Whisky jurassien

Tout sur les vins du Jura, de Haute-Saône... et de Saint-Dizier L'Evêque !
Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Whisky jurassien

Message non lupar Thierry39 » jeu. 06 août 2009, 13:46

LES DEPECHES LE PROGRES
www.leprogres.fr

Article du 1er août 2009


La brasserie Rouget-de-Lisle se lance dans un whisky jurassien


Image
Le Jura, célèbre pour ses vins, sera maintenant connu aussi pour son whisky / Photo Philippe Trias

Après la création de dix-sept variétés de bière locale, Bruno Mangin a relevé le défi d'un premier whisky aux arômes du Jura. La première production, vieillie trois ans, sortira fin 2009

Pour fabriquer du whisky, il faut d'abord de la bière. L'idée est donc venue naturellement à Bruno Mangin, brasseur à Bletterans, qui a lancé une bière jurassienne en 1994, de créer un whisky local. Tous les brasseurs ne fabriquent pas forcément du whisky et inversement. Mais Bruno Mangin voulait aller plus loin que la fabrication de la bière : « faire des produits dérivés me semblait important. On a commencé avec des confits de bière, il y a environ quinze ans. On peut faire aussi du vinaigre, mais c'est difficile à commercialiser. Le whisky est la dernière étape. Les premiers ont été distillés en mars 2006 et sont en tonneaux depuis. » La bière du Jura est différente dans son aromatisation, qui n'est pas uniquement due au houblon mais aussi aux plantes régionales, gentiane et absinthe, mais aussi au miel et à la farine de gaudes. Une recette spéciale a été mise au point pour le futur whisky : « là, on n'utilise pas de houblon mais différentes cuissons de l'orge pour avoir une bière fortement aromatique, on utilise même de l'orge fumée. » Fermentée, la bière est ensuite distillée lentement pour donner un alcool blanc qui est mis dans des tonneaux particuliers et onéreux, ayant contenu des vins jurassiens. Le bois aspire le vin, vin jaune, macvin, marc, ou vin de paille. De l'alcool est ajouté, ce qui provoque une mutation où le bois rejette ce qu'il contient, le vin, mais aussi ses tanins. Le bois communique alors son aromatique à l'alcool. Et chaque tonneau en a une différente selon son contenu : « nous voulons faire tourner l'alcool dans différents tonneaux pour qu'il puisse prendre un maximum d'aromatiques. Plus on fait tourner le whisky et plus on le laisse vieillir, meilleur il sera. » C'est sur ce modèle que les whiskys écossais haut de gamme sont d'ailleurs conçus, avec des barriques qui viennent du monde entier et ayant contenu du porto, des vins d'Espagne, de Sicile, de Bordeaux ou de Bourgogne.

« Pour l'instant, on va commercialiser deux whiskys différents, des mono-barriques : ils n'ont été vieillis que dans un seul type de tonneaux, l'un en macvin, l'autre en vin de paille. » Ces whiskys typés présentent des tons grillés fumés avec une sensation de sucre sans en contenir, avec une teneur en alcool comprise entre 43 et 45°. Limpide et brillante, sa couleur tire sur le brun, l'ambré fauve. La première production, en petite quantité, sera commercialisée en fin d'année. « C'est un investissement très lourd : une partie est commercialisée en trois ans, l'autre en neuf ans ». Dans cinq ans, on aura un rythme de croisière avec une quantité de bouteilles suffisante pour tenir l'année. Le retour sur investissement sera long mais viable à terme, après la vente des premiers « neuf ans ». C'est un produit pour me faire plaisir, mais qui va se vendre. » Nul doute que le whisky jurassien aura le même glorieux destin que sa grande sœur la Rouget-de-Lisle, créée en 1994.

Stéphanie Chatelain

Recherche flaconneur
Le premier whisky jurassien de la brasserie Rouget-de-Lisle, vieilli trois ans, sera commercialisé pour les fêtes de fin d'année. Il en existera deux types : l'un vieilli dans des tonneaux ayant contenu du macvin, l'autre dans des tonneaux ayant contenu du vin de paille. Il reste cependant à en trouver l'écrin. « Je cherche un flacon qui soit joli en plus de l'excellent alcool qu'il contiendra. Et joli aussi pour qu'on ait envie de le garder, un peu comme un collector, parce que ce sera une production en faible quantité, environ six cents bouteilles. Donc on cherche un flaconnage d'exception pour marquer la naissance de ce premier whisky jurassien. »
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Whisky jurassien

Message non lupar lionel » jeu. 06 août 2009, 18:08

J'ai reçu en cadeau, très récemment, un whisky élevé dans des fûts de vin de paille. C'est plus qu'intéressant. :oui:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Ferréol
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 410
Enregistré le : lun. 10 oct. 2005, 22:56

Re: Whisky jurassien

Message non lupar Ferréol » jeu. 06 août 2009, 19:06

Salut,

Michel Couvreur, grand nom du whisky en France fait aussi un "Vin Jaune Clerach". Le clerach, c'est le whisky avant qu'il soit whisky, c'est a dire avant qu'il ait fini sa durée de maturation. Là, il le fait vieillir dans un fut de vin jaune tout juste soutiré. La lie et le voile étant encore dedans, il le remplit de ce qui donnerait un single malt si il était travaillé de manière académique.

Je ne l'ai jamais gouté mais vu la réputation de cet homme, il y a fort à parier que ça vaut le détour.

Avatar du membre
Thierry39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 10693
Enregistré le : jeu. 13 juil. 2006, 14:00
Localisation : Belfort, TdB
Contact :

Re: Whisky jurassien

Message non lupar Thierry39 » jeu. 06 août 2009, 19:32

C'est le drame ça, le Whisky. :invis:
Image
Tu m'prends t'y pour un idiot, de pas m'être renseigné là-d'ssus ? Un litre de vin chaque midi qu'on a droit ! et la chopine le soir !

Avatar du membre
Billy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 4434
Enregistré le : mer. 13 juin 2007, 13:08
Localisation : Cernans, Pays de Salins

Re: Whisky jurassien

Message non lupar Billy » jeu. 06 août 2009, 19:35

Après le Jura-Cola, copié-collé du cèlèbre Breizh-Cola, voici le whisky du Jura, qui existe déjà d'ailleur en Ecosse :siffle:
" Ca fait penser à la place des Prés Saintes Marie, le lendemain de la fête du Faubourg, quand il ne reste plus sur le terrain que les emballages vides et les papiers gras ..."
Jean-Marie Jacquet

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: Whisky jurassien

Message non lupar lionel » jeu. 06 août 2009, 21:59

Isle of Jura, Billy. :;) Je crois bien que je les ai tous goûtés... :siffle:
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.


Retourner vers « Oenologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité