Bouiner

Les questions et remarques sur le patois comtois
Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 13530
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon
Contact :

Re: Bouiner

Message non lupar pieradam » lun. 25 sept. 2017, 14:15

Biaso a écrit :Bonjour,
On se faisait bouiner aux billes 10 bis rue de la Cassotte à Besançon, vers 1955 dans la classe de mesdames Thiébaut, Dupois et Grandvoinet. Enfin moi, je me faisais bouiner. Les copains aimaient bien jouer avec moi tant j'étais maladroit et peu intéressé par les gains. Mon père en avait plein une boîte, des agates en verre donc pas vraiment des agathes, et des billes. Je lui en piquais pour donner aux copains qui appréciaient. Mon père un peu moins, il me l'a appris, à coups de règle sur les fesses. Les billes qu'il possédait étaient pour vendre : première leçon d'économie. La règle, en bois exotique, était dure.


Bienvenue à toi Biaso,et merci pour cette évocation,qui pourra certainement en amener d'autres !!! :oui:

Alors là,ça m'cause,Mme Dupois surtout,qui m'a fait l'école maternelle,elle se nommait à l'époque,encore Mlle Feunat,et habitait chez sa maman,dans une petite maison qui jouxtait l'école Ste Colette.
J'ai un souvenir très marqué,de cette jeune enseignante,dont j'étais un privilégié,car mon Papa était à la guerre.J'ai fréquenté cette école de 1940 à 1948. ::o
J'te veux faire voir,si l'coucou c'est une mère

Avatar du membre
Eustache
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 6534
Enregistré le : dim. 18 mai 2008, 19:26
Localisation : dehors
Contact :

Re: Bouiner

Message non lupar Eustache » lun. 25 sept. 2017, 17:33

:yeah: Souvenirs d'enfance croisés ! C'est sympa ! :oui:
marcheuse naturellement sauvage

Avatar du membre
Mireille
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3173
Enregistré le : dim. 01 août 2010, 9:28
Localisation : Sud Revermont

Re: Bouiner

Message non lupar Mireille » lun. 25 sept. 2017, 22:08

::)

Biaso
Une cuillère pour goûter
Une cuillère pour goûter
Messages : 4
Enregistré le : ven. 22 sept. 2017, 20:29
Localisation : Berry

Re: Bouiner

Message non lupar Biaso » mar. 26 sept. 2017, 20:43

Merci, Pieradam ! Nous sommes au moins deux locuteurs survivants de ce verbe apparu, inventé ou importé, dans les années 40 du siècle dernier à la maternelle de la rue de la Cassotte.
J'avais un autre souvenir de cette maternelle, tant pis, je le raconte.
Vers le milieu des années 90, donc quarante ans après le discours dont je vais parler, je croise Madame Grandvoinet qui nous avait fait, à la maternelle, un grand sermon sur l'obligation de saluer ses enseignants. Ce n'était pas bien de ne pas les saluer et elle nous reconnaîtrait si nous ne la saluions pas, dans la rue.
Je la salue donc avec insistance et un grand sourire et descends avec elle du bus à la même station, rue de Belfort, à Besançon. Elle ne m'avait pas reconnu, pensait que j'étais un de ces méchants messieurs qui courent après les dames. J'aurais dû l'appeler mais elle fuyait et j'en étais gêné.
Enfant, attention à la date limite d'application des sermons des adultes quand tu le deviens toi-même, adulte.

Avatar du membre
pieradam
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 13530
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007, 13:56
Localisation : Besançon
Contact :

Re: Bouiner

Message non lupar pieradam » mar. 26 sept. 2017, 23:04

Biaso,re.
J'ai des quantités d'anecdotes vécues à disposition,de cette école Ste Colette,qui me construisit,depuis pas 3 ans ,jusqu'au certof.
Juste une en vitesse,nous avions un jour d'hiver,depuis le dessus de la rue de la Cassotte,légèrement en déclivité,organisé une glissade de plusieurs mètres,que nous avons abandonnée,dès le premier coup de cloche;en glissant sur cette patinoire,une femme est tombée,et s'est cassé le bras.
Le jour suivant ,elle vint se plaindre au directeur de nos agissements,ne pouvant trouver le ou les coupables,nous eûmes 100 lignes à copier,et droit à un sermon musclé,ce directeur nous indique entre autre,qu'il est là,pour faire de nous des hommes,et dans le fond de la classe,un élève ajoute lettes,tout le monde pouffent de rire,sauf le dirlo,qui n'a ,que très moyennement apprécié " homme-lette "l'auteur de la blague,fut renvoyé de l'école sur le champ,pour une semaine.

ON NE FAISAIT PAS DANS LA DENTELLE,à cette époque :charte:
J'te veux faire voir,si l'coucou c'est une mère

Avatar du membre
Mireille
Cancoillotte Addict
Cancoillotte Addict
Messages : 3173
Enregistré le : dim. 01 août 2010, 9:28
Localisation : Sud Revermont

Re: Bouiner

Message non lupar Mireille » mer. 27 sept. 2017, 8:19

:lol:


Retourner vers « Parlers comtois »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités