Oiseaux de mauvais augure... et changement climatique

Des idées de sorties aux quatre coins de la région
Avatar du membre
Mitch
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7120
Enregistré le : lun. 10 nov. 2003, 9:51
Contact :

Oiseaux de mauvais augure... et changement climatique

Message non lupar Mitch » ven. 19 mars 2010, 8:18

Le prochain bar des sciences se tiendra le mardi 30 mars à 20h, au Bar de l'Hôtel Bristol, rue velotte à Montbéliard.
Il est organisé par le Pavillon des sciences et la Communauté d'Agglomération du Pays de Montbéliard, dans le cadre de l'Année internationale de la Biodiversité.

- Et si les oiseaux venaient à disparaître ?
- La situation des oiseaux se détériore.

Selon une récente étude, entre 6 et 14% des espèces d’oiseaux présentes sur la planète pourraient avoir disparu dans cent ans, soit entre 700 et 2500 espèces. L’étude confirme ainsi les prédictions de l'IUCN qui comptabilisait dans son dernier recensement 12% d’espèces d’oiseaux déjà menacées d’extinction. Les oiseaux spécifiques d’un habitat ou d’une ressource alimentaire sont les plus à risque car ils sont plus tributaires des modifications de leur environnement. La France compte 71 espèces sur la liste rouge de l’IUCN, soit 6% des espèces menacées dans le monde.
Les raisons sont multiples : intensification de l'agriculture, pollution, réchauffement climatique, perte de leur habitat, surexploitation, introduction d’espèces exotiques envahissantes.

Les oiseaux sont-ils de mauvais augure ?
"Corbeau 12" a un message pour nous : l’érosion de la biodiversité s’accélère, c’est un fait. Pourtant, préserver la biodiversité, c’est préserver ce qui nous apporte nourriture, santé, sources d’énergie… L’érosion de la biodiversité a des conséquences économiques. Listons ! Outre la fourniture de biens irremplaçables et indispensables à notre survie (nourriture, oxygène, matières premières…), des espèces (insectes, chauves-souris, oiseaux…) assurent la pollinisation des végétaux (sans pollinisation, nos fruits et légumes disparaîtront des étalages) et les milieux naturels contribuent à une épuration naturelle de l’eau, à la prévention des inondations, à la structuration des paysages et à l’amélioration de notre cadre de vie…

Plus de peur que de mal ? Ce sont nos enfants et nos petits enfants qui le diront mais peut-être trop tard !


Les invités :
    - Romain JULLIARD, enseignant-chercheur, recensement des espèces et suivi de la biodiversité en France. Muséum National d'Histoire Naturel de Paris.
    - Arnaud MOULY, enseignant-chercheur, laboratoire Chronoenvironnement, Université de Franche-Comté.
    - Bernard BINETRUY, ONF.
    - Roland GAMBERI, ONEMA, Police de l'eau.
    - Claude NARDIN et Dominique DELFINO, photographes.
    - Georges LIGNIER, LPO.
    - Thierry MALVESY, Muséum d'Histoire Naturelle de Montbéliard.

Image
dura :charte: sed :charte:

Retourner vers « Manifestations »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités