Le casino de Salins-les-Bains (Jura) détruit par les

Economie et autres faits de société en Franche-Comté
Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Le casino de Salins-les-Bains (Jura) détruit par les

Message non lupar Karine » lun. 26 mars 2007, 23:24

LONSLESAUNIER, 26 mars 2007 (AFP) - 19h58

Un incendie vraisemblablement d'origine accidentelle a détruit le casino de Salins-les-Bains (Jura) lundi après-midi, a-t-on appris de source policière. Le sinistre, qui s'est déclaré vers 17H00 dans l'établissement de jeux qui emploie 45 personnes, n'a pas fait de victimes. Une partie des employés présents sur les lieux a été évacuée avant l'arrivée des secours. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du casino par les 58 sapeurs-pompiers dépêchés sur place. Le personnel du casino est au chômage technique pour une durée encore indéterminée, ont indiqué les pompiers.

Avatar du membre
olif
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2748
Enregistré le : lun. 09 févr. 2004, 13:47
Localisation : Sous un sapin, dans le Haut-Doubs
Contact :

Message non lupar olif » mar. 27 mars 2007, 7:46

Ben mince, alors! Une véritable institution, que ce Casino de Salins. J'y avais quelques souvenirs de jeunesse, bien avant l'avènement des machines à sous!

Olif
Image


"- A Chaux, il n'y a que des murets!
- Des murets agricoles?
- Des murets agricoles!"


Ben elle est Redde, celle-là! :invis:


"Alesia jacta est"

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » mar. 27 mars 2007, 9:55

Oui je viens de voir ça ! C'est vraiment dommage pour la ville ...

Avatar du membre
olif
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2748
Enregistré le : lun. 09 févr. 2004, 13:47
Localisation : Sous un sapin, dans le Haut-Doubs
Contact :

Message non lupar olif » mar. 27 mars 2007, 23:15

Je suis passé ce soir par Salins. La toiture est entièrement détruite, y compris le célèbre petit clocheton, et les pompiers étaient encore en train d'arroser les poutres qui fumaient toujours! Je voulais faire une photo et puis je n'ai pas eu le réflexe ou l'envie de m'arrêter.

Il paraît qu'ils ont déjà annoncé une réouverture pour 2008...

Olif
Image


"- A Chaux, il n'y a que des murets!
- Des murets agricoles?
- Des murets agricoles!"


Ben elle est Redde, celle-là! :invis:


"Alesia jacta est"

Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Message non lupar Perle39 » mer. 28 mars 2007, 17:39

Image
Photo : http://bourgogne-franche-comte.france3.fr



Le Progrès - Mercredi 28 mars 2007

Incendie du casino de Salins : c'était bien un mégot
Une cigarette jetée négligemment est à l'origine du sinistre. Hier, on déblayait les décombres. Les machines ont été sorties et stockées en attendant le redémarrage de l'activité dans un lieu provisoire.
L'ouvrier qui serait à l'origine de l'incendie du casino de Salins-les-Bains, lundi, est sorti de garde à vue hier.
Il s'est spontanément présenté aux gendarmes de la communauté de brigades de Salins comme le responsable du sinistre. Immédiatement interpellé, il a été entendu dans la foulée. Il était en train d'effectuer l'entretien de la climatisation du bâtiment quand il aurait jeté par négligence son mégot sur les cartons qui contenaient les filtres qu'il devait installer. Le jeune homme aurait alors tenté d'éteindre lui-même le feu. En vain. Dépassé par les événements, il est allé chercher du secours.
Marc Allard, le directeur des jeux, a vécu ce moment. « Vers 17 heures, un client est venu nous prévenir que de la fumée sortait de la toiture. Je me suis précipité à l'étage où il n'y avait personne.
J'ai croisé l'ouvrier qui redescendait. Paniqué, il m'a dit qu'il avait mis le feu avec sa cigarette. Je lui ai dit de prendre un extincteur et de me suivre tout en demandant à Thierry Zaïre, qui travaille à la sécurité du casino, d'appeler le 18 ».
Seulement voilà, lorsque Marc Allard est arrivé sur les lieux du sinistre, il n'y avait plus rien à faire. « Toute la charpente était en flamme. J'ai compris qu'il fallait évacuer. Au rez-de-chaussée, il y avait trente à trente-cinq personnes. Il y avait un peu de fumée, sans plus. Le matériel de sécurité a joué à plein. En trente seconde, nous étions sur le parking. On s'en est bien tiré : deux ou trois minutes plus tard, on n'aurait pas pu sortir. Le toit a explosé et toutes les tuiles sont tombées.»La suite, on la connaît. C'est un imposant dispositif de pompiers, et tous les moyens qui vont autour d'un tel sinistre. Les soldats du feu ont bataillé ferme durant des heures pour en venir à bout. Toute la nuit, la sécurité du casino et les gendarmes ont veillé sur les lieux : les machines à sous, encore pleines d'argent, étaient toujours sur place. Hier matin, le dispositif a été allégé. Une dizaine de pompiers, sous le commandement du lieutenant Dole de Salins, avec un peu de matériel. Surtout destiné à assurer la sécurité des employés des entreprises chargés de déblayer les décombres et d'étayer la dalle située entre les machines à sous et la salle de restaurant. Sous l'effet de la chaleur, elle menaçait de s'effondrer. Après avoir reçu l'autorisation du ministère de l'Intérieur de vider les machines sans relever leurs compteurs (faute d'électricité !), elles ont été évacuées vers un endroit de stockage tenu secret en fin d'après-midi.



« Le casino représente 12 % de notre budget de fonctionnement »
Claude Jourdant Maire de Salins-les-Bains
L'incendie du casino est aussi une catastrophe pour la ville de Salins. « C'est notre plus gros contribuable, il représente en gros 12 % de notre budget de fonctionnement », soulignait, hier, le maire Claude Jourdant.
« Nous avons bien conscience qu'il nous faudra faire une croix dessus. Cela va nécessairement poser un problème, mais on a le temps d'y réfléchir », a commenté l'élu qui est pour l'instant tout entier dans l'action.
« En tant que maire, mon premier souci est de trouver une solution pour que l'activité redémarre rapidement, afin que les gens reviennent à Salins ».
Car le casino, c'est aussi une bonne partie de l'animation de la commune : Il existe depuis le milieu du 19e siècle. Et puis, Claude Jourdant relativise tout de même les événements. Pour terribles qu'ils soient.
« L'évacuation s'est faite en douceur. Il n'y a pas de blessés. Maintenant, il faut avancer » affirme le premier magistrat.



« Je veux reconstruire sur le site »
André Ramousse P-DG du groupe
Visiblement affecté par les événements mais toujours combatif, André Ramousse a été catégorique : il n'a pas l'intention d'abandonner Salins. « Mon objectif est de redémarrer l'activité là, sur le site, dans les conditions imposées par la DRAC », a-t-il affirmé hier devant son établissement dévasté. Le président du groupe Ramousse faisait référence aux exigences liées à l'inscription du bâtiment à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Pour l'instant, il apparaît bien difficile d'évaluer le coût des travaux. Même si l'on parle d'une quinzaine de millions d'euros. « Sans la perte d'exploitation », a précisé André Ramousse. « Je suis prêt à démarrer tout de suite. Si les assurances me disent OK, on commence demain. Mais, au mieux, on ne pourra rouvrir que d'ici la fin 2008 ».
En attendant, une réunion de crise a eu lieu hier matin en mairie de Salins entre les élus et la direction du casino pour trouver une solution provisoire.
Un lieu où redémarrer l'activité avant de pouvoir réintégrer le bâtiment reconstruit. Pour l'instant, les machines ont été stockées. Même si elles ont été bâchées pendant l'extinction du feu, elles ont reçu de l'eau. Il va falloir les tester une à une. Les contraintes techniques paraissent ne pas pouvoir permettre la mise en service d'un casino provisoire avant un minimum d'un mois.
Malgré l'importance des enjeux, André Ramousse ne souhaite pas enfoncer les responsables présumés. « Si cela ne tient qu'à moi, je ne déposerai pas plainte contre la société d'entretien dont l'employé a jeté le mégot. Le chef d'entreprise est un ami. Mais il est possible que les assurances m'y obligent ».
Enfin, le P-DG du groupe Ramousse affirme que cet incendie ne remet absolument pas en cause le projet de casino qui devrait être implanté à Saint-Laurent-en-Grandvaux.

Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Message non lupar Karine » mer. 28 mars 2007, 20:52

merci pour l'article Perle

Avatar du membre
dudu
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 638
Enregistré le : mar. 29 mai 2007, 15:37
Contact :

Message non lupar dudu » sam. 02 juin 2007, 22:40

La saga des feux salinois
SALINS a donc vécu en 1825 une destruction importante par le feu mais son histoire, malheureusement, fait état de plus de vingt gros sinistres dont les derniers ne datent que du 21 juillet 1989 (feu de Salins-Bracon : 5 000 m2 d'entrepôts, d'ateliers et d'habitations détruits) et du 7 décembre 1998 (feu de la Rue d'Orgemont : six appartements détruits).
Ces gros sinistres sont les suivants : 937, 1336, 1492, feux au Bourg-Dessous ; 1377 et 1400 : feux à l'église saint Maurice ; 1408 : incendie à la Grande Saline ; 1422 : Le Bourg-Dessous est anéanti par les flammes ; 1455 : feux des Halles ; 1469 : feu à la collégiale saint Anatoile ; 1629 : le Bourg-Dessus est en feu ; 1639 : Feux aux maisons Boucenel et Raze ; 1699 : l'église saint Anatoile et plusieurs maisons canoniales brûlent ; 1709 : les maisons canoniales de saint Anatoile flambent ; 1750 : feu à la Grande Saline (43 maisons détruites, 110 familles démunies) ; 1825 : 900 maisons en feu, 300 détruites ; 1826 : feu dans le quartier saint Anatoile, trois maisons, le clocher et les combles de l'église flambent ; 1721 : 12 maisons détruites à l'Agaune ; 1729 : création des pompes (sapeurs-pompiers) ; 1753 : organisation du corps des pompiers ; 1985 : feu rue de la Liberté, 4 maisons et 9 appartements détruits ; 1986 : feu au Faubourg Pasteur, 3 maisons et une scierie en feu ; 1989 : feu quartier Salins-Bracon, 5 000 m2 d'entrepôts détruits ; 1998 : feu rue d'Orgemont, 6 appartements détruits.

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Message non lupar Billy » jeu. 14 juin 2007, 22:21

Dommage pour le bâtiment du Casino, car il faut savoir que c'est le seul bâtiment du centre ville qui n'avait pas été détruit lors du grand incendie de 1825, le passé la juste ratrapé.

Concernant l'économie, il est vrai que celle ci a recus un coup sur la tête les jours suivant le sinistre, mais le conseil municipal n'a pas à se plaindre car si il y avait quelques usines à Salins, l'économie irait beaucoup mieux, et il est vrai que le conseil municipal ne juge que sur les salines, les thermes, et le casino, et vu qu'il manque le casino, c'est une catastrophe au yeux du conseil municipal de Salins.

En attendant le retour de l'industrie à Salins, reconstruiser vite le bâtiment du casino, pour l'histoire et le patrimoine Salinois et notament Comtois.

Y a eu aussi le feux au magasin petit casino dans le rue de la liberté il y a un ou deux an.
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
dudu
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 638
Enregistré le : mar. 29 mai 2007, 15:37
Contact :

Message non lupar dudu » sam. 16 juin 2007, 22:11

Casino
dans les locaux provisoires situés au Grand Hôtel des Bains,
Vous y trouverez l'intégralité des activités de jeux, 65 machines à sous, roulette, black-jack...
Un service de navettes gratuites est mis en place entre le parking du casino en rénovation et l'établissement provisoire.
Boule : Ouvert du lundi au mercredi de 22h à 3h du matin
Salle des Grands Jeux : Roulettes, Black Jack du jeudi au dimanche de 21h à 3h du matin et 4h les vendredis, samedis et veilles de fêtes (carte d'identité obligatoire)
Le Sensso : Restaurant gastronomique et bar de nuit : temporairement suspendu
Soirées Cabarets : temporairement suspendues
Plus d'info : Casino de Salins-les-Bains
http://www.le-sensso.fr - tél. : 03 84 73 05 02

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Message non lupar Billy » dim. 17 juin 2007, 16:46

Manque plus que la disothèque et un Bowling à Salins-les-Bains pour rivaliser avec Las Vegas !!!!!!!

je plaisante, c'est super pour le Casino d'avoir trouver un établissement pour y loger provisoirement, en plus, aves l'Hôtel des Bains à côté, c'est la grande classe!!!!
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Message non lupar Thierry39 » mer. 21 nov. 2007, 13:04

LES DEPECHES LE PROGRES
http://www.leprogres.fr

Article du mercredi 21 novembre 2007


Salins : un nouveau casino en septembre 2008


Le 26 mars dernier, un incendie détruisait le casino de la ville thermale. Un mois plus tard, une salle de jeux provisoire était ouverte au rez-de-chaussée de l'Hôtel des Bains. Le groupe Ramousse, propriétaire du casino, souhaitait réhabiliter le bâtiment sinistré, mais la Drac en a décidé autrement. Aussi, un permis de construire pour un nouvel établissement de jeux a été déposé et vient d'être accepté. Le nouveau casino devrait ainsi prendre place entre la Tour du Flore et le futur Musée du sel. L'ouverture est prévue pour le mois de septembre. L'ancien casino qui était autrefois la maison du directeur des Salines, va être récupéré par la Drac.
Découvrez en avant-première le détail de ce nouveau projet dans notre édition de demain.
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Message non lupar Thierry39 » jeu. 22 nov. 2007, 9:25

Article du jeudi 22 novembre 2007

Salins-les-Bains : un nouveau casino pour septembre 2008


Le bâtiment sinistré sera récupéré par la DRAC. Le futur établissement lui, sera implanté parallèlement à la rue de la République. Sa surface permettra de nouveaux aménagements


Le 26 mars dernier, un fait divers de grande ampleur secouait la population du pays de Salins-les-Bains. Vers 17 heures, le casino de la cité thermale, l'un des plus anciens de l'hexagone, était réduit en cendres. Un véritable traumatisme pour les propriétaires, la famille Ramousse, qui voyaient partir en fumée un investissement de plusieurs années : leur établissement magnifiquement rénové.
Une catastrophe également pour la ville de Salins-les-Bains qui, avec cet incendie du plus gros contribuable salinois, pouvait ranger au placard ses projets d'investissement et en particulier le nouvel établissement thermal.
Cependant, rapidement, la volonté de reconstruire faisait place à l'abattement. L'ensemble des acteurs politiques de la ville et de la région faisait corps autour du groupe Ramousse pour trouver une solution. Un mois plus tard, le 29 avril, un casino provisoire était ouvert au rez-de-chaussée de l'Hôtel des Bains, sauvegardant ainsi les quarante-cinq emplois de l'établissement de jeux et du restaurant. A cette époque, le directeur Julien Ramousse avait qualifié de véritable performance le travail produit en un mois par les différentes entreprises pour que se poursuive l'activité.
Dans le même temps, les propriétaires du casino apprenaient qu'en raison des futurs travaux du Musée du sel et de l'inscription des salines au patrimoine mondial de l'Unesco, la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) souhaitait récupérer le bâtiment sinistré, à l'origine maison du directeur des salines.

« Je n'ai pas l'intention d'abandonner Salins »
Au soir de la catastrophe, le P-dg André Ramousse annonçait son intention de ne pas quitter la cité thermale et que, même si la reconstruction du casino actuel était impossible au regard des contraintes de la DRAC, il s'efforcerait de trouver un terrain d'entente avec la ville. C'est ainsi que grâce aux efforts conjugués des administrations et des élus locaux, une demande de permis pour la construction d'un nouvel établissement était déposée début août et acceptée le 26 septembre.

1 300 m2 au sol
« L'étude du projet et la conception du nouveau bâtiment ont fait l'objet de nombreuses réunions », souligne l'architecte Michel Malcotti. L'opportunité d'avoir désormais un grand espace libre entre la tour de Flore et le futur Musée du sel a permis l'étude d'une nouvelle implantation. Cette dernière ne pouvait se faire que par rapport aux différentes contraintes : riverains de La Furieuse, entrée du Musée du sel, galerie souterraine Cependant, une ancienne photo du début du siècle montre que les salines et donc ses fondations existaient déjà à cette endroit, sans aucun risque d'effondrement des galeries. Auparavant, le groupe Ramousse avait financé une étude hydrogéologique qui confirmait le peu de risques de grosses inondations dans le secteur. Avec l'ensemble de ces paramètres, Michel Malcotti a élaboré un projet, certes à l'antithèse des bâtiments environnants, mais qui s'adapte comme une sculpture dans le paysage salinois. Bâtiment de 1 300 m2 au sol, d'une hauteur de façade de 5 m 50 sur la rue et 3,50 m sur la Furieuse, est positionné parallèlement à la rue de la République. Situé entre l'entrée du souterrain des salines et la Furieuse, son implantation permettra d'agencer une promenade le long de cette dernière. Une coursive longeant le bâtiment sera ouverte jour et nuit et devrait être, à l'avenir, un lien entre le Musée du sel et la place de l'hôtel-de-ville.
A l'intérieur, outre une salle de jeu de 600m2 qui devrait permettre l'implantation de nouveaux bandits manchots, le futur casino disposera d'une salle de restaurant de même surface avec 250 couverts (au lieu de 140 pour l'ancien) et une salle de spectacle de 10 mètres sur 5. L'ensemble des bureaux se situera au premier étage.
Enfin, développement durable oblige, une toiture végétalisée couvrira le bâtiment.
Les débuts des travaux sont imminents et si le calendrier est respecté, le nouveau casino devrait ouvrir ses portes au mois de septembre 2008.
Philippe Meulle



--------------------------------------------------------------------------------
Réactions

> Laurent Cretin, agent aux espaces verts de la ville
« C'est un magnifique projet qui va permettre d'embellir la ville. Ce site devait être relooké, il le sera de la plus belle manière avec en plus un souci pour le développement durable. »
> Denis Devillers, président de l'union commerciale
« Je suis sûr que ce superbe projet sera bénéfique pour la situation économique de la ville. Comme l'a dit Julien Ramousse, avec l'agrandissement du casino, d'autres emplois vont être créés. »
Claude Jourdant, maire de Salins-les-Bains
Il rappelle que l'ancien bâtiment fait partie du programme de la seconde phase de rénovation du Musée du sel. Cependant, en raison des dégradations dues aux intempéries de ces derniers mois et celles à venir dans l'hiver, la DRAC a demandé à la municipalité salinoise de débuter les travaux de couverture. Ce qui devrait être fait avant la fin de l'année 2007.
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Message non lupar Billy » mar. 04 déc. 2007, 23:39

Bah, s'avez pas la nouvelle, l'établissement thèrmale pourrait être bientôt acheté par l'Hôtel des Bains afin de créer un complexe (de luxe) comptant hôtel, restaurant, bar, et piscine.
Un autre établissement thèrmale, beaucoup plus grand cette fois-ci, serat construit derrière le Parc des Cordelier.
Et pour le casino, il reviendrait à son lieu d'origine, ou dans un nouveau bâtiment totalement neuf à côté des Salines.

Que de grandes choses pour les années à suivres ::)
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Message non lupar Perle39 » mer. 09 janv. 2008, 11:34

L'ouvrier à l'origine de l'incendie du casino de Salins les Bains comparaissait hier devant le tribunal correctionnel de Dole.

Rappelons que l'homme avait négligemment jeté son mégot à l'intérieur du casino, un geste aux conséquences graves qui avait provoqué l'embrasement total de la bâtisse.

Au terme des délibérés, le jeune homme de 26 ans est condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Une prochaine audience déterminera le montant des dommages.

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Message non lupar Thierry39 » mer. 09 janv. 2008, 12:50

LES DEPECHES LE PROGRES
http://www.leprogres.fr

Article du mercredi 9 janvier 2008


Casino de Salins : 6 mois avec sursis pour l'ouvrier négligent

Le prévenu comparaissait hier devant le tribunal correctionnel de Dole

Le 26 mars dernier, le casino de Salins-les-Bains était ravagé par un incendie. A l'origine du sinistre : un mégot jeté négligemment par un ouvrier qui intervenait pour des travaux d'entretien du système de climatisation au grenier. Le jeune homme, qui s'était spontanément présenté aux gendarmes le lendemain, avait vainement tenté d'éteindre le feu qui s'était rapidement propagé à l'ensemble du bâtiment. Mis en examen du chef de dégradation et incendie involontaire, le prévenu, âgé de 27 ans, n'était pas présent hier à l'audience du tribunal correctionnel de Dole. La faute à son avocate qui pensait que l'audience était programmée jeudi. Me Devevey, du barreau de Besançon, est partie civile pour la commune de Salins. Le casino rapporte environ 600 000 euros par an à la Ville, une redevance calculée en fonction des recettes. Pour le substitut du procureur, Camille Mansioni, il s'agit bien au départ d'un acte volontaire. « Pas volontaire au regard des conséquences, mais quand il jette son mégot et le laisse se consumer, il s'agit bien d'un acte volontaire ». Le représentant du parquet requiert 6 mois avec sursis. Me Vuillemin plaide la relaxe de son client. « Aucune recherche n'a été faite sur les causes de l'incendie et rien ne prouve que c'est le mégot qui a propagé le feu » explique l'avocate, qui précise que ce dernier a dû descendre deux étages pour trouver de l'eau et un extincteur. Le président Liégeon avait auparavant expliqué qu'il avait tenté l'expérience de jeter un mégot dans un carton pour voir si celui-ci prenait feu. Sans y parvenir. Le substitut a lui aussi fait l'expérience. En vain.
Jugement : le jeune ouvrier jurassien est condamné à 6 mois de prison avec sursis. Une audience civile ultérieure déterminera le montant des dommages.

S.D.
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Jen/Pontus
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 40
Enregistré le : mer. 09 janv. 2008, 16:22
Contact :

Message non lupar Jen/Pontus » jeu. 10 janv. 2008, 10:52

Oh ben mince alors !

Quel dommage, j'y suis allée un peu du temps où je vivais encore à Pontarlier (et alentours)
Il était sympa ce casino !
Il y avait une boîte de nuit aussi dans le casino ???
J'avais des copains de jurassiens qui y allaient souvent (dans le temps !)

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Le casino de Salins-les-Bains (Jura) détruit par les

Message non lupar Thierry39 » mar. 28 oct. 2008, 10:51

LES DEPECHES LE PROGRES
www.leprogres.fr

Article du mardi 28 octobre 2008

La rouverture du casino de Salins-les-Bains retardée


Victime d’un contretemps administratif, le casino, détruit par un incendie l’an dernier, ne pourra pas rouvrir dans ses nouveaux locaux le 1er novembre, comme cela était prévu


Ravagé par un incendie le 26 mars 2007, le casino de Salins-les-Bains ne pourra pas rouvrir le 1er novembre, comme prévu, au grand dam de son propriétaire Julien Ramousse, qui ne souhaite pas s’étendre sur le sujet.
« Disons que nous attendions le passage de la commission administrative le 21 octobre dernier et que celle-ci n’a pu se déplacer. Le président aurait été victime d’un accident de la circulation. On les attend courant novembre… Mais du coup, nous ne pouvons pas rouvrir le 1er, comme nous l’annoncions.
Nous restons donc pour l’heure dans les locaux de l’hôtel des Bains. C’est regrettable ».
Depuis le 1er juillet dernier, le service central des courses et des jeux, qui dépendait des renseignements généraux, est rattaché à la direction central de la police judiciaire.
À Dijon, au service spécialisé de la Direction Interrégional de la Police Judiciaire (DIPJ, ex-SRPJ) , on confirme la mésaventure de l’établissement salinois.
« On compte entre 180 et 200 établissements sur l’Hexagone » rappelle une responsable du service spécialisé. « Aussi la commission supérieure des courses et des jeux est-elle très sollicitée. Elle doit se déplacer chaque mois à travers le pays.
L’un de ses membres a effectivement été victime d’un ennui de santé.
Et le dossier avait déjà pris un peu de retard car il manquait une signature au bas d’un document.
Disons que c’est un mauvais concours de circonstance ».
Les fonctionnaires dijonnais ont eux bouclé leur travail depuis plusieurs semaines. Les conclusions de son enquête ont été expédiées à Paris.
« Excepté ce retard, il n’y a aucun souci sur le fond du dossier concernant la réouverture du casino de Salins » précise-t-on du côté de la DIPJ.
De quoi contrarier néanmoins la direction de l’établissement, qui a investi en publicité pour annoncer l’évènement.
Quant à la ville de Salins, elle attend également avec impatience l’installation du casino dans ses nouveaux murs, histoire d’oublier le drame du printemps 2007.
Le casino reverse en effet entre 500 000 et 600 000 euros de taxe à la municipalité chaque année, chiffre auquel il faut ajouter le versement de la taxe professionnelle.
Le déménagement doit également donner un nouveau souffle à l’établissement. Une perspective qui n’est pas sans intérêt à l’heure où la déprime gagne les tapis verts.
Fragilisés par la concurrence des jeux en ligne sur Internet et l’interdiction de fumer dans les lieux publics, les casinos subissent aussi de plein fouet la crise financière actuelle…

S.D.
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Le casino de Salins-les-Bains (Jura) détruit par les

Message non lupar Beuillot » mar. 28 oct. 2008, 11:54

Thierry39 a écrit :La rouverture

Pas de doute: nous sommes en Franche-Comté. :invis:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Le casino de Salins-les-Bains (Jura) détruit par les

Message non lupar Thierry39 » mar. 28 oct. 2008, 20:10

Beuillot a écrit :
Thierry39 a écrit :La rouverture

Pas de doute: nous sommes en Franche-Comté. :invis:

Ouais mais il faudrait écrire r'tardée aussi !
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
g_painblanc
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1623
Enregistré le : jeu. 08 nov. 2007, 8:01
Localisation : ARC ET SENANS
Contact :

Re: Le casino de Salins-les-Bains (Jura) détruit par les

Message non lupar g_painblanc » mar. 28 oct. 2008, 21:31

Je suis passé ce soir devant le nouveau casino de Salins, il n'a pas l'air très présentable encore. Il y avait de la lumiere à l interieure et il semblait y avoir encore des travaux. Je ne parle pas non plus de la facade dont une partie des parpaing est encore visible, ni du pourtour du batiment donnant plutot l impression d'un chantier encore en cours plutot qu'une paperasse coincée dans un bureau.

C'est mon impression en tout cas. :euh: :embarras:
Mon prénom est Gilbert, Mon nouveau site : www.arcetsenans.com
Ma passion : www.cloches.org - Mes vidéos : http://fr.youtube.com/user/gpainblanc - mon soutien : www.smam.info


Retourner vers « La Franche-Comté, jour après jour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité