Le don d'organe raconté

Panorama culturel en Franche-Comté
Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Beuillot » mar. 20 mai 2008, 14:44

Loin de moi l'idée de dire qui doit croire quoi, mon Domi, et nous sommes globalement d'accord.
Quand tu parles de 8 et 10, je suppose qu'il s'agit du taux d'hémoglobine (Hb) en g/dl.
En général, on transfuse quelqu'un en bonne santé en dessous de 7 g/dl, au cas par cas entre 7 et 10, et pas au-dessus de 10.
Je suis d'accord avec les capacités de régénération du corps humain, mais c'est dans le cas d'une anémie installée progressivement (saignement à bas bruit d'origine digestive ou gynécologique, le plus souvent). Dans le cas d'un saignement aigu et massif, on peut arriver à un stade où seule la transfusion peut éviter la mort. Et là, personne n'envisage de faire un 100m après.
Rien à voir avec la transfusion qui permet d'arriver en tête au sommet du mont Poupet. :;)
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Thierry39 » mar. 20 mai 2008, 16:34

Beuillot a écrit :Rien à voir avec la transfusion qui permet d'arriver en tête au sommet du mont Poupet. :;)

Et le vin rouge qui reconstitue les globules rouges, ça marche aussi pour arriver en tête ? :invis:
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Thierry39 » mar. 20 mai 2008, 16:46

Beuillot a écrit :Mais ce qui est funky, c'est que les gens des fillaches alsaciens voulaient absolument du vin rouge (alors que la production locale est quasi-purement blanche), afin de se reconstituer un stock de klopules rouches.
Pissarement, le jus de raisin rouge ne semblait pas convenir, malgré la couleur alléchante.
Etonnamment, le sirop de fraise, ainsi que le jus de raisin rouge non fermenté, n'étanchait pas la soif des croyances populaires. :invis:

:lol: Pas mal, mais ça se comprend (enfin j'arrive à les comprendre). En effet le vin rouge est la boisson des travailleurs de force, celle qui "reconstitue" les forces de l'organisme. Psychologiquement c'est un meilleur remontant.

Beuillot a écrit :Autre anecdote, beaucoup moins funky.
Quand le HIV (et les hépatites) a commencé à devenir une préoccupation préoccupante, les donneurs de sang durent se soumettre à un questionnaire qui comportait des items comme:
_ avez vous eu des relations sexuelles multiples non protégées?
_ avez vous eu des relations homosexuelles?
_ prenez vous des drogues par voie intra-veineuse?
_ etc...

Dans les villages alsaciens, le nombre de dons a chuté de façon spectaculaire avant que ce questionnaire ne passe dans les moeurs.
Quand je dis "villages alsaciens", ce n'est pas par éventuelle discrimination, pour dire que tout s'est bien passé ailleurs.
Je serais d'ailleurs curieux d'en saouâr plus sur la FC.
La réaction générale, devant la nécessité de ce dépistage, était: "Yo, d'accord, c'est à cause des pédés et des drogués mais moi, je suis le Roger de Schlumpfenheim-le-bas, vous vous prenez pour qui, là, hein? Vous me traitez de pédé, de drogué, alors que je viens donner mon sang!!!! Moi, le Roger*!!! :grr1:


*N.B.: de Schlumpenheim-le-bas;

Je n'ai pas assez de connaissance pour dire ce qu'il en est en Franche-Comté ou ailleurs.

Quant à moi, la dernière fois que je suis allé donner mon sang, la toubib qui m'a interrogé m'a même demandé, après toutes les questions sur les pays à malaria et à vache folle, si ma mère avait été en Amérique du Sud avant ma naissance. :euh:
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Beuillot » mar. 20 mai 2008, 16:50

Thierry39 a écrit :
Beuillot a écrit :Rien à voir avec la transfusion qui permet d'arriver en tête au sommet du mont Poupet. :;)

Et le vin rouge qui reconstitue les globules rouges, ça marche aussi pour arriver en tête ? :invis:

En tête dans le caniveau, oui. :oui:
J'ai oublié de préciser que la transfusion en dessous de 7g/l d'Hb est loin d'être systématique. On se fie avant tout à la tolérance clinique de l'anémie qui est, comme je l'ai dit, bien meilleure si celle-ci s'est constituée progressivement. J'ai vu une dame de 80 ans qui supportait bien ses 5g et n'a pas été transfusée. On a bien sûr identifié et traité la cause de l'anémie, et elle a reconstitué ses globules rouges toute seule comme une grande avec une supplémentation en fer
Domi a écrit :pour ce qui est de la libeté de choix je pense que chacun peut le faire est le recente loi Couchner nous donne ce droit , et je continue a dire que la tranfusion n'est pas la panacée d'ailleurs dans la plupert des pays Européens et
au Canada le droit du patient est respectés .
Le droit du patient a toujours été respecté en France. Nul n'est tenu d'accepter un traitement, tant qu'il est en état d'exprimer son refus évidemment. La seule exception est la psychiatrie, pour la même raison (troubles du jugement). Quand je parlais de saisir le procureur, je parlais d'un mineur nécéssitant une transfusion refusée par les parents.
La transfusion n'est pas LA panacée, elle est simplement irremplaçable dans certains cas.
Domi a écrit :Pour plusieurs raisons , des études ont montrer que les patients qui recevainet des transfusions pendant leurs opérations se remettait moins vite de celle ci et que ceal pouvait entrainer des conséquences posopératoires .et m^me des déces importants .
N'ont-ils pas été transfusés parce que l'opération s'est mal passée, d'où plus de complications post-opératoires et plus de décès? :héhé:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Beuillot » mar. 20 mai 2008, 16:56

Thierry39 a écrit :Quant à moi, la dernière fois que je suis allé donner mon sang, la toubib qui m'a interrogé m'a même demandé, après toutes les questions sur les pays à malaria et à vache folle, si ma mère avait été en Amérique du Sud avant ma naissance. :euh:

Ce n'est pas à cause du paludisme (ou malaria), sinon elle aurait dit "pays tropicaux" en général.
Sûrement à cause d'une autre parasitose mais, la parasito, j'ai étudié ça en 90-91 et je ne m'en suis jamais servi depuis. :invis:
Pour l'anecdote, il existait un paludisme endémique en Alsace jusqu'au XIXème siècle, dans la région du ried, zône de marécages bordant le Rhin et qui a été quasi-totalement assèchée.
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23806
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar lionel » mar. 20 mai 2008, 17:17

Beuillot a écrit :Pour l'anecdote, il existait un paludisme endémique en Alsace jusqu'au XIXème siècle, dans la région du ried, zône de marécages bordant le Rhin et qui a été quasi-totalement assèchée.

Ici aussi, Camargue et Languedoc, mais jusque vers 1960, je crois. :euh:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar Perle39 » mar. 20 mai 2008, 17:36

peqa a écrit :Il me semble qu'il manque peut être dans ce forum - très riche de sujets - un thème que chacun de nous croise dans sa vie... à savoir le thème de la charité (caritas)... donner aux autres... matériellement mais aussi moralement et/ou en terme de vécu, d'expérience, de transmission du savoir.
Je soumets donc aux éminents modérateurs de ce forum l'idée de créer une rubrique "Caritas" regroupant tous ces sujets, rubrique devant aussi être ouverte aux critiques car il est hélas clair que certaiens oeuvres charitables sont des escroqueries... et il vaut mieux le savoir!

Il y a quelques années (déjà...), nous avions eu l'idée, pour le site, de créer un chapitre que nous aurions appelé "Cœur de Cancoillotte".Ce projet n'a pas (encore...) vu le jour par manque de temps.

Le voilà relancé, on dirait, du moins au niveau du forum.
Je trouve l'idée intéressante, pour les débats d'une part, mais aussi pour "faire de la publicité" pour des associations que nous connaissons et dont nous connaissons le sérieux, d'autre part...

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar peqa » mar. 20 mai 2008, 17:53

Tu as raison Perle:il faut aussi parler de tous ceux qui font des choses intéressantes, parfois même admirables. D'ailleurs ces gens sont en général discrets et ne s'affichent guère.
Peqa

sochalien 25
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 609
Enregistré le : mer. 02 avr. 2008, 14:24

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar sochalien 25 » mar. 20 mai 2008, 19:17

ca serait bien c'est vraiment une bonne idée !!! autre chose je connais une personne qui a arrêté le don de sang puisqu'elle était tombé dans les pommes, depuis plus de don de sang dommage !!! faut vraiment que les gens se mobilisent !!!

Avatar du membre
peqa
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 790
Enregistré le : lun. 13 août 2007, 23:10
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Le don d'organe raconté

Message non lupar peqa » mer. 21 mai 2008, 14:11

J'aime bien la dénomination "Coeur de cancoillotte"
C'est donc à Perle, Lionel... de jouer pour mettre cette rubrique en ligne.

Pour revenir aux dons d'organes la philosophie française (et la mienne) est celle du don gratuit.

Certains pays tolèrent (encouragent peut être) la vente d'organes, d'ovules, de spermatozoïdes... C'est comme cela que des Indiens se retrouvent avec un seul rein et qu'il existe aux USA des enfants de divers Prix Nobel... ou d'actrices très pin up...
Il me semble que la communauté internationale devrait interdire et réprimer ces pratiques.

A bientôt
Peqa


Retourner vers « Littérature, Arts Plastiques, Photographie, Expositions... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités