aiguisage et fauchage à la faux

Métiers et traditions
Avatar du membre
amélie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3348
Enregistré le : jeu. 06 août 2009, 15:02

Re: aiguisage et fauchage à la faux

Message non lupar amélie » mar. 24 janv. 2012, 15:32

hi, hi, hi, faucarder ! gfbertrand, il m'a fallu plus d'une semaine pour comprendre... :bravo: Ceci dit, qui possède encore des cardes dans ses bas de placards ?

Avatar du membre
Mireille
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3166
Enregistré le : dim. 01 août 2010, 9:28
Localisation : Sud Revermont

Re: aiguisage et fauchage à la faux

Message non lupar Mireille » mar. 24 janv. 2012, 17:45

amélie a écrit :hi, hi, hi, faucarder ! gfbertrand, il m'a fallu plus d'une semaine pour comprendre... :bravo: Ceci dit, qui possède encore des cardes dans ses bas de placards ?


MOI ! (enfin pas dans un placard, mais au grenier)

Avatar du membre
amélie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3348
Enregistré le : jeu. 06 août 2009, 15:02

Re: aiguisage et fauchage à la faux

Message non lupar amélie » mar. 24 janv. 2012, 18:00

tu n'as jamais pensé à les descendre du grenier ? (mais ton grenier est peut-être plus propre que le mien).

Chévouainé
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 472
Enregistré le : ven. 31 déc. 2010, 14:02

Re: aiguisage et fauchage à la faux

Message non lupar Chévouainé » mer. 29 août 2012, 22:00

Eh bien Gilbert, tu as lancé un fil bien intéressant et très vivant. :bravo:

Henri t'a fait la leçon de râtelage.

Personnellement, j'ai trois remarques à propos de ton fauchage :
* d'abord la raguzotte, la rémolatte. Pour commencer, il faut choisir un des deux cotés pour l'aiguisage, soit la pointe de faux à droite, soit à gauche. Il y a les deux écoles. Mais en aucun cas, on ne retourne la faux en cours d'aiguisage. Ensuite, le mouvement à adopter est uniquement un mouvement du poignet. Le coude ne doit pas bouger. Le bras suit simplement l'avancement du talon vers la pointe. Et il ne faut absolument pas retourner la raguzotte pour passer d'un coté du fil à l'autre ; il faut utiliser ses deux cotés. Et lorsqu'on à fini d'aiguiser sa faux, on en rabat l'entchaipure (le fil) en passant la raguzotte du talon à la pointe d'un mouvement continu et régulier sur les deux côtés.
Et n'écoute pas les histoires de ceux qui prétendent qu'on déplace les doigts quand la raguzotte passe? La bonne position consite à poser l'avant-bras et la paume de la main gauche (ouverte) sur le revers de la lame. C'est la seule façon de faire chanter sa faux quand on l'aiguise.
* ensuite le mouvement de la faux. Le bon mouvement consiste à faire tourner le fauchet (le manche) autour du manchon central tout en le déplaçant sur un arc de cercle. Sur ta vidéo, on voit qu'au contraire tu fais tourner le fauchet autour du manchon que tu tiens en main gauche. Ce n'est pas le bon mouvement car en faisant de la sorte tu ne fauches pas tu r'zoppe. Le trait de fauchage ne fait pas un arc de cercle devant toi mais au contraire la faux à tendance à faire un mouvement qui la rapproche de toi.
* Enfin, l'effort le plus important doit être fait par le bras gauche, alors que la main doite porte simplement la faux. De cette façon, elle reste en permanence en contact avec le sol. Elle ne tappe pas et ce mouvement évite de piocher et de piquer la pointe.

Et pour finir, un petit truc pour bien monter ta faux dans le fauchet, pour qu'elle coupe sans effort (à condition qu'elle soit bien battue et aiguisée). Tu poses ta faux à plat par terre en câlant le manche extrême contre ta cheville gauche. Et en la faisant pivoter autour de ce point fixe (ta cheville) tu marques délicatement le sol avec la pointe puis avec le talon (de la faux). Idéalement, l'arc de cercle marqué par la pointe doit être environ 2 cm plus près de toi que l'arc de cercle du talon. C'est ce réglage qui définit "l'ouverture" de ta faux et donc la progression de ton fauchage vers l'avant. Plus elle est ouverte et plus tu avances mais plus c'est fatiguant et plus "parfait" doit être ton mouvement. De même, plus l'herbe est difficile et moins la faux doit être ouverte.

J'espère que ces quelques commentaires te seront utiles. Tu passeras bientôt du statut de bâsiaidjie à celui de soiyou.

Avatar du membre
Domi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8052
Enregistré le : mar. 26 sept. 2006, 12:31
Localisation : SPM
Contact :

Re: aiguisage et fauchage à la faux

Message non lupar Domi » mar. 09 avr. 2013, 20:02

Dit je cherche un manche de faux en bois ( Noyer il me semble )à envoyer par avion ici car j'ai une vielle faux je doit ''la Battre '' et je voudrait la 'remonter ' pour l'utiliser !!

je fauche un peu , mais j ai moins de pratique que toi, j'ai appris un peu avec mon grand père dans le 70 :lang:
Image

Chévouainé
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 472
Enregistré le : ven. 31 déc. 2010, 14:02

Re: aiguisage et fauchage à la faux

Message non lupar Chévouainé » mar. 09 avr. 2013, 20:24

Domi a écrit :Dit je cherche un manche de faux en bois ( Noyer il me semble )

Malheureux, du noyer, tu rigoles. Jamais camarade, c'est beaucoup trop fragile. Les fauchets étaient en frêne avec les manchons en hètre.
Pour ce qui est de battre une vieille faux, si tu ne l'as pas appris d'un ancien de visu, je ne crois pas que ça s'improvise. S'il s'agit d'une vieille faux, le risque n'est pas grand de l'aiguiser avec une meule mécanique douce. De cette façon tu pourras te refaire la main. :mscbs:

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: aiguisage et fauchage à la faux

Message non lupar lionel » mar. 09 avr. 2013, 20:28

Domi a écrit : j'ai appris un peu avec mon grand père dans le 70 :lang:

Toujours pas d'électricité, donc ? :invis: :;)
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.


Retourner vers « Savoir-faire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité