Article dans le journal Le Pays du samedi 03/11/07

Débats autour de notre action, messages de soutien...
Avatar du membre
Thier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3760
Enregistré le : dim. 11 mai 2003, 20:15
Localisation : Bourogne (90)
Contact :

Article dans le journal Le Pays du samedi 03/11/07

Message non lupar Thier » sam. 03 nov. 2007, 22:36

Un nouvel article, signé du journaliste Thierry Boillot, est paru aujourd'hui dans le journal Le Pays :

La résistance du Lion de Cancoillotte.net

Quel emblème choisir pour les prochaines plaques d'immatriculation : le logo de la Région ou le blason franc-comtois ? Les militants de Cancoillotte.net ne désarment pas et votent pour le Lion historique.

Menée depuis plusieurs semaines sur Internet par le site http://www.cancoillotte.net, la bataille fait rage pour convaincre l'institution du Conseil régional de Franche-Comté de renoncer à utiliser son logo, jugé « sans âme », sur les futures plaques d'immatriculation de nos voitures.

Bientôt 4000 signataires

Le projet, présenté à l'assemblée plénière réunie au printemps 2007, fait écho à un souci d'harmonisation européenne quant à l'identification de nos véhicules.
En clair, le numéro du département est appelé à disparaître, chacun disposant, où qu'il vive en Europe, d'une immatriculation à vie ! Comment, dès lors, distinguer l'automobiliste franc-comtois du Normand, du Bavarois ou de l'Andalou ? La Région Franche-Comté propose « sa » solution, votée à l'unanimité des élus : la possibilité d'ajouter sur le côté droit de la plaque, le logo de la Franche-Comté ainsi que son numéro de département. Principe approuvé par les Francs-comtois, sauf qu'à Cancoillotte.net, on préfère nettement l'emblème historique du blason régional orné d'un lion.

Ainsi, le 10 avril dernier, le site lançait une pétition signée en ligne par plus de 2300 internautes auxquels s'ajoutent près de 1400 signataires de la version imprimable. La polémique vient de rebondir côté « cancoillotte » où les responsables de l'association, basés à Bourogne dans le Territoire de Belfort, annoncent le lancement d'un autocollant revendicatif.
« La mise en place des nouvelles plaques d'immatriculation serait repoussée à 2009, explique-t-on du côté des opposants au logo. Il faut mettre à profit ce délai pour faire entendre le rugissement du lion. En affichant fièrement l'autocollant à l'arrière de leur véhicule, les Comtois pourront manifester concrètement et avec force leur préférence ».

Le comité de rédaction de Cancoillotte.net fait de sa lutte une question d'adhésion aux valeurs régionales, à l'Histoire de la Franche-Comté et aux racines de ses habitants. De plus, le lion aurait une autre allure que ce logo, issu d'une « banale création marketing ».
L'association réaffirme au passage sa « neutralité politique » tandis qu'elle vient d'être sollicitée par le MFC : « Ce groupuscule politisant voulait récupérer à son profit notre initiative. Nous avons refusé très fermement sa proposition comme nous refuserons avec énergie toute tentative de récupération », indiquent Thierry Mollet, Michel Cramatte et Nicolas Vermot, les coresponsables de Cancoillotte.net.

En revanche, les militants régionalistes annoncent avec satisfaction le ralliement à leur cause de deux personnalités du paysage musical franc-comtois : Christian Décamps, père fondateur du groupe Ange et Henri Meunier, du groupe de musique traditionnelle comtoise Les Alwatis.
À l'inverse, dans son dernier numéro, le magazine du Conseil régional Franche-Comté Mag annonce clairement la mise en place prochaine de l'opération « plaques européennes », invitant les 500 000 propriétaires de véhicules en Franche-Comté, à poser le fameux logo sur leurs plaques d'immatriculation.

« Nenni ma foi ! »

Pas un mot sur le choix possible du lion, ce qui a le don de faire réagir une nouvelle fois les partisans de « Cancoillotte » : « D'autres actions sont prévues dans les mois à venir : plus que jamais, la mobilisation de tous est requise ! »
Une mobilisation à laquelle répond par ailleurs Thierry Choffat, universitaire responsable du Souvenir napoléonien, qui reprend la fameuse devise « Comtois rends toi ! Nenni ma foi », pour appeler à défendre le lion coûte que coûte. La polémique peut surprendre, voir paraître dépassée, mais force est de constater que l'identité franc-comtoise s'est rarement exprimée avec autant de force.

Thierry BOILLOT





*** Message édité par Thier le 03/11/2007 22:58 ***
Image

Avatar du membre
Thier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3760
Enregistré le : dim. 11 mai 2003, 20:15
Localisation : Bourogne (90)
Contact :

1ère partie

Message non lupar Thier » mar. 06 nov. 2007, 18:57

Image
Image

Avatar du membre
Thier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3760
Enregistré le : dim. 11 mai 2003, 20:15
Localisation : Bourogne (90)
Contact :

2ème partie

Message non lupar Thier » mar. 06 nov. 2007, 18:59

Image
Image

demo
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 9
Enregistré le : mer. 07 nov. 2007, 16:00

Message non lupar demo » sam. 17 nov. 2007, 15:25

Un nouvel article, signé du journaliste Thierry Boillot, est paru le 12 novembre dans le journal Le Pays :

Polémique Immatriculations comtoises : la riposte du MFC

Le Mouvement Franche-Comté et Cancoillote.net sont d'accord pour refuser le logo régional et défendre le lion comme symbole des prochaines plaques d'immatriculation franc-comtoises. Pourtant, chacun mène le combat séparément.

Président du MFC (Mouvement Franche-Comté), Jean-Philippe Allenbach n'apprécie guère que les responsables du site Internet Cancoillotte.net taxent son association de « groupuscule politisant » et surtout, le soupçonnent d'une tentative de récupération de leur initiative en faveur du lion comtois (lire notre édition du 3 novembre dernier). Bref rappel des faits : tout en revendiquant haut et fort son indépendance, Cancoillotte.net milite pour que les automobilistes choisissent le lion au lieu du logo de la Région Franche-Comté, sur la prochaine génération de plaques d'immatriculation aux normes européennes. Une pétition lancée sur Internet a recueilli près de 2400 signatures.

Pourquoi dénigrer ?

Pour sa part, Jean-Philippe Allenbach s'estime atteint « dans son honneur », précisant que le MFC qu'il a fondé en juin 2006, n'est rien d'autre qu'une « association régionaliste apolitique ». « Je n'ai pas attendu l'arrivée de Cancoillotte.net pour me battre pour le respect de l'identité comtoise, ni pour faire imprimer un autocollant avec le lion comtois à coller sur les plaques de voitures, lequel est en vente depuis plus de trois ans dans notre local, au centre-ville de Besançon, insiste Jean-Philippe Allenbach. D'ailleurs, le lion comtois n'est pas la propriété exclusive de Cancoillotte.net. Pour moi, cette action initiée uniquement sur Internet est d'ailleurs tout à fait louable. Mais celle menée par le MFC sur le terrain à Besançon depuis des semaines, ne l'est pas moins. Nous avons déjà recueilli un millier de signatures. Alors, comment peut-on appeler sur Internet à la mobilisation générale et dans le même temps dénigrer tous ceux qui se battent pour la même cause sur le terrain ? »

La Comté prise dans une mâchoire

Jean-Philippe Allenbach l'assure : « En contactant Cancoillotte.net, nous voulions faire cause commune, et non récupérer leur action. D'ailleurs, ma main leur reste tendue. Nous devrions être ensemble au lieu de nous opposer. Ce combat, je ne le mène pas pour le MFC mais pour la Franche-Comté et l'identité régionale. Mon seul souci, c'est qu'on ne voie pas sur les plaques d'immatriculation ce logo montrant la Franche-Comté comme prise dans une mâchoire. Ça, non ! Cela ne repose sur aucune réalité historique. Faut-il rappeler que la Franche-Comté existait bien avant le Conseil régional ? »

Thierry Boillot

demo
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 9
Enregistré le : mer. 07 nov. 2007, 16:00

Message non lupar demo » dim. 18 nov. 2007, 8:10

finalement je crois que le conseil regional a bien raison toutes les petitions n aboutirons a rien
je prefere vos autres themes car nous ne saurons jamais qui dit la verite

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » dim. 18 nov. 2007, 10:47

finalement je crois que le conseil regional a bien raison toutes les petitions n aboutirons a rien.


Ce n'est pas une histoire d'avoir raison ou pas : Quand le CR dit ça, c'est leur point de vue qui parle ! Ils ne vont pas dire qu'il est possible d'aller à l'encontre de leur décision. De tout façon, la meilleur solution au finale sera de mettre ce que l'on désire et de ne pas respecter cette décision : je pense que c'est aussi simple que ça ...

demo
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 9
Enregistré le : mer. 07 nov. 2007, 16:00

Message non lupar demo » ven. 07 déc. 2007, 16:41

Je viens de me renseigner a la préfecture : rien n'est decidé sur les plaques à part peut-être le logo du CR.
Faudra-t-il changer de voiture pour mettre l'autocollant ou si changeons-nous tous de plaques en même temps ?
La gendarmerie vient de me dire qu il y aura un PV en cas de falsification.





*** Message édité par Nicolas le 08/12/2007 17:23 ***


Retourner vers « Pétition : "Sauvons le Lion comtois" »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité