Gouise

Les questions et remarques sur le patois comtois
Avatar du membre
hderogier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5513
Enregistré le : ven. 19 déc. 2008, 9:30
Localisation : 70 GEZIER

Re: Gouise

Message non lupar hderogier » ven. 28 oct. 2011, 19:04

Murie a écrit :Serpe, serpette ?

Plus long,le manche!!
Rien n'est moins sûr que l'incertain.

Avatar du membre
Mireille
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3362
Enregistré le : dim. 01 août 2010, 9:28
Localisation : Sud Revermont

Re: Gouise

Message non lupar Mireille » ven. 28 oct. 2011, 19:08

Un croissant? (serpe emmanchée)

Avatar du membre
hderogier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5513
Enregistré le : ven. 19 déc. 2008, 9:30
Localisation : 70 GEZIER

Re: Gouise

Message non lupar hderogier » ven. 28 oct. 2011, 19:17

Mireille a écrit :Un croissant? (serpe emmanchée)

Je vais te nommer Haute Saônoise d'honneur.En effet,il s'agit d'un goyat ou croissant,selon sa forme plus ou moins allongée.
Rien n'est moins sûr que l'incertain.

Avatar du membre
Mireille
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3362
Enregistré le : dim. 01 août 2010, 9:28
Localisation : Sud Revermont

Re: Gouise

Message non lupar Mireille » ven. 28 oct. 2011, 20:17

hderogier a écrit :
Mireille a écrit :Un croissant? (serpe emmanchée)

Je vais te nommer Haute Saônoise d'honneur.En effet,il s'agit d'un goyat ou croissant,selon sa forme plus ou moins allongée.


Je n'ai guère de mérite! il y avait des indices.....
Mais j'accepte quand même l'immense honneur.......

Avatar du membre
hderogier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5513
Enregistré le : ven. 19 déc. 2008, 9:30
Localisation : 70 GEZIER

Re: Gouise

Message non lupar hderogier » ven. 28 oct. 2011, 23:16

Mireille a écrit :
hderogier a écrit :
Mireille a écrit :Un croissant? (serpe emmanchée)

Je vais te nommer Haute Saônoise d'honneur.En effet,il s'agit d'un goyat ou croissant,selon sa forme plus ou moins allongée.


Je n'ai guère de mérite! il y avait des indices.....
Mais j'accepte quand même l'immense honneur.......

You're welcome,young lady!!
Rien n'est moins sûr que l'incertain.

Avatar du membre
amélie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3348
Enregistré le : jeu. 06 août 2009, 15:02

Re: Gouise

Message non lupar amélie » sam. 29 oct. 2011, 9:41

le goui est une grosse serpe.

Avatar du membre
hderogier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5513
Enregistré le : ven. 19 déc. 2008, 9:30
Localisation : 70 GEZIER

Re: Gouise

Message non lupar hderogier » sam. 29 oct. 2011, 11:00

amélie a écrit :le goui est une grosse serpe.

J'y connais pas le jurassien.
Rien n'est moins sûr que l'incertain.

Avatar du membre
hderogier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5513
Enregistré le : ven. 19 déc. 2008, 9:30
Localisation : 70 GEZIER

Re: Gouise

Message non lupar hderogier » sam. 29 oct. 2011, 17:15

amélie a écrit :le goui est une grosse serpe.

Effectivement,très proche de gouise.
Rien n'est moins sûr que l'incertain.

Chévouainé
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 472
Enregistré le : ven. 31 déc. 2010, 14:02

Re: Gouise

Message non lupar Chévouainé » lun. 31 oct. 2011, 23:10

En somme une serpe à chien.
Gouï ou gouise du grec khossia = faux
Bravo Henri pour la question et Mireille pour la solution.

Avatar du membre
Murie
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5149
Enregistré le : lun. 28 mai 2007, 10:31
Localisation : Oppido maximo Sequanorum

Re: Gouise

Message non lupar Murie » mar. 01 nov. 2011, 15:47

Chévouainé a écrit :Gouï ou gouise du grec khossia = faux

???
Voilà une étymologie qui, à tout le moins, aiguise la curiosité murique, voire suscite une certaine perplexité...

Comment le χ grec (khi, prononcé comme le ch allemand ou la "jota" espagnole), a pu donner un [g] ou assimilé ?

Je n'affirme bien sûr pas que c'est impossible, mais pourrais-tu nous indiquer la référence dans laquelle tu as trouvé ce χοσια qui aurait fini par donner "guise" ?

Pour ma part, je n'y vois tout simplement qu'un mot de la famille des "aiguille", "aigu", "acute" (anglais), etc... du latin acutus, cousin de acer (fr. "acerbe", "acéré", "acre", etc.)... bref, une racine ac-, et pas du tout un χ khi...

Encore une fois, je suis preneur de la référence de l'ouvrage qui propose cette étymologie.
Image

Vous n'voulez pas aouâr facile d'en faire façon :invis:

Avatar du membre
hderogier
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 5513
Enregistré le : ven. 19 déc. 2008, 9:30
Localisation : 70 GEZIER

Re: Gouise

Message non lupar hderogier » mar. 01 nov. 2011, 18:52

Murie a écrit :
Chévouainé a écrit :Gouï ou gouise du grec khossia = faux

???
Voilà une étymologie qui, à tout le moins, aiguise la curiosité murique, voire suscite une certaine perplexité...

Comment le χ grec (khi, prononcé comme le ch allemand ou la "jota" espagnole), a pu donner un [g] ou assimilé ?

Je n'affirme bien sûr pas que c'est impossible, mais pourrais-tu nous indiquer la référence dans laquelle tu as trouvé ce χοσια qui aurait fini par donner "guise" ?

Pour ma part, je n'y vois tout simplement qu'un mot de la famille des "aiguille", "aigu", "acute" (anglais), etc... du latin acutus, cousin de acer (fr. "acerbe", "acéré", "acre", etc.)... bref, une racine ac-, et pas du tout un χ khi...

Encore une fois, je suis preneur de la référence de l'ouvrage qui propose cette étymologie.

:bravo:
Rien n'est moins sûr que l'incertain.

Avatar du membre
Sobi
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 8178
Enregistré le : mer. 07 mai 2008, 20:09
Localisation : Avignon !

Re: Gouise

Message non lupar Sobi » mar. 01 nov. 2011, 19:53

Murie a écrit :
Chévouainé a écrit :Gouï ou gouise du grec khossia = faux

???
Voilà une étymologie qui, à tout le moins, aiguise la curiosité murique, voire suscite une certaine perplexité...

Comment le χ grec (khi, prononcé comme le ch allemand ou la "jota" espagnole), a pu donner un [g] ou assimilé ?

Je n'affirme bien sûr pas que c'est impossible, mais pourrais-tu nous indiquer la référence dans laquelle tu as trouvé ce χοσια qui aurait fini par donner "guise" ?

Pour ma part, je n'y vois tout simplement qu'un mot de la famille des "aiguille", "aigu", "acute" (anglais), etc... du latin acutus, cousin de acer (fr. "acerbe", "acéré", "acre", etc.)... bref, une racine ac-, et pas du tout un χ khi...

Encore une fois, je suis preneur de la référence de l'ouvrage qui propose cette étymologie.


:plussoie: :bravo:
Carpe diem

Chévouainé
Un pot par jour
Un pot par jour
Messages : 472
Enregistré le : ven. 31 déc. 2010, 14:02

Re: Gouise

Message non lupar Chévouainé » mer. 02 nov. 2011, 0:04

Murie a écrit :Voilà une étymologie qui, à tout le moins, aiguise la curiosité murique, voire suscite une certaine perplexité...


Intéressante discussion.
Effectivement, cette perplexité ne me choque pas dans la mesure où elle interpelle et oblige à aller plus loin que l’intuition première.

Lorsqu’on analyse la littérature, deux propositions se dégagent :

* Dans Le patois des Fourgs, on trouve gouesse, goi ou goisse = serpe. Tissot propose une origine grecque χοσσα ou χοσσια = faux à faucher.
Dans Vocabulaire raisonné et comparé du dialecte et du patois de la province de Bourgogne, Mignard reprend l’étymologie grecque pour les mots goui ou guisô qui ont la même signification.
Dans son Glossaire genevois, Gaudry-Lefort prolonge cette hypoyhèse en mentionnant le mot goasset = petit couteau (du latin gaesum et bas-latin guaso = serpette).

* Dans les glossaires des patois du grand sud-est, on trouve les mots goy ou gouy = une serpette, gouyarde = grande serpe à long manche ou gouyette = serpette de jardinier ou de vigneron. Charbot (Dictionnaire étymologique de la langue vulgaire qu’on parle dans le Dauphiné, Dictionnaire étymologique du patois lyonnais) propose que ces mots aient été formés à partir du mot celte goyao = javelot.
Cette hypothèse est reprise dans Mémoire sur les langues, dialectes et patois tant de France que des autres pays ; vocabulaire de la langue rustique et populaire du Jura, Monnier mentionne le mot gouesse et ses dérivés ou variants goïot, gouyot ou goyard = petite serpe ainsi que gouet = serpe de bûcheron. Il propose une étymologie dérivée du celte goïa = petite faux.

D'autres étymologies plus "tortueuses" qui évoquent par exemple, comme origine le mot latin anguis = serpent qui par aphérèse, conduirait à gouet.

On peut noter qu’il existait en vieux français le mot parent gouvet ou gouet utilisé par Rabelais dans Gargantua qui indique que c’est avec lui que les moynillons de Séville esgorgetaient les soldats de Pichrocole.


Retourner vers « Parlers comtois »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités