Textes en franc-comtois ( dialecte jurassien - CH )

Les questions et remarques sur le patois comtois
Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Textes en franc-comtois ( dialecte jurassien - CH )

Message non lupar Lacuzon » lun. 26 mars 2007, 19:39

Pour voir à quoi ressemble un texte en franc-comtois, voila ceux du canton du Jura; la graphie est de l' " orthographe francisée dite de Vatré " ( phonétique avec un orthographe calqué sur le français ) et le dialecte celui du Jura

Rm : A noter que les jurassiens emploient LE et pas LOU, LES et pas LAS à la différence des dialectes comtois.

L'auteur des 2 textes est Jean Marie Moine, créateur d'un Cercle d'étude de la langue au sein de la Société jurassienne d'Emulation (SJE) et défenseur de la langue de l'autre côté de la frontière. C'est lui qui est l'auteur du futur gros dico qui sort bientôt ! ( Yeahhh ! ::D ).

Ceux qui savent toujours pas ce qu'est notre langue, vous trouverez un petit topo sur : http://www.identitecomtoise.net/le_franc-comtois.php

1

Tchétçhe annèe, tiaind qu' i r'vïns d' nôs condgies dains l'paiyis d' mai fanne, i ècmence poi yére les feuyes po aivoi des novèlles de ç' que s' ât péssè dains note câre de tiere, le Jura.

Ç't' annèe, i seus t'aivu bïn trichte d' aippâre qu' ci Jules Vienat d' Tchev'nez était moûe.

C'ment vôs tus, aimis di patois, i aî prayie Dûe po qu' È pregneuche tieûsain d' son aîme dains son cie. È ô! Ci Jules Vienat ainmait l' patois. I l' aî coégnu tiaind qu' i graiy'nôs l' glossére. En lai d'mainde des patoisaints d' l' aimicale des Aîdjôlats, ci véye hanne s' ât botè è graiy'naie des patois mots. I m' raivise qu' è m' é dit ïn côp: «Vôs n' saîtes pe l' piaîji qu' i aivôs tchétçhe djoué, d' graiy'naie en patois, dains les maîrdges d' lai feuye (le Q.J) qu' i yéjôs, tot ç' qu' me péssait poi lai téte. I pregnôs çoli c'ment qu' ïn hèy'rou dvoit: faire âtçhe po savaie note patois. I raidjûenéchôs d' cïnquante ans!».

L' Voiyïn (cercle d'étude du patois) l' é bïn chur envèllie en ènne séaince è Codg'dou po l' ôyi djâsaie pe po l' enrôlaie. È n' sôlait p' de nôs r'contaie en patois, ïn pô tot è pe ran. Malhèyrouj'ment, l' enrôlouse ât tchoé en rotte. Ç' n' ât ran, qu' è nôs dié. Vôs n' èz ran qu' de r'veni ïn côp tchie moi è Tchev'nez, i veus v'lantie rèc'mencie.

Nôs y' sons bïn chur raivu pe nôs ains r'trovè ç't' hanne és eûyes c'ment qu' d' lai vive-airdgent, sietè en lai tâle di poiye. Poi tchaince, nôs l' ains poéyu enrôlaie, che bïn qu' è nôs d'moére de lu ènne vartâbye yeçon d' patois qu' se piaiyene âtoué des hichtoires de sai sïmpye vétçhainche: son afaince, sai djûenaince, lai dyierre, son traivaye de paiyisain, sai famille. I vôs peus dire ènne tchôse, ç' ât qu' èl ainmait le sport, chutot lai pilôme â pie (football). Les doûes étçhipes de Poérreintru (ç'té des roudges pe ç'té des nois) l' aint meinme midyè. È n' m' en tchâd qu' è yôs é dit. Tchie les roudges, i veus djûere contre des nois, tchie les nois, contre des roudges!

Mon chér Jules, i vôs r'mèchie d' m' aivoi taint édie po faire mon glossére ; vôs m' èz bèyie pus d' mil patois mots. Dïnche ès n' sraint dj'mais predju. Chus tiere vote patoise voûe s' ât coidgie, mains i échpére que li-d'tchus, vôs vlèz poéyait r'trovaie des jurassiens l' aimis, po djâsaie d'aivô yôs ci patois, vote vrâ laindye.


2

Lai Coquètte

I ainmrôs vôs djâsaie adj'd'heû d' ïn aimi d' Lai Tchâ-d' Fonds. Ç' ât ïn hanne d' ïn pô pus d' cïnquante ans, aimoéreu d' lai naiture, des dgens d' lai tiere, di patois pe di Jura. Vôs l' coégnâtes chur'ment, èl ât graiy'nou di sïndicat des tchôses des tchvâs. I crais qu' è n' y é piepe ïn yûe dains nôs montaignes de Neutchété pe dains l' cainton di Jura, piepe ènne fèrme laivoù qu' è n' feuche pe aivu po djâsaie d'aivô les paiyisains, d' yote vétçhaince, d' yôs bétes, d' yôs tchvâs.

Ç't' aimi que n' saivait ran d' note jurassien patois è y é ènne boinne diejainne d'annèe, l' djâse mit'naint défïnmeu. Ç' ât qu' è vïnt aidé és lôvrèes d' note rotte de patoisaints d' Lai Tchâ-d' Fonds. Èl é aippris nian p' ran qu' è compâre pe è djâsaie lai bèlle landye d' nôs véyes dgens, mains âchi è lai graiy'naie. An n' compte pus les biats patois qu' èl é graiy'nè : Ènne p'téte bionde en sabats (ç' ât l' hichtoire de ç'te Flora, ç'te dg'ment qu' è y é quéques annèes, traivoichait lai vèlle d' Lai Tchâ-d' Fonds po moinnaie l' laicè), Lattre di Mairtchie- concoué d' Sain'leudgie (po l' concoué d' lai Féte des Patoisaints di ché d' sèptembre 1992 è Sain'leudgie), L'bontemps, Lai Lisètte è les afaints, ... pe i en pésse. È yére tot çoli, vôs comprentes que ç't' aimi é ïn grôs l' aimoé po les tchvâs, qu' è les poétche â fond d' son tiûere.

Aiprés note d'riere patoise lôvrèe, nôs s' sons r'trovè c'ment d' aivége à caibairèt po boire le voirre de l' aimitie. " C'ment qu' t' és v'ni ?" qu' i yi d'maindé. " Poidé, d' aivô mai Coquètte ! " qu' è m' réponjé. Te sais, èlle m' aittend vés son aîbre dains l' aiv'nûe Diopod-Robert. I lai prends po v'ni â traivaiye. L' djoué, çoli vait, mains ci soi, èlle n' était p' bïn d' aiccoûe qu' i lai lécheuche li, èlle sentait l' étâle ! È oh ! Lai Coquètte, ç' ât l' vélo d' note aimi qu' lai boûechene c'ment ch' c' était ïn tchvâ ! L' djoué qu' cheûyé, i seus t' aivu vés ç't' aîbre. Lai Coquètte était li. I m' aippreutché en y' djâsaint, pe miraîçhe, èlle m' é çhoûechè âtçhe en l' araye : " I vois qu' vôs coégnâtes mon maître. Vôs saites, è m' chique bïn, i me n' sairôs piaindre, mains è m' bèye ïn pô s'vent di boidjun. Dites-yi voûere qu' i ainme âchi l' aivène ! ".






*** Message édité par Lacuzon le 26/03/2007 19:48 ***

Avatar du membre
Ivy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6892
Enregistré le : mer. 31 janv. 2007, 10:33
Localisation : Saint Vit

Message non lupar Ivy » mar. 27 mars 2007, 8:13

Tu penses que l'on peut trouver une traduction quelque part parce que j'imagine ne pas être le seul à comprendre certains mots mais à passer à côté du sens général ?
Image

I Viôsse You
Visiblement :invis:.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » mar. 27 mars 2007, 9:11

Je pense qu'il n'y a pas de traduction mais si tu veux savoir pour certains mots : je te le dirai si je les connais, où je demanderai.

Au passage :

lôvrèe = veillée
enrôlaie = enregistrer ( sur un magnétophone ) !
l'enrôlouse = le magnétophone

Avatar du membre
Pieume
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 290
Enregistré le : ven. 01 sept. 2006, 9:18

Message non lupar Pieume » mer. 09 mai 2007, 21:28

J'essaye...

Tchétçhe annèe, tiaind qu' i r'vïns d' nôs condgies dains l'paiyis d' mai fanne, i ècmence poi yére les feuyes po aivoi des novèlles de ç' que s' ât péssè dains note câre de tiere, le Jura.
Ç't' annèe, i seus t'aivu bïn trichte d' aippâre qu' ci Jules Vienat d' Tchev'nez était moûe.
C'ment vôs tus, aimis di patois, i aî prayie Dûe po qu' È pregneuche tieûsain d' son aîme dains son cie. È ô! Ci Jules Vienat ainmait l' patois. I l' aî coégnu tiaind qu' i graiy'nôs l' glossére. En lai d'mainde des patoisaints d' l' aimicale des Aîdjôlats, ci véye hanne s' ât botè è graiy'naie des patois mots. I m' raivise qu' è m' é dit ïn côp: «Vôs n' saîtes pe l' piaîji qu' i aivôs tchétçhe djoué, d' graiy'naie en patois, dains les maîrdges d' lai feuye (le Q.J) qu' i yéjôs, tot ç' qu' me péssait poi lai téte. I pregnôs çoli c'ment qu' ïn hèy'rou dvoit: faire âtçhe po savaie note patois. I raidjûenéchôs d' cïnquante ans!». ...


"Chaque année quand je rentre de vacances dans le le pays de ma femme, je commence par lire les journaux pour savoir de qui s'est passé dans notre Jura. cette année j'ai été bien triste d'apprendre que ce Jules Vienat de Chevenez était mort. Comme vous tous, amis du patois, j'ai prié Dieu pour qu'il prenne soin de son âme dans son ciel. Eh oui, ce Jules Vienat aimait le patois. Je l'ai connu quand j'écrivais le glossaire. A la demande des patoisants de l'amicale des ajoulots ce viel homme s'était mis à écrire des mots patois. Je me rappelle qu'il m'a dit une fois : "Vous ne savez pas le plaisir que j'ai chaque jour d'écrire en patois dans les marges du journal (Quotidien du Jura) que je lisais, tout ce qui me passait par la tête. Je prenais ça comme un heureux devoir, faire quelque chose pour sauver notre patois. Je rajeunissais de cinquante ans." ...

Avatar du membre
Baabizz
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1547
Enregistré le : lun. 21 mai 2007, 10:21
Contact :

Message non lupar Baabizz » mar. 22 mai 2007, 15:09

Comment vous faites pour comprendre ca?? :what:
MOi le chinois c'est pareil :corne:

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23806
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message non lupar lionel » mar. 22 mai 2007, 15:11

T'es suisse, c'est normal ! ::D
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Baabizz
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 1547
Enregistré le : lun. 21 mai 2007, 10:21
Contact :

Message non lupar Baabizz » mar. 22 mai 2007, 15:13

moui ca doit etre pour ca :corne:
moi j parle le suisse si ca vous interesse ::P :crazy:

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23806
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message non lupar lionel » mar. 22 mai 2007, 19:22

J'me débrouille un peu en suisse romand.
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » mer. 30 mai 2007, 9:47

Pour info : un dico français - jurassien/franc-comtois sur " notre langue commune " trés attendu " (écrit par Jean-Marie Moine) vient de paraitre dans le canton du Jura !! Prix équivalent en francs ch : 50 € mais il semble être la bible pour continuer à se battre pour faire repartir la langue. L'avenir de la langue se basera certainement beaucoup sur les dialectes du Jura.

On aura bientôt nos exemplaires en Comté ! ::)

voili !








*** Message édité par Lacuzon le 30/05/2007 09:49 ***


Retourner vers « Parlers comtois »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités