Devises en patois comtois

Les questions et remarques sur le patois comtois
Nicolas
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1126
Enregistré le : dim. 09 nov. 2003, 20:59
Contact :

Devises en patois comtois

Message non lupar Nicolas » mer. 10 oct. 2007, 15:53

Quand je crée des devises pour accompagner les armoiries, j'essaie de mettre en valeur l'originalité du lieu. Quand c'est possible, j'utilise le dialecte local (exemple : à Montmahoux, où j'ai repris le sobriquet en patois des habitants http://montmahoux.free.fr/index.php?a=blason), mais ce n'est pas toujours le cas car les locuteurs n'existent plus ou le conseil municipal est réticent face à l'usage du patois.

Il existe en Haute-Saône une commune dont la devise est en dialecte : Anjeux : "Ai Anjeux lo diale y cueut" (A Anjeux le diable y cuit, allusion aux procès de sorcellerie du XVIIe siècle: de nombreuses sorcières y furent brûlées). A ma connaissance, c'est la seule devise comtoise entièrement rédigée en patois.

Nicolas

PS : pour éviter de relancer un débat inutile, "patois" n'a dans ma bouche aucune connotation péjorative. J'utilise ce terme parce que c'est le plus pratique et le mieux compris.

Avatar du membre
gg25
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 2169
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006, 23:33
Localisation : Plancher-Bas (70)

Message non lupar gg25 » mer. 10 oct. 2007, 20:37

Langue ferait quand même un peu prétentieux, même si un patois peut être considéré comme une langue.
C'est vrai que le mot patois n'a absolument rien de péjoratif et de deshonorant pour ceux et celles qui l'emploient. C'est d'après le Robert "un parler local employé par une population généralement peu nombreuse".

C'est un peu comme pour les sectes et les religions, de même qu'une religion est une secte qui a réussi, on peut dire qu'une langue est un patois qui a réussi.

Avatar du membre
zoul
Une tartine à chaque repas
Une tartine à chaque repas
Messages : 127
Enregistré le : lun. 25 oct. 2004, 1:49
Contact :

Message non lupar zoul » mer. 10 oct. 2007, 23:13

On m'a rapporté récemment qu'il existait une gravure en-dessous d'une statue dans le chateau de Belvoir écrite en franc-comtois. N'ayant pu aller vérifier sur place, j'ai appelé au chateau mais ils ne semblent pas au courant. Cela serait la devise de Belvoir.

Pourtant, je prends cette information très au sérieux car la personne m'a même cité le nom de la statue en patois (le "Madge-Fâ"), qui est effectivement du comtois, et qu'il n'aurait pu inventer lui-même.

Quelqu'un a-t-il des informations à ce sujet ?





*** Message édité par zoul le 10/10/2007 23:13 ***

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » ven. 12 oct. 2007, 12:20

Langue ferait quand même un peu prétentieux, même si un patois peut être considéré comme une langue.


Un patois est une langue, ou en tout cas un dialecte d'une langue plus globale.

C'est vrai que le mot patois n'a absolument rien de péjoratif et de deshonorant pour ceux et celles qui l'emploient. C'est d'après le Robert "un parler local employé par une population généralement peu nombreuse".


Au départ, le terme " patois " est un terme plutôt péjoratif et qui rabaisse la manière de parler et les locuteurs. Il n'y a qu'à voir qui a utilisé pour la première fois le terme " patois ", ce n'était pas en " bien ". Les premières définitions à l'écrit du mot sont péjoratives.

Après le terme a perdu son sens premier, il entretient un peu la confusion car les gens n'étant pas renseigné l'utilise à toutes les sauces et placent toutes les langues " régionales " dans cette catégorie. Les locuteurs l'ont souvent pris à leur compte et n'est pas toujours péjoratif à leurs oreilles. Des groupes de musique comme Massilia Sound System l'emploie même pour qualifier l'occitan en reprenant le terme péjoratif, mais en lui donnant un nouveau sens, et tout en considérant que ce qui est appelé ou a été appelé " patois " est une langue. Je ne sais pas si c'est toujours une bonne chose mais bon ...

Perso, je préfère l'utiliser le moins possible étant donné qu'il est au départ méprisant et entretient une désinformation dans la tête des locuteurs et des autres. Après quand une langue se développe et devient plus présente elle s'émancipe et on l'appelle par son nom plutôt que par le terme " patois " ....

En tout cas : une chose est sure, il n'y a aucune justification à employer le terme de " patois " plutôt que langue, c'est entièrement subjectif.








*** Message édité par Lacuzon le 12/10/2007 15:06 ***

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » ven. 12 oct. 2007, 15:04

DICTIONNAIRE UNIVERSEL 1721. PATOIS :

« Langage corrompu et grossier, tel celui du menu peuple, des païsans et des enfans... on le dit aussi des étrangers dont on entend point la langue. »


ENCYCLOPÉDIE 1765 . PATOIS :

« Langage corrompu tel qu'il se parle dans toutes les provinces : chacune d'elle a son patois ; ainsi nous avons le patois bourguignon, le patois normand, le patois champenois, le patois gascon, le patois provençal etc... On ne parle la langue que dans la capitale. »


on peut dire qu'une langue est un patois qui a réussi.


On dit souvent même qu'" une langue est un dialecte avec une armée "


Retourner vers « Parlers comtois »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité