Détournement d'argent public à la mairie de Chèvremont (90)

Economie et autres faits de société en Franche-Comté
doubiste
Une tartine à chaque repas
Une tartine à chaque repas
Messages : 167
Enregistré le : jeu. 23 août 2007, 18:30

Détournement d'argent public à la mairie de Chèvremont (90)

Message non lupar doubiste » mer. 21 janv. 2009, 17:35

L’ancien secrétaire général de la mairie de Chèvremont reconnaît avoir détourné 260 000 euros. :!: Pour remplir les chariots de supermarché de sa famille.

« Du ciment, des jouets, du sable, des pneus ou des équipements auto… », c’est un véritable inventaire à la Prévert auquel se livre hier le président Ardiet devant les assises de Haute-Saône, en feuilletant les factures incriminées. Des commandes soit disant passées par la commune de Chèvremont (90), à une foule de commerçants des environs.
Pendant quatre ans, de 2001 à 2005, les factures étaient honorées rubis sur l’ongle mais jamais les produits achetés ne sont arrivés à la mairie de ce bourg d’un gros millier d’habitants. Et pour cause. Au cœur de ce système de détournement de fonds publics, Sébastien Dintzer, 37 ans, le secrétaire général de la mairie en personne. Veston et chemise beige clair, cravate assortie et lunettes cerclées de métal, l’ancien cadre municipal se retrouve devant les assises car ses détournements ont été effectués dans le cadre de sa mission de service public. Il ne les conteste pas plus que le chiffrage impressionnant de 260 000 euros.

Dissensions familiales

L’homme dit regretter et s’efforce d’expliquer le contexte, la situation financière difficile de sa famille, la frénésie d’achats de sa mère. « Quand on avait besoin de quelque chose, on faisait comme pour la mairie », admet l’accusé en détaillant précisément le mécanisme. Des bons de commande qu’il sortait discrètement de l’ordinateur, qu’il tamponnait avec la griffe du maire, pour les fournir à la caisse des commerces. De quoi offrir grand seigneur, un beau bouquet de fleurs chaque semaine à sa compagne. Ou encore d’acheter des sous-vêtements. « Jamais aucun magasin ne s’est étonné ? », interroge le président quelque peu stupéfait. « À ma connaissance à l’époque, non ! »
Et pourtant des chariots regorgeant de victuailles, poussés par la mère et les deux sœurs, ses coaccusés, passaient aussi aux caisses. Pour quelque 1000 euros parfois, comme le note le magistrat consterné. À l’audience, le vernis d’une famille « solidaire dans le détournement » craque vite. On apprend entre autre, que le fonctionnaire, par ailleurs interdit bancaire, avait demandé à sa sœur de lui acheter une voiture à crédit. « Je versais 300 euros mensuels à ma mère pour qu’elle les lui redonne », explique l’accusé. Une explication que les deux femmes contestent aussitôt. « C’est pas vrai ! ». À croire que les courses payées par la mairie faisaient en l’occurrence fonction de dédommagement.

Une confiance aveugle

Ce qui est sûr, c’est qu’en aval, le secrétaire général verrouillait tout. Il se gardait bien de faire figurer le détail sur les bordereaux envoyés au Trésor public qui réglait les sommes pour des achats divers. Le procureur Parietti s’étonne de l’absence de réaction côté municipalité, constatant que le maire faisait une confiance quasi aveugle à son secrétaire général. Pourtant dès 2003, le trésor public avait tiré le signal d’alarme en s’inquiétant d’achats « ne correspondant pas à des dépenses d’une collectivité publique », comme le dit pudiquement l’acte d’accusation. Dans la foulée, une étude financière montrait « l’augmentation importante de certains postes de dépense ». Rien n’y fit. « Nous avons commis l’erreur de ne pas contrôler plus », regrette tardivement Jacques Lehmann, l’ancien maire. Sébastien Dintzer avait réussi à le convaincre de sa bonne foi, à masquer ces invraisemblables dépenses derrière les nouveaux investissements de la commune. La tâche s’annonce beaucoup plus complexe avec les jurés de Haute-Saône qui rendront leur verdict jeudi.

Lepays.fr

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Re: Détournement d'argent public à la mairie de Chèvremont (90)

Message non lupar Billy » mer. 21 janv. 2009, 17:45

Vous avez dit secrétaire de mairie :siffle: :corne: :jesors:
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 13997
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon
Contact :

Re: Détournement d'argent public à la mairie de Chèvremont (90)

Message non lupar pieradam » mer. 21 janv. 2009, 23:20

Je pense que les commerces y trouvaient aussi leur compte.

Tant que ça pouvait durer,ils n'ont pas voulu tuer la poule aux oeufs d'or.
J'te veux faire voir,si l'coucou c'est une mère


Retourner vers « La Franche-Comté, jour après jour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité