Fondeur dans l'âme (bis)...

Métiers et traditions
Avatar du membre
J€@n-Cl@ud€
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 62
Enregistré le : sam. 14 oct. 2006, 13:29
Contact :

Fondeur dans l'âme (bis)...

Message non lupar J€@n-Cl@ud€ » lun. 23 oct. 2006, 15:40

Image
Re bonjour à tous,
Excusez l'ouverture d'un sujet redondant avec celui précédent qui était « Fondeur dans l'âme »...
Mais de la manière que c'était parti et l'importance que j'attache à ce métier, je me devais de faire quelque chose afin qu'il ne soit pas « galvaudé »
Mille excuses à ceux qui avaient déjà répondu à l'autre sujet !
FONDEUR ... sous ce nom générique et barbare, se cachent une multitude de corporations qui ont malheureusement disparues avec la fermeture de la fonderie de Sochaux, technologie oblige... paraît-il ?
Ces corporations, nourrirent pendant des dizaines d'années, des centaines de familles dans une large région autour de Sochaux... Heureusement le métier existe encore en Franche-Comté et dans le pays de Montbéliard !
Qu'étaient-elles, ces corporations ? Elles allaient du mouleur au fondeur à l'ajusteur au mouliste au contrôleur qualité en passant par l'informaticien, l 'électronicien, l' agent de sécurité, le directeur et oui, il en faut au moins un et bien d'autres que je vous épargnerai dans ce post..
Une activité lucrative mais polluante... demandez aux riverains ce qu'ils en pensent, elle disparut, en partie suite, à cette 2ème cause, mais aussi et surtout parce que les motoristes ont choisi de ne plus utiliser la fonte... Cette matière noble qui constituait la base de notre profession, pour la remplacer par l'aluminium (de surcroit bien plus cher... Mais plus léger)matériau abandonné quelques années auparavant, on maîtrisait mal le process. De ce fait, aujourd'hui, on forme moins de mouleurs, d'électriciens etc, etc. en Franche-Comté et en France. Un point positif cependant, lors de cette fermeture, environs 700 employés y travaillaient et il fallu les reconvertir vers d'autres services et usines voisines de la fonderie sur le *CPS* sans qu'aucun d'eux ne fut licencié !
Beaucoup de ces employés étaient admirés pour leur courage d'avoir travaillé xx années en fonderie où personne de l'extérieur ne voulait aller tellement ce métier suscitait de questions du style « Il faut être fou pour travailler là-dedans » la chaleur, le bruit, la poussière, vous imaginez... Sans même l'avoir visitée !!!
Personnellement, j'y ai passé toute ma carrière (43 ½ ) et n'en suis pas mort, enfin pas encore...J'y ai vécu dans moments de bonheur, de difficulté, de drame parfois, mais sans jamais avoir eu cette amertume ou ce sentiment de « c'est bien mieux ailleurs » il y avait entre nous cette solidarité des hommes du feu qu'on retrouve aussi chez les pompiers ou les forgerons. Bref, heureux et surtout fier d'avoir apporté ma contribution à ce beau métier aujourd'hui disparu doublement du paysage sochalien. puisque la fonderie à été remplacée par un immense parking

*CPS*à Centre de production de Sochaux
J€@n-Cl@ud€





*** Message édité par J€@n-Cl@ud€ le 19/03/2007 13:27 ***

Retourner vers « Savoir-faire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité