Le don d'organe raconté

Panorama culturel en Franche-Comté
Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Le don d'organe raconté

Message non lupar Karine » dim. 18 mai 2008, 11:38

Mai 2007 : Aline mettait des mots sur ses maux

Originaire de Châtenois-les-Forges, une jeune femme publiait un livre sur sa greffe du coeur.
par Franck GRASSAUD

"Mon coeur qui bat n'est pas le mien", tout est dans le titre de ce livre qui paraissait en Mai 2007. Au fil des pages, Aline Feuvrier-Boulanger, 21 ans, raconte comment son coeur victime d'une maladie héréditaire l'a lâché en février 2006 et comment une greffe l'a sauvée.


Ce témoignage simple et bouleversant est un vibrant plaidoyer en faveur des dons d'organes. 400 greffes du cœur sont pratiquées chaque année en France.
Aline vivra peut-être des décennies avec son nouveau cœur, car elle n'a pas fait de rejet. Elle a survécu grâce à l'accident de mobylette d'un adolescent, son donneur. Comme tous les transplantés, elle a commencé à chercher, à retrouver l'identité de son donneur mais s'est arrêtée. Aujourd'hui, à travers son livre, des interventions dans les écoles, elle essaie de lever les tabous sur le don d'organes.


http://bourgogne-franche-comte.france3. ... 787-fr.php

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8179
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Sobi » dim. 18 mai 2008, 12:43

D'où l'importance de sensibiliser les gens pour les dons d'organes et de moelle osseuse...
Une adresse à diffuser sans restriction : http://greffedevie.fr
Quelques vies sont sauvées grâce à la générosité de trop peu de donneurs. Il faut absolument généraliser ces dons car nul est à l'abri !!! (pour lui-même ou qq'un de sa famille ou proche).
A savoir que pour le don de moelle osseuse : il suffit d'une prise de sang... En cas de compatibilité pour le don, un prélèvement (piqure) sur l'os iliaque est fait en milieu hospitalier (1 journée d'hospitalisation). Bcp de personnes pensent qu'il s'agit d'une opération sur la colonne vertébrale du donneur ! Les donneurs potentiels ne sont plus admis après 50 ans...


Edit beuillotique pour faire fonctionner le lien (il ne faut pas mettre de balise [b]).
Carpe diem

Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Perle39 » dim. 18 mai 2008, 12:47

SOBITOPRO a écrit :A savoir que pour le don de moelle osseuse : il suffit d'une prise de sang... En cas de compatibilité pour le don, un prélèvement (piqure) sur l'os iliaque est fait en milieu hospitalier (1 journée d'hospitalisation). Bcp de personnes pensent qu'il s'agit d'une opération sur la colonne vertébrale du donneur ! Les donneurs potentiels ne sont plus admis après 50 ans...

Et quelle en est la raison, de cette limitation d'âge ? Une dégénérescence de la moelle osseuse ?

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8179
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Sobi » dim. 18 mai 2008, 12:58

Perle39 a écrit :
SOBITOPRO a écrit :A savoir que pour le don de moelle osseuse : il suffit d'une prise de sang... En cas de compatibilité pour le don, un prélèvement (piqure) sur l'os iliaque est fait en milieu hospitalier (1 journée d'hospitalisation). Bcp de personnes pensent qu'il s'agit d'une opération sur la colonne vertébrale du donneur ! Les donneurs potentiels ne sont plus admis après 50 ans...

Et quelle en est la raison, de cette limitation d'âge ? Une dégénérescence de la moelle osseuse ?


En fait, on ne peut s'inscrire que jusqu'à 50 ans mais on reste "donneur" jusqu'à 60 ans. Après, il s'agit certainement de risque de dégénérescence !!!
Carpe diem

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8179
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Sobi » dim. 18 mai 2008, 13:16

Merci Karine pour avoir lancé ce sujet, même s'il ne touche que quelques personnes, ce n'est pas du temps perdu...
Il est assez difficile de fédérer les personnes sur le sujet ! Si l'on peut rendre le sujet "commun", peut-être que certains prendront conscience de l'utilité de se faire enregistrer ?
Carpe diem

Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Karine » dim. 18 mai 2008, 15:20

De rien.

Dans un autre registre, les établissements scolaires sensibilisent les élèves au don du sang. Des journées sont organisées au sein des établissements (lycée) et l'on en parle dès la sixième...

Bon, j'suis pas trop courageuse de ce côté-là, mais pour le don d'organe, j'ai déjà dit que j'étais tout à fait pour.

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8179
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Sobi » dim. 18 mai 2008, 15:27

Karine a écrit :De rien.

Dans un autre registre, les établissements scolaires sensibilisent les élèves au don du sang. Des journées sont organisées au sein des établissements (lycée) et l'on en parle dès la sixième...

Bon, j'suis pas trop courageuse de ce côté-là, mais pour le don d'organe, j'ai déjà dit que j'étais tout à fait pour.


Merci pour ton engagement. Il est utile de le faire connaître à ton entourage... pour encourager des "vocations" !
Je ne me pose pas en "donneuse de leçon" mais j'ai vu quelques proches décéder faute de greffe par manque de donneur... et je trouve que le monde actuel tourne bcp trop "individualiste" (sauf quand un proche est touché : à ce moment là on regrette qu'il y ait si peu de donneurs ...)
Carpe diem

Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Perle39 » dim. 18 mai 2008, 15:31

Pour le don d'organes, je pense qu'il est bien aussi d'en parler à sa famille proche, pour qu'elle sache quoi faire en cas d'accident. Il doit être terrible de prendre une décision concernant un être aimé, sans être sûr que celui-ci aurait été d'accord, quand cela concerne un don d'organes.
En parler, voire le mettre par écrit, évite aux familles endeuillées de prendre des décisions bien difficiles (même si c'est pour refuser un tel don).

Quant au don du sang, c'est un acte généreux, gratuit, qui ne prend pas beaucoup de temps, surtout quand on pense aux vies sauvées.
Quant à la sensibilisation dans les collèges, cela ne se fait pas partout. Dommage. Je viens de questionner mon fils, qui me dit ne pas en avoir entendu parler (je me disais bien aussi qu'il m'en aurait touché 2 mots, surtout que les parents sont donneurs :;) ).
Maintenant, il y a tellement de sujet de prévention : SIDA, tabac, alcool, port du casque, etc. Difficile de tout aborder avec efficacité dans un cadre scolaire. Les parents sont là pour cela aussi.

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8179
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Sobi » dim. 18 mai 2008, 15:49

Perle39 a écrit :Pour le don d'organes, je pense qu'il est bien aussi d'en parler à sa famille proche, pour qu'elle sache quoi faire en cas d'accident. Il doit être terrible de prendre une décision concernant un être aimé, sans être sûr que celui-ci aurait été d'accord, quand cela concerne un don d'organes.
En parler, voire le mettre par écrit, évite aux familles endeuillées de prendre des décisions bien difficiles (même si c'est pour refuser un tel don).

Quant au don du sang, c'est un acte généreux, gratuit, qui ne prend pas beaucoup de temps, surtout quand on pense aux vies sauvées.
Quant à la sensibilisation dans les collèges, cela ne se fait pas partout. Dommage. Je viens de questionner mon fils, qui me dit ne pas en avoir entendu parler (je me disais bien aussi qu'il m'en aurait touché 2 mots, surtout que les parents sont donneurs :;) ).
Maintenant, il y a tellement de sujet de prévention : SIDA, tabac, alcool, port du casque, etc. Difficile de tout aborder avec efficacité dans un cadre scolaire. Les parents sont là pour cela aussi.


L'idéal est d'avoir une carte (ou fiche manuscrite) sur soi précisant ses volontés en cas de décès sur sa volonté ou non de donner éventuellement ses organes.
Quant aux divers sujets de prévention, d'accord avec Perle, il est important d'en parler en famille et avoir un langage ouvert avec ses enfants, les tenir informés de tout ce qui est important pour eux (pas toujours facile mais toujours important...).
Carpe diem

Avatar du membre
Moulin à rata
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4373
Enregistré le : ven. 29 déc. 2006, 20:56
Localisation : Paris

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Moulin à rata » dim. 18 mai 2008, 16:08

Je suis pour le don d'organe mais je n'ai toujours pas pris la carte de donneur qui confirmerait cette décision. Autant dire que si demain je suis mourante et que mes parents doivent prendre une décision, ils refuseront certainement le don. Comme l'a dit Perle, dans des moments pareils, si le sujet n'a pas été abordé clairement, c'est très difficile pour ceux qui doivent choisir surtout dans une telle situation émotionnelle.

Pour ce qui est du don de sang, j'aimerais vraiment pouvoir le faire (étant O négatif en plus) mais mon traitement contre l'épilepsie m'en empêche ce qui est bien dommage.
Le don de plaquettes me pose le même problème et je ne connaissais pas le don de moelle osseuse mais je pense que je serais confrontée au même problème.

C'est une bonne chose de sensibiliser les jeunes car les adultes, même informés, ne font pas toujours l'effort. Un jeune sera plus attentif à mon avis surtout si on met en place des campagnes efficaces, ce qui est le cas ces dernières années au même titre que la sensibilisation aux gestes qui sauvent.
Belfortaine de naissance, exilée en banlieue parisienne
Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généreux et un coeur large. Paul Gauguin

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8179
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Sobi » dim. 18 mai 2008, 16:22

Moulin à rata a écrit :Je suis pour le don d'organe mais je n'ai toujours pas pris la carte de donneur qui confirmerait cette décision. Autant dire que si demain je suis mourante et que mes parents doivent prendre une décision, ils refuseront certainement le don. Comme l'a dit Perle, dans des moments pareils, si le sujet n'a pas été abordé clairement, c'est très difficile pour ceux qui doivent choisir surtout dans une telle situation émotionnelle.

Pour ce qui est du don de sang, j'aimerais vraiment pouvoir le faire (étant O négatif en plus) mais mon traitement contre l'épilepsie m'en empêche ce qui est bien dommage.
Le don de plaquettes me pose le même problème et je ne connaissais pas le don de moelle osseuse mais je pense que je serais confrontée au même problème.

C'est une bonne chose de sensibiliser les jeunes car les adultes, même informés, ne font pas toujours l'effort. Un jeune sera plus attentif à mon avis surtout si on met en place des campagnes efficaces, ce qui est le cas ces dernières années au même titre que la sensibilisation aux gestes qui sauvent.


Moulinette, j'apprécie ta bonne volonté (limitée par un autre problème) mais il te suffit de glisser dans ton permis de conduire une fiche précisant que tu es POUR le don d'organe en précisant tes problèmes perso.
Il t'ait possible d'obtenir une carte officielle de donneur auprès de la Croix Rouge ou bien la demander sur Internet (greffedevie.fr) c'est gratuit.
Il faut savoir que les dons d'organe concernent TOUS les organes (que ce soit les yeux, les membres, les organes, etc). Malheureusement, ce sont souvent les "jeunes" qui sont concernés par une greffe (ou la possibilité d'un don sans en laisser la décision aux parents ou proches) et ceux qui s'y intéressent le moins...
Carpe diem

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Beuillot » lun. 19 mai 2008, 3:49

La greffe de membre, euh... ceux-ci ne sont pas encore prelevés systématiquement, loin de là. La greffe de main en est à se premiers balbutiements. Le cas du type qui s'était fait greffer une main (ou deux? :euh: ), puis a pèté un câble quelques mois après en exigeant qu'on la/les lui enlève a été très médiatisé.

Moulinette, pour ton traitement, le don de sang est contre-indiqué dans le sens où l'on prélève 1/2 litre de sang par don, ce qui représente une certaine quantité de produit. Il serait néfaste qu'il ait des interactions non-souhaitées avec un traitement du receveur. Et comme le don est anonyme et pour plein d'autres raisons techniques, il est difficile de faire des poches avec la mention "contient du..."

Il existe d'autres types de dons de sang, car plusieurs types de "produits sanguins labiles" (PSL):
_ les concentrés de globules rouge (ce que l'on appelle classiquement "sang")
_ les concentrés plaquettaires (plaquettes= cellules de la coagulation, en gros), obtenus à partir d'un don de sang ou d'une cytaphérèse (on vous pompe du sang, on en retire les plaquettes et on vous le réinjecte)
_ le PFC (plasma frais congelé, qui contient de nombreuses protéines, essentiellement des facteurs de la coagulation) obtenu par plasmaphérèse (idem)
_ les concentrés de globules blancs, d'usage nettement plus restreint.

En ce qui concerne le don d'organes, la prise de médicaments n'est pas restrictive.

On peut prélever, suivant l'état clinique d'une personne en mort cérébrale, jusqu'à un âge avancé (au-delà de 75 ans). Tout dépend du type de pathologie pré-existante, des circonstances qui ont amené le donneur volontaire à devenir donneur effectif, des traitements qu'il a reçus à la phase aiguê du problème final...
Retenez surtout qu'il n'y a pas d'âge limite (genre avant c'est toujours bon, après c'est jamais bon). Tout un faisceau d'éléments entre en jeu.

Dans mon hosto, un groupe de travail se forme actuellement au prélèvement de cornée, geste très simple à réaliser, organe très facile à conserver, stocker, et transporter. Ce groupe formera ensuite d'autres membres de l'hôpital.

C'est totalement différent d'un prélèvement de coeur, reins, foie etc... où là, c'est l'équipe qui va transplanter l'organe qui le prélève, afin de parfaitement repérer ses particularités anatomiques. Par exemple, une équipe de chirurgiens cardio-vasculaires quitte Strasbourg pour Lyon, prélève un coeur et revient pendant que deux candidats sont convoqués. Le coeur d'une personne d'1m95 et 110kg ne pourra être greffé à quelqu'un d'1m50 et 45kg (il n'y a pas que le groupe sanguin qui compte). On convoque deux receveurs potentiels afin que, si l'un ne convient pas, un autre soit déjà sur place (chaque minute compte). C'est évidemment très dur pour le patient qui repart "bredouille", mais c'est un mal nécéssaire.

Enfin, ça ne coûte rien de s'inscrire sur la liste des donneurs d'organes, comme dit Perle, ça soulage une famille en détresse du poids d'une lourde décision.
Et puis, vu comme c'est parti, y aura bientôt plus de fric à l'hôpital pour faire des greffes. Ceux qui pourront se les offrir seront tellement rares qu'il n'y aura pas besoin de tellement d'organes. :grr1:

Beuillot! :angry: :charte:

:invis: :hat: :jesors:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8179
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Sobi » lun. 19 mai 2008, 11:31

Merci Beuillot pour toutes ces précisions.
Carpe diem

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Beuillot » lun. 19 mai 2008, 14:27

Iourouelkaume. :hat:

Je ne désespère pas que la viôsse, qui a travaillé presque 5 ans dans un des services de chir cardio-vasc (c'est comme ça qu'ils y disent, les djeun's ::D ) du CHU de Stras, vienne vous apporter quelques précisions sur le sujet, ouâre me corriger si j'y ai pas bien dit rapport à les greffes de le coeur.
J'y ai dit, donc elle veut venir, aussi bien.

Et s'il y a des questions, bien que ce ne soit pas mon domaine, je veux bien tenter d'y répondre.
Je pense que j'aurai plus de facilités (enfin, j'espère, sinon j'arrête tout :invis: ) pour faire le tri sur internet, du moins.

Inscrivez-vous!
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar peqa » lun. 19 mai 2008, 15:06

Bonjour Beuillot,
Pour ma part je n'ai plus grand chose de bon à offrir... peut être les yeux... je vais donc y penser car on remet toujours ce genre de geste et c'est dommage.

Ceci étant dit je me demande si cette rubrique du forum a bien sa place dans le chapitre "Littérature, peinture, expositions...". Il faudrait éviter que les organes donnés finissent dans un expo ou dans un musée... :non:
A bientôt
Peqa

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Beuillot » lun. 19 mai 2008, 15:23

C'est tout simplement parce que cette réflexion est partie d'un article de Karine sur un livre qui traite de la chose (hâûrrible tournure), peqa.
Mais il est vrai que si l'on dit à quelqu'un d'aller consulter le fil sur le don d'organes sur www.cancoillotte.net, elle/il ne va certainement pas aller vers cette rubrique spontanément.
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Karine » lun. 19 mai 2008, 15:27

On peut le déplacer, mais où ? Dans Franche-Comté jour après jour ?

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Beuillot » lun. 19 mai 2008, 15:41

Karine a écrit :On peut le déplacer, mais où ? Dans Franche-Comté jour après jour ?

J'y ai déjà pas mal réfléchi (si, ça m'arrive, de laisser s'exprimer mon côté miroir :invis: ), et je n'ai pas trouvé de rubrique idoine.
Si quelqu'un a une idée, on pourrait séparer la présentation du livre et la suite, mais où serait la pertinence de créer un fil "don d'organes" sur le forum? En dehors de toute l'importance que l'on peut y attacher, je ne vois pas où le situer.
Je propose de laisser les choses en l'état, car d'autres personnes ne manqueront pas d'intervenir ici, mais de rester vigilants afin que le fil ne se trouve pas noyé sous les autres, bien qu'il ne me semble pas opportun de l'épingler (surtout dans cette rubrique :euh: ). D'ailleurs, où pourrait-il l'être?
En bref, quand je me relis, je m'aperçois que je cause beaucoup pour démontrer, non pas par a+b, mais par des moyens bien plus détournés, que je n'ai aucun avis, donc rien à dire. :invis:
Pis comme j'ai un truc à faire, je vous prie d'accepter toutes mes :jesors:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

sochalien 25
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 609
Enregistré le : mer. 02 avr. 2008, 14:24

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar sochalien 25 » lun. 19 mai 2008, 17:47

bonjour, mon oncle était un donneur d'organe, cela le tennait à coeur mais à sa mort (suicide), les organes n'ont pas pu être donnés puisque cela est considéré comme une mort violente, si seulement il avait su il aurait pu sauvé sa vie et d'autres !!! pour ma part je pense m'engagé bientôt dans le don de sang et d'organes !!!

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8179
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Sobi » lun. 19 mai 2008, 19:11

sochalien 25 a écrit :bonjour, mon oncle était un donneur d'organe, cela le tennait à coeur mais à sa mort (suicide), les organes n'ont pas pu être donnés puisque cela est considéré comme une mort violente, si seulement il avait su il aurait pu sauvé sa vie et d'autres !!! pour ma part je pense m'engagé bientôt dans le don de sang et d'organes !!!


Très bonne initiative Sochalien25 ! Ne tarde pas et parle-s'en autour de toi....... ce n'est pas du temps perdu !!!
Carpe diem


Retourner vers « Littérature, Arts Plastiques, Photographie, Expositions... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité