La rivière Drugeon - Sage préservation de l'eau

La préservation de l'environnement, la flore et la faune, le développement durable, le climat...
Avatar du membre
Mitch
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7120
Enregistré le : lun. 10 nov. 2003, 9:51
Contact :

La rivière Drugeon - Sage préservation de l'eau

Message non lupar Mitch » sam. 27 mars 2010, 21:56

Le futur schéma d'aménagement et de gestion des eaux du haut Doubs et de la haute Loue est en cours de révision. Pour être validé mi 2012.

Afin d'être compatible avec le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux et avec la nouvelle loi sur l'eau et les milieux aquatiques, le schéma d'aménagement et de gestion des eaux (Sage) du haut Doubs et de la haute Loue validé en 2002 doit être revu.
Le 25 février dernier, une quarantaine de représentants de l'administration, des collectivités, d'élus, d'usagers a travaillé autour du calendrier de mise en oeuvre du futur Sage.
Il s'agit de garantir la ressource en eau en quantité et en qualité, de préserver et restaurer la fonctionnalité des écosystèmes. Tout le monde a à coeur de relever ce défi. "L'eau, c'est la vie. Il faut la respecter et la préserver. On se doit d'être plus volontaire que par le passé. Notre rôle est de garantir la ressource aux différents usagers de l'eau tout en conciliant les projets de développement urbanistique, industriel et agricole", confie Christian Bouday, président de la commission locale de l'eau, en bon sage.

Neuf mois de gestation

Les questions liées à l'eau sont multiples et plus ou moins primordiales selon l'utilisation qui en est faite et selon l'usager. Mais faut-il uniquement respecter la réglementation en vigueur ou bien être plus ambitieux ?
C'est ce niveau de priorité que les membres des trois commissions thématiques - milieux aquatiques, gestion quantitative et eau potable, qualité physico-chimique - devront déterminer au cours des prochains mois qui s'annoncent très denses en réunions.
La commission locale de l'eau devra se positionner par exemple sur l'agriculture avec d'éventuelles subventions à la conversion en bio, l'augmentation des largeurs de bandes enherbées, la création de zones tampons avant rejet pour les petites stations d'épuration ou encore le pâturage extensif sur les zones humides, l'incitation à s'équiper de robinetteries économes.
La prochaine réunion de la commission locale de l'eau est fixée au 6 juillet.
Les propositions du nouveau Sage devront être finalisées en novembre pour une relecture juridique en début d'année 2011 et une validation fin 2011 voire mi-2012 pour être en conformité avec la réglementation.

Encore des points noirs

Le Sage concerne 201 communes du Doubs et du Jura. Ce territoire alimente la partie amont du Doubs et ses affluents (Drugeon, Morte, Théverot) et la partie amont de la Loue et ses affluents (Lison, Furieuse, Brême). Il est caractérisé par des écosystèmes aquatiques et humides excieptionnels (lacs Saint Point, Remoray, tourbières de Frasnes, Drugeon...) avec présence d'espèces menacées (écrevisse à pattes blanches, apron, ombre, corégone...). Le Sage a déjà permis de diminuer la concentration en phosphates mais le taux d'herbicides et hydrocarbures est toujours élevé, et des algues se développent lors de forte chaleur. La faune et les habitats subissent les impacts d'aménagements passés. Le nouveau Sage devra y remédier.


Le 13/03/2010.
Image
dura :charte: sed :charte:

Retourner vers « La Comté verte »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité