Fin du pétrole - France3

Avatar du membre
Quanais
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 68
Enregistré le : sam. 16 sept. 2006, 14:27

Fin du pétrole - France3

Message non lupar Quanais » lun. 27 nov. 2006, 8:09

J'ai vu samedi dernier une émission sur France3 Franche-Comté.
Cette émission avait pour sujet "la fin du pétrole" avec des représentants de l'ADEME FC, de PSA ...

J'ai acheté le livre d'un des invités (Alain Grandjean) dès samedi.

Ce livre est révolutionnaire !
J'en suis déjà à la moitié et je vous le conseille.

Image

Présentation de l'éditeur
Et si la hausse du prix du pétrole était le début d'une salutaire crise de désintoxication ? Et s'il fallait encourager cette hausse, voire l'accentuer ? Si l'énergie ne vaut rien - car elle est incroyablement sous-évaluée - c'est que ni l'épuisement des ressources en pétrole, ni le coût du changement climatique, ne sont inclus dans son prix. Par un surprenant tour de passe-passe, il s'avère que le PIB peut croître tandis que nous allons droit dans le mur. Nous vivons donc dans l'illusion d'une source d'énergie inépuisable et bon marché, illusion qui nous masque les catastrophes climatiques, économiques et politiques à venir. Il est temps pour chacun de nous de se montrer réaliste. Une taxe progressive et volontaire sur le pétrole profiterait non seulement à la nature, mais nous protégerait nous-mêmes, à commencer par les plus modestes, face aux mutations économiques à venir. Une idée forte et iconoclaste, pour un livre qui devrait inciter au débat.

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Message non lupar Angusdels » lun. 27 nov. 2006, 18:46

Les solutions sont-elles réellement réalistes, pas utopistes et pas plus couteuses pour nos impôts ?





*** Message édité par angusdels le 27/11/2006 18:47 ***
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.

Avatar du membre
Quanais
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 68
Enregistré le : sam. 16 sept. 2006, 14:27

Message non lupar Quanais » lun. 27 nov. 2006, 22:24

Les solutions sont-elles réellement réalistes, pas utopistes et pas plus couteuses pour nos impôts ?


En fait, l'auteur annonce très clairement son idée forte :

La meilleure solution pour limiter les emissions de CO2 et pour éviter le gaspillage du pétrole est d'augmenter la taxe sur l'essence (et le diesel) de +10 % chaque année !
:pilote:

En lisant ce livre, je suis plutôt convaincu par son raisonnement.

Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Message non lupar Perle39 » lun. 27 nov. 2006, 22:35

Message original: Quanais


En fait, l'auteur annonce très clairement son idée forte :

La meilleure solution pour limiter les emissions de CO2 et pour éviter le gaspillage du pétrole est d'augmenter la taxe sur l'essence (et le diesel) de +10 % chaque année !
:pilote:

En lisant ce livre, je suis plutôt convaincu par son raisonnement.


Moi, je veux bien. L'idée peut paraître très noble.
Mais que l'on me dise comment je vais aller bosser tous les jours, comment les magasins seront ravitaillés en produits frais, etc.

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Message non lupar Angusdels » lun. 27 nov. 2006, 22:49

C'est pile poil ce que je dis, c'est utopique.
Qui prendra le risque d'augmenter les taxes ur le pétrole alors qu'il est déjà le produit le plus taxé !
C'est comme Nicolas Hulot, ce sont de belles propositions qui sont intenables.
Faut rester réaliste, la solution est encore de trouver un substitut au pétrole, genre alcool de colza ou autre; voire de trouver autre chose que la voiture mais qui reste automobile (au sens premier du terme).

Si le retour à l'hippomobile te plait, je n'y vois aucun inconvénient, en revanche je reste attaché à un véhicule plus rapide. J'ai pas envie de mettre trois jours pour faire 400 KM, mais c'est un avis perso.

Oui, le pétrole, c'est pas le top, mais pour l'instant c'est tout ce qu'on a. Merci galement au lobby pétrolier qui fait tout pour d'autres projets ne voient jamais le jour !
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.

Avatar du membre
chauvin
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 622
Enregistré le : ven. 13 oct. 2006, 15:56

Message non lupar chauvin » mar. 28 nov. 2006, 10:26

Salut à toutes et à tous

Il faut se méfier également des bio-carburants qui peuvent être encore plus nocifs pour l'environnement. En effet leur culure se fera à très grande échelle avec force pesticides, herbicides, engrais. Il risque en plus d'y avoir dans certaines régions des déficites important en eau. Et puis même à côté de ces problèmes, le colza (par exemple) ne peut pas être utilisé tel quel dans nos moteurs, il faudra donc trouver de l'énergie pour sa transformantion.
Ces plantes sont également (à plus faible échelle) des "puits de carbone" donc leur combustion continura à rejeter du CO2 dans l'atmosphère
Un "puit de carbone" est lieu où est stocké le carbone en excès, donc les plantes (surtout arbres), le charbon et le pétrole puisque ce sont des plantes fossiles. Dès que ces plantes ou ces matières son brûlées elles rejettent le carbone qu'elles avaient stockées d'où cette fameuse augmentation du CO2 et de l'effet de serre.
Je ne voudrais surtout pas être alarmiste mais il faut se méfier de ces fameux bio-carburants et ne surtout pas tout miser là-dessus. Bien sûr moi non plus je n'ai pas de solution miracle si ce n'est de diminuer l'utilisation des carburants qui, je crois, est possible dans pas mal de cas.
Ceci est mon point de vue et n'engage que moi

Amitiés





*** Message édité par chauvin le 28/11/2006 15:24 ***
Jean-Claude

Avatar du membre
Quanais
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 68
Enregistré le : sam. 16 sept. 2006, 14:27

Message non lupar Quanais » mar. 28 nov. 2006, 22:15

C'est pile poil ce que je dis, c'est utopique.
Qui prendra le risque d'augmenter les taxes sur le pétrole alors qu'il est déjà le produit le plus taxé !
C'est comme Nicolas Hulot, ce sont de belles propositions qui sont intenables.

::(

C'est marrant, tout le monde est d'accord sur le principe de dire que la Terre va aller très mal dans quelque années ...
Mais dès qu'on demande aux gens de faire plus que de simples gestes (genre : couper l'eau du robinnet quand on se lave les dents), ya plus personne.

Moi, je vais au boulot à pieds !

Avatar du membre
Bisontin la vertu
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1846
Enregistré le : sam. 11 févr. 2006, 22:17
Localisation : Grenoble

Message non lupar Bisontin la vertu » mar. 28 nov. 2006, 23:04

Bon, concernant le pétrole, vous êtes accrochés ?
Voici quelques chiffres concernant les déplacements motorisés en ville :
- la moitié (50%) fait moins de 3km (30mn à pied, 10mn à vélo)
- 1 sur 4 (25%) fait moins d'1 km (10mn à pied, 3mn à vélo)
- et même 1 sur 8 fait moins de 500 m (5mn à pied, j'y suis déjà à vélo)

Pas besoin de substitut au pétrole, d'engrais chimique pour obtenir du pétrole vert et autres conneries pour soi-disant rendre la voiture propre ! En ville, une voiture, ce sont des pollutions visuelle, sonore, olfactive, spatiale sans parler de l'insécurité. Un nombre impressionnant de gens la prend sans aucune raison valable excepté la seule habitude. Dans ma boîte, on est passé en 6 ans de 80 % d'autosolistes à moins de 50 % au profit des TC et du vélo alors que l'effectif partait de 1600 à 2200 personnes. Je vous laisse faire le calcul du nombre de trajets domicile-travail inutiles. Evidemment, il faut se forcer un peu. Alors oui, il y a des mesures réalistes à mettre en place et elles sont très simples mais pas électorales du tout :
- suppression des frais réels automobiles dépendant du nombre de chevaux fiscaux,
- mise en place de péages urbains,
- passage des autoroutes urbaines de 110 à 70 km/h,
- généralisation des zones 30 en ville,
- restauration de la vignette automobile en fonction du CO2 rejeté mais aussi de la puissance,
- réduction des places de stationnement en surface,
- décentralisation de la fixation du montant des PVs en cas de non-paiement de stationnement au niveau des municipalités,
- etc.

Et qu'on ne vienne pas me dire que l'automobiliste est une vache à lait ! Les coûts induits par les déplacements motorisés (entretien des routes, accidents, effets négatifs sur la santé et l'environnement) sont sans commune mesure avec les faibles sommes que l'automobiliste croit payer. Ayons tous un usage raisonné et raisonnable de la voiture et ça ira déjà mieux pour le pétrole (déconnez pas, j'en ai besoin pour les pneus de mon vélo :corne: . )

Avatar du membre
chauvin
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 622
Enregistré le : ven. 13 oct. 2006, 15:56

Message non lupar chauvin » mer. 29 nov. 2006, 11:01

Bisontin, Quanais, vous prêchez un convaincu, mais attention également de ne pas rejeter toute la faute sur Mr toutlemonde. OK à notre niveau il y a beaucoup a faire (économie d'eau, électricité, énergies) mais je pense que c'est surtout une prise en compte globale de ces problèmes et surtout un exemple à donner par les élus et décideurs de toute nature.
Les économies d'énergie ne seront pas possible si nous faisons culpabiliser les gens et que rien n'est fait à plus haut niveau (gaspillage dans les administrations, vente "forcée" de produits chimique.....)
Quand on voit ce qui est gaspillé pour des manifestations sportives (je n'ai rien contre les sportifs, je constate) ou autres (illuminations de Noël ect...) comment peuvent réagir les gens lorsqu'on leur demande d'économiser un peu d'eau ou d'électricité et surtout de les rendre les uniques responsables des problèmes de notre planète. Il est difficile de leur faire comprendre que les petits ruisseaux font les grandes rivières
A propos Quanais ce n'est pas dans quelques années que la terre ira très mal, le processus est déjà bien enclanché.
Et une dernière chose, ce n'est pas la terre qui est le plus à plaindre elle arrivera toujours à s'en sortir, elle en a vu d'autre mais c'est l'homme qui s'autodétruira et le problème risque d'être plus rapide qu'on ne le pense. Nous sommes assis sur une bombe et nous avons déjà allumé la mèche.
Wouha ça fait du bien un coup de gueule :angry: :angry:

Amitiés à toutes et à tous






*** Message édité par chauvin le 29/11/2006 11:05 ***
Jean-Claude

Avatar du membre
Pieume
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 290
Enregistré le : ven. 01 sept. 2006, 9:18

Message non lupar Pieume » mer. 29 nov. 2006, 12:09

oui et comme tu dis il n'y a pas que la fin du pétrole, il y a une convergence de problèmes qui sont tous liés entre eux, et qui résultent de l'égoïsme, de la mentalité matérialiste, de la surpopulation etc... bref quelques chose de jamais vu dans l'histoire connue de notre planète et qui dépasse tellement l'individu ! et tout cela risque de nous péter à la figure dans quelques dizaines d'années tout au plus ! (les scientifiques honnêtes parlent de 30 à 40 ans ?). Il faudrait repenser globalement toute notre vision du monde, mais aurons nous le temps ? That's the question :what:

Pollution atmosphérique, terrestre, maritime, destruction des forêts, diminution de la couche d'ozone, diminution de la couche arable, destruction de la diversité autant végétale qu'animale, réchauffement = perturbation des courants atmosphériques, marins = bouleversements climatiques, montée des océans, inondations, sécheresse, cyclones, prolifération d'insectes, fièvres, épidémies, famines, raréfaction de l'eau potable, des énergies en général, richesses inégalement réparties = injustices = guerres pour l'énergie, guerres pour la survie, migrations ... c'est bien une méga bombe qui est allumée. Enfin il faut avoir conscience notre société hyper informatisée, automatisée et aseptisée, est la plus fragile de toutes, il suffit de peu pour que tout s'écroule. Les société dites traditionnelles (peuples des déserts, des forêts etc...) ne seront pas épargnées, mais elles seront certainement les plus aptes à survivre. C'était mon scénario catastrophe ::(

Avatar du membre
chauvin
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 622
Enregistré le : ven. 13 oct. 2006, 15:56

Message non lupar chauvin » mer. 29 nov. 2006, 14:01

Message original: Pieume
Les société dites traditionnelles (peuples des déserts, des forêts etc...) ne seront pas épargnées ::(


Le pire c'est qu'elles n'y sont pour rien

Le pire également c'est que l'informatisation de notre société comme tu le dis pourrait -être un outil merveilleux si on s'en donnait la peine


Continuons à faire ce que nous pouvons à notre niveau. Je pense que d'en parler est déjà quelque chose de positif

Amitiés





*** Message édité par chauvin le 29/11/2006 14:01 ***
Jean-Claude

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Message non lupar Angusdels » mer. 29 nov. 2006, 20:36

Je suis d'accord avec chauvin, c'est plus les entreprises, les administrations et les USA qu'il faut convaincre que les particuliers que nous sommes.

Pour le bus, les centres payant, c'est valable pour les grandes villes, à Chaumont, c'est utopique; le service de bus ne déssert que le centre avec des horaires spécialement inadaptés !

Je me tape mes 10 minutes de route tous les jours pour aller au boulot, je compte bien y aller en vélo, mais vu le trajet, c'est pas gagné !
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.

Avatar du membre
Quanais
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 68
Enregistré le : sam. 16 sept. 2006, 14:27

Message non lupar Quanais » sam. 02 déc. 2006, 11:37

Angusdels : Faut rester réaliste, la solution est encore de trouver un substitut au pétrole, genre alcool de colza ou autre;


En France, le transport consomme 50 millions de tonnes de pétrole par an.

Pour remplacer ce pétrole par 100% de biocarburant, il faut cultiver 50 millions d'hectares (colza et autres).
La surface de la France est de 55 millions d'hectares !
Qui parle d'être réaliste ?

Voir page 62 du livre en question plus haut.

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Message non lupar Angusdels » dim. 03 déc. 2006, 21:50

Effectivement, j'avais pas vu ça sous cet angle.
Le moteur à eau c'est pareil, c'est le pétrole de demain et plus de la moitié du globe n'en a pas.

Y-a-t-il réellement une solution à ce problème ?
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.

Avatar du membre
Bisontin la vertu
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1846
Enregistré le : sam. 11 févr. 2006, 22:17
Localisation : Grenoble

Message non lupar Bisontin la vertu » lun. 04 déc. 2006, 20:58

Se déplacer mieux sans prendre sa voiture à tout bout de champ. Cf les chiffres que j'ai donné un peu plus haut sur les déplacements urbains. C'est édifiant le nombre de petits trajets réalisés en voiture alors que ce sont eux les plus gourmands en pétrole et les plus pollueurs.
Et concernant les carburants dits bio, aux dernières nouvelles, il faut des engrais et des tracteurs pour les produire. Sans parler de la superficie.

Avatar du membre
Quanais
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 68
Enregistré le : sam. 16 sept. 2006, 14:27

Message non lupar Quanais » ven. 08 déc. 2006, 8:21

Ayons tous un usage raisonné et raisonnable de la voiture et ça ira déjà mieux pour le pétrole


Je suis entièrement d'accord avec toi, Bisontin la Vertue.
La meilleure façon de limiter l'usage de la voiture est d'augmenter le prix du carburant.

De plus, si l'essence est chère à cause des taxes, l'argent reste principalement en France et est redistribué par l'état.

Mais si on attend que le prix du pétrole monte tout seul (ce qui se profile à l'horizon), l'argent sortirait de France pour aller gonfler encore plus les poches des princes du pétrole, en Iran, en Russie ...

Avatar du membre
Bisontin la vertu
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1846
Enregistré le : sam. 11 févr. 2006, 22:17
Localisation : Grenoble

Message non lupar Bisontin la vertu » ven. 08 déc. 2006, 21:21

Message original: Quanais
Mais si on attend que le prix du pétrole monte tout seul (ce qui se profile à l'horizon), l'argent sortirait de France pour aller gonfler encore plus les poches des princes du pétrole, en Iran, en Russie ...


L'argent reviendra en France sous d'autre manière : blanchiment d'argent sur la Côte d'Azur, gentils terroristes envoyés chez nous, rachat du FC Sochaux...

Avatar du membre
LeTonduZ
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 23
Enregistré le : dim. 19 nov. 2006, 9:16

Message non lupar LeTonduZ » dim. 10 déc. 2006, 11:48

c'est plus les entreprises, les administrations et les USA qu'il faut convaincre


tant que les entreprises trouveront des acheteurs elles fabriqueront. C'est donc bien le CONSOMMATEUR qu'il faut éduquer.

Exemple : si il y a si peu de produits du Commerce Equitable dans les supermarchés, c'est que très peu de gens en achètent (c'est un petit peu plus cher, ça a un côté "terroir" péjoratif, et les vieux comme ma mère croient que ça va dans la poche à Kouchner ou autre). Si les rayons étaient vides en fin de journée, tu peux être sûr que le lendemain la surface allouée serait doublée, et du coup moins de produits sortis d'usine, et donc moins de production industrielle, et du coup moins de pollution. C'est aussi simple que ça. Une éducation des consommateur, c'est une dé-croissance automatique.

Avatar du membre
Bisontin la vertu
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1846
Enregistré le : sam. 11 févr. 2006, 22:17
Localisation : Grenoble

Message non lupar Bisontin la vertu » dim. 10 déc. 2006, 16:01

Message original: LeTonduZ
C'est aussi simple que ça. Une éducation des consommateur, c'est une dé-croissance automatique.

Je suis d'accord avec toi excepté sur le terme de décroissance. Je pense qu'il faut plutôt parler de déflation qui n'est pas incompatible avec une croissance mais plus respectueuse de l'environnement que nous laisserons à nos enfants.

Avatar du membre
LeTonduZ
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 23
Enregistré le : dim. 19 nov. 2006, 9:16

Message non lupar LeTonduZ » dim. 10 déc. 2006, 20:11

Le problème de la croissance, c'est justement elle-même... On ne peut pas indéfiniment augmenter le potentiel industriel mondial, sinon on court à le destruction totale de toutes les ressources non renouvelables. D'où le besoin de dé-croissance.

Mais ça implique beaucoup de sacrifices... dans le domaine du confort notamment ^^ C'est pour ça que ce n'est pas porteur...


Retourner vers « Paysages »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité