Saint-Léger Vauban (89) : un ours bosniaque sauvé

Economie et autres faits de société en Franche-Comté
Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Saint-Léger Vauban (89) : un ours bosniaque sauvé

Message non lupar Domi » mer. 16 avr. 2008, 15:15

Saint-Léger Vauban (89) : un ours bosniaque sauvé

écupéré par l'Association française Respectons, Miljen qui est âgé de 8 ans doit arriver aujourd'hui dans l'Yonne

Mardi 15 avril, Miljen, Chéri en français, a quitté hier le zoo d'un hôtel de Prijedor en Bosnie-Herzégovine dans une camionette spécialisée munie d'une cage pour être acheminé dans un refuge de l'association Respectons où il doit arriver en cours de matinée. Il a fait le voyage, accompagné d'un vérérinaire, après avoir absorbé des sédatifs.

Miljen a été arraché de ce zoo où il souffrait de malnutrition et où il avait été enfermé dans une cage bétonnée de 20 m² depuis sa capture alors qu'il n'était qu'un ourson. Avant de rejoindre le refuge de Saint-Léger Vauban, il sera placé en quarantaine et devra reprendre du poids. Il ne pèse en effet actuellement que 70 kg alors que son poids normal devrait être d'environ 200 kg.
L'Association Respectons a publié son portrait : "Il a huit ans, le poil dru et marron, avec des reflets brun doré et s’appelle MILJEN, du nom du cinéaste à l’origine du projet de sauvetage de l’ours brun. Docile et peu agressif, il aime et recherche la compagnie des hommes qu’il a toujours côtoyés. Auparavant il partageait son terrain de jeu avec des tigres et des loups dans le camp d’entraînement d’une organisation para militaire serbe baptisée Les tigres d’ARKAN.

Son chef ARKAN, milicien notoire, paradait fièrement aux côtés de ses fauves mascottes et défraya la chronique durant les années de guerre dans les Balkans jusqu’à son exécution.

La propriété, située en Bosnie, et ses résidents ont été cédés à un second homme qui a été emprisonné depuis.

Tigres et loups ont été alors placés chez des particuliers au Monte Negro ou ailleurs, sauf un retrouvé empaillé dans le hall de l’hôtel Dyekson attenant à l’ancien camp d’entraînement près de Banja Luka en Bosnie.

Quant à MILJEN, le seul à être resté sur place, il déprime depuis deux ans dans une cage en béton de 20 m2 avec parfois l’accès à un enclos ceint de hauts murs où le gardien de l’hôtel vient déposer pour lui les déchets de cuisine. Les conditions de détention de l’ours et la destruction prochaine du site nous ont amené à rechercher un point d’accueil pour MILJEN que nous avons trouvé chez Christian Huchede dans son refuge de l’Arche

France.3.fr
Image

Retourner vers « La Franche-Comté, jour après jour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité