Jean-Pierre Lépine se met à l'heure

Métiers et traditions
Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Jean-Pierre Lépine se met à l'heure

Message non lupar Perle39 » ven. 08 avr. 2005, 6:17

Mondialement connu pour ses stylos, le Jurassien Jean-Pierre Lépine se lance dans l'horlogerie. Il présente actuellement sa collection au Salon genevois Time Evolution.

« Ma force est dans la rotule ».
Jean-Pierre Lépine a le sens de la formule. Mais pas seulement. « C'est vrai ! Je n'allais quand même pas faire la même chose que tout le monde. Il fallait que je me démarque. Sinon, ça ne servait à rien de se lancer dans l'horlogerie », souligne-t-il, sur un ton faussement bourru.

Un simple regard sur son garde-temps permet de comprendre que ce Jurassien de 50 ans, basé à Saint-Lupicin, a réussi la première partie de son pari. La Belharra ne ressemble, en effet, à aucune autre montre disponible sur le marché. Ses articulations massives permettant un ajustement parfait sur le poignet attirent immanquablement le regard.

Le modèle Belharra est vendu 3.500 A. Il porte le nom d'une vague apparue sur la côte basque le 22 novembre 2002.
« J'ai déposé le nom », confie l'artisan jurassien.


« L'idée de faire une montre articulée autour de grosses rotules bien visibles m'est venue alors que je travaillais sur le graphyscaph », précise-t-il.
L'objet en question est un des fleurons de sa collection. Un stylo, mi-or mi acier, semblant sorti du fond des mers que n'aurait sans doute pas renié Jules Verne au moment d'écrire 20.000 lieues sous les mers.

Bush, Blair, le G8 et... le pape

Après avoir confectionné des pipes -comme tout bon artisan jurassien qui se respecte-, Jean-Pierre Lépine s'est tourné vers le stylo. Bille et plume. Dans ce domaine, il a vite gagné une notoriété. Et une réputation mondiale. Comme en atteste son livre d'or qu'il ouvre précieusement. Presque religieusement. Les noms de certains grands de ce monde y figurent : Bush, Blair et d'autres. En juin 2003, le maître jurassien est sollicité lors de la signature du G8 pour livrer à chaque président un instrument à écrire. Ils sont tous repartis avec un modèle ëCybergraph.

Même Jean-Paul II aurait un jour possédé un stylo Lépine. « C'est un steward polonais qui me l'a confié lors d'un vol. Quand on a moins le moral, savoir que notre travail est apprécié par des gens aussi illustres permet de se remotiver », concède Jean-Pierre Lépine.

Mais depuis deux ans, une autre idée lui trottait dans la tête. Celle de réaliser cette montre d'exception ; il avait fait un premier essai, en 1988, avec des montres marqueterie.
Depuis peu, l'idée s'est pleinement concrétisée. « Je suis allé au bout de mon rêve. En travaillant sur mon identité. Ma particularité. Le but étant de sortir des produits étonnants qui font rêver », insiste-t-il.

Avec les ours du Haut-Doubs

La Belharra, tout en étant d'une originalité folle, est parfaitement dans l'air du temps. Une charge émotionnelle virile, une forte connotation maritime -« Normal, j'adore la mer »-, le tout animé d'un mouvement mécanique. La recette fait merveille.

Image

Les premières commandes ont afflué lors de la première journée de ce Salon Time Evolution. Les clients viennent de Russie, de Singapour, du Japon et des Etats-Unis. Des territoires sur lesquels les produits Lépine jouissent d'une cote d'enfer. Faisant, par la même, la promotion de l'artisanat franc-comtois. Si Jean-Pierre Lépine s'est attaché au design de l'objet, il a aussi su faire appel à des artisans de la région. Qui ? « Disons qu'en tant que président des ours du Haut-Jura, j'ai pris contact avec les ours du Haut-Doubs », plaisante-t-il. Il n'en dira pas plus. Pour ne pas froisser certaines susceptibilités. Et puis, il faut bien cultiver certains secrets...

Source : http://www.estrepublicain.fr

_______________________________________________________________

Le site est en construction. Dans dans quelques temps, n'hésitez pas à aller le visiter : c'est par là.





*** Message édité par perle39 le 05/07/2005 17:25 ***

Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Jean-Pierre Lépine vend sa montre en Chine

Message non lupar Perle39 » mar. 05 juil. 2005, 17:08

Sa Belharra est disponible dans les boutiques de luxe du monde entier.

Image

Jean-Pierre Lépine est un personnage !
Entendez par là une sacrée caboche de haut-jurassien, mais depuis vingt ans, ce qu'il fait il le fait bien.
Après avoir repris la fabrique familiale de pipes, il s'est lancé dans les stylos et sa griffe a fait le reste.
Ses créations portent toutes les mêmes stigmates : originalité, audace technique, défi au marché.
Ses preuves, il les a faites avec quelques séries limitées vendues dans les boutiques de luxe du monde entier : Zeemanta, Cybergraph, Hedera et surtout Graphyscaf tout droit inspiré de l'univers de Jules Verne.

Des rotules tiennent le bracelet
C'est justement la technicité inégalée de ce stylo qui a propulsé Jean-Pierre Lépine voilà deux ans dans le milieu de l'horlogerie suisse haut de gamme, seul au monde capable de relever le défi de l'hyperprécision.
De ce contact est né le projet d'une montre basée sur le concept révolutionnaire des rotules pour tenir le bracelet. Personne n'y avait songé, Jean-Pierre Lépine s'est lancé à fond dedans : dessins, maquettes, plans...
Les mouvements automatiques sont fabriqués et emboîtés en Suisse par un artisan de Genève.
Le boîtier et les pièces annexes en inox sortent de l'atelier familial en petites séries.
Le tout est poli et satiné à la main.

L'exemple vient de la Suisse
La Belharra du nom d'une vague prisée par les surfers de Biarritz - se décline aujourd'hui en deux modèles pour hommes et deux pour femmes.
En septembre, deux « complications » seront disponibles et ce bijou se vend à New York, Tokyo, HongKong, en Australie, en Russie et bientôt à Canton.

Pour son créateur, il n'y a pas de fatalité : « Il existe des opportunités pour les Jurassiens, de grandes marques cherchent des gens qui savent faire avec du sérieux, de la ponctualité, de la qualité. »
Mais il ajoute : « Dans le Jura, aucune entreprise n'aurait pu faire cette qualité. Je travaille en synergie avec les meilleurs sertisseurs, horlogers du monde qui débordent de travail. Ma montre est « Swiss Made » et le « made in Jura » devrait s'inspirer de ce qui se fait de l'autre côté de la montagne. »

Source : http://www.leprogres.fr





*** Message édité par perle39 le 05/07/2005 17:15 ***

Avatar du membre
Perle39
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 7359
Enregistré le : sam. 11 oct. 2003, 16:58

Créateur libre et sans limite ...

Message non lupar Perle39 » mar. 05 juil. 2005, 17:24

PORTRAIT DE JEAN-PIERRE LEPINE

Installée dans le Jura depuis toujours, l'entreprise familiale de Jean-Pierre Lépine est aujourd'hui spécialisée dans la fabrication d'instruments à écrire et de montres.
Artisan, Jean-Pierre Lépine invente et fabrique ses outils à écrire et ses montres sans limites à son imagination.

La structure de son entreprise lui permet de rester libre dans ses projets, dans sa volonté de continuer à créer des produits différents, typés, à forte identité pour étonner et faire rêver.

Au XVIIIème siècle, Jean-Antoine Lépine, Horloger du Roy, fabriquait au pied du Jura, des montres prestigieuses qui passèrent à la postérité.

Depuis 1988, dans ces mêmes montagnes jurassiennes, à quelques kilomètres de Genève, Jean-Pierre Lépine, spécialiste bien connu des collectionneurs pour ses outils à écrire en série limitée, invente des montres à son image.

En 2005, il crée l'événement en présentant " Belharra ", une montre de caractère.
Image
Issue du fond des océans, la montre " Belharra " est inspirée du " Graphyscaf " (instrument à écrire, série limitée assemblée de 195 pièces) venant des profondeurs de l'imagination de son inventeur.
Image
Bien proportionnée, étonnante, très marquée, " Belharra " a la particularité d'être articulée par quatre rotules d'acier qui permettent une parfaite adaptation de la montre au poignet.
Disponible dans différentes finitions et complications, cette montre est une véritable innovation qui crée toute la différence.

Mail pour contact : jean-pierre.lepine@wanadoo.fr

Source : http://www.watches-lexic.ch


Retourner vers « Savoir-faire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité