Smoby reconnaît être « en difficulté

Métiers et traditions
Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Smoby reconnaît être « en difficulté

Message non lupar Perle39 » jeu. 13 juil. 2006, 19:06

Avec 25,7 millions d'euros de pertes en 2005-2006 selon un bilan encore provisoire, l'entreprise de Lavans a enregistré les plus mauvais résultats de son histoire.

Image

Jamais jusqu'alors ces mots n'avaient été entendus chez Smoby. « Il faut sauver l'entreprise », a d'abord lâché Jean-Christophe Breuil, le président du directoire du groupe jurassien. « L'entreprise est en difficulté », a-t-il admis, quelques minutes après, en évoquant une « trésorerie tendue ». Aveu prolongé par cet autre : « Nous sommes au taquet ! ».
Sa mère Dany, toujours présidente du conseil de surveillance de Smoby, a hoché la tête.
Avec 25,7 millions d'euros de pertes, selon les résultats provisoires et non audités de l'exercice 2005-2006, et des fournisseurs qui sont désormais contraints d'attendre davantage leurs paiements, autrefois réglés sous 48 heures, difficile de faire autrement.


Faiblesse de trésorerie

Aujourd'hui, ces mêmes chiffres seront présentés à la presse économique et financière à Paris, après l'avoir été hier aux cadres et au comité d'entreprise.
Les raisons de ces mauvais résultats sont de plusieurs ordres.
Certes, les comptes sont en grande partie « plombés » par le rachat du groupe Berchet dont la mauvaise gestion antérieure pèse à hauteur de 11,5 millions d'euros dans le déficit annuel à cause notamment de commandes qu'il n'a pas été possible à Smoby de réaliser, le délai étant insuffisant lors de la reprise.
Mais il a fallu aussi au fabricant de jouets supporter la forte hausse des matières premières (plus 25 %, soit environ 10 millions d'euros de plus).

Ajoutons à cela que les ventes de fin d'année n'ont pas été bonnes (7 % de baisse de niveau d'activité chez Smoby et 14 % chez Berchet) en dépit d'une conjoncture plutôt favorable dans le secteur, et un système de facturation trop complexe qui fabrique du coût inutile, et l'on comprend que la marge de manoeuvre était quasi inexistante. Or, c'est malgré tout au cours de cet exercice déjà lourdement grevé que Smoby a du s'acquitter du prix de la fermeture de l'ex-site Solido à Oulins (100 personnes), puis qu'il a supprimé les filiales commerciales redondantes de Berchet. Opérations « lourdes et exceptionnelles » et menées dans un contexte de dépréciation des stocks pour tout compliquer, a admis le président. « Il était difficile de faire mieux, alors que tout s'accumulait ainsi », a plaidé Dany Breuil.

La nouvelle positive, car il en faut bien une, c'est que les banques vont soutenir le groupe jusqu'à la fin de l'année.
A priori, les perspectives commerciales sont bonnes, le rebond s'amorce. « Il est de + 25 % fin juin pour Smoby et de + 8 % pour Majorette, même si Berchet reste à - 16 % », commente Jean-Christophe Breuil.
L'ennui c'est que la faiblesse de la trésorerie handicape gravement le groupe à cette étape de sa mutation, d'autant qu'il lui faudra aussi du cash à moyen et long terme, en particulier pour l'acquisition de licences de marques et de personnages célèbres, forcément indispensables pour demeurer compétitifs aux yeux des consommateurs.


Perte de valeur

Au delà, la contre-attaque est prête et elle a été annoncée en comité d'entreprise où les diverses mesures prévues ont reçu un accueil « mitigé », de l'avis du jeune président du directoire qui a d'ailleurs avoué que certaines ne pourront se concrétiser, sur le plan du redéploiement industriel, que si la conjoncture interne s'améliore et le bilan repart à la hausse.
Les personnels Berchet (500 salariés) vont intégrer Smoby en conservant leurs acquis sociaux, Berchet devenant à moyenne échéance une des marques de produits du portefeuille du groupe.
Le système comptable et juridique sera également simplifié afin de ne plus générer de frais de fonctionnement superflus.
Les sites d'Arinthod et de Moirans seront pilotes et appelés à se développer, tandis que ceux de Lavans et du Cours de Verdun à Oyonnax, inadaptés, seront réorientés vers la logistique pour répondre aux prescriptions de la DRIRE et aux réserves des assureurs.

Cela passera par la mise en place de formations et de moyens de transports pour les employés déplacés de dix kilomètres « mais dans le même bassin d'emploi », a noté Jean-Christophe Breuil, pour qui cette future « adaptation des compétences » ne concerne qu'une centaine de salariés.
Ensuite, il reste à espérer que les ventes de fin d'année soient bien orientées, contrairement à Noël 2006.
Car « la capitalisation boursière est relativement faible », a reconnu le président, conscient de la difficulté de séduire les investisseurs avec ce bilan 2005-2006 et donc de la perte de valeur enregistrée par son groupe.
Si les achats n'étaient pas au rendez-vous, bien des plans de Smoby devraient être revus de manière drastique.
Et l'avenir, cette fois, risquerait de virer carrément au noir.

Source : http://www.estrepublicain.fr

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Message non lupar Angusdels » ven. 14 juil. 2006, 11:36

Ca, c'est pas glop !
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.

Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Message non lupar Karine » sam. 15 juil. 2006, 0:02

Bon on sait ce qu'il nous reste à offrir à Noël... des jouets Smoby ou Jeu Jura...

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Message non lupar Angusdels » sam. 15 juil. 2006, 10:17

Karine, tu as parfaitement résumé la situation. En espérant qu'à Noël, ce ne soit pas trop tard !! ::(
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.

Avatar du membre
Karine
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 12839
Enregistré le : dim. 05 févr. 2006, 13:40

Message non lupar Karine » sam. 15 juil. 2006, 10:25

Rien n'interdit de les acheter dès aujourd'hui ! Moi, j'ai toujours des cadeaux d'avance au dessus de mon armoire... j'achète quand je trouve... et comme c'est souvent, les filleuls sont gâtés tu vois...

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Message non lupar Angusdels » sam. 15 juil. 2006, 10:27

Pas bête !!!
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.


Retourner vers « Savoir-faire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité