OYE WOUA !!!

Les questions et remarques sur le patois comtois
émigré en 74
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 16
Enregistré le : mar. 16 mai 2006, 22:39

Message non lupar émigré en 74 » mar. 13 févr. 2007, 15:39

Message original: Perle39nMa fille (8 ans) l'emploie à tire larigot :;) .nCela signifie, chez elle, un grand étonnement teinté d'une pointe d'envie.nnMais je doute que cela soit purement franc-comtois...
rnrnrnSi, si, je confirme que l'expression est bien comtoise.
comtois un jour, comtois toujours

Avatar du membre
lionel
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 23806
Enregistré le : ven. 08 déc. 2006, 14:09
Localisation : A l'ouest, toujours plus à l'ouest...

Message non lupar lionel » mar. 13 févr. 2007, 15:59

Message original: beuillotnUne tite blague?nLe dompteur de fauves d'un cirque vient d'acquérir un nouveau lion,magnifique et très puissant.Pour son premier contact avec la bête,il la fait entrer sur la piste du cirque (vide,bien sûr),et commence,le fouet à la main,par qq exercices de base,comme faire monter le lion sur un tabouret,le faire sauter sur un autre,etc...Au bout d'un certain temps,le lion commence à devenir nerveux,ce qui rend le dompteur nerveux également,qui finit par trébucher et commence à basculer en arrière.Le lion en profite immédiatement et,d'un formidable bond,saute sur le dompteur et achève de le faire tomber en arrière en lui plaquant les 2 épaules au sol avec ses énormes pattes.Le dompteur,surpris,s'exclame "oïe ouah!" et le lion le regarde d'un air surpris et lui dit:"toi aussi,t'es de Valentigney?"nRideau!
rnCelle la, il faut que je la raconte à ma tante Simone. (De Mandeure, mais elle a vécu longtemps à Valen.)
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

Avatar du membre
fannyfique
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 20
Enregistré le : dim. 13 nov. 2005, 16:24
Contact :

Message non lupar fannyfique » jeu. 26 avr. 2007, 0:02

vouèille !! mdr je sui fan ! c'est énorme

Avatar du membre
chauvin
Quasi incurable…
Quasi incurable…
Messages : 622
Enregistré le : ven. 13 oct. 2006, 15:56

Message non lupar chauvin » lun. 30 avr. 2007, 10:32

Message original: Nicolas
A Champlitte, ma grand-mère utilise :
- Oye woua don (même sens de fatigue, de douleur...)
Nico


Pour cette définition je pense plutôt à une déformation d'une autre qui était "la(s ?) moi" qui signifiait que la personne était fatiguée , las et avec les prononciations en patois il peut y avoir des déformations d'une expression en une autre, car presque d'un village à l'autre ce n'était pas le même accent. Ce n'est qu'une idée
Jean-Claude

Avatar du membre
Trivia
Une tartine à chaque repas
Une tartine à chaque repas
Messages : 120
Enregistré le : ven. 09 févr. 2007, 15:44
Contact :

Message non lupar Trivia » jeu. 03 mai 2007, 11:12

Et le barka chouia ou parfois décliné en chouia barka, pour dire "hop ca c'est fait" ou "on en parle plus" il y a pas mal de vieux qui l'utilise mais je crois que c'est un truc que les anciens d'Algérie ont du ramener de là-bas!

Avatar du membre
lapive
J’aime ! Une tartine donc
J’aime ! Une tartine donc
Messages : 66
Enregistré le : mar. 11 juil. 2006, 23:26

Message non lupar lapive » mer. 01 août 2007, 7:59

La Germaine, OYE WHOUA, elle tient presque plus sur ses jambes, elle est toute malade, heureusement qu'elle a le Pierre. Oui c'est bien connu dans le haut Doubs.


Retourner vers « Parlers comtois »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités