Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Economie et autres faits de société en Franche-Comté
Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar Billy » mar. 05 août 2008, 10:50

Message original de Karine dans "Tourisme",

Karine a écrit :
Coucou Vital, tes commentaires m'ont fait penser qu'en Bretagne, je n'ai rien trouvé à rapporter à mes filleuls... D'où cette réflexion : une boutique ne doit-elle pas s'appliquer à toucher toutes les tranches d'âge ? Bon, nous, avec les jouets en bois, on peut facilement toucher les enfants (à condition de ne pas laisser mourir nos usines comme à Salins).

J'aimerais bien savoir pour quelles raisons les usines de Salins ont fermé les unes après les autres alors qu'il y a quinze ans, tous les parisiens en vacances y faisaient une halte...


Excuse moi Karine, j'ai préféré créer un sujet à part pour le problème de Salins, afin de ne pas dériver et débattre de ce sujet dans "Tourisme" :;)

Pourquoi ? Voilà une notifications tirée du livre "Mémoire en image, Salins-les-Bains" :

"...et puis survint le déclin. La population de Salins a approché les 10 000 habitants à la sortie du XVIIIe siècle, mais par paliers successifs, ce chiffre a chuté pour ne plus compter que 3200 âmes aujourd'hui (2002). Le long cycle de la production du sel s'est terminé en 1962 par la fermeture des salines, activité qui trouve, il est vrai, un prolongement dans le thermalisme amorcé dés le milieu du XIXe siècle.
La grande voie de passage par Salins a été délaissée lors lors de la réalisation de la voie ferrée reliant Paris à la Suisse, au profit d'un autre tracé.
La vigne, qui jouissait d'un grand et riche passé, n'est plus qu'un souvenir depuis la deuxième guerre mondiale.
De même, la fonction militaire a disparu, Salins a perdu son titre de ville de garnison en 1920.
L'activité d'extraction du gypse et sa transformation en plâtre est également terminée.
Les quarante moulins installés le long de la Furieuse, avec leur centaine de grandes roues, ont cessé de tourner et de battre depuis longtemps.
..."


Ceci n'est qu'un mince compte-rendu de l'activité industrielle Salinoise disparue aujourd'hui.

Je vais essayer de répondre point par point à ta question Karine :

Les Salines :
Fleuron de l'industrie Salinoise er Franc-Comtoise depuis plus de 2000 ans, elles ont dût fermer leurs portes en 1962, victimes d'un coût d'entretien trop important, mais surtout de la concurrence des exploitations salifères du midi, ou le coût de production et moins élevée (à Salins, pour 1kg de sel il faut 1kg de charbon).
Les salines auraient pût relever la tête, mais pour cela il fallait rasé complètement l'ancien bâtiment médiéval au profit d'un bâtiment moderne, tache dans un centre ville. La municipalité a préféré cesser l'activité d'exploitation du sel au profit d'un musée, plus rentable.

Les faïenceries (à Salins ont dit la faïence) :
Fondée en 1850 sur l'ancien couvent des Capucins, elle fit travailler jusqu'à 230 personnes en 1936, pour fermer définitivement en 1995. On fit croire à des baisses d'effectifs, et en 1995, l'usine était délocalisé à Lunéville et autres cités faïencières. Les quelques manifestations ouvrières au début des années 90' n'alertèrent personnes, même pas la municipalité. On vient d'apprendre la fermeture pour septembre 2008, de la dernière fabrique faïencière Salinoise "Jean de Terre".

Le vignoble :
On comptait jusqu'à 20 000 Ha de vignes dans tous le canton de Salins, soit un territoire vigneron plus grand que ceux d'Arbois et de Poligny réunis aujourd'hui (rendez-vous compte ::o ), mais une malheureuse maladie, le phylloxéra, détruisit presque complètement le vignoble Salinois, et découragé, on abandonna l'activité pour se replier aujourd'hui sur quelques parcelles.

L'industrie hydraulique et la mine :
Des moulins, des roues hydrauliques, des scieries, il n'en manquaient pas à Salins, mais elles furent aussi victimes de l'industrie moderne. De simple industries familiales écrasés par la grande industrie du bois, un prix et des moyens d'importations et d'exportations réduit par l'abandon du chemin de fer, on cessa toute activité dans les années 80.
Activité méconnue, on était aussi mineurs à Salins, le gypse était exploité pour la production du plâtre, son épuisement entraîna l'abandon des différents sites miniers au milieu du XXe siècles.

Salins aujourd'hui...l'industrie victime d'une politique touristique :

Sanijura, industrie du meuble de salle de bains, fût elle aussi délocalisée du côté de Champagnole il y a quelques années, là aussi, la municipalité n'a pas réagi, ou très peu.
Quel avenir pour Salins ? Le tourisme véritable bouteille d'oxygène du la ville et du canton ?

Mais une autre pointure économique pour la ville et le canton de Salins commence a être réputée, l'activité sociale : centre hospitalier (E.H.P.A.D, CRF), centre de cardiologie et pneumologie, centre Alzheimer, E.S.A.T (ex C.A.T), centre de traitement de l'obésité infantile, A.M.D.R., on assiste véritablement à un nouveau développement économique d'envergure.

On développe le tourisme avec un nouveau casino, un nouveau centre thermale, une valorisation du petit patrimoine...
On développe l'activité sociale et la santé, on vient de loin pour se faire soigner à Salins...
On développe également l'artisanat les P.M.E...
Manque l'industrie... la faute à qui ?

En janvier 2008, lors des vœux du maire de Salins, il a été déclaré qu'aucun projet n'était en cours pour l'implantation d'une grande industrie...
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar Karine » mar. 05 août 2008, 10:54

En gros, moins de passage et moins d'activité = délocalisation qui accentue l'effet mouroir.

Quels sont le projets à venir pour redynamiser Salins ?

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar Billy » mar. 05 août 2008, 11:29

Karine a écrit :En gros, moins de passage et moins d'activité = délocalisation qui accentue l'effet mouroir.

Je ne pense pas ce soit l'idée de cette manipulation, on veut montrer au touriste qui passe par Salins l'image d'une ville dynamique et touristique, c'est bien, tous est beau, tous est propres, cool.
Mais voilà, faire venir les touristes c'est super, perdre des habitants c'est moin cool, mais bon sa n'alarme personne... :siffle:


Quels sont le projets à venir pour redynamiser Salins ?


Tourisme :
- Faire rentrer les Salines au patrimoine mondial de l'UNESCO ;
- Construction du musée du sel dans le prolongement de la visite des Salines ;
- Construction du nouveau casino au centre ville (à côté des Salines bien sûr...) ;
- Construction d'un nouveau établissement thermale et restructuration du parc des cordeliers.

Economie / Société :
- Redynamiser l'artisanat et les P.M.E ;
- Restructuration de la friche industrielle des Mélincols en zone artisanale ;
- Agrandissement de l'enceinte sportive du SIVOM ;
- Construction du nouveau centre scolaire Saint-Anatoile ;
- Aide financière aux particuliers pour le ravalement des façades des immeubles du centre-ville ;
-...

Bref pas un seul projet pour l'industrie, c'est bien dommage...

Autre débat, celui de la place de la jeunesse à Salins. Voilà maintenant cinq ans qu'un dossier à été créé par le Conseil Municipal des Jeunes pour une aire de jeux aux HLM de Blégny, résultat toujours rien aujourd'hui, les gosses s'amusent sur la route. Et la municipalité construit un casino en a peine un an... :mscbs:
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar Karine » mar. 05 août 2008, 11:43

Belle priorité... mais attention :charte:

Il n'y a plus aucune trace des vignes de Salins ?

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar Billy » mar. 05 août 2008, 13:04

Karine a écrit :Belle priorité... mais attention :charte:


:corne:

Il n'y a plus aucune trace des vignes de Salins ?


Bien sûr que si, on en trouve encore sur la côte des Chamoz, la Fontaine aux oiseaux,Blégny,... puis bien sûr sur les communes du villages de Marnoz et d'Aiglepierre ::)
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar peqa » lun. 11 août 2008, 22:56

Bonsoir Billy,
Je connais mal Salins pour n'y être passé que de rares fois...
Ce que tu racontes du déclin économique de la zone est vraiment dramatique.
J'ai deux suggestions qui sont peut être des portes ouvertes...:
(1) - Les anciens moulins. Ils fonctionnaient tous avec un débit d'eau et une hauteur de chute. Si ces deux éléments ont favorables ils peuvent permettre d'installer des petites centrales électriques hydrauliques, créatrices de revenus réguliers pour les propriétaires (qui peuvent être les communes). Il faut faire des études en détail mais c'est peut être intéressant. J'ajoute que les exploitants de ces petites centrales savent faire des "échelles à poisson" qui permettent le passage des truites sans problème, ce qui est le principal problème soulevé par les écologistes.
(2) - Le sel - J'ai été souvent en mission en Slovaquie, pays qui ressemble, parfois à s'y méprendre, à la Franche Comté. Il y a à Presov (dans l'Est de la Slovaquie) des salines qui exploitent - depuis fort longtemps - un gisement très profond. Ces gens ont eu de grandes difficultés économiques au milieu des années 90, lorsque la Slovaquie s'est ouverte au monde extérieur. Ils ont fortement diversifié leurs productions (notamment sels de bains...) et se portent bien aujourd'hui. Peut être faudrait-il aller les voir pour découvrir comment ils ont fait! Il y a sans doute des pistes de travail (et/ou de partenariat) à explorer... En tout cas je pourrais sans doute organiser une mission là bas si les gens de Salins sont intéressés. Ceci permettrait d'en avoir le coeur net.

Ma conviction est qu'il ne faut jamais baisser les bras pour la valorisation des ressources naturelles.
Je dirais la même chose pour les vignes si les terroirs le méritent...
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar Billy » lun. 11 août 2008, 23:54

peqa a écrit :Bonsoir Billy,
Je connais mal Salins pour n'y être passé que de rares fois...
Ce que tu racontes du déclin économique de la zone est vraiment dramatique.
J'ai deux suggestions qui sont peut être des portes ouvertes...:


Merci de participer au sujet, et d'apporter tes idées Peqa :oui:

(1) - Les anciens moulins. Ils fonctionnaient tous avec un débit d'eau et une hauteur de chute. Si ces deux éléments ont favorables ils peuvent permettre d'installer des petites centrales électriques hydrauliques, créatrices de revenus réguliers pour les propriétaires (qui peuvent être les communes). Il faut faire des études en détail mais c'est peut être intéressant. J'ajoute que les exploitants de ces petites centrales savent faire des "échelles à poisson" qui permettent le passage des truites sans problème, ce qui est le principal problème soulevé par les écologistes.


Certains en avaient déjà parlé, notament au sein du Conseil Municpal des Jeunes (CMJ), malheureusement faute d'être écouté, le projet est resté en suspension. Mais pourquoi pas le remettre à jour pour la prochaine vague de jeunes conseillers. En tous cas trés bon résonnement Peqa :bravo:

(2) - Le sel - J'ai été souvent en mission en Slovaquie, pays qui ressemble, parfois à s'y méprendre, à la Franche Comté. Il y a à Presov (dans l'Est de la Slovaquie) des salines qui exploitent - depuis fort longtemps - un gisement très profond. Ces gens ont eu de grandes difficultés économiques au milieu des années 90, lorsque la Slovaquie s'est ouverte au monde extérieur. Ils ont fortement diversifié leurs productions (notamment sels de bains...) et se portent bien aujourd'hui. Peut être faudrait-il aller les voir pour découvrir comment ils ont fait! Il y a sans doute des pistes de travail (et/ou de partenariat) à explorer... En tout cas je pourrais sans doute organiser une mission là bas si les gens de Salins sont intéressés. Ceci permettrait d'en avoir le coeur net.


Il se trouve que j'avais déjà eu une conversation de ce genre avec Obélix, lui avait pris exemple des marais de Guérande, qui produisaientdu sel, plus pour le tourisme que pour la consommation.
Il se trouve qu'une association du canton, "La Bacontoise" produit encore quelques kilos de sel de Salins chaques années pour la fête du sel, et le propose aux visiteurs présent sur la fête dans un petit sachet en tissus, on y vend aussi des petite bouteille souvenirs contenant de la saumure.

L'idée d'une exploitation premanente de l'eau salée de Salins n'est pas à exclure bien au contraire, cela permettrait d'offrire quelques emploies, mais aussi de faire fonctionner une "industrie touristique", qui proposerait la vente de sel et d'eau salée. En tous cas de bonnes resources d'idées malheureusement inexploités... :mscbs:

Ma conviction est qu'il ne faut jamais baisser les bras pour la valorisation des ressources naturelles.
Je dirais la même chose pour les vignes si les terroirs le méritent...
A bientôt
Peqa


Oui mais voilà, à Salins, valoriser le tourisme, oui bien sûr le plus vite possible...valoriser les ressources naturelles, sa peut attendre encore quelques années...sauf que depuis la fermeture des faïences, donc une bonne décénnie, les années sont bien longues :cry:
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar peqa » mar. 12 août 2008, 22:19

Bonsoir Billy,

Juste une suggestion complémentaire.
Le développement d'une commune, ou d'un territoire, ne peut se faire qu'à partir de ses racines. Créer tout "ex nihilo" est quasi impossible, même dans le secteur du tourisme (où il faut des bases et des atouts sérieux car la compétition est sauvage!).
Si la bataille d'Alésia te laisse quelques instants de loisirs je te suggère de regarder les racines de Salins et des communes environnantes en consultant les archives. Avant la guerre de 1914 nous avions en France un ministère de "La Guerre et des Approvisionnements". Chaque commune devait fournir à ce ministère, chaque année, une statistique précise des productions de la commune. Ces archives sont à la commune ou aux archives départementales. Consulte les car elles vont te faire découvrir beaucoup de choses surprenantes. Je l'ai fait souvent pour des petites communes qui recherchaient des pistes de développement. On ne rentre jamais bredouille de ces études car on y découvre les façons souvent très intelligente avec lesquelles les ressources locales étaient valorisées. Nos ancètres n'étaient pas complètement idiots et savaient exploiter le terroir avec beaucoup de bon sens.
Très souvent des activités abandonnées conservent tous leurs atouts et méritent une nouvelle réflexion un peu fraîche. Il est inutile de réinventer la poudre!
Je suis certain que tu trouveras des choses inattendues et intéressantes pour Salins.
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar Angusdels » mar. 12 août 2008, 22:25

Pour le sel, Guérande c'est fait une réputation.
Reste à savoir comment.

Maintenant, si tous les bons restaurants du pays servent leur viande de boeuf avec du sel de Salins, on peut espérer un phénomène tache d'huile.
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar peqa » jeu. 14 août 2008, 22:29

Bonsoir,
Je suppose pour Guérande que ces gens, avec des professionnels très aguérris, ont développé un plan "marketing" agressif sur la base des atouts dont ils disposaient, c'est à dire la mer et le soleil... qui nous font tous rèver!
Salins doit aussi avoir des atouts pour son sel. L'analyse donne peut être des résultats intéressants sur le plan nutrionnel... ou pour la beauté de la peau...
Les arguments de vente sont parfois en limite du ridicule. Le liquide lave vaisselle se vend pour adoucir les mains...
Mais il me semble qu'il y a un atout maître pour le sel de Salins. Il a été déposé il y a 200 ou 300 millions d'années, hors de toute pollution humaine, par définition. Il est donc brut de nature. Cette qualité est aujourd'hui recherchée partout. Les Canadiens commercialisent des eaux venant des iceberg dont la glace remonte bien avant l'apparition de l'homme sur cette planète: l'eau de pureté originelle... et ça se vend!
L'eau salée des marais salants concentre toutes les pollutions de la mer. On peut voir dans ce forum les dégats incroyables créés par les activités humaines sur l'eau de mer (Voir SOS Planète). Les coraux disparaissent, les poissons ne se reproduisent plus, l'eau devient acide... Toutes ces pollutions ne touchent pas le sel de Salins qui, lui, est virginal.
Peut-on demander mieux pour construire un plan marketing un peu sérieux?
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23801
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar lionel » jeu. 21 août 2008, 14:25

peqa a écrit : Il est donc brut de nature.

Il manque d'iode, qu'il faut ajouter de façon artificielle, comme pour quasi tous les sels de table. Par ailleurs, si tu cherches du sel "produit" au soleil, dirige toi plutôt vers les Salins du Midi que vers Guérande. :;)
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar peqa » jeu. 21 août 2008, 23:33

Soit...!!!
L'argument marketing devra donc être "garanti sans iode ajouté, brut de nature"
Il m'arrive de me diriger vers les Salins du Midi mais plus pour le rosé (Listel) que pour le sel... chacun ses goûts!
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar peqa » jeu. 21 août 2008, 23:43

Je reviens un instant sur le sel...
J'ai sur ma table, offert par ma fille, un flacon de sel "vicking". Curieuse substance nordique pleine d'exotisme.
Il s'agit d'un sel de table aromatisé à l'ail et autres condiments. C'est parfait pour saler les oeufs, les omelettes, les salades... à l'occasion la viande rouge.

Billy devrait lancer le sel Vercingétorix (ou Alésia), doucement fumé à l'épicéa des montagnes franc comtoises. Dans 10 ans d'ici il aura la même célébrité que la saucisse de Morteau.
Qui ne tente rien, n'a rien
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar Billy » ven. 22 août 2008, 9:27

peqa a écrit :Billy devrait lancer le sel Vercingétorix (ou Alésia), doucement fumé à l'épicéa des montagnes franc comtoises. Dans 10 ans d'ici il aura la même célébrité que la saucisse de Morteau.
Qui ne tente rien, n'a rien
A bientôt
Peqa


Sel "Le Mandubiens" :invis:
Je sais que la société "Rouget de Lisle" a créé une bière "fumée", sa donne vraiment l'impression de manger une Morteau :oui:

Enfin je signale que je ne suis qu'un simple d'jeun's, je n'ai donc pas le pouvoire :corne: , même si toutes les idées proposées ici sont à étudier ::)
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar peqa » ven. 22 août 2008, 17:50

Bonjour Billy,
La jeunesse est un atout... pas une excuse... et c'est bien la raison pour laquelle il faut rester jeune le plus longtemps possible! D'ailleurs un grand poète français n'a-t-il pas écrit "qu'aux âmes bien nées la valeur n'attend pas le nombre des années"...
Pour être franc je ne sais pas si un "sel franc comtois fumé" (AOC?) est l'idée du siècle mais je trouve le concept intéressant et méritant peut être d'être regardé un peu plus avant.
Ce forum offre de grandes ressources de savoir et d'action. L'un des cancoillonnautes (Ivy) n'est-il pas responsable de la Direction Europe au Conseil Régional? Peut être peut-il nous dire si l'Europe financerait une étude un peu sérieuse sur ce sujet et d'abord une faisabilité technique avec un vrai test de fabrication qui donnerait quelques dizaines de kilos de ce super produit pour des tests gustatifs et gastronomiques, en commençant d'ailleurs par les gastronomes de ce forum qui auront certainement beaucoup d'idées de valorisation. Ce serait d'ailleurs la meilleure façon d'amorcer la faisabilité commerciale (quel marché et à quels prix, avec quels concurrents et quels modes de distribution...).
En tout cas si un financement d'étude peut être monté je trouve que le jeu en vaut la chandelle car il s'agit de redonner vie à une ressource naturelle ancienne et précieuse.
Juste une comparaison rapide qui peut aussi intéresser les Franc Comtois. Dans le même esprit j'ai dégusté, en Slovaquie, un fromage local fumé (sans doute à l'épicéa). La première bouchée surprend vraiment... puis on déguste avec plaisir. Je ne connais pas d'équivalent en Franhe Comté mais je reconnais ne pas suivre de près la chronique fromagère.
A réfléchir je crois
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar Billy » ven. 22 août 2008, 18:17

Bon ok, alors j'vais faire une étude, j'me procure quelques litres d'eau salée de Salins, j'fait évaporer le tous chez moi, et j'fait fumé le sel récolté dans un tatami pendant plusieurs moi...enfin j'sais pas ça me parait surréaliste :what:
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar peqa » ven. 22 août 2008, 22:09

Bonsoir Billy,
Ne te transforme pas en alchimiste... La question est de savoir si cette approche peut intéresser quelqu'un... et au premier rang le (ou les) propriétaire(s) des salines et des gisements.
Si quelqu'un est intéressé à regarder, alors on essaie de trouver une aide financière pour faire une étude. Si personne ne lève le doigt je ne vois pas de solution pour l'immédiat. C'est simple! Le sel restera en place 1 ou 2 millions d'années de plus. Au point où il en est ça ne changera pas grand chose... On mangera moins salé, c'est bon pour la santé!
La première question est donc de savoir qui est propriétaire des salines - ou des gisements - et de savoir s'il a envie ou non d'essayer de faire un développement. Lorsque ceci est connu on peut commencer à réfléchir. Le reste devient de la méthode!
Voilà
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23801
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar lionel » dim. 24 août 2008, 10:16

peqa a écrit :L'argument marketing devra donc être "garanti sans iode ajouté, brut de nature"

Surtout pas malheureux ! L'ajout d'iode dans le sel a fait disparaitre ou quasiment les problèmes de rachitisme et de crétinisme. Si la teneur en iode du sel de table est insuffisante, il va falloir revenir à l'huile de foie de morue...::(
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar peqa » dim. 24 août 2008, 15:48

J'aimais bien les petits bonbons que ma mère me donnait avec ma cuillérée d'huile foie de morue...
Nous mettrons l'iode ailleurs que dans le sel!
Ceci étant dit je ne vois guère d'effet positif de l'iode sur le crétinisme ambiant. Je me demande même si le dosage n'a pas été excessif provoquant les effets inverses de ceux recherchés!
Je dois être un peu méchant aujourd'hui... à ma décharge je viens de lire le journal.
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
Ivy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6892
Enregistré le : mer. 31 janv. 2007, 10:33
Localisation : Saint Vit

Re: Salins...quelle solution pour l'industrie ?

Message non lupar Ivy » dim. 24 août 2008, 16:12

peqa a écrit : L'un des cancoillonnautes (Ivy) n'est-il pas responsable de la Direction Europe au Conseil Régional?


Oh là non...J'étais dans cette direction mais je n'étais pas le responsable. Je suis attaché de groupe au conseil général du Doubs maintenant.
Image

I Viôsse You
Visiblement :invis:.


Retourner vers « La Franche-Comté, jour après jour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Chapelle-des-Bois et 1 invité