faire-part en patois

Les questions et remarques sur le patois comtois
Répondre
drine25
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 1
Enregistré le : mer. 04 mars 2009, 13:47

faire-part en patois

Message par drine25 »

Salut les francs-comtois!!!
Je doit fêter prochainement mes 10 ans de mariage et j'aurais aimer réaliser des faire-part en patois ou avec des mots bien d'chez nous.
Inutile de vous dire que le thème est celui de la campagne et de nos verts paturâges.
Merci d'avance pour vos idées.
Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23811
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Re: faire-part en patois

Message par lionel »

Bienvenue à toi, drine :oui: . Nul doute que tu obtiennes réponse. ::)
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.
Avatar du membre
Lacusongirl
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 71
Enregistré le : jeu. 31 mai 2007, 16:21
Localisation : Haute-Saône
Contact :

Re: faire-part en patois

Message par Lacusongirl »

Bonjour Drine25 ! Je pourrai surement proposer quelque chose pour le faire-part mais il me faudrait plus de précisions sur ce que vous voulez écrire.
A bientôt.
Avatar du membre
Beuillot
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 22079
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 23:52
Localisation : Pars collis ad orientem solem :invis: .

Re: faire-part en patois

Message par Beuillot »

Bienvenue, drine (je vais ouvrir :jesors: ).
Si j'y suis t'été, c'est pas pour y rêtre.

Comme ça. Pour rien.
Image Image
Avatar du membre
Le riolu
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2067
Enregistré le : sam. 04 oct. 2008, 0:11

Re: faire-part en patois

Message par Le riolu »

Sois la bienvenue, drine drine :kiss:
Tu sonnes à la bonne porte. SANS blague. :bravo: Mais prépares toi à un choc, :toilet3: on n'ouvre pas la porte d'un asile comme ça. Bientot j'en serai directeur. :sun:
Parler beaucoup est une chose, parler à bon escient en est une autre.
Sophocle.
Répondre