself came from a layer of material that dates from between 30,000 and 50,000 years ago. Neanderthal DNA was found in a sample from the same time period less than 100km away, while artifacts indicate that modern humans were also present in the region by 40,000 years ago.

So, there was no apparent reason to suspect that the bone would yield anything more than a familiar sequence. And in fact, most of the first half of the paper simply describes the methods used to construct a complete sequence of the mitochondrial DNA, including over 150-fold coverage of the genome, and an alignment program designed to account for the errors typical of ancient DNA sequences. About the only surprise here is that Pääbo's group has switched from using 454 sequencing machines to those made by Illumina.

Various checks indicate that the sequence the authors obtained contains damage that's typical of ancient DNA, and that it all comes from a single individual. So far, quite typical.

Things got quite unusual when they attempted to align the sequence to the mitochondrial DNA from the hominin species that were likely to be present at that time and place: human and Neanderthal. Instead of clustering with one or the other, the Denisova mitochondrial genome was a clear outlier, having about 385 differences with the typical human mitochondrial genome. In contrast, Neanderthals only differ from modern humans by an average of 202. The obvious interpretation is that the Denisova lineage split off before modern humans and Neanderthals did. If we accept that Neanderthals are a distinct species of hominin (and we do), then this sample clearly represents yet another one.

Building a tree with the chimpanzee genomes and assuming a divergence time of 6 million years, the data indicates that the Denisova lineage diverged about a million years ago. At that point, Homo Erectus was already a global species, but our human ancestors were still in Africa. That suggests that the Denisova variant probably originated in, or at least near, Africa as well, although there's no way to tell whether it was a distinct species before it started migrating, or whether it became an isolated population because of a migration.

The paper is in the format of a Nature letter, which allows only a paragraph for discussion. The authors use that space primarily to note that, 40,000 years ago, southern Siberia was a very busy place as far as hominins are concerned, with at least three different species present within a very narrow time frame. If we accept that the Indonesian hobbits are yet another distinct species—and the relevant community seems to be leaning that way—then it appears that there were at least four distinct hominin species cohabiting the globe in the very recent past.

As surprising as that is, it's only a small fraction of the implications of this work. For starters, there's the whole idea that we can identify a new species without having any idea what it actually looked like—in fact, without having any idea of whether it would be physically distinct enough from any of the other hominin species around that we'd even have known it were a separate species based on the bones.

The authors also briefly touched on a separate issue: this ability will be unevenly distributed in space and time. DNA simply lasts longer in cool climates, as evidenced by the recent announcement that DNA had been obtained from a polar bear sample that was over 100,000 years old. So, any species that was stuck near the equator—like the hobbits—are unlikely to be in on the DNA revolution. This is especially unfortunate given the fact that, as noted above, a lot of the most interesting action in hominin origins seem to have been taking place in Africa.

Then there's the whole question of what else we might be missing. Avoiding contamination issues with modern DNA is easiest if the entire excavation is designed around a sterile technique from the start, meaning bones that have been previously excavated aren't ideal. At the moment, at least, sequencing from a single sample is also pretty labor intensive (this paper had seven authors), meaning we aren't likely to be able to just start sequencing any bone fragments we stumble across. Figuring out how to prioritize what might be informative will be a real challenge.

If that seems like a lot of questions for a short and fairly technical paper (and it is), it's a product of the fact that this paper seems truly exceptional. Because of the rich history of most fields of science, there aren't a whole lot of truly unexpected results, since you typically know that there are people working in a given area. But this finding is truly a stunning one, and really seems to be a complete surprise.

Nature, 2010. DOI: 10.1038/nature08976 (About DOIs).
:invis:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par Beuillot » lun. 29 mars 2010, 3:47

Des articles en français ont été mis en ligne depuis.
Un autre hominidé en Sibérie il y a 40 000 ans ?
Publication dans la revue Nature d'une étude sur l'enfant de Denisova.

La découverte
Le site de la grotte de Denisova est connu depuis les années 70. Les différentes études montrent que la cavité a été utilisée par des hominidés depuis 125 000 ans. Le site est situé dans les montagnes de l'Altaï en Sibérie.
De nombreux éléments retrouvés proviennent de la transition entre le paléolithique moyen et le paléolithique supérieur (- 35 000 ans) : outils en pierre, perles, pendentifs, aiguilles, une coquille d'autruche gravée et un bracelet vert. Ces artefacts sont de style Moustérien.
Seules preuves d'humanité, quelques dents et fragments d'une phalange d'auriculaire ont été exhumés en 2008 sur le site.


A qui appartiennent ces ossements ?
Jusqu'à présent ces restes pouvaient être attribués à deux espèces pouvant se trouver logiquement en Sibérie 40 000 ans en arrière : Homo sapiens ou Homo neandertalensis.
Les scientifiques ne possédaient pas assez de données pour attribuer cette phalange d'enfant (environ 7 ans) à l'une ou l'autre espèce.

Une étude génétique
Sans rapport direct avec cette découverte l'Institut Max Planck (Anthropologie évolutionniste, Leipzig, Allemagne) avait engagé le projet de décryptage du génome de néandertal : plus de 100 ADN d'Homo neandertalensis et d'Homo sapiens ont ainsi été analysés. Les résultats montraient clairement que les 2 espèces n'avaient pas de rapport et étaient distinctes.
Les fragments de phalange de Denisova ont été envoyés en Allemagne pour être analysés. Les chercheurs pensaient véritablement qu'ils allaient enfin pouvoir les attribuer à l'une ou l'autre des 2 espèces...

Une nouvelle espèce !
Surprise de taille, l'étude de l'ADN mitochondrial de cette phalange révèle que cet enfant n'appartient à aucune espèce connue à ce jour... Alors qu'un génome de l'ADNmt de Néandertal diffère de celle de l'Homo sapiens de 202 positions nucléotidiques en moyenne, l'échantillon de la grotte de Denisova diffère en moyenne de 385 postes !
Une comparaison avec les autre ADN connus montre même qu'il faut remonter jusqu'à 1 million d'années dans le passé pour trouver un ancêtre commun à l'hominidé de Denisova, l'homme moderne et Néandertal.

Svante Paabo et Johannes Krausse ( Institut Max Planck) pensent qu'ils sont face à une nouvelle espèce qui aurait quitté l'Afrique après l'expansion d'Homo erectus (-1.9 millions d'années) et avant celle des neandertaliens (-500 000 ans). Ce simple fragment serait la preuve d'une migration "humaine" inconnue à ce jour ou d'une lignée spécifique.

Qui était l'homme de Denisova ?
Cet hominidé aurait vécu 30.000 ans à 48.000 ans en arrière (d'après la datation du sol de la grotte). Les éléments retrouvés à proximité (outils, parures) indiquent qu'il était aussi évolué que Sapiens et Néandertal avec qui il partageait le même territoire.
Pour confirmer l'existence d'une espèce nouvelle, les chercheurs vont tenter de séquencer intégralement le génome de l'Homme de Denisova*.

Plusieurs espèces il y a 40 000 ans...
Décidément, l'homme moderne qui se croyait seul représentant d'une humanité supérieure il y a encore quelques dizaines d'années doit admettre que cette solitude était fausse :
- d'abord la reconnaissance que Néandertal n'était pas une brute épaisse et "animale"
- puis la découverte en 2003 d'Homo floresiensis en Indonésie...
- et maintenant une nouvelle espèce en Sibérie...

Pour le professeur Chris Stringer (Muséum d'Histoire naturelle de Londres). " Ce travail sur l'ADN donne une toute nouvelle façon de regarder l'évolution, encore mal comprise, de l'homme en Asie centrale et orientale."

" Nous avons des ornements, un bracelet, il y a donc plusieurs éléments dans les couches stratigraphiques qui sont habituellement associés à l'archéologie de l'homme moderne" déclare Johannes Krause.

* NDB : ici, seul l'ADN mitochondrial a été séquencé. Les mitochondries sont de petites centrales énergétiques contenues dans le cytoplasme des cellules. Elles contiennent également de l'ADN, transmis uniquement par la mère, contrairement au génome à proprement parler, contenu dans le noyau des cellules et transmis pour moitié par chaque parent. Ce caractère de transmission par la mère de l'ADNmt lui permet de fournir des informations sur les liens unissant des individus, sur l'évolution d'une population, ses migrations...
D'autre part, d'après ce que j'ai lu récemment, Homo florensiensis semble être maintenant reconnu comme une espèce à part (et complètement :invis: ) par la quasi-totalité de la communauté scientifique, et non plus comme un H. sapiens porteur d'une tare endocrinienne provoquant le nanisme, preuve que le C... :invis: peut être mis à terre par l' :invis: . :invis: power! :bravo:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par Thierry39 » lun. 29 mars 2010, 7:11

Vi mais comme on est dans un sujet consacré à la cryptozoologie et pas à l'archéo-anthropologie, il faut surtout que le C... vienne à admettre la cohabitation actuelle d'au moins deux espèces d'hominidés : homo sapiens et homo pongides (sans compter les singes anthropoïdes bipèdes). Enfin, le Beuillot a quand même raison : saluons cette évolution du dogme universitaire. :bravo:
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par Beuillot » mer. 31 mars 2010, 21:45

Je vais d'ailleurs y modifier le titre. :;)
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Nessie,la "légendaire" créature anglaise.

Message par Beuillot » jeu. 01 avr. 2010, 0:35

Thierry39 a écrit :il faut surtout que le C... vienne à admettre la cohabitation actuelle d'au moins deux espèces d'hominidés : homo sapiens et homo pongides
Et s'il s'agissait d'ADN d'Homo pongoides? :invis:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Cryptozoologie.

Message par lionel » jeu. 01 avr. 2010, 14:44

J'ai entendu parler de quatre espèces vivant simultanément, il y a quarante mille ans, environ. :euh:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Cryptozoologie.

Message par Beuillot » jeu. 01 avr. 2010, 15:56

lionel a écrit :J'ai entendu parler de quatre espèces vivant simultanément, il y a quarante mille ans, environ. :euh:
Ah vi? Et d'où? Nan pasqu'on est curieux, nous autres, et c'est loin d'être couramment admis (cf le C.. :invis: ). :euh:
D'où viennent tes sources, mon Yoyo?
Déjà que, comme dit, H. floresiensis commence à peine à émerger en tant qu'espèce à part ...
Il s'agirait donc de sapiens, neanderthelensis, floresiensis et la petite nouvelle? :euh:
Nouvelle polémique : le nouvelle espèce serait-elle l'Almas, auquel cas :invis: ?
Alors : :invis: ou pas? :invis:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Cryptozoologie.

Message par lionel » jeu. 01 avr. 2010, 16:43

Beuillot a écrit :D'où viennent tes sources, mon Yoyo?
La 5 ou Arte, y a 2 ou 3 jours... :euh:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Cryptozoologie.

Message par Beuillot » jeu. 01 avr. 2010, 19:42

lionel a écrit :
Beuillot a écrit :D'où viennent tes sources, mon Yoyo?
La 5 ou Arte, y a 2 ou 3 jours... :euh:
M*rdum! :mur:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Cryptozoologie.

Message par lionel » jeu. 01 avr. 2010, 23:01

Beuillot a écrit :
lionel a écrit :
Beuillot a écrit :D'où viennent tes sources, mon Yoyo?
La 5 ou Arte, y a 2 ou 3 jours... :euh:
M*rdum! :mur:
J'ai dit une .onnerie ? :what:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Cryptozoologie.

Message par Beuillot » sam. 03 avr. 2010, 18:16

Ben nan, j'ai raté, c'est tout. :mur:
C'est étonnant d'entendre dire que 4 espèces d'Homo ( :invis: ) ont cohabité ( :invis: aussi :invis: ).
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Cryptozoologie.

Message par lionel » mer. 07 avr. 2010, 19:40

Beuillot a écrit :C'est étonnant d'entendre dire que 4 espèces d'Homo ( :invis: ) ont cohabité ( :invis: aussi :invis: ).
Une seule a survécu. La reproduction est donc possible. :invis:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Cryptozoologie.

Message par Thierry39 » dim. 11 avr. 2010, 18:02

Paru le 2010-04-11 15:04:00

Chine – Des Chinois ont découvert une étrange créature qu’ils ont surnommé le "yéti chauve de Chine". Depuis l'animal a été renommé "yéti oriental" et suscite la curiosité de tous.

L’animal, en dépit de son nom, ne ressemble en aucun cas à l'image traditionnelle du Yéti dans l'esprit collectif. En effet ce dernier s’apparente plus à un kangourou chauve. "Cela ressemble à un ours mais sans la fourrure et il possède une queue comme un kangourou", décrit l’un des chasseurs qui a capturé l’animal.

Le "yéti" pousserait également de cris semblables à ceux d’un chat. L’animal va être prochainement transporté à Pékin où des scientifiques tenteront de l’identifier grâce à son ADN. Cet étrange créature pourrait être une civette qui aurait perdu sa fourrure en raison d’une maladie. En effet l’animal en porterait les caractéristiques. Le "yéti" fait cependant renaître de vieilles légendes locales à propos d’un ours qui autrefois était un homme.
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Répondre