Alésia...

Faits historiques, Grands Hommes, patrimoine, légendes...
Répondre
Rémus Faber
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1488
Enregistré le : lun. 11 mars 2013, 21:43

Re: Alésia...

Message par Rémus Faber » ven. 28 sept. 2018, 11:41

Dialogue musclé entre deux alésiopathes caractériels à un stade avancé de leur pathologie.
Une belle avancée quant à la recherche de la vérité historique sur Alesia

municio
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2918
Enregistré le : mar. 15 nov. 2011, 23:32

Re: Alésia...

Message par municio » sam. 29 sept. 2018, 6:27

obelix a écrit : De plus, on constate en BG IV;32 la possibilité d'employer "reliquis" pour désigner la plus grande partie avant de désigner, la plus petite partie de quelque chose.
"Reliquis" employé ici avant "una" uniquement pour des raisons d'ordre chronologique .
De plus,ne désigne pas la taille des parties (grande ou petite) mais leur répartition (les autres,l'une).

La comparaison avec la description d'Alesia ne s'applique pas

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15515
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » sam. 29 sept. 2018, 23:47

municio a écrit :
obelix a écrit : De plus, on constate en BG IV;32 la possibilité d'employer "reliquis" pour désigner la plus grande partie avant de désigner, la plus petite partie de quelque chose.
"Reliquis" employé ici avant "una" uniquement pour des raisons d'ordre chronologique .
Mais employé en premier ! On est bien d'accord sur ce fait ?
municio a écrit : De plus,ne désigne pas la taille des parties (grande ou petite) mais leur répartition (les autres,l'une).
Toutes les autres sauf une, comme pour Alésia.
municio a écrit :La comparaison avec la description d'Alesia ne s'applique pas
Et pourquoi donc ?
Si "reliquis" est employé ici avant una uniquement pour des raisons d'ordre chronologique, César a certainement employé reliquis avant "pars collis" pour les mêmes raisons, afin de respecter l'ordre qu'il utilise pour décrire toutes les oppida, d'abord toutes les parties protégées par la nature, ensuite la partie unique qui constitue l'accès le plus facile qui est fortifié par l'homme. Il y a bien une chronologie à respecter dans le récit de César ...
Solem lucerna non ostenderent

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15515
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » sam. 29 sept. 2018, 23:48

Rémus Faber a écrit :Dialogue musclé entre deux alésiopathes caractériels à un stade avancé de leur pathologie.
Une belle avancée quant à la recherche de la vérité historique sur Alesia
Toujours le même discours ... :;)
Solem lucerna non ostenderent

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15515
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 30 sept. 2018, 8:44

Voici chez Pline l'Ancien, une phrase qui commence par "reliquis". J'ai un petit doute sur la ponctuation et je verrais le mot "sapientia" avant les deux points. Je n'ai pas le temps d'analyser plus, je dois partir ...

Pline l'Ancien "Histoire naturelle" VII;31:

Reliquis animi bonis praestitere ceteros mortales: sapientia ob id Cati, Corculi apud Romanos cognominati, apud Graecos Socrates, oraculo Apollinis Pythii praelatus cunctis.

Plusieurs l'ont emporté sur les autres hommes en sagesse : tels furent chez les Romains ceux qu'on surnomma Catus (avisé) et Coculus (sensé) pour cette raison, et, chez les Grecs, Socrate, qui fut mis au-dessus de tous les mortels par l'oracle d'Apollon Pythien.
Solem lucerna non ostenderent

Rémus Faber
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1488
Enregistré le : lun. 11 mars 2013, 21:43

Re: Alésia...

Message par Rémus Faber » dim. 30 sept. 2018, 9:00

obelix a écrit :
Rémus Faber a écrit :Dialogue musclé entre deux alésiopathes caractériels à un stade avancé de leur pathologie.
Une belle avancée quant à la recherche de la vérité historique sur Alesia
Toujours le même discours ... :;)
A quoi bon t'escrimer ainsi ?
Ton site ressemble à Alesia comme une vache à une girafe.
Même un enfant de 8 ans peut comprendre ça. ::)

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15515
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 30 sept. 2018, 9:05

Rémus Faber a écrit :
obelix a écrit :
Rémus Faber a écrit :Dialogue musclé entre deux alésiopathes caractériels à un stade avancé de leur pathologie.
Une belle avancée quant à la recherche de la vérité historique sur Alesia
Toujours le même discours ... :;)
A quoi bon t'escrimer ainsi ?
Ton site ressemble à Alesia comme une vache à une girafe.
Même un enfant de 8 ans peut comprendre ça. ::)
Laisse-moi tranquille, s'il te plaît, et retourne avec les enfants de huit ans ! Merci ! ::D
Solem lucerna non ostenderent

Rémus Faber
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1488
Enregistré le : lun. 11 mars 2013, 21:43

Re: Alésia...

Message par Rémus Faber » dim. 30 sept. 2018, 17:36

Ne t'énerve pas,Obé, c'est mauvais pour la santé.
Dis-moi plutôt ce que tu penses de ma métaphore. ::)

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15515
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » dim. 30 sept. 2018, 18:48

Rémus Faber a écrit :Ne t'énerve pas, Obé, c'est mauvais pour la santé.

Je ne m'énerve jamais! J'ai appris à me contrôler parce que je deviendrais très dangereux si je m'énervais! :;)

Rémus Faber a écrit :Dis-moi plutôt ce que tu penses de ma métaphore. ::)
Ce n'est pas une métaphore, mais une comparaison. Un enfant de 8 ans sait ça ! :oui:
Solem lucerna non ostenderent

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15515
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » lun. 01 oct. 2018, 8:26

Voici un exemple de Pline l'Ancien où "reliquis" est placé en tête de phrase sans que l'ordre chronologique en soit la cause:

Pline l'Ancien, Histoire naturelle, livre XI;65 :

Reliquis in suo genere semper absoluta, homini tantum ita sese constricta uenis, ut intercidi eas necesse sit.

Tandis que chez les autres, chacun en son espèce, elle est toujours parfaite, chez l'homme seul elle est souvent liée de telle sorte par des veines, qu'il est nécessaire de les couper.
Solem lucerna non ostenderent

Rémus Faber
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1488
Enregistré le : lun. 11 mars 2013, 21:43

Re: Alésia...

Message par Rémus Faber » lun. 01 oct. 2018, 9:41

obelix a écrit :
Rémus Faber a écrit :Ne t'énerve pas, Obé, c'est mauvais pour la santé.

Je ne m'énerve jamais! J'ai appris à me contrôler parce que je deviendrais très dangereux si je m'énervais! :;)

Rémus Faber a écrit :Dis-moi plutôt ce que tu penses de ma métaphore. ::)
Ce n'est pas une métaphore, mais une comparaison. Un enfant de 8 ans sait ça ! :oui:
Tu as raison, il s'agit d'une comparaison. Cependant la distinction entre les 2 notions est liée à la syntaxe des expressions utilisées et s'avère quelquefois subtile.
Dont acte; que penses-tu de cette comparaison?

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15515
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » lun. 01 oct. 2018, 12:51

Rémus Faber a écrit : Dont acte; que penses-tu de cette comparaison?
C'est du niveau 8 ans ! :oui:
Solem lucerna non ostenderent

municio
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2918
Enregistré le : mar. 15 nov. 2011, 23:32

Re: Alésia...

Message par municio » lun. 01 oct. 2018, 16:28

obelix a écrit :Voici chez Pline l'Ancien, une phrase qui commence par "reliquis". J'ai un petit doute sur la ponctuation et je verrais le mot "sapientia" avant les deux points. Je n'ai pas le temps d'analyser plus, je dois partir ...

Pline l'Ancien "Histoire naturelle" VII;31:

Reliquis animi bonis praestitere ceteros mortales: sapientia ob id Cati, Corculi apud Romanos cognominati, apud Graecos Socrates, oraculo Apollinis Pythii praelatus cunctis.

Plusieurs l'ont emporté sur les autres hommes en sagesse : tels furent chez les Romains ceux qu'on surnomma Catus (avisé) et Coculus (sensé) pour cette raison, et, chez les Grecs, Socrate, qui fut mis au-dessus de tous les mortels par l'oracle d'Apollon Pythien.
Je pensais que le sujet était "reliquis partibus",je vois que tu t'en éloignes et que tu es en plus obligé d'aller racler les fonds de tiroir d'autres auteurs antiques pour sembler dénicher un texte qui pourrait correspondre à ta vaine thèse.

Il y avait pourtant dans le BG en 7,80 un passage écrit par César contenant "ex reliquis partibus" que tu t'es bien gardé de mentionner:

Cum a meridie prope ad solis occasum dubia victoria dubiaretur,Germani una in parte confertis turmis in hostes impetum fecerunt eosque propulerunt;quibus in fugam conjectis sagittarii circumienti interfectique sunt.Item ex reliquis partibus nostri cedebtes usque ad castra insecuti sui colligendi facultatem non dederunt.

On avait combattu depuis midi jusqu'au coucher du soleil, et la victoire était encore incertaine, lorsque les Germains, réunis sur un seul point, en escadrons serrés, se précipitèrent sur l'ennemi et le repoussèrent. Les archers, abandonnés dans cette déroute, furent enveloppés et taillés en pièces, et les fuyards poursuivis de tous côtés jusqu'à leur camp, sans qu'on leur donnât le temps de se rallier.
Modifié en dernier par municio le mar. 02 oct. 2018, 10:53, modifié 1 fois.

municio
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2918
Enregistré le : mar. 15 nov. 2011, 23:32

Re: Alésia...

Message par municio » lun. 01 oct. 2018, 16:48

On constate dans ce texte la présence de "una in parte" avec la préposition "in" venant s'intercaler entre l'adjectif "una" et le substantif "parte",éxemple caractéristique d'une préposition monosyllabique ("in") venant s'intercaler entre l'adjectif et le substantif.
Manneter avait analysé et signalé la même chose pour "reliquis ex omnibus partibus" avec la préposition "ex".

Rémus Faber
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1488
Enregistré le : lun. 11 mars 2013, 21:43

Re: Alésia...

Message par Rémus Faber » mar. 02 oct. 2018, 11:39

obelix a écrit :
Rémus Faber a écrit : Dont acte; que penses-tu de cette comparaison?
C'est du niveau 8 ans ! :oui:
Donc tu admets que ton truc est à Alesia ce qu'une vache est à une girafe.
Si tu préfères les métaphores aviaires, on pourrait dire aussi "ce qu'une dinde est à une autruche"

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15515
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » mar. 02 oct. 2018, 12:48

Pffffffff ! :baille:
Solem lucerna non ostenderent

municio
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2918
Enregistré le : mar. 15 nov. 2011, 23:32

Re: Alésia...

Message par municio » mer. 03 oct. 2018, 10:42

obelix a écrit :
municio a écrit :De plus,ne désigne pas la taille des parties (grande ou petite) mais leur répartition (les autres,l'une).
Toutes les autres sauf une, comme pour Alésia.
Non,à Alesia,une: la plaine,puis toutes les autres: les collines de la ceinture.

municio
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2918
Enregistré le : mar. 15 nov. 2011, 23:32

Re: Alésia...

Message par municio » mer. 03 oct. 2018, 10:43

obelix a écrit :
municio a écrit :
obelix a écrit : De plus, on constate en BG IV;32 la possibilité d'employer "reliquis" pour désigner la plus grande partie avant de désigner, la plus petite partie de quelque chose.
La comparaison avec la description d'Alesia ne s'applique pas
Et pourquoi donc ?
Si "reliquis" est employé ici avant una uniquement pour des raisons d'ordre chronologique, César a certainement employé reliquis avant "pars collis" pour les mêmes raisons, afin de respecter l'ordre qu'il utilise pour décrire toutes les oppida, d'abord toutes les parties protégées par la nature, ensuite la partie unique qui constitue l'accès le plus facile qui est fortifié par l'homme. Il y a bien une chronologie à respecter dans le récit de César ...
La description d'un site est tout le contraire en littérature du déroulement d'actions dans le temps que constitue un récit chronologique.
La description du site d'Alesia n'est pas sujette au temps qui passe.

municio
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2918
Enregistré le : mar. 15 nov. 2011, 23:32

Re: Alésia...

Message par municio » mer. 03 oct. 2018, 10:49

obelix a écrit :Si "reliquis" est employé ici avant una uniquement pour des raisons d'ordre chronologique, César a certainement employé reliquis avant "pars collis" pour les mêmes raisons, afin de respecter l'ordre qu'il utilise pour décrire toutes les oppida, d'abord toutes les parties protégées par la nature, ensuite la partie unique qui constitue l'accès le plus facile qui est fortifié par l'homme.
Je conteste complétement l'ordre et la distinction que tu fais.
En effet,la plaine ne constituait en rien un espace de la nature qui protégeait l'oppidum,bien au contraire!
C'était un véritable boulevard d'invasion et d'accès à cet oppidum.
Le déroulement de la bataille d'Alesia l'a bien montré.

Avatar du membre
obelix
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 15515
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 22:36
Localisation : Dole en amaous ...

Re: Alésia...

Message par obelix » mer. 03 oct. 2018, 12:48

municio a écrit :
obelix a écrit :
municio a écrit :De plus,ne désigne pas la taille des parties (grande ou petite) mais leur répartition (les autres,l'une).
Toutes les autres sauf une, comme pour Alésia.
Non,à Alesia,une: la plaine,puis toutes les autres: les collines de la ceinture.
Tu fais de la contestation systématique! Toi, tu te permets d'écrire "(les autres,l'une)", mais quand c'est moi, ça pose problème ! :invis:
Solem lucerna non ostenderent

Répondre