le vicomte

En amateur ou au plus haut niveau
Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 13529
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon
Contact :

Re: le viconte

Message non lupar pieradam » ven. 06 juin 2008, 22:12

obelix a écrit :
Thierry39 a écrit :D'ailleurs pour fêter ça, je vais dès ce soir au bistrot. :;)


Quelle extraordinaire coïncidence !!! Moi aussi, je vais au bistrot ce soir ... ::o


Je voudrais seuleument dire à Obélix et à Thierry,de ne pas trop bisser quand même !

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: le vicomte

Message non lupar Thierry39 » sam. 07 juin 2008, 1:05

Je suis de retour et tout s'est bien passé. D'ailleurs je n'ai bu que * verres de rouge ... :invis:
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 13529
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon
Contact :

Re: le vicomte

Message non lupar pieradam » ven. 06 janv. 2012, 12:07

pieradam a écrit :Comme je l'ai déjà dis dans la rubrique "sobriquet ",tel était le surnom donné par le peloton,à ce coureur franc-comtois qu'était Jean de Gribaldy.
En fait ,viconte il l'était de son état,puisqu'issu d'une famille noble piémontaise,dont la devise était :

PLUS PENSER QUE DIRE,POUR PARVENIR.
Il naquit à Besançon en 1922,issu d'une famille du Haut-Doubs.
Mais quel homme!!!!!!!!!!Formidable promoteur de la Franche-Comté et de Besançon en particulier.

D'abord coureur cycliste de 1945 à 1954,mais 1947 ,il pense à sa reconversion,et mène de concert une activité sportive de haut niveau,et une activité commerciale,il ouvre en effet plusieurs commerces de cycles à Besançon,rue Mégevand,rue de Belfort,rue G.Courbet,et pour terminer en 1955,il crée un immense magasin de cycles motos scooters,electro ménager.

Ensuite il sera directeur sportif,il dirigera plusieurs équipes,et sera le découvreur des talents de demain.
Ses sponsors sont naturellement ses founisseurs,d'abord les firmes d'électro ménager,puis les équipementiers vélos,motos.
Il faut dire que,s'appuyant sur son palmarès sportif,on se bouscule pour acheter chez "DE GRI" comme tout le monde l'appelle à Besançon.
Il a cotoyé les plus grands,Kubler,Bobet,Robic,Gaul, Coppi,Anquetil,Stablinski,etc.
En 1980,c'est lui ,qui fera que Besançon puisse acceuillir les championats du monde sur piste,au stade vélodromme de la gibelote.
Il disparaitra prématurément en 1987 à l'âge de 64 ans,laissant un grand vide.
En 1994,la ville de Besançon,le remettra encore une fois à l'honneur,en lui attribuant une rue,cette voie vous mènera au fort de Chaudanne,ultime clin d'oeil,à l'excellent grimpeur qu'il était,cette voie se nomme:
Montée Jean de Gribaldy.
Voilà quelle personne était ce bisontin ,aimé de beaucoup,visionnaire avant l'heure,et qui a su promouvoir,et de quelle manière,sa bien aimée Franche-Comté.

Avec une petite question pour corsé ce texte:

Ce magasin ouvert en 1955,entre l'enseigne Nicolas actuelle,et un marchand de poissons,a remplacé quel commerce ?



Hommage rendu ( Sur le n°364 de BesançonVotre.Ville de janvier 2012 )

A l’occasion du 25e anniversaire de la disparition de Jean de Gribaldy, sa famille, ses
amis, le maire rendent hommage à cet ambassadeur de Besançon qui s’est fait un nom dans
l’univers du cyclisme, comme coureur professionnel d’abord (de 1945 à 1954), puis comme
directeur sportif à partir de 1964. Celui que l’on surnommait “Le Vicomte” a certes marqué
de son empreinte l’histoire de la capitale comtoise mais surtout le monde de la petite
reine. Grand découvreur de talents, il est à l’origine notamment de la carrière de Joaquim
Agostinho et de Sean Kelly. Une plaque commémorative a été dévoilée le 2 janvier sur la
façade de son ancien magasin, 18, place de la Révolution. Et pour les passionnés de
vélos ou de destins d’exception qui souhaiteraient en savoir davantage, Pierre Diéterlé
lui consacre un site biographique http://www.jeandegribaldy.com où trouver une mine d’informations,
de témoignages et toute une galerie de photos souvenirs.
J'te veux faire voir,si l'coucou c'est une mère


Retourner vers « Sport »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité