Montbé : en repreneur pour la polyclinique

Economie et autres faits de société en Franche-Comté
doubiste
Une tartine à chaque repas
Une tartine à chaque repas
Messages : 167
Enregistré le : jeu. 23 août 2007, 18:30

Montbé : en repreneur pour la polyclinique

Message non lupar doubiste » mar. 16 déc. 2008, 16:08

La chambre commerciale de Montbéliard a opté pour l’offre de reprise de Kapa Santé. À partir d’aujourd’hui, le groupe est propriétaire de la SA de la Polyclinique des Portes du Jura.

Larmes de joie du personnel à l’issue de l’audience. La décision du tribunal est accueillie avec soulagement : Kapa Santé rachète la Polyclinique pour la somme de 100 000 €. « C’est la volonté des salariés et le peu de crédibilité du plan de la Mutualité qui a fait pencher la décision en faveur de Kapa Santé », explique Fabienne Janin, représentante du personnel. « Il reste encore du travail ».
Motif de satisfaction pour le personnel : à l’exception d’un cadre de direction, les 102 postes sont maintenus.
« L’activité est assurée pour les chirurgiens et les anesthésistes », ajoute Me Marcel Bonnot, au nom de Kapa Santé. « Le groupe va créer des disciplines nouvelles. Nous pouvons être sereins car c’est la première fois que nous avons quelqu’un qui a l’expérience de la gestion des cliniques. Le tribunal a apprécié la rigueur de Kapa Santé dans ce dossier. Il a également entendu le souci des élus en matière d’aménagement du territoire ».
La SCI est également satisfaite. Le loyer hors taxes est fixé à 665 000 € annuellement. « C’est une grande victoire et un beau cadeau de Noël pour le personnel et les praticiens », note Philippe Poinsart, gérant de la SCI. « La justice a préféré le réalisme de Kapa Santé à l’utopie de la Mutualité ». Et d’ironiser : « La Mutualité peut se réjouir : elle n’aura plus à travailler avec des mulets dans un bâtiment qui est une aberration architecturale ».
À l’extérieur, Jacques Hélias partage la satisfaction des salariés. Le maire de Montbéliard estime que c’est une bonne nouvelle. « Avec Kapa Santé, nous allons maintenir des emplois dans un quartier difficile, tout en gardant une offre de soins privée ». Pierre Moscovici n’a pas tardé à réagir. « Il faudra rester vigilant pour que l’établissement revienne à l’équilibre. Nous allons travailler avec le groupe pour chercher des compléments en termes de lits de soins de suite qui manquent cruellement dans la région. Nous avons assumé notre rôle d’élu et nous voulons dire notre satisfaction sans triomphalisme ».
Martial Bourquin est sur la même longueur d’ondes : « Nous nous réjouissons de cette issue qui va permettre de garder à court, moyen et long terme une offre de soins privée de proximité et de qualité dans le pays de Montbéliard. Les salariés partagent cette vision des choses ».
Reste posée la question d’un regroupement du pôle privé. « Laennec rejoindra la Polyclinique. Une majorité de médecins y est favorable », affirme Jacques Hélias. Un salarié de la Polyclinique va plus loin et demande au maire de fermer l’autre clinique montbéliardaise…
Pour l’instant, le groupe Kapa Santé ne dira pas davantage sur sa stratégie pour pérenniser l’établissement. « On va se mettre au travail », confie Alain Brenot.
Le groupe Kapa Santé est en négociation pour racheter les cliniques de Dole et Vesoul.
Le dossier reviendra devant le tribunal de Belfort, le 20 janvier pour quelques points d’ordre.
Source : lepays.fr

Retourner vers « La Franche-Comté, jour après jour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité