Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Métiers et traditions
Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar lionel » mer. 17 févr. 2010, 12:45

Bonjour à vous,

Et félicitations pour votre site que je découvre et qui dresse un portrait de Franche-Conté "appétissant", très riche et convivial. Pour y avoir passé de bons moments il y a quelques années (Je suis Lorrain mais vis désormais dans l'arrière-pays de Montpellier), je sais la richesse de cette région, au delà de sa gastronomie (Vin Jaune, saucisses de Morteau ont toujours leur place dans mes rendez-vous gastronomiques) .

Ce qui m'amène est particulier : je suis en pleine enquête sur l'histoire de l'élixir "Mazarine" inventée par les moines de Montbenoit en 1637. et commercialisée par la maison Cusenier de 1903 à 1933. Je suis pour l'instant bloqué car seule la mémoire collective où la passion de quelques Franc-Comtois pour les liqueurs de leur terroir pourraient me permettre d'aller au bout du mystère. Je pense également que les citoyens du Saugeais sont les mieux placés pour m'éclairer mais je ne trouve pas de contact.

Je me permets de m'appuyer sur vous car vous devez avoir un réseau important et j'espère ne pas abuser de votre temps ce faisant.

Vous trouverez ci-dessous le détail de mes tribulations autour de l'élixir. Tout part de deux très vieilles bouteilles trouvées en vide-grenier à Lunel, Hérault.

Pourriez-vous, s'il vous plaît, soit me faire part de contacts qui sauraient peut-être m'aider ? Ou transférer cet email aux personnes que vous pensez susceptibles de détenir une mémoire historique et par conséquent éclairante ? Mairies, Musées, République du Saugeais, spécialistes des liqueurs, œnologues...

Je suis un particulier passionné par l'histoire des objets populaires du quotidiens et essaie toujours de reconstituer la trajectoire des objets, ce qui est passionnant et souvent surprenant.

Je vous remercie mille fois pour l'attention que vous prêterez à ma demande singulière,

Bien cordialement,

Jean-Pascal
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8172
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Sobi » mer. 17 févr. 2010, 13:24

Allo Riton ? :siffle:
Carpe diem

Avatar du membre
Jean-Pascal
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 13
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010, 12:53

Le début de l'enquête sur l'élixir "Mazarine"

Message non lupar Jean-Pascal » mer. 17 févr. 2010, 14:10

Bonjour,

Je complète le sujet qu'a si sympathiquement créé Lionel avec la situation de mes recherches à ce jour.

Merci par avance à ceux qui sauront éclairer nos lanternes en participant à l'enquête.....

Cordialement,

Jean-Pascal

- - - -

Élixir Mazarine - Abbaye de Montbenoit 1637 - Marque Cusenier 1903
Dictame d'or douce liqueur, Puissant et délicat breuvage, Qui nous met du soleil au cœur, Et ragaillardit le vieil âge.


Trouvées en vide-grenier à Lunel (Hérault) deux très vieilles bouteilles très sales, belles & anciennes (de forme triangulaire à leur base avec un long goulot) et ornées sur deux de leurs trois faces d'une croix de Lorraine et de l'inscription en lettres médiévales : Mazarine, façonnées très artisanalement (verre soufflé vert clair cathédrale assemblé en trois pièces, gros goulot et "cul de bouteille" très épais, lettres et croix en relief) sont à l'origine de mes recherches approfondies. En voici une :

Image


Dans un premier temps, ces recherches ne m'ont mené que sur quelques sites en anglais consacrés aux alcools et sur une première information relative à une liqueur Mazarine remontant à 1637 et inventée par des moines d'une certaine abbaye de Montbenoit.

Grâce à trois mots clés (Mazarine + Montbenoit + 1637) j'aboutis à une page des... archives luxembourgeoises listant l'enregistrement de marques de fabrique début XXème. Heureusement que le Français est la langue officielle du Luxembourg. Bingo : dépôt en novembre 1903 de la marque de liqueur Mazarine par Cusenier avec visuel d'étiquette, slogans et la mention inventée par les moines de Montbenoit 1637.

Voici le lien :
http://www.legilux.public.lu/leg/a/annexes/1903/annexe_02/annexe_02.pdf

La marque est renouvelée en 1913 & 1923, après je ne trouve plus rien.

Dépôt de Marque Cusenier :

N° 1144. — novembre 1903 — Cusenier — La marque comprend : 1° une étiquette rectangulaire traversée au milieu par le mot « Mazarine ». En haut se trouvent au milieu les mots : « Élixir vital » et directement en-dessous sur deux lignes les mots: «Liqueur composée en 1637 par les RR. PP. de l'Abbaye de Montbenoit» et en-dessous dans le coin à droite un écusson et à gauche une banderole portant sur quatre lignes les mots : « Dictame d'or douce liqueur Puissant et délicat breuvage, Qui nous met du soleil au cœur, Et ragaillardit le vieil âge ». — Elle s'applique sur la panse des bouteilles ; 2° une banderole de garantie portant d'un côté le mot « Mazarine» et de l'autre une double Croix, traversée au milieu dune bande terminée de chaque côté d'un écusson avec les mots « Abbaye de Montbenoit», « La Mazarine » et au milieu la double Croix. — Elle est appliquée sur le goulot de la bouteille et s'emploie en toutes couleurs et dimensions et de toutes manières quelconques.

En ajoutant Cusenier comme mot clé, j'arrive sur un blog à priori Polynésien ou Hawaïen (!!) où a eu lieu ces dernières années une discussion autour d'une bouteille Cusenier de Mazarine très vieille que le blogueur a ouverte et qu'ils ont bue (très bon selon eux : avec un goût anisé... ). Ensuite comme ils s'interrogent sur l'origine de la liqueur, quelques réponses amènent à Montbenoit France et également à une Abbaye de Montbenoit en Argentine (?) dont les bouteilles de Mazarine ont elles une forme triangulaire mais avec la marque Cusenier. Ce qui est intéressant, c'est que la page commence avec la photo de leur bouteille qui n'a rien à voir avec les miennes qui semblent être nettement plus anciennes. Mais la leur porte l'étiquette (en anglais, c'est donc de l'export) du dépôt Cusenier de 1903 à 1933. A noter que le lettrage médiéval de Mazarine est le même sur le papier de l'étiquette que celui des lettres en relief de mes vieilles bouteilles.


Bouteille Mazarine Cusenier Export modèle 1903 :

Image


Accès à la discussion du Blog Hawaïen - en Anglais : http://www.swankpad.org/blather/2006/12/02/mazarine-cordial/

Je reste à ce moment bloqué. En Argentine, je ne trouve rien. Montbenoit en Franche-Comté, pas de problème, près de la frontière suisse et de Pontarlier, je localise mais ne trouve rien sur la vie monastique et sur leur production. Les moines auraient fait partie de l'ordre de Saint-Augustin et étaient très peu nombreux. Je sais juste que 1637 se situe durant la Guerre de Dix ans.

Re-bingo et c'est là que cela devient passionnant avec trois mots clés : "Liqueur + Montbenoit + Anis (le goût de la bouteille Hawaïenne)". Et là, je tombe sur une page d'une site belge dérivé de Wikipédia qui se nomme "Wikignole". Voici un copié-collé de l'information que je découvre :

" D'après un livre ancien datant de près d'un siècle (il s'agit de "La Nature" du 2 juin 1894), l'invention de l'extrait d'absinthe serait due à un médecin du nom d'Ordinaire. - D'après une légende, le produit aurait été découvert par les moines de l'abbaye de Saint-Benoît (Montbenoit) ; il se pourrait fort bien que ce soit de ces derniers que le Dr Ordinaire tint le secret de la préparation de cette liqueur ; car, chassé de France pour des raisons politiques, il s'établit à Couvet (Suisse) où il exerça la profession de médecin et celle de pharmacien, qui lui permit de travailler à son élixir. Il mourut, laissant son secret à sa servante ; celle-ci le vendit aux filles du lieutenant Henriot, qui fabriquèrent alors l'extrait d'absinthe en lui donnant une extension assez grande pour une découverte aussi récente." Ensuite, en 1805, le "Pernod" de l'absinthe entre en jeu à Couvet.

Le lien vers la page de Wikignole : http://www.wikignole.be/wiki/Extrait_de_%22La_nature%22_du_2_juin_1894.

La légende voudrait donc que les moines de Montbenoît ait inventé l'absinthe ! Rien que cela !

Je n'ai pas trouvé pour l'instant de pistes sur le livre "la nature" de fin XIXème et mes nouvelles recherches géographiques autour de l'abbaye m'ont fait arriver à un billet de 2006 sur le blog français d'une jeune femme, Cristolinette à Créteil, consacré à la République du Saugeais" au cœur de laquelle se trouve l'abbaye.

La page du blog :
http://cristolinette.spaces.live.com/blog/cns%219734FC87D57E46CA%216323.entry.

J'y apprends aussi que l'abbaye avait fermé en 1773 - donc un peu avant la révolution. Et cela m'intrigue. Je n'ai à ce stade plus que des questions :

* Les moines sont ils partis en Argentine ? sont-ils restés en Franche-Comté ?

* De qui Cusenier a t'il obtenu la recette de Mazarine ? D'un accord avec les Moines ?

* Mazarine a t'elle été fabriquée de 1773 à 1903 ? Où ?

* Mazarine est-elle l'ancêtre de l'Absinthe où il ne manquerait que l'extrait ?

* De quelle époque datent mes bouteilles ? D'où viennent-elles ?

En nettoyant la première bouteille, j'ai dû enlever des concrétions ressemblant à du calcaire comme celles qu'on trouve sur les rochers en bord de mer. Et dans la terre qui était dans la bouteille (comme si elle avait été déterrée...), j'ai trouvé un coquillage.

Je bloque à ce stade des recherches et je veux aller au bout de cette histoire, elle est trop intéressante.

Qui saura m'aider ? Mille fois merci par avance.
"Celui qui déplace la Montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres." - Confucius

Avatar du membre
g_painblanc
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1623
Enregistré le : jeu. 08 nov. 2007, 8:01
Localisation : ARC ET SENANS
Contact :

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar g_painblanc » mer. 17 févr. 2010, 21:43

Cusenier était une entreprise distillant l'Absinthe et d autres produits. Basé à Ornans (vallée de la Loue), l entreprise s'est très vite agrandi, des succursales produisant des alcools ont été installées à Paris, en Algérie et ailleurs.

Concernant le Docteur Ordinaire, je suis en train de travailler sur lui et sur l absinthe. Il semblerait que les moines de Montbenoit, n aient rien à voir avec la recette de l absinthe (ce qui ne les empeche pas de distiller). Le docteur Ordinaire n aurait pas inventer l absinthe mais aurait propagé l elixir d absinthe produit par une femme en Suisse.
Mon prénom est Gilbert, Mon nouveau site : www.arcetsenans.com
Ma passion : www.cloches.org - Mes vidéos : http://fr.youtube.com/user/gpainblanc - mon soutien : www.smam.info

Avatar du membre
hderogier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5376
Enregistré le : ven. 19 déc. 2008, 9:30
Localisation : 70 GEZIER

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar hderogier » jeu. 18 févr. 2010, 14:12

Sobi a écrit :Allo Riton ? :siffle:

Je viens de rentrer du Säckelland,que veux tu?
Rien n'est moins sûr que l'incertain.

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8172
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Sobi » jeu. 18 févr. 2010, 15:25

Aurais-tu quelque information à transmettre à Jean-Pascal ???
Carpe diem

Avatar du membre
hderogier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5376
Enregistré le : ven. 19 déc. 2008, 9:30
Localisation : 70 GEZIER

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar hderogier » jeu. 18 févr. 2010, 18:02

Sobi a écrit :Aurais-tu quelque information à transmettre à Jean-Pascal ???

Hélas non,je ne connais pas cette Mazarine.
Rien n'est moins sûr que l'incertain.

Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 13516
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon
Contact :

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar pieradam » jeu. 18 févr. 2010, 23:29

hderogier a écrit :
Sobi a écrit :Aurais-tu quelque information à transmettre à Jean-Pascal ???

Hélas non,je ne connais pas cette Mazarine.


Moi non plus,Mais c'est vrai,celle-là a dû être moins médiatisée !
J'te veux faire voir,si l'coucou c'est une mère

Avatar du membre
g_painblanc
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1623
Enregistré le : jeu. 08 nov. 2007, 8:01
Localisation : ARC ET SENANS
Contact :

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar g_painblanc » ven. 19 févr. 2010, 3:21

Allo Tonton ! :mdr:
Mon prénom est Gilbert, Mon nouveau site : www.arcetsenans.com
Ma passion : www.cloches.org - Mes vidéos : http://fr.youtube.com/user/gpainblanc - mon soutien : www.smam.info

Avatar du membre
Le Grangeard
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1520
Enregistré le : jeu. 01 mai 2008, 18:37

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Le Grangeard » sam. 20 févr. 2010, 14:16

Je dois moi aussi avouer mon ignorance totale.
Je n'ai jamais entendu parler de cette mazarine.
Je continue mes recherches mais je suis assez pessimiste.

Une des hypothèse de l'origine de l'absinthe, voudrait que ce soit les moine de Montbenoît ou du Dr Ordinaire.
Mais elle est écartée aujourd'hui par les historiens de l'absinthe (ils se comptent sur les doigts d'une main).
Et de toute manière, les premières recettes de l'absinthe sont en fait des élixirs (soit des médicaments). C'est bien en Suisse qu'ont été commercialisées les premières absinthes en tant que boisson apéritives.

Avatar du membre
Jean-Pascal
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 13
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010, 12:53

Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Jean-Pascal » sam. 20 févr. 2010, 14:43

Merci à vous pour ces premières réponses !

Même si elles nous laissent dans le flou et laissent à penser que l'élixir Mazarine joue à cache-cache.

Sur la légende des Moines de Montbenoit confiant leur recette et l'extrait d'absinthe au bon docteur Ordinaire, il semble y avoir deux écoles. Voici un extrait du sujet de Le Grangeard (merci pour ta réponse qui vient de tomber pendant que j'écris ces quelques mots) "L'absinthe pour les nuls" :



Message de Le Grangeard » Dim 19 Oct 2008, 19:51

L'origine de la boisson

Il existe en gros deux origines :

La première (aujourd'hui pratiquement rejetée) : l'élixir d'absinthe aurait été inventé par les moines de l'abbaye de Saint-Benoît située à Montbenoît (près de Pontarlier) puis auraient transmis leur recette au docteur Ordinaire qui partis ensuite à Couvet pour cause d'exil politique. Il s'avéra que cet élixir n'était pas fait à base d'absinthes mais à base de chicorée.

La deuxième origine (plus probable) : Henriette Henriod, dit la mère Henriod, vivait à Couvet (Suisse) et élaborait des remèdes à base de plantes dont l'élixir d'absinthe. Elle aurait créé cet élixir avant la venue du docteur Ordinaire vers le deuxième tiers du 18ème siècle. Avec les plantes de son jardin, elle créa l'élixir d'abord par macération puis par distillation chez elle, et le vendait surtout pour un usage médicinal.




De mon côté, et cela pourra intéresser les Absinthe Addicts et g_painblanc pour ses recherches sur le bon Docteur, je suis parti à la chasse de l'article de la Nature du 2 juin 1894 que cite Wikignôle Belgique.

Voici un lien vers la totalité de l'article et j'en profite pour remercier mille fois Denis B. qui fait vivre un site internet génial consacré aux Revues scientifiques francophones
( http://www.gloubik.info/sciences/ ) et qui a mis l'intégrale de l'article en ligne. Wikignôle a fait faux, ce n'est pas dans le numéro de juin mais du 4 août 1894 que paraît l'article sous le nom suivant :

L’absinthe : Histoire - Fabrication - Traitement par A.-M. Villon, La Nature, N°1105 - 4 aout 1894


Lien : http://www.gloubik.info/sciences/spip.php?article208

Vous verrez en le lisant - Wikignôle était confus car ils n'ont fait qu'un copié-collé approximatif de l'article en se l'appropriant - que c'est dans l'article de 1894 que son auteur, A.-M. Villon, évoque un ouvrage ancien de près d'un siècle selon lequel les moines auraient inventé l'extrait et en auraient confié la recette au Dr Ordinaire : C'est un livre de la fin XVIIIème ou début XIXème qu'il nous faut trouver... et c'est pile-poil l'époque où l'abbaye ferme et le moment des échanges de recettes ainsi que la période du lancement par Pernod de sa production ( circa 1805).

Et hop ! à suivre...

Bon alors, les experts Francs-Comtois :
La Mazarine ! qui connaît ?

Merci pour vos premières contributions... je vais aller voir du côtés des Curés (trouverai bien quelque part des moines de l'ordre de Saint-Augustin). D'ailleurs à ce propos, quelqu'un sait où sont passés les moines de Saint-Benoît (Montbenoît) en 1773 ?

A plus,


Jean-Pascal :hat:
"Celui qui déplace la Montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres." - Confucius

Avatar du membre
Le Grangeard
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1520
Enregistré le : jeu. 01 mai 2008, 18:37

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Le Grangeard » sam. 20 févr. 2010, 15:04

A mon avis, il n'y a pas beaucoup de rapport avec l'absinthe, a part que les deux sont faites à bases de plantes.
La mazarine est donc un élixir (une boisson ?) créé par les RR. PP. de MontbenoÎt (en 1637?) à base d'anis et de plantes.
Elle me fait beaucoup penser à ce que les autres abbayes peuvent faire : bénédictine, chartreuse, ...

J'ai mis un bout de temps à savoir ce que signifie "RR. PP." :héhé:
Ça signifie simplement Révérends Pères.

Bonnes chances pour tes recherches, n'hésite pas à nous faire participer à ton enquête.

Avatar du membre
Jean-Pascal
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 13
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010, 12:53

Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Jean-Pascal » lun. 08 mars 2010, 12:54

Bonjour à la Franc-Comtoise à tout le monde !

Pas de nouvelles pistes particulières : j'attends des réponses à des mails jetés à la mer (Révérends Pères Bénédictins et Chartreux, Pernod-Ricard pour Cusenier, Mairie de Montbenoit pour l'Abbaye et ses moines).

Mais par contre une information intéressante qui pourrait confirmer que la liqueur Mazarine a été soit fabriquée ou du moins distribuée en Argentine et au départ d'Argentine, j'imagine, vers les Etats-Unis (ce que les Hawaïens évoquent sur leur blog, notamment en parlant d'une bouteille triangulaire comme celle de notre enquête) :
Cusenier a ouvert une filiale à Buenos Aires en 1890.

J'en déduis qu'il n'y a pas d'Abbaye de Montbenoit en Amérique du Sud mais la présence de Cusenier là-bas fin XIXème rend probable la présence de Mazarine sur le continent américain à partir du dépôt de marque de 1903.

A suivre... Et vous de votre côté ?

Dégusterais bien de la saucisse de Morteau avec un petit vin jaune... bon appétit.

A bientôt,

Jean-Pascal
:hat:
"Celui qui déplace la Montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres." - Confucius

Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Beuillot » lun. 08 mars 2010, 22:00

Jean-Pascal a écrit :
Dégusterais bien de la saucisse de Morteau avec un petit vin jaune... bon appétit.

J'en ai bu trois fois ce week-end, de la Morteau.
Bonne chance pour tes recherches, Jean-Pascal, et pas la peine de me remercier pour les précieuses informations que mon intervention t'apporte. :invis:
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.


Image Image

Avatar du membre
Jean-Pascal
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 13
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010, 12:53

Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Jean-Pascal » mar. 09 mars 2010, 9:22

Beuillot a écrit :J'en ai bu trois fois ce week-end, de la Morteau.
Bonne chance pour tes recherches, Jean-Pascal, et pas la peine de me remercier pour les précieuses informations que mon intervention t'apporte. :invis:


Désolé Beuillot mais ton message est éclairant et précieux : Je ne savais pas que la Morteau se buvait. Je vais même essayer. Peut-être qu'après une dizaine ( + 3 kg ) j'aurai des fulgurances qui me donneront l'idée qui tue pour terrasser Mazarine et ses cachotteries.

Si je ne laisse pas de message sur le forum pendant un mois, envoie-moi le Samu et un diététicien.

Et le Comté ? Tu fais comment ?

Jean-Pascal
:crazy:
"Celui qui déplace la Montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres." - Confucius

Avatar du membre
Jean-Pascal
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 13
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010, 12:53

Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Jean-Pascal » mar. 09 mars 2010, 12:50

Hello,

Grand pas : la world company Pernod-Ricard vient de me transmettre un
contact chez Cusenier à Thuyr (66). Ont-ils conservé archives, bouteilles, et traces de leurs marques depuis le début au XIXème ? Suspens...

A l'assaut,

Jean-Pascal :héhé:


Pour notre culture personnelle ès-liqueurs et nouvelle pièce du dossier "Mais quelle est cette Mazarine !" voici une étiquette argentine de Cusenier fin XIXème (Curaçao) :

Image
"Celui qui déplace la Montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres." - Confucius

Avatar du membre
Jean-Pascal
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 13
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010, 12:53

Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Jean-Pascal » ven. 19 mars 2010, 17:38



Salut à la Franc-Comtoise,

Bien : l'heure est grave :
nous avons fait un grand pas. Petit pour l'humanité mais géant pour les Liquoristes patentés.

Mme Joséphine B., mémoire vive et archiviste de Cusenier, vers laquelle Byrrh à Thuir m'a dirigé n'a pas daigné répondre à ma demande concernant Mazarine malgré un premier mail hyper sympa et un second récemment encore plus tendre. C'est bien dommage car elle détient certainement les clés d'une partie du mystère.

Par contre, Sébastien R. - Archiviste de la société Bénédictine à laquelle j'avais envoyé l'état des recherches (ainsi qu'à la société La Chartreuse qui elle n'a pas répondu) a pris à cœur de plonger dans ses archives et nous soumet une hypothèse à laquelle je souscris - pièce d'archive à l'appui : La Mazarine de Cusenier ne serait qu'une contrefaçon de la Bénédictine sans lien avec l'élixir des moines de l'abbaye mais s'appuyant "commercialement" sur l'image de ces derniers pour faire vrai.


Je vous cite texto des extraits de sa réponse :




... il me semble important de préciser au préalable que la Bénédictine n'a aucun lien avec l'ordre des Bénédictins ou tout ordre religieux. La recette de la Bénédictine a été découverte en 1863 par un négociant en vins et spiritueux, Alexandre Le Grand aîné, sur la base d'un élixir composé en 1510 par les moines bénédictins de l'abbaye de Fécamp. Cette abbaye ayant été détruite pendant la Révolution, un moine transmit un livre de recettes à un aieul d'Alexandre Le Grand, qui le reçut lui-même en héritage. Les marques de fabrique ont été déposées en 1864, et Alexandre Le Grand a participé à la formation de l'Union des Fabricants au début des années 1870, faisant de lui un précurseur de la la protection des marques. Une société anonyme pour la Bénédictine a été crée en 1876 et très rapidement, la liqueur a été exportée avec succès mondialement. Au début du XXème siècle, il se vendait plus de 2 millions de litres de Bénédictine par an à travers le monde. Bénédictine est aujourd'hui une marque du groupe Bacardi-Martini.

Si j'apporte cette précision, c'est parce que la Bénédictine a été, parmi les liqueurs, l'une des plus importantes victimes de contrefaçons au XIXème siècle et au début du XXème siècle. Il ne fait à mes yeux aucun doute que la Mazarine de Cusenier est une contrefaçon de la Bénédictine. En les combinant, 4 éléments me font sérieusement pencher vers cette hypothèse :

- la forme de la bouteille, non pas la triangulaire mais celle qui figure sur le blog hawaïen
- la présence d'un cachet de cire
- le terme "E. Cusenier fils ainé et cie.", très proche du terme "A. Le Grand aîné" figurant sur les bouteilles de Bénédictine.
- le nom lui même, Mazarine, proche de Bénédictine.

Pour vous donner une idée du genre de contrefaçons dont était victime la Bénédictine à l'époque, voici quelques noms de liqueurs dont les bouteilles sont exposées parmi notre "pyramide des contrefaçons" dans notre musée, le Palais Bénédictine :

- Liqueur de Richelieu
- Grande liqueur du monastère
- Liqueur jaune du couvent
- Liqueur de l'abbaye de Foucarmont, élixir des moines cisterciens
- L'abbaye Saint-Bernard
- La Bernardine
- La Capucine
- La Bonapartine
- La Dominicaine
- La Franciscaine
...

Nous en avons plus de 800. La Mazarine n'y figure pas, mais la liste n'est certainement pas exhaustive. La plupart du temps, les affaires de contrefaçon se réglaient au tribunal ou par transaction, avec souvent l'intervention de l'Union des Fabricants.

J'ai également lu le billet du blog hawaïen décrivant une dégustation de Mazarine. L'auteur dit dans son commentaire du 3 décembre 2006 à 7h26 (le 3ème) que la liqueur n'avait pas un goût d'absinthe ou d'anis, mais une saveur très chaude, épicée, boisée. Termes qui s'appliquent plutôt bien à... la Bénédictine, qui est composée à partir de plantes et d'épices.

Dans un de nos registres intitulé "Fraudes", une dénonciation anonyme faite le 11 novembre 1938 signale à la Répression des Fraudes que 3 établissements de Marseille sont suspectés de délit de substitution de Mazarine au lieu de Bénédictine ; c'est à dire qu'au lieu de servir de la Bénédictine à ceux qui en font la demande, on sert de la Mazarine. Ce qui va dans le sens de la contrefaçon, puisqu'il s'agit pour l'établissement en question de servir une liqueur au goût certes proche (ce qui exclut un goût anisé), mais de moins bonne qualité et moins chère.

Vous trouverez en pièce jointe un scan de cette page. Je ne manquerai pas de vous tenir informé si je trouve d'autres éléments.


Vous pourrez facilement voir sur internet des photos de la bouteille Bénédictine, vous permettant de juger par vous-même de ce qui paraît à mes yeux des ressemblances flagrantes. Vous trouverez également certains des dépôts de marques de la Bénédictine dans le même document pdf de 1903, n° 1113 à 1115.

Pour finir, il semble que Cusenier ait démarré ses activités en 1868 près de Pontarlier et de l'abbaye de Montbenoît donc, puis aurait ouvert une filiale à Buenos Aires en 1890 (selon l'article "Cusenier" de Wikipedia).

Si je dois résumer mon avis, je dirais que Cusenier s'est probablement plus qu'inspiré de la Bénédictine pour créer sa Mazarine, qu'il s'agisse de l'histoire, du contenant et peut-être même du contenu, comme beaucoup d'autres à la même époque. J'ai l'impression que l'absinthe et la légende de M. Ordinaire interviennent dans cette histoire plus comme des coïncidences. Ces impressions sont peut-être complètement fausses. Dans tous les cas, je serais ravi que vous me teniez informé de l'état de vos recherches.






Voici l'extrait du registre de la répression des Fraudes (Marseille-1938) :


Image


Image




J'intègre donc, sans aucun doute compte-tenu de l'éclairage documenté de Sébastien, que la Mazarine de Cusenier est une copie de la Bénédictine. Il m'est impossible de dire si c'est une pâle copie ou un produit approchant de qualité. Il est sûr est certain que lorsque la répression des fraudes planque dans trois cafés marseillais (et je trouve que cela va bien à Marseille...) et décèle trois substitutions de Bénédictine commandées par une Mazarine, l'objectif de ces braves cafetiers à la veille de la seconde guerre mondiale n'est pas de tromper l'ennemi mais d'abonder allègrement leur marge.

Je considère acquis également qu'étiquette et bouteille Cusenier tendent à l'imitation de la bouteille de Bénédictine. Si je fixe 1903 pour la période Cusenier, c'est que je n'ai trouvé que ce point de départ. Rien ne préjuge que c'est la date initiale de commercialisation, les brevets se renouvelant à priori de 10 ans en 10 ans, je crois que l'on peut imaginer 1893, 1883...

Ce que je déduis également des informations précieuses de Bénédictine c'est que cette Mazarine Cusenier l'a principalement concurrencé (intentionnellement j'imagine) sur le continent américain par le biais de la filiale de Buenos Aires. Le peu de traces qu'elle laisse en France mis à part dans le registre des fraudes à Marseille qui est le seul site portuaire de production Cusenier en Europe, le fait que Buenos Aires soit le principal port d'Amérique du Sud, que filiale Cusenier y soit ouverte et pour finir le fait que le dépôt de marque ait été fait au Luxembourg comme Bénédictine l'a fait également (En France aussi, je suppose, mais je n'ai rien trouvé) à une époque où les archives ne se consultaient pas si aisément que de nos jours (internet) me mènent naturellement à penser que le marché des Amériques était nettement plus intéressant que notre vieille Europe et notre petite France pour Cusenier et sa contrefaçon : du coup, ce sont les Hawaïens qui en boivent...

Concernant l'absinthe et Cusenier - dernière trouvaille de mon enquête - Il est sûr et certain que la première absinthe apéritive a été produite à Couvet par l'entreprise "Perrenaud" - Pernod en 1805. Eugène Cusenier lançant à priori la sienne en 1858 à Ornans et son fils Élysée créant l'absinthe oxygénée "élixir hygiénique" en 1896 pour contrecarrer la réputation de dangerosité qui est faite à la fée verte (sauf erreur de ma part), la production s'arrêtant en 1915, année de la prohibition. Élysée est au commande de l'entreprise lors de la création de la filiale argentine et du dépôt de marque "Mazarine".

Pour finir, ma bouteille ne ressemble absolument pas au modèle Cusenier fin XIXème-début XXème. Elle semble nettement plus ancienne, XVIIIème ou début XIXème. La facture de la bouteille est par contre très artisanale : verre soufflé assemblé en trois parties collées - martelé cathédrale - vert clair (donc avec des impuretés) - goulot et "cul de bouteille" grossiers. On est loin du verre industriel produit à partir de la-dite révolution (industrielle) de 1848.

Il me reste à concentrer mes recherches sur ce que sont devenus les moines de l'abbaye de Montbenoît après 1773 (chassés par les Francs-Comtois dans un contexte pré-révolutionnaire ?) et à découvrir s'ils auraient continué à produire leur élixir d'abbaye Mazarine ailleurs, ma bouteille se rattachant alors à eux et non plus à Cusenier.

En conclusion, question ouverte : Cusenier aurait-il par simple opportunité fait sienne une marque d'abbaye tombée en désuétude, en quelque sorte dans le domaine public, s'appropriant également abusivement l'identité et la maxime des moines "Dictame d'or douce liqueur, Puissant et délicat breuvage, Qui nous met du soleil au cœur, Et ragaillardit le vieil âge." pour mordre les mollets de Bénédictine aux Amériques ? J'espère vraiment que Joséphine B. de Cusenier participera à la reconstitution du puzzle.


A suivre...

Jean-Pascal
:hat:

PS : quelqu'un connaît-il le Maire de Montbenoit et la Présidente de la République du Saugeais (ou l'un de ses citoyens) ?
"Celui qui déplace la Montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres." - Confucius

Avatar du membre
Le Grangeard
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1520
Enregistré le : jeu. 01 mai 2008, 18:37

Re: Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Le Grangeard » sam. 20 mars 2010, 18:02

Félicitation pour cette enquête ! J'ai lu ton message avec plaisir.
Continue à nous en faire profiter. Hélas, je ne pourrais pas t'aider.

Avatar du membre
Jean-Pascal
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 13
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010, 12:53

Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Jean-Pascal » sam. 20 mars 2010, 19:26

....

Merci à toi Le Grangeard !

Je crois que je vais frapper un grand coup en envoyant au Maire de Montbenoit une affichette à diffuser auprès des citoyens de la République du Saugeais (affichage communal tout du moins) genre :


Qui connaît cette bouteille !

avec photos et questions existentielles...

Forte récompense : c'est à dire ma plus grande estime.



D'une part, parce qu'il serait temps qu'on se marre un peu !

Et, d'autre part, parce que si cette maudite bouteille triangulaire qui cache son jeu est millésimée XVIIIème siècle et a été produite par les Moines de l'Abbaye (avant leur fuite face aux Franc-Comtois qui leur couraient après avec leurs fourches, avides de liberté et de République : "ni dieu ni maître") il doit y en avoir de ces bouteilles dans les greniers, dans les caves, dans les champs, dans les bois et chez les archéologues de la Direction Régionales des Affaires Culturelles lorsqu'ils ont fouillé l'Abbaye lors de sa restauration.

Dès qu'elle est prête, je balance l'affichette sur le forum pour que vous puissiez l'imprimer et participer activement si cela vous dit aux recherches (je sais pas, moi, vous pourriez l'afficher au bistrot du coin, à celui de l'autre coin, à la Boucherie Morteau, à la Fromagerie Comté & Cancoillotte, chez le Caviste Jaune Paille et dans les cafés aussi (c'est pas pareil qu'un bistrot)).

Quant à Joséphine B. de la maison Cusenier qui fait le sourd courriel, je pense lui téléphoner.

La seule aide dont j'aurais besoin, c'est des infos sur la république du Saugeais de nos jours (mes infos remontent à 2006).

A très bientôt,

Jean-Pascal
:;)
"Celui qui déplace la Montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres." - Confucius

Avatar du membre
Jean-Pascal
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 13
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010, 12:53

Recherche infos sur élixir "Mazarine"

Message non lupar Jean-Pascal » dim. 21 mars 2010, 11:20

...


Action !

Voici l'affichette que je vais adresser aux Communes du Saugeais, à l'office du Tourisme de Montbenoît, aux archéologues de la Drac, etc. ...

Si vous en avez envie, participez en l'imprimant et la diffusant : logiquement clic-droit & enregistrez l'image sous ou alors demandez-moi par mail, celui qui figure sur l'affichette, un original A4.



Image



A bientôt,

Jean-Pascal
:hat:
"Celui qui déplace la Montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres." - Confucius


Retourner vers « Savoir-faire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité