Un loup dans le Jura

La préservation de l'environnement, la flore et la faune, le développement durable, le climat...
Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Message non lupar Domi » ven. 04 janv. 2008, 15:24

Expositions temporaires http://www.maisondelareserve.fr/expostemp.htm


"Quand on parle du loup..."
L'exposition "Quand on parle du loup..." a ouvert ses portes

Elle vous présente d'une manière la plus objective possible la dynamique d'expansion de ce grand prédateur ainsi que des informations sur la biologie et la règlementation actuelle.

Elle est complétée par des témoignages et le rappel des dernières manifestations du loup dans le massif jurassien.
Image

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Message non lupar Domi » ven. 04 janv. 2008, 15:30

La prochaine conférence
Vendredi 25 janvier 2008 à 20h30 à la Maison de la Réserve

L'éleveur face aux prédateurs. Que faire, s'adapter ou disparaître ?
Une bonne solution : le chien de protection.

Olivier SARAZIN, éleveur suisse dans le val Ferret (canton du Valais) et responsable du centre de compétence pour la protection des troupeaux.

http://www.maisondelareserve.fr/actus.htm
Image

Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Message non lupar Karine » ven. 04 janv. 2008, 18:25

Message original: Domi


(Merci à Thierry pour l'envoi de la revue que je vais adopter par un abonnement) ::D




Ah ben voilà ! Et qu'est-ce que je vais t'envoyer moi, maintenant, pour te remercier des journaux de Saint-Pierre ??? ::( :cry:

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Message non lupar Thierry39 » ven. 04 janv. 2008, 18:31

Message original: Karine
Ah ben voilà ! Et qu'est-ce que je vais t'envoyer moi, maintenant, pour te remercier des journaux de Saint-Pierre ??? ::( :cry:


Désolé Karine si je t'ai "doublée" pour l'envoi de Pays Comtois à SPM. Je pense à t'envoyer des journaux gratuits la semaine prochaine. :;)





*** Message édité par Thierry39 le 04/01/2008 18:36 ***
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Thierry39 » dim. 08 juin 2008, 13:02

LES DEPECHES LE PROGRES
www.leprogres.fr

Article du dimanche 8 juin 2008


Le haut Jura se prépare au retour du loup

Trois passages probables du grand canidé ont été relevés sur le haut Jura. La commission loup, mise en place après la première alerte, va poursuivre ses efforts de prévention et d'information auprès des éleveurs et du grand public


Grande-Rivière, 1er juin 2007, 15 moutons du troupeau de Claire et Romain Gadiolet sont retrouvés égorgés dans un pré au lieu-dit des Chauvins. Une trentaine d'autres sont blessés. La première apparition du loup ? Il semblerait.
Vendredi, la commission loup, créée en juillet 2007 au lendemain de l'attaque, s'est réunie pour faire le point sur les actions de prévention et d'informations auprès des éleveurs et du grand public mises en route au cours de l'année.
Mise en place par la préfecture, elle rassemble une trentaine d'élus et représentants de chasseurs, écologistes, agriculteurs et spécialistes. Elle a pour mission de suivre l'évolution et anticiper l'installation du grand canidé dans les montagnes du Jura.
Pour Patrice Raydelet, naturaliste et créateur du pôle grands prédateurs, en première ligne sur ce dossier, cette commission « est une bonne chose ».
« Elle permet de garder le département en alerte, de poursuivre les prospections sur le terrain, à la recherche d'indices. Et surtout, elle permettra à tout le monde d'être prêt en cas de retour avéré du loup. » (Voir par ailleurs)

Un élevage de chiens de race patou
Les rôles ont été clairement définis en son sein. La direction départementale de l'agriculture (DDA), met à disposition des éleveurs des moyens de protection, des filets électriques notamment. À l'ONCFS le constat des attaques. Le pôle grands prédateurs, lui, prend en charge l'information et l'accompagnement, sur le terrain, des éleveurs qu'ils soient ou non victimes d'attaque. Il a également créé un élevage, avec le syndicat ovin franc-comtois et la chambre d'agriculture de Franche-Comté, de chiens de race patou pour la protection des troupeaux.
La chambre régionale d'agriculture a, de son côté, créé un poste dédié à la problématique du loup et travaille sur la vulnérabilité des troupeaux. Sur le terrain, tous participent à la recherche d'indices, notamment la direction régionale de l'environnement (DIREN) et les chasseurs.

Le monde agricole réceptif
Plusieurs réunions d'information à destination des éleveurs ont été tenues. La dernière s'est déroulée le 16 mai dernier.
« Le milieu agricole s'est montré réceptif, assure Patrice Raydelet. Il faut dire que le loup, en meute, peut s'en prendre aux bovins. Et là, cela risque de faire du bruit dans une région comme la Franche-Comté. »
« Au final, c'est plutôt positif. Les informations remontent tant bien que mal. Il manque encore un peu de suivi et de communication auprès du grand public. La peur du loup, ancestrale, est toujours là, même si les enfants commencent à avoir une autre vision de l'animal. »
Si aucune nouvelle attaque ou nouveaux indices ne sont signalés d'ici là, la commission se réunira de nouveau dans un an. Entretemps, un programme Intereg entre la Suisse et la France devrait être mis en fonctionnement pour le suivi du grand prédateur, les moyens de protection devraient être généralisés et une étude menée sur la relation entre les grands prédateurs et la faune sauvage.
Renaud Lambolez


Grande-Rivière : éleveurs indemnisés

Le troupeau de brebis de Claire et Romain Gadiolet est peut-être la première victime du loup dans le haut Jura.
>> Comment avez-vous vécu les jours suivants l'attaque ?
« Nous avons été parfaitement soutenus, par les élus comme par les professionnels, mais la gestion des bêtes blessées s'est avéré compliquée. Au final, une quarantaine de brebis ou d'agneaux sont morts. Le bélier n'a pu faire de saillies pendant trois mois à cause du stress. En revanche, les indemnisations sont arrivées assez vite. Nos pertes directes, comme indirectes, ont été prises en compte. »
>> Qu'a-t-on mis à votre disposition pour vous prémunir d'une nouvelle attaque ?
« La DDA nous a fourni un filet électrique d'un périmètre d'environ un hectare. Il permet au troupeau de passer la nuit en sécurité à l'intérieur. Il fonctionne avec une clôture solaire. De plus, nous avons pris un chien patou. Mais celui-ci ne semble pas avoir été bien dressé. Un spécialiste doit venir de Suisse pour le suivre. Nous allons peut-être en prendre un deuxième. »
>> Pensez-vous être prêt en cas de retour du loup ?
« Il va revenir, c'est quasiment acquis. Pour l'instant, il semblerait que ce que nous avons entrepris soit suffisant. Mais, aujourd'hui, même si le troupeau se porte mieux, en cas de nouvelle attaque, je pense que nous ne poursuivrons pas un élevage de brebis. C'est trop compliqué à gérer ensuite malgré les aides des différents organismes. »
Propos recueillis par R. L.


Deux autres traces de passage probable ont été relevées

L'enquête, à Grande-Rivière, avait, dans un premier temps désignée un chien errant comme suspect.
Rapidement, cependant, les investigations menées par la brigade territoriale de gendarmerie de Saint-Laurent-en-Grandvaux et l'office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ont mis en lumière un faisceau d'indices qui laisse penser que les moutons ont été victimes d'un ou deux loup.
« L'installation semble de plus en plus probable, explique le naturaliste, également conférencier et photographe animalier Patrive Raydelet. Il manque cependant des indices génétiques sûrs. »
Il poursuit : « Ce n'est pas la nourriture qui manque. L'installation du loup dans le Jura ressemble aux situations de la Slovénie, des Carpates et des Abbruzes. Il suit les cerfs, la base de son alimentation. L'année dernière, 25 zones de présence permanente, des meutes, ont été comptabilisées dans les Alpes, soit 150 individus. Il ne pourra pas y en avoir autant dans le Jura. »
Dans le haut Jura, deux autres traces de passage probable du loup ont été relevées après l'attaque de juin 2007.
Dans la nuit du 15 au 16 décembre, deux brebis ont été tués à Larrivoire sur les hauteurs de la vallée de la Bienne. Des déjections, en cours d'analyse, ont été retrouvées à Longchaumois et Lajoux. En 2008, cependant, aucune activité de l'animal n'a été signalée.
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23785
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar lionel » dim. 08 juin 2008, 19:50

Thierry39 a écrit : Trois passages probables du grand canidé ont été relevés sur le haut Jura.

Il y a de la garrigue dans le Haut Jura ? :saint: :siffle: :corne:

Cela dit, des loups, il y en a partout, maintenant, non ? :what:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Beuillot » lun. 09 juin 2008, 9:59

lionel a écrit :Cela dit, des loups, il y en a partout, maintenant, non ? :what:

Gné?
Seulement dans les Alpes et, semble-t'il, dans le Jura (pauvres bêtes: si elles tombent sur Poussinou armée d'une pelle après la grêle :invis: ).
Enfin, pour ce qui concerne le territoire français.
A ma connaissance, il n'y en a pas dans les Pyrénées.
Ni à Mayotte. Image
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Domi » lun. 09 juin 2008, 18:40

Thierry39 a écrit :LES DEPECHES LE PROGRES
http://www.leprogres.fr

Article du dimanche 8 juin 2008


Le haut Jura se prépare au retour du loup

Trois passages probables du grand canidé ont été relevés sur le haut Jura. La commission loup, mise en place après la première alerte, va poursuivre ses efforts de prévention et d'information auprès des éleveurs et du grand public




Un élevage de chiens de race patou
Les rôles ont été clairement définis en son sein. La direction départementale de l'agriculture (DDA), met à disposition des éleveurs des moyens de protection, des filets électriques notamment. À l'ONCFS le constat des attaques. Le pôle grands prédateurs, lui, prend en charge l'information et l'accompagnement, sur le terrain, des éleveurs qu'ils soient ou non victimes d'attaque. Il a également créé un élevage, avec le syndicat ovin franc-comtois et la chambre d'agriculture de Franche-Comté, de chiens de race patou pour la protection des troupeaux.
La chambre régionale d'agriculture a, de son côté, créé un poste dédié à la problématique du loup et travaille sur la vulnérabilité des troupeaux. Sur le terrain, tous participent à la recherche d'indices, notamment la direction régionale de l'environnement (DIREN) et les chasseurs.

Deux autres traces de passage probable ont été relevées

Il poursuit : « Ce n'est pas la nourriture qui manque. L'installation du loup dans le Jura ressemble aux situations de la Slovénie, des Carpates et des Abbruzes. Il suit les cerfs, la base de son alimentation. L'année dernière, 25 zones de présence permanente, des meutes, ont été comptabilisées dans les Alpes, soit 150 individus. Il ne pourra pas y en avoir autant dans le Jura. »
Dans le haut Jura, deux autres traces de passage probable du loup ont été relevées après l'attaque de juin 2007.
Dans la nuit du 15 au 16 décembre, deux brebis ont été tués à Larrivoire sur les hauteurs de la vallée de la Bienne. Des déjections, en cours d'analyse, ont été retrouvées à Longchaumois et Lajoux. En 2008, cependant, aucune activité de l'animal n'a été signalée.


C'est une bonne nouvelle pour tout les acteurs de l'environement, et je trouve chouette que les éléveurs Franc Comtois soient plus "tolérant " ou est une ouverture d'èsprit plus large que leurs confrères des Alpes au sujet du loup!!

en effet accepter les chiens Patous et le plus sur moyen d'éviter les attaques de loups je me réppette mais dans les Rocheuses les élveurs d'ovins ont des milliers de moutons et des chiens et doivent faire face aux loups , ours ,et pumas , il et extrèmement rare d'avoir des attaques de loups et les bergers disent que c'est grace à leurs chiens !!!

en plus faut pas s'attendre à avoir 150 loups dans le Jura ces prédateurs remarquables ont besoins de grands térritoires, ils sont infatiguable peuvent parcourir plusieurs dizaines de Km en une nuit

je suis content car cela fait parti de notre patrimoine naturel et préserve la biodiversité !! :bravo:
Image

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Domi » jeu. 12 juin 2008, 12:08

Conférence à la maison de la réserve de Labergement sainte Marie !!

Traitera de la contreversée question du loup avec François Moutou Véto épidèmiologue et président de la société française pour l'étude de la protection des mamiféres.

par ex!

le loups est il un animal dangereux pour l'homme ?
pour quoi à t'il disparu alors qui'l s'agit d'une espèce autochone?
est il plus facile de coabiter avec quelqeus dizaines de loups ou avec dese milliers de chiens?

Le 13 juin à 20h30 maisons de la réserve
Image

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Beuillot » jeu. 12 juin 2008, 13:16

Domi a écrit :pour quoi à t'il disparu alors qui'l s'agit d'une espèce autochone?

La réponse semble assez évidente. :angry:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23785
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar lionel » jeu. 12 juin 2008, 14:11

Je ne sais pas si je vais être DLS...
Bref, la grosse raison de la disparition, liée à sa diabolisation, du loup dans nos contrées, c'est la concurrence directe qu'il exerçait avec les autres "chasseurs", notamment ceux qui s'étaient arrogés un droit exclusif de chasse, nos seigneurs de l'Ancien Régime. D'ailleurs les prédateurs naturels survivants (Renard, blaireaux...) sont toujours poursuivis par les descendants des susdits. Et ça me fait râler. :angry:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Domi » jeu. 12 juin 2008, 14:36

lionel a écrit :Je ne sais pas si je vais être DLS...
Bref, la grosse raison de la disparition, liée à sa diabolisation, du loup dans nos contrées, c'est la concurrence directe qu'il exerçait avec les autres "chasseurs", notamment ceux qui s'étaient arrogés un droit exclusif de chasse, nos seigneurs de l'Ancien Régime. D'ailleurs les prédateurs naturels survivants (Renard, blaireaux...) sont toujours poursuivis par les descendants des susdits. Et ça me fait râler. :angry:


tout à fait d'ailleurs en voulant gazer les blaireaux ont empoissone plus ou moins les renard et aprés ont dit j'ai vu un renard il avait une drôle de tronche i là la rage !! :angry:

aujourdhui il y à des piégeurs agrées pour détruire les nuisibles!!!

dites les gars j'ai chaud ici car certains chasseurs m'en veulent pour ce que j'ai dit à la téle , c'est moi le chasser !! :oui: mais j'en m'en fiche même pas peur !! un chasseur seul et sans fusil :;) :invis: c'est pas trops courageux , ont verra bien la suite des évenements; reunion se soir pour parler avec la population de se sujet brûlant !!

bon je pense que je vais demander si ont peu aps lâcher du loup sur les iles alentours afin de manger les cerfs qui bouffe le seul forêt boréal de france !! :euh: :;)
Image

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Domi » mer. 10 sept. 2008, 15:03

site sur l'actualité du Loup, de l'our ...........très bien fait a voir et revoir!! :oui:
http://www.loup.org/spip/
Image

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Thierry39 » jeu. 11 sept. 2008, 7:50

LE PAYS
www.lepays.fr

Article du jeudi 11 septembre 2008


Environnement : la Franche-Comté prépare le retour du loup

Image
Le loup a fait son apparition en 2003 dans le massif du Jura. Photo Jean Becker

À Labergement-Sainte-Marie, dans le Doubs, plus précisément à la maison de la Réserve, du 20 septembre prochain au 4 janvier 2009, le loup sera maître des lieux.

Une omniprésence déclinée sous l’angle des mythes et légendes qui ont accompagné l’odyssée de ce canidé à la prédation souvent superfétatoire. Expositions temporaires « Quand on parle du Loup », expositions artistiques réunissant plus 35 créateurs, cycle de conférences, animations scolaires, module ludique sur les grands prédateurs, dédié aux jeunes publics, promotion d’ouvrage avec présence d’auteurs et d’illustrateurs sont à l’affiche de ce rendez-vous porté par l’association d’édition « La Cabane sur le chien », basée dans la commune de La Cluse-et-Mijoux.
Cette manifestation soutenue par plusieurs partenaires, dont fait partie le conseil régional de Franche-Comté, semble entrer dans un processus de préparation des Francs-Comtois au retour imminent du loup dans le massif jurassien, après plus d’un siècle d’absence.
« Depuis son retour naturel en France en 1992, dans le parc du Mercantour, l’espèce ne cesse de conquérir, en direction du nord, de nouveaux territoires, le long de la chaîne alpine. Au cours de l’été 2003, le loup fait son apparition dans la montagne jurassienne. Au Sud du département de l’Ain, plusieurs attaques sur des troupeaux de moutons lui sont attribuées. En juin 2007, dans le sud du Jura, un troupeau de moutons a été attaqué par un canidé. Selon le Réseau loup, les caractéristiques de cette attaque sont typiques du loup », expliquent les organisateurs.
« La recherche de nouveaux territoires continue vers le nord. Au regard de cette évolution rapide de la population, les spécialistes s’accordent à penser que le loup cherchera à s’installer dans le massif du Jura. Les conditions de vie y sont plutôt favorables : la couverture forestière suffisante et la nourriture abondante. Face au retour potentiel du loup dans nos forêts jurassiennes et à son impact prévisible sur une société qui, pendant plus d’un siècle, a vécu en l’absence de ce prédateur, il semble en effet indispensable de s’y préparer », ajoute l’association la Cabane sur le chien.

SE RENSEIGNER Téléphone : 06.83.40.02.29. Surfer : http://www.lacabanesurlechien. com
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Domi » mar. 30 sept. 2008, 19:17

Une nouvelle exposition à la Maison de la Réserve
Le loup, mythes et légendes


Du 20 septembre 2008 au 4 janvier 2009, à la Maison dela Réserve (Labergement-Sainte-Marie, Doubs), 35 auteurs ou illustrateurs jeunesse exposent avec la maison d’édition jeunesse franc-comtoise La Cabane sur le Chien sur le thème du Loup, Mythes et Légendes…

Le Loup a totalement disparu de la montagne jurassienne à la fin du 19e siècle. Depuis son retour naturel en France en 1992 dans le parc du Mercantour, l’espèce ne cesse de conquérir, vers le Nord, de nouveaux territoires, le long de la chaîne alpine.

Au cours de l’été 2003, le loup fait son apparition dans la montagne jurassienne.
Au Sud du département de l’Ain, plusieurs attaques sur des troupeaux de moutons lui sont attribuées suite à des analyses génétiques. En juin 2007, dans le sud département du Jura, un troupeau de moutons a été attaqué par un canidé.
Selon les membres du réseau loup, les caractéristiques de cette attaque sont typiques du loup.
La recherche de nouveaux territoires continue vers le Nord. Au regard de cette évolution rapide de la population, les spécialistes s’accordent à penser que le loup cherchera à s’installer dans le massif du Jura. Les conditions de vie y sont plutôt favorables : la couverture forestière suffisante et la nourriture abondante. Car face au retour potentiel du loup dans nos forêts jurassiennes et à son impact prévisible sur une société qui pendant plus d’un siècle a vécu en l’absence de ce prédateur, il semble en effet indispensable de se préparer.

Cette exposition artistique sur le Loup est donc ainsi réalisée dans le cadre du Programme Loup mis en place à la Maison de la Réserve de Labergement-Sainte-Marie depuis juillet 2007, en partenariat avec la Communauté de Communes du Mont d’Or et des deux lacs, le Conseil Régional de Franche-Comté, le Conseil Général du Doubs, la DIACT, le Crédit Mutuel, la DIREN et France Bleu Besançon.

Ce programme est constitué d’une exposition temporaire « Quand on parle du loup… », d’un cycle de conférences qui s’achève le 17 octobre prochain, d’un programme d’animations scolaires, de deux expositions artistiques (« Loups » en 2007 et celle-ci en 2008/2009), et la création d’un module ludique dédié au jeune public sur le thème des grands prédateurs en 2009.

Les oeuvres des 35 artistes qui exposent à la Maison de la Réserve, déjà auteurs jeunesse ou proches de la maison d’édition, seront réunies dans l’Agenda du Loup, un splendide calendrier 2009 édité pour l’occasion par la Cabane sur le Chien et disponible à la vente dès le premier jour de l’exposition, à la Maison de la Réserve et dans le réseau de diffusion traditionnel des ouvrages de la Cabane.

La Maison de la Réserve est ouverte du mardi au dimanche de 14h à 18h. Entrée adulte : 5,50€ - Tél : 03 81 69 35 99 -
http://www.maisondelareserve.fr

http://www.maisondelareserve.fr/
Image

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Domi » mar. 21 oct. 2008, 18:20

Lac de Remoray (25) : Le loup se fait croquer


Jusqu'au 4 janvier, la Maison de la Réserve propose une exposition sur "Le loup, mythes et légendes"

35 illustrateurs pilotés par la maison d'édition franc-comtoise "La Cabane sur le Chien" se sont emparés du Loup pour mieux le croquer. Cela donne une exposition tout en couleurs à découvrir à la Maison de la Réserve. Objectif : redorer l'image de cet animal qui revient en Franche-Comté.

Plusieurs illustrateurs régionaux ont participé à cette exposition dont Corinne Salvi, à l'origine de la création de la maison d'édition "La Cabane sur le Chien". Parmi les oeuvres, on retrouvera la première sculpture de Lise Vurpillot, jeune illustratrice installée aux Fourgs. La jurassienne, Joëlle Gagliardini, illustratrice pour enfants a elle aussi croqué le loup et mis "en boite" de conserves le petit chaperon rouge ! Enfin, les connaisseurs apprécieront la participation de l'alsacien Christian Voltz qui a travaillé lui aussi sur le thème du loup et dont plusieurs de ses sculptures se trouvent à la Maison de la Réserve.

L'exposition est à découvrir jusqu'au 4 janvier 2009. Elle circulera ensuite direction Saint-Etienne. Les oeuvres des illustrateurs sont publiées dans un "Agenda du Loup 2009".
Image

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Domi » jeu. 27 nov. 2008, 11:33

De nouvelles espèces arrivent en Franche-Comté (partie 1)
Date dim. 30 nov. – dim. 30 nov.



Lieu Maison départementale de l'environnement Sermamagny (90°

Créé par LPO FC - Sorties "nature" et conférences

Description

Arrivées du loup, castor, lynx ou grand-duc, mais aussi introductions du ragondin ou de la tortue de Floride... La faune de Franche-Comté évolue avec les déplacements des bêtes à poil, à plumes ou à écailles…

Conférence
Sermamagny (90)
LPO Franche-Comté – Tél. 03 81 50 43 10

Dans le cadre des Rendez-vous nature de la Maison Régionale de l'Environnement, avec le soutien de la Région de Franche-Comté
Image

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Thierry39 » mer. 20 mai 2009, 9:01

LE DEPECHES LE PROGRES
www.leprogres.fr

Article du mercredi 20 mai 2009


Un loup retrouvé mort au bord de la route

Image
L'animal a vraisemblablement été heurté par une voiture / Photo Préfecture de l'Ain

C'est un loup, c'est sûr. Son cadavre a été découvert vendredi matin au bord de la RD 884 sur la commune de Péron, dans le pays de Gex

Pour la première fois, dans le Pays de Gex, un loup a été identifié. Il l'a même été très formellement puisque c'est son cadavre qui a été retrouvé vendredi matin dernier au bord de la RD 884 sur la commune de Péron, vers la sortie de Grény. Le Lieutenant de louveterie et les agents du service départemental de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), appelés sur place ont procédé à son transfert vers le laboratoire vétérinaire de Bourg-en-Bresse. Là, les examens ont fait valoir que l'animal était mort d'une hémorragie, probablement due à un choc sur la route avec une voiture.

Dans un département de l'Ain où la présence du loup n'est pas permanente, cette affaire pose des questions. Alors que l'augmentation de la population a été importante sur la Haute-Savoie ces derniers temps, avec de nombreuses attaques d'ovins dans les Aravis, cela préfigure-t-il une prochaine colonisation du massif jurassien ? Difficile à dire pour l'instant. Selon les experts, « l'animal découvert vendredi dernier est un mâle subadulte isolé qui était, à cette période de l'année, vraisemblablement en phase de prospection de territoire après s'être séparé de sa meute ». Les loups ont des territoires de chasse très étendus et peuvent parcourir des dizaines de kilomètres pour se rendre ailleurs.

Vers une colonisation du massif jurassien ? « On se pose effectivement la question de savoir s'il vient de Haute-Savoie, note Arnaud Legouge, chef de service départemental à l'ONCFS. Mais on ne le saura que plus tard si l'animal est recensé au niveau génétique ». Cela permettra de reconstituer sa trajectoire. Quant à une implantation durable du canidé dans le coin, Arnaud Legouge estime qu'il n'y a pas d'obstacle majeur à cette perspective. « Dans le massif du Jura côté Ain, les conditions sont potentiellement bonnes. Le milieu lui convient et il y a suffisamment de nourriture ». Des constatations qui ne réjouiront pas les éleveurs. Mais on n'en est pas encore là non plus.

Ce n'est en effet pas la première fois que le loup est signalé dans l'Ain. En 2003, un canidé s'était fait remarquer par des attaques sur des troupeaux de mouton du côté de Plan d'Hotonnes, dans le Revermont. L'animal avait été observé plusieurs fois. « Et puis à l'automne 2003, on a perdu sa trace » se souvient Arnaud Legouge. Quelques traces dans la neige avaient ensuite été vues à l'hiver 2004. En 2005, des brebis avaient été retrouvées mortes sur les communes de Torcieu et de La Balme, mais ces attaques ne lui étaient probablement pas dues. Du coup, les dernières traces d'un loup dans le département remontent avec certitude à la fin 2003. L'arrivée de cet individu isolé était restée sans lendemain. En sera-t-il de même cette fois ? Encore trop tôt pour le dire.

Sébastien Colson


Dans l'Ain, des mesures préventives avaient été mises en place

Dans l'Ain, des mesures de prévention avaient été mises en place en 2004 sur les unités d'élevage ovins qui en avaient fait la demande et qui étaient susceptibles d'être directement confrontés à des problèmes de prédations.

Il s'agissait selon les cas d'assurer le gardiennage des troupeaux grâce à la mise en place de « parc de regroupement mobile électrifié », « de chien de protection », le cas échéant par l'emploi des aides bergers.

Par ailleurs, devant la recrudescence des attaques d'ovins dans les Aravis, un « prélèvement » de loup avait été a autorisé par les autorités en Haute-Savoie.

L'animal avait été abattu le 9 mai dernier.
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar Domi » ven. 23 oct. 2009, 13:43

Salut le loup est bien présent en Franche comte c'est certains ,

voici un article de nos voisins qui nous concerne puisque les animaux ne connaisse pas les frontières !!

il y a environ par voiture 150 Km pour atteindre le Doubs depuis cette région de suisse , et UN loup est capable en une seule nuit peut faire plus de 100 km alors !! :invis:



Suisse : Tir d’un loup dans les Val d’Illiez

Un loup mâle a été abattu jeudi 20 août 2009 à la pointe du jour dans la région du Val d’Illiez. L’animal se tenait à proximité immédiate d’un troupeau de moutons. Cette opération a été réalisé en application du concept loup suisse, dans le délai et le périmètre fixés par l’autorisation de tir.

Dans le cadre de l’exécution de l’ordre de tir d’un loup au Val d’Illiez, le gardiennage a découvert des indices de présence du prédateur sur un alpage de la rive droite de la vallée d’Illiez, occupé par des moutons récemment attaqués.

A la suite de ces observations, une surveillance étroite a été mise en place dans le périmètre en question. Celle-ci a conduit au tir d’un loup par une des personnes mandatées à cet effet. L’animal abattu est un mâle.

Conformément aux dispositions du Plan loup la dépouille a immédiatement été transférée au Tierspital à Berne afin d’y être autopsiée. Les informations relatives à l’âge et à l’état général de l’animal seront contenues dans le rapport d’autopsie.
Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23785
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Un loup dans le Jura

Message non lupar lionel » ven. 23 oct. 2009, 15:19

Domi a écrit : UN loup est capable en une seule nuit peut faire plus de 100 km alors !! :invis:

Ce n'est rien comparé à un légionnaire romain, selon certains de nos membres. :corne:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.


Retourner vers « La Comté verte »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité