La langue Comtoise

Les questions et remarques sur le patois comtois

Si le Franc Comtois pouvait retrouver ses lettres de noblesse à l'instar du Corse ou du Breton, seriez-vous prêt à l'apprendre et à le transmettre ?

Ah que oui !! Si seulement tout le monde parlait une langue régionale commune en Franche Comté
44
58%
Idée interessante, je me laisserais tenter si je voyais d'autres personnes s'y mettre
19
25%
Bande d'utopistes !! Et puis apprendre une langue, c'est dure !!
4
5%
Pas trés envie, je trouve que les patois même s'ils sont sur le point de disparaitre representent mieux le parler Comtois
2
3%
Je préfere apprendre des langues d'Europe et du monde, tant pis pour les régions
3
4%
Je suis contre le retour de langues régionales presque disparues, le Français seulement en France !!
4
5%
 
Nombre total de votes : 76

Avatar du membre
Ivy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6892
Enregistré le : mer. 31 janv. 2007, 10:33
Localisation : Saint Vit

La langue Comtoise

Message non lupar Ivy » lun. 19 mars 2007, 11:07

Vous n'êtes pas sans savoir que la région était riche de deux langues à part entière (pas patois, langue !!)

Aujourd'hui, une poignée d'hommes et de femmes travaillent à reconstruire et à sauver ce qui faisait intégralement partie de la culture de la Franche Comté.

Il faut savoir que malgré les disparités que l'on peut trouver entre les differents coins de la région, il existe une solution de conciliation. En effet, dans le canton du Jura en Suisse, on continue de parler ce qui fut le Franc Comtois et on invente même des mots pour coller à la réalité du monde.
Image

I Viôsse You
Visiblement :invis:.

Avatar du membre
Ivy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6892
Enregistré le : mer. 31 janv. 2007, 10:33
Localisation : Saint Vit

Message non lupar Ivy » mar. 20 mars 2007, 8:57

Je vois que ça commence à se lancer.
Est-ce que quelqu'un pourrait nous en dire plus sur ce qu'il connait des 2 langues Franc Comtoises et de celle qui est aujourd'hui parlée dans le canton du Jura ?
Image

I Viôsse You
Visiblement :invis:.

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Message non lupar Angusdels » mar. 20 mars 2007, 12:56

Pour le sondage, il me faudraitune case sans avis précis.
Le fait de ne parler que quelques mots différents des autres suffit à me faire plaisir.
Les alngues régionales, c'est bien, mais il serait bon que le français soit maitriser avant, qu'on parle correctement une langues étrangère (de préférence l'anglais) avant de se lancer dans cette aventure.
La langue régionale, c'est aussi un repli sur soi même qui au jour d'aujourd'hui n'est peut être pas d'actualité.
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.

Avatar du membre
Ivy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6892
Enregistré le : mer. 31 janv. 2007, 10:33
Localisation : Saint Vit

Message non lupar Ivy » mar. 20 mars 2007, 14:14

Je ne pense que ce soit incompatible.

Moi je parle quatre langues, j'en apprends une cinquième et j'ai un français plutôt correct et je n'aurais pas l'impression de me replier sur moi-même en apprenant une langue Comtoise.

Si tout le monde parle seulement Français et Anglais, on n'a pas finit de s'ennuyer !! Il y a plein de choses indescriptibles qui se transmettent au travers d'une langue, qu'une traduction ne pourra jamais révéler. Ce serait tellement sympa de pouvoir transmettre des sentiments Franc Comtois dans de la poésie ou dans des chansons !!

Bon, je m'emballe un peu. Ma finance me tape sur le système !! C'est parce qu'il n'y a pas beaucoup de musicalité dans les chiffres. Quoique...lol
Image

I Viôsse You
Visiblement :invis:.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » mar. 20 mars 2007, 17:50

La langue régionale, c'est aussi un repli sur soi même qui au jour d'aujourd'hui n'est peut être pas d'actualité.


::( ...

Sans être " trop virulent ", je pense que cette affirmation est un véritable cliché bien ancré dans la tête de pas mal de français. Les langues régionales sont des richesses inestimables et qui plus est le billinguisme dés le plus jeune âge permet d'apprendre plus facilement d'autres langues comme l'anglais.
Je suis exilé dans le Languedoc, j'apprend l'occitan et je m'enrichis au contacte de la culture occitane. Ce qui ne m'empèche pas d'être ouvert à toutes les cultures et d'apprendre également le franc-comtois.

Je suis émerveillé devant les petits enfants qui reçoivent un enseignement billingue à la maternelle, dans le primaire, et aux collèges dans les écoles " Calendrettes " ( Occitan / Français ). Ces gamins c'est l'avenir, ils parleront l'occitan, le français, l'anglais, ... et peut être d'autres langues ! Et ce sera un beau pied de nez à la culture jacobine français trop souvent prise comme un modèle ! J'ai des potes ici qui ont fait leur scolarité en calendrette et ils sont trés ouverts, fan du métissage des cultures !

Commencer à dire ça, c'est faire le jeu de l'uniformisation et il est trés simple de dire après que apprendre la langue française est un repli sur un état et que nous sommes dans une société où apprendre l'anglais uniquement serait beaucoup plus profitable.

Il y a quelques jours j'étais à Bésièrs pour manifester en faveur de la langue Occitane ! Entre 15 000 et 20 000 personnes dans la rue pour que la langue vive dans la vie publique, pour le développement des cours, ... Des jeunes, des vieux, des gens de partout ...

Le combat contre les langues " minorisées " est un combat d'arrière garde bien au contraire : il faut au contraire faire tout pour les sauvegarder !

Comme dis le ragga d'ici :

" On t'a dit tes ancêtres les gaulois
On a tourné ton regard vers la capitale
Comme si la mer n'existait pas
Comme si aucun navire n'avait fait escale "









*** Message édité par Lacuzon le 20/03/2007 18:08 ***

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » mar. 20 mars 2007, 18:04

Ben moi : passioné par ces langues qui gardent un esprit pour rester en vie, qui se modernisent et qui ne demandent qu'à se réveiller dans la vie publique, je suis prèt à travailler pour redonner des lettres de noblesse à nos langues ! Dans l'hexagone ( occitan, catalan, breton, corse, basque, alsacien, platt , flamand, francoprovençal et les langues d'oil ! ) et dans le monde !!!!! Et puis ...

C'est pas des langues régionales, c'est pas des langues locales, c'est des langues du Monde !

Fâ djasaie vote landye, las dgens !

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message non lupar lionel » mar. 20 mars 2007, 18:06

Je suis très admiratif aussi devant l'enseignement dispensé par les "Calendrettes". L'apprentissage des langues, c'est l'ouverture vers les autres cultures. Je dis celà, mais je ne baragouine qu'un mauvais anglais.
Maintenant, apprendre 2 langues franc comtoises, c'est peut-être un peu trop. Il faut pouvoir trouver un compromis, pour ne pas tourner à la guerre de clochers. En Languedoc, il y a des variations locales concernant l'occitan, mais ils ont su préserver l'essentiel : la communauté culturelle d'une région.
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » mar. 20 mars 2007, 18:14

Maintenant, apprendre 2 langues franc comtoises, c'est peut-être un peu trop. Il faut pouvoir trouver un compromis, pour ne pas tourner à la guerre de clochers. En Languedoc, il y a des variations locales concernant l'occitan, mais ils ont su préserver l'essentiel : la communauté culturelle d'une région.


En fait, comme en Bretagne ( gallo et breton ), la Franche-Comté a réelement 2 langues différentes contrairement au languedoc qui est 100% de langue occitane ( avec des sous dialecte, mais le dialecte languedocien est standardisé ). On ne peut pas faire une langue avec les 2 car c'est 2 langues différentes.

La Franche-Comté a donc : le franc-comtois ( langue d'oil : même famille que le français, considérée souvent à tort comme un dialecte du français, on peut dire que c'est un dialecte de la même grande famille linguistique comme le picard, le normand, le wallon, le gallo, ... )

et

le francoprovençal ou arpitan dans le sud ( 1/3 du Doubs + 2/3 du Jura pour parler en département, qui est une langue d'une famille différente du français et considéré comme l'occitan comme une langue dialectale s'étendant entre autre jusque au val d'aoste en Italie, ... et qui est langue reconnue par la constitution italienne ). Au niveau linguistique, c'est une langue à part, mais qui peut être considéré comme une transition entre langue d'oil et occitan.

Le seul problème c'est que le franc-comtois d'oil est presque en meilleur forme que le francoprovençal ( considérée comme plus distincte que le français ).

Etant de Besac ( dans la partie du franc-comtois ) je me suis mis à apprendre la langue et à essayer de trouver des possibilités de permettre son apprentissage et de la faire vivre !

::( Par contre c'est vraiment dommage pour l'arpitan qui est une langue bien vivante en Savoie, Val d'Aoste, Dauphiné, ... Je m'y intéresse aussi mais c'est assez dur de trouver des élements sur le dialecte comtois.





*** Message édité par Lacuzon le 20/03/2007 18:20 ***

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message non lupar lionel » mar. 20 mars 2007, 18:23

Cela signifie t'il que la région Franche-Comté actuelle est à cheval sur deux cultures différentes ? Et si oui, que faut-il rechercher; un compromis, ou un découpage territorial prenant en compte ces éléments ?

Ou alors peut-on considérer qu'il existe des facteurs culturels communs indépendants de la langue d'origine ? La fameuse identité comtoise que recherche Ivydoubs (Je crois) ne repose certainement pas seulement sur une tradition linguistique. L'histoire commune de notre région, y compris l'histoire récente, a soudé ses composantes.
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » mar. 20 mars 2007, 20:53

Cela signifie t'il que la région Franche-Comté actuelle est à cheval sur deux cultures différentes ? Et si oui, que faut-il rechercher; un compromis, ou un découpage territorial prenant en compte ces éléments ?


En fait, Mme Colette Dondaine, la linguiste spécialiste de la langue franc-comtoise d'oil a écrit dans ses livres que le francoprovençal/arpitan devait être parlé à l'origine sur tout le territoire comtois mais a subis un recul suite à l'influence des langues d'oil par le nord. Donc on peut se dire qu'à l'origine la Comté était linguistiquement plus francoprovençal.

De plus, étant donné que les deux langues n'existent traditionnellement en Franche-Comté que sous forme de dialectes non unifiés , il n'y a pas de frontière claire entre eux. Les vocabulaires s'interpénètrent, de sorte que dans la zone tampon, elles sont facilement incompréhensibles. Je m'intéressé à une assoce du coin de Vercel/Valdahon et c'est dans ce coin qu'il y a la jonction entre les 2 langues et elles s'influencent mutuelement.

Il ne faut pas remettre en cause la Franche-Comté, car la Bretagne qui a une identité forte est EXACTEMENT dans le même cas ! La zone de la langue bretonne se situe dans l'ouest de la Bretagne et à l'est ( Rennes, Nantes, ... ) la langue d'origine est principalement le Gallo, une langue d'oil. Bon le Gallo en Bretagne a un peu une mauvaise image : l'image d'un français mal parlé ( ce qui est faux ) à l'inverse du breton, langue celtique complétement distincte. Même les personnes de la zone du gallo ( comme à Rennes ) apprenent souvent le breton et en font LA langue de toute la Bretagne. Même si de nombreux bretons sont d'accord pour dire qu'il faut sauver aussi le gallo. De plus certains affirment que le breton était à l'origine parlé dans toute la Bretagne : mais il y a une part d'invention d'une Bretagne " unie à 100% sur le plan linguistique ". Mais bon il est de bonne guerre que tous les bretons défendent le breton.
On aurait pu imaginer ça pour la Comté avec le francoprovençal ( le dialecte comtois de cette langue ) mais il est trés mal en point en ce début du XXIe ... à suivre !

Le français a joué également un rôle important historiquement en Franche-Comté même avant l'annexion ... Je pense que c'est dur à nier ! ( sans pour autant perdre de vu notre patrimoine linguistique ).

Ou alors peut-on considérer qu'il existe des facteurs culturels communs indépendants de la langue d'origine ? La fameuse identité comtoise que recherche Ivydoubs (Je crois) ne repose certainement pas seulement sur une tradition linguistique. L'histoire commune de notre région, y compris l'histoire récente, a soudé ses composantes.


La Franche-Comté est une entité politique au départ qui a une longévité importante au cours de l'histoire comme la Bretagne. Non, l'identité comtoise ne reposerait pas seulement sur la langue.





*** Message édité par Lacuzon le 22/03/2007 08:20 ***

Avatar du membre
Angusdels
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6306
Enregistré le : lun. 19 déc. 2005, 18:07

Message non lupar Angusdels » mer. 21 mars 2007, 9:25

Why not ?
Maintenant, qui parle les deux langues suffisament pour pouvoir les enseigner correctement ?
Il ne faut pas non plus réinventer une langue.


Pour le repli, les breton ont une TV et des décrochages sur France 3 où ils parle bretons. C'est bien sauf pour les autres qui ne le parle pas. Et là, on se sent bien mis à l'écart.
"De la discussion jaillit la lumière." Proverbe afghan.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » jeu. 22 mars 2007, 7:39

Pour le repli, les breton ont une TV et des décrochages sur France 3 où ils parle bretons. C'est bien sauf pour les autres qui ne le parle pas. Et là, on se sent bien mis à l'écart.


Pour moi, ce n'est pas un repli, c'est normal ! Il faudrait même généraliser les médias en langues régionales. Je n'aime pas qu'on assimile les cultures " régionales " a du replis, car c'est justement de cette vision qui mène à leur disparition. Je suis totalement à l'opposé de cette manière de voir les choses.

Moi, ça ne me gène absolument pas ! Parfois, ici, des personnes parlent occitan devant moi quand je suis avec des amis qui le parlent, je l'apprend mais je ne comprend pas toujours tout ( surtout quans ces personnes le parlent aisément!), mais j'écoute, j'essai de m'imprégner de la langue, ça me fait trés plaisir de l'entendre parler ... Il ne me viendrait JAMAIS à l'idée de leur dire : " Vous pouriez parler français, vous êtes en train de m'exclure ! ". Leur langue comme les autres a justement pris un sérieux coup car on leur interdisait de parler dans la vie publique au nom d'une normalité où la seule langue était le français ... Ce serait insultant leur dire de ne pas parler leur langue !

J'étais en année d'Erasmus en Angleterre, l'année dernière, je ne demandais pas aux anglais de me parler français, ni une traduction des chaines ::) Alors pour un simple décrochage de France 3 ( qui est pour moi, trop peu ! ) on va pas en faire un fromage ! Le breton c'est une langue de Bretagne, non ?

Si tu ne comprend pas le breton, apprends le ou déja des bases ! Fais l'effort de dire 2-3 mots à des personnes qui le parlent si tu en croises, c'est ça l'ouverture ! Pour moi le breton a autant le droit d'être dans la vie publique que le français.

Il ne faut pas non plus réinventer une langue.


Non il ne faut pas la réinventer, mais c'est important de la standardiser/de l'unifier à l'écrit déja comme le français l'a fait. Toutes les langues " régionales " s'adaptent à la modernité et doivent avoir une forme qui permet leur transmission.

Maintenant, qui parle les deux langues suffisament pour pouvoir les enseigner correctement ?


Pour ce qui est de la Franche-Comté, nos langues sont à un point trés bas, on ne peut pas parler de " vie publique " ou même de médias. La chose la plus intelligente est de travailler avec les assos au niveau des publications, enregistrements, ... et de pas hésiter à apprendre et par la suite, pourquoi pas, créer ... : poésies, sites internet, chanson (?), ...

Pour les cours : il y en a déja à Belfort pour le franc-comtois d'oil avec des personnes qui parlent la langue à l'origine : pour + d'info, contacter l'Union des patoisants en langue romane.





*** Message édité par Lacuzon le 22/03/2007 07:47 ***

Avatar du membre
stephane39
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 50
Enregistré le : ven. 29 déc. 2006, 15:25

Message non lupar stephane39 » jeu. 22 mars 2007, 15:56

quand je pense que mes grands-parents parlent un patois qui va disparaître avec eux...
et quand je vois ailleurs (en bretagne par exemple) comment ils se défoncent pour garder leurs langues, patois, dialectes etc... bref leurs cultures. cela m'attriste beaucoup !
et notre culture ?

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23787
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message non lupar lionel » jeu. 22 mars 2007, 16:02

Ben, dépêche toi de communiquer avec tes grands parents ! Je ne veux pas être provocant, mais dans mon cas personnel, j'ai perdu l'occasion. Je ne souhaite pas que d'autres aient ce même type de regrets. Il ne faut pas envier les bretons ou les occitans, ou les catalans... Il faut, quelque part, s'occuper de nous.
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
Ivy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6892
Enregistré le : mer. 31 janv. 2007, 10:33
Localisation : Saint Vit

Message non lupar Ivy » jeu. 22 mars 2007, 17:43

Je suis tout à fait de ton avis. Une langue ne vit que si elle est pratiquée et si on ne s'y met pas maintenant, elle risque de ne pas resister encore longtemps malheureusement.

Une petite pensée à la langue qui est parlée dans le canton du Jura et qui (Lacuzon devrait pouvoir nous apporter une précision à ce niveau) se rapproche voire represente ce qu'aurait probablement été le Franc Comtois aujourd'hui dans une bonne partie de la région.

Peut-être devrions-nous nous rapprocher de cette langue qui est vraiment active et qui a un mot pour dire Télephone portable, preuve de son activité.
Image

I Viôsse You
Visiblement :invis:.

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » jeu. 22 mars 2007, 18:04

quand je pense que mes grands-parents parlent un patois qui va disparaître avec eux... et quand je vois ailleurs (en bretagne par exemple) comment ils se défoncent pour garder leurs langues, patois, dialectes etc... bref leurs cultures. cela m'attriste beaucoup !
et notre culture ?


Tes grands-parents sont du Jura ? C'est intéressant. C'est trés vrai ce que tu dis, ça fait trés plaisir de voir cette réaction !
Ce qui serait TRES intéressant, mais assez compliqué : ce serait de faire la même chose que des jeunes occitans font ici, ce serait d'aller parler avec les personnes agées qui parlent encore la langue ( ou se souviennent en partie ) et d'effectuer un travail de " collectage " de mots, d'expressions, ... les écouter parler, ... Une collecte pour garder ces trésors linguistiques.

Les grands-parents de ma copine qui sont de Champagnole m'ont dis quelques mots de francoprovençal ( enfin il le qualifie de patois comme partout ) mais la langue semble s'être en grande partie perdu avant, à la génération de leurs parents pour leur cas. Cela doit dépendre des familles.

Ce qui est clair et net, c'est que comme en Bretagne, en Occitanie et partout, l'éducation et l'état a fait une grande pression pour faire disparaitre tout ça des esprits ...

Ben, dépêche toi de communiquer avec tes grands parents ! Je ne veux pas être provocant, mais dans mon cas personnel, j'ai perdu l'occasion. Je ne souhaite pas que d'autres aient ce même type de regrets. Il ne faut pas envier les bretons ou les occitans, ou les catalans... Il faut, quelque part, s'occuper de nous.


100% d'accord avec toi! Il faudrait concrétiser tout ça et pas toujours regarder ailleurs ! La Franche-Comté, petite région pépère et sans histoire doit se bouger et innover !
Par contre, c'est clair qu'en ce début du XXIe siècle : on a bien l'impression que nos langues sont mortes, mais je crois que tout n'est pas complétement perdu ... En Occitanie, tu peux apprendre l'occitan si tu le veux, chez nous : un travail de récuperation et de développement reste à faire !





*** Message édité par Lacuzon le 22/03/2007 18:11 ***

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » jeu. 22 mars 2007, 18:22

Je suis tout à fait de ton avis. Une langue ne vit que si elle est pratiquée et si on ne s'y met pas maintenant, elle risque de ne pas resister encore longtemps malheureusement.


Ca c'est clair : le seul moyen de sauver tout ça, c'est de se réaproprier la (ou les) langues !

Une petite pensée à la langue qui est parlée dans le canton du Jura et qui (Lacuzon devrait pouvoir nous apporter une précision à ce niveau) se rapproche voire represente ce qu'aurait probablement été le Franc Comtois aujourd'hui dans une bonne partie de la région.


Le franc-comtois est encore un peu parlée en Franche-Comté quand même, j'avais rencontré pas mal de locuteurs du franc-comtois à Vercels lors d'une de leur fête. Sinon l'Union des patoisants en langue romane ( franc-comtois ) de Belfort est bien active! Il y a encore des personnes qui parlent courament la langue même si par le fait qu'elle se parle peu, le risque est son appauvrissement.
Le dialecte parlée dans le canton du Juras est linguistiquement du franc-comtois ou tout du moins un dialecte trés proche (comme cela a été défini par les linguistes). C'est le même dialecte que celui parlé dans la région de Belfort/Montbéliard (a part quelques petites différences!).

Peut-être devrions-nous nous rapprocher de cette langue qui est vraiment active et qui a un mot pour dire Télephone portable, preuve de son activité


La langue du Jura était un dialecte du franc-comtois il pourrait servir en grande partie à relancer une dynamique en se basant dessus. De plus, de nombreuses langues se sont standardisé/unifié en se basant sur un dialecte donné ( par ex : le Romanche en Suisse ).
Bien sur, il faut accepter de faire perdre à la langue un grand nombre de dialectes mais au moins on sauve la langue globalement et c'est obligatoire de la standardiser pour l'adapter aux médias modernes surtout à l'écrit ! Un grand nombre de dialectes de la langues ne sont plus parlés donc le plus important au XXIs siècle serait de sauvier ce qui peut encore l'être.

Un dictionnaire conséquent va bientôt sortir dans le Jura, les associations y sont encore bien actives !





*** Message édité par Lacuzon le 22/03/2007 18:29 ***

Avatar du membre
stephane39
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 50
Enregistré le : ven. 29 déc. 2006, 15:25

Message non lupar stephane39 » jeu. 22 mars 2007, 18:28

Message original: Lacuzon


Tes grands-parents sont du Jura ? C'est intéressant. C'est trés vrai ce que tu dis, ça fait trés plaisir de voir cette réaction !

.... reste à faire !



*** Message édité par Lacuzon le 22/03/2007 18:11 ***



oui mes grands parents sont jurassiens, exactement de la bresse jurassienne, ils parle le patois je le comprends très bien (au grand désespoir de mon épouse bretonne qui ne comprends rien à ces baragouinages...), c'est le patois de Saturnin (dans les dépèches il y a quelques années pour ceux qui connaissent).

une idée me trotte dans la tête depuis longtemps, pourquoi ne pas proposéer au conseil général, voir au conseil régional, de réaliser des enregistrements de ces différents patois, langues régionales etc...
J'habite en Bretagne, et ici ils ont une politique de sauvegarde du patrimoine vivant, enregistrements des chansons, des dialectes, des histoires de tels ou tel pays (au sens communes élargies...)
bref, pour ma part ce n'est pas rétrograde, c'est simplement penser à sauvegarder une part de notre histoire, de notre héritage et surtout de notre culture.
quand je pense au nombre de chanson traditionnelle que l'on a perdue...
j'aimerai bien pouvoir dire à mes enfants, vos arrièrres grands parents parlaient le français et ce langage. heureusement avec la vidéo numérique, j'ai des enregistrements, mais pas des choses "scientifiques". et puis ma fille est en âge d'entendre, mais s'en souviendra t-elle ? et mon fils pour l'instant est trop jeune...
je suis musicien et donc attaché au son, et pour moi une langue c'est un son, et c'est dommage de la perdre... je sais que je vais enregistrer mes grands parents bientôt (je pense cet été), mais, c'est plus simple si quelqu'un réalise des enregistrements "neutres", ceci pour garder le côté naturel et spontané.
et puis, il faudrait réaliser de tels enregistrements sur plusieurs personnes... pour avoir l'éventail des dialectes...

Lacuzon
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 412
Enregistré le : mar. 13 mai 2003, 12:54
Contact :

Message non lupar Lacuzon » jeu. 22 mars 2007, 18:46

oui mes grands parents sont jurassiens, exactement de la bresse jurassienne, ils parle le patois je le comprends très bien (au grand désespoir de mon épouse bretonne qui ne comprends rien à ces baragouinages...), c'est le patois de Saturnin (dans les dépèches il y a quelques années pour ceux qui connaissent).

une idée me trotte dans la tête depuis longtemps, pourquoi ne pas proposéer au conseil général, voir au conseil régional, de réaliser des enregistrements de ces différents patois, langues régionales etc...
J'habite en Bretagne, et ici ils ont une politique de sauvegarde du patrimoine vivant, enregistrements des chansons, des dialectes, des histoires de tels ou tel pays (au sens communes élargies...)
bref, pour ma part ce n'est pas rétrograde, c'est simplement penser à sauvegarder une part de notre histoire, de notre héritage et surtout :angry: de notre culture.
quand je pense au nombre de chanson traditionnelle que l'on a perdue...
j'aimerai bien pouvoir dire à mes enfants, vos arrièrres grands parents parlaient le français et ce langage. heureusement avec la vidéo numérique, j'ai des enregistrements, mais pas des choses "scientifiques". et puis ma fille est en âge d'entendre, mais s'en souviendra t-elle ? et mon fils pour l'instant est trop jeune...
je suis musicien et donc attaché au son, et pour moi une langue c'est un son, et c'est dommage de la perdre... je sais que je vais enregistrer mes grands parents bientôt (je pense cet été), mais, c'est plus simple si quelqu'un réalise des enregistrements "neutres", ceci pour garder le côté naturel et spontané.
et puis, il faudrait réaliser de tels enregistrements sur plusieurs personnes... pour avoir l'éventail des dialectes...


Intéressant ! C'est normalement du francoprovençal si je me trompe pas !
Eh oui en Breizh : les choses bougent pas mal quand même à ce niveau ! Le Conseil régional a institué le breton et le gallo comme " langues de Bretagne " c'est symbolique, mais ça montre la volonté de certains de redonner de la valeur au breton ( et même au gallo ) ... ( Avec l'UDB au conseil régional ).

Tu parles de musique ! Mon grand rêve serait que les langues de Franche-Comté soient utilisées par des groupes. J'écoute beaucoup de groupes qui chantent en langues " régionales " : occitan, aragonais ( en espagne, ... par ex Mallàcan mon avatar ), catalan, basque, créole ... J'apprécie BEAUCOUP les musiques actuelles ( reggae/ragga/rap/ska/punk/rock/ ou même chanson plus classique ... ) dans ces langues et il y a pas mal de groupes que j'aime vraiment beaucoup dans ce domaine. Pour ceux que ça intéresse, je peux donner quelques réferences ! ( Même l'Aragonais c'est sympa ! )

Oui, la perte des langues est vraiment trés triste ... Ca me déprime un peu même ! Ca a tendance à prendre ça pour de la fatalité ...

Oui pour les enregistrements c'est une trés bonne idée !!! Moi aussi, pour plus tard, je regrette de pas pouvoir transmettre à mon tour une autre langue que le français à mes enfants ... ( en tout cas pas une langue comtoise ).





*** Message édité par Lacuzon le 22/03/2007 18:50 ***

Avatar du membre
Ivy
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6892
Enregistré le : mer. 31 janv. 2007, 10:33
Localisation : Saint Vit

Message non lupar Ivy » ven. 23 mars 2007, 9:10

Stéphane, je t'envie tellement et je te plains tellement à la fois.

Moi aussi, j'adorerais savoir parler une langue comtoise mais j'imagine que ça doit être vraiment frustrant de ne pas vraiment trouver de locuteurs et de voir que personne ne se sent vraiment concerné dans la région.

Moi, je pensais à une sorte d'Académie dans la région. Un groupe de personnes ayant autorité pour trancher entre différents termes et chargé de mettre en place au moins une langue normalisée, parce qu'en essayant de sauver tous les patois, on risque de tous les perdre.






*** Message édité par Ivydoubs le 23/03/2007 09:11 ***
Image

I Viôsse You
Visiblement :invis:.


Retourner vers « Parlers comtois »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités